Institut de recherche sur l'histoire et la littérature du Parti relevant du Comité central du PCC : Le grand esprit de la fondation du Parti, la source spirituelle du Parti communiste chinois

| Auteur:IRHLP relevant du Comité central du PCC | Publié le:2021-09-01

Dans son discours important prononcé lors de la célébration du 100e anniversaire de la fondation du Parti communiste chinois, le secrétaire général Xi Jinping a déclaré : « Il y a un siècle, des pionniers fondèrent le Parti communiste chinois. C'est ainsi qu'est né l'esprit de la fondation du Parti : défendre la vérité, persévérer dans l'idéal, tenir l'engagement initial, assumer la mission, lutter courageusement sans craindre les sacrifices, rester fidèle au Parti et se montrer digne de la confiance du peuple. Telle est la source morale du Parti communiste chinois. » Couvrant le temps et l'espace, et durable pour toujours, cet esprit est riche en teneur et profond en signification. Développer l'esprit de la fondation du Parti est d'une grande importance à la fois pratique et historique pour faire avancer le grand nouveau projet de la construction du Parti et assurer la continuité de la grande cause du socialisme à la chinoise dans la nouvelle ère.

Base et conditions nécessaires à la formation du grand esprit fondateur du Parti

Le grand esprit de la fondation du Parti est la précieuse richesse spirituelle créée par des pionniers du Parti communiste chinois dans les années 1920 dans leur exploration d'une voie pour sauver le pays et le peuple. Il est aussi le trésor spirituel précieux acquis grâce à la combinaison des principes de base du marxisme avec la réalité spécifique de la Chine d'une part et avec l'excellente culture traditionnelle chinoise d'autre part. Porteur de l'engagement et de la mission initiaux des communistes, cet esprit ne cesse de galvaniser les communistes chinois dans leur marche en avant.

La tâche historique du renouveau national est l'arrière-plan de l'époque où s'est formé le grand esprit de la fondation du Parti. La nation chinoise est une grande nation au monde. Elle a une histoire de civilisation ancienne de plus de 5 000 ans et a apporté des contributions indélébiles au progrès de la civilisation humaine. Mais après la guerre de l'Opium en 1840, la Chine est tombée peu à peu dans l'état d'une société semi-coloniale et semi-féodale : les puissances occidentales sont entrées en flot continu pour forcer la Chine à céder des terres et à payer des indemnités et s'emparer de divers privilèges au grand détriment des intérêts chinois ; le gouvernement décadent des Qing est devenu de plus en plus un outil à la merci de pays capitalistes étrangers cherchant à dominer la Chine ; traître et incompétent, il étouffait la vitalité de la Chine. Dans le contexte précis où la contradiction entre l'impérialisme et la nation chinoise, et la contradiction entre le féodalisme et les masses sont devenues la principale contradiction de la société chinoise moderne, réaliser le grand renouveau de la nation chinoise est devenu le plus grand rêve du peuple chinois et de la nation chinoise ; lutter pour l'indépendance nationale et la libération du peuple, et réaliser la prospérité du pays et le bonheur du peuple sont devenus les deux tâches historiques du peuple chinois. C'est sous ces thèmes majeurs de l'époque que les divers facteurs contenus dans le grand esprit de la fondation du Parti ont commencé à se nourrir, se former, s'enrichir et se développer dans une lutte sans relâche.

Le marxisme-léninisme est la source théorique de la formation du grand esprit de la fondation du Parti. L'explosion de la Révolution d'Octobre a amené le marxisme-léninisme en Chine. Le peuple chinois, pris au piège dans l'hésitation et la dépression, a vu une issue et un espoir pour résoudre les problèmes de la Chine. Un groupe d'éléments avancés qui soutenait la révolution socialiste russe d'Octobre et avait des idées communistes préliminaires a commencé à faire son apparition. C'est ainsi qu'a éclaté le Mouvement du 4 mai 1919, que la classe ouvrière chinoise a commencé à se tenir sur la scène politique avec une posture indépendante et à faire preuve d'une grande force, et que le marxisme a commencé à se répandre largement en Chine. Rassemblés sous la bannière du marxisme, les éléments avancés chinois se sont activement consacrés à la pratique de la lutte de masse et sont allés chez les ouvriers pour enquêter sur la vie, propager la révolution, diriger des écoles et des syndicats. La propagation du marxisme en Chine et son intégration avec le mouvement ouvrier chinois ont favorisé la germination du grand esprit de la fondation du Parti.

La création du Parti est la base pratique pour la formation du grand esprit fondateur du Parti. « La rencontre de Chen Duxiu au Sud et de Li Dazhao au Nord a contribué à la fondation d'un parti. » Avec l'aide de l'Internationale communiste, les éléments avancés de la Chine ont mis en place les premières organisations du Parti communiste, dont l'Association de recherche sur la théorie marxiste. Ils se sont engagés à rechercher et à propager le marxisme, à lancer des controverses avec les tendances antimarxistes, à organiser les masses ouvrières et à préparer la création d'une ligue de jeunesse socialiste. En juillet 1921, avec la tenue à Shanghai du premier congrès national du Parti communiste chinois, un tout nouveau parti prolétarien avec le marxisme-léninisme comme guide d'action est né. Dès après sa création, le Parti communiste chinois a rapidement conduit ses organisations locales à mener des mouvements ouvriers et à se consacrer à sa propre édification ainsi qu'à celle de la ligue de jeunesse communiste. Lors du  deuxième Congrès national du Parti qui a eu lieu en juillet 1922, celui-ci a formulé son programme de révolution démocratique, a mis en place les premiers statuts du Parti et a amélioré la structure de direction centrale, marquant ainsi l'achèvement réussi de la fondation du Parti communiste chinois. Ce processus de la fondation du Parti communiste chinois a permis l'établissement de l'organisation du Parti dans la pratique et la formation du grand esprit fondateur du Parti en matière spirituelle.

1-1

Le grand esprit de la fondation du Parti est une puissante force motrice spirituelle pour notre Parti pour unir et conduire le peuple de victoire en victoire. La photo montre le public devant la peinture de groupe historique Lever du soleil à l'Est — De Shikumen à Tiananmen dans la salle commémorative du premier Congrès national Parti communiste chinois à Shanghai. Photo de Liu Ying, journaliste de l'agence de presse Xinhua.

L'excellente culture traditionnelle chinoise est le terreau culturel pour la formation du grand esprit fondateur du Parti. Sans la prospérité de la culture chinoise, il n'y aurait pas de grand renouveau de la nation chinoise. L'excellente culture traditionnelle chinoise, née du développement de plus de 5 000 ans de civilisation, est la bouée de sauvetage spirituelle de la nation chinoise. Les pensées chinoises appelant à prôner la bienveillance, à mettre l'accent sur le peuple, à garder la bonne foi, à mettre l'accent sur la dialectique, à œuvrer pour l'harmonie et à rechercher les points communs, ainsi que les vertus traditionnelles telles que s'efforcer constamment de s'améliorer, se consacrer au travail, défendre la droiture, aider les pauvres, faire courageusement son devoir, faire preuve de piété filiale, aimer les proches, forment la conception idéologique et la norme éthique uniques de la nation chinoise. Le fait que les éléments avancés chinois, prenant l'ascension et la chute du pays sous leur propre responsabilité, ont solennellement opté pour les vérités du marxisme et se sont consacrés à leur diffusion, a permis d'activer la vitalité de l'excellente culture traditionnelle de la Chine et de fournir une riche nourriture culturelle et spirituelle pour le grand esprit de la fondation du Parti.

La connotation profonde du grand esprit fondateur du Parti

Dans son discours important prononcé lors de la célébration du 100e anniversaire de la fondation du Parti communiste chinois, le secrétaire général Xi Jinping a mis en avant et exposé pour la première fois la profonde connotation et la portée du grand esprit fondateur du Parti : il n'est autre qu'un résumé de haut niveau du parcours mental des pionniers du Parti communiste chinois. Il a à la fois un pouvoir de pénétration historique et un attrait spirituel, et une double force de guide théorique et pratique. Bref, il constitue un ensemble organique logiquement rigoureux et intrinsèquement cohérent.

Par défendre la vérité et s'en tenir aux idéaux, nous entendons avant tout l'adhésion aux vérités scientifiques du marxisme, aux nobles idéaux du communisme et aux idéaux communs du socialisme à la chinoise. Voilà une expression concentrée des idéaux, des croyances et des valeurs poursuivies par les communistes chinois. Le Parti communiste chinois est un parti politique armé du marxisme, et le marxisme est l'âme des idéaux et des croyances des communistes chinois. Les éléments avancés chinois ont établi leur foi en le marxisme parce qu'ils avaient vu la « nouvelle aube pour toute l'humanité dans le monde » à partir de la Révolution d'Octobre russe, et senti « la douceur de la vérité ». Le camarade Mao Zedong a avancé : « Toute doctrine est comme un drapeau. Quand le drapeau est levé, tout le monde peut compter sur lui et savoir où aller ». A son premier Congrès national, notre Parti a décidé de se nommer « Le Parti communiste chinois », a précisé que « l'armée révolutionnaire doit renverser le pouvoir de la classe capitaliste en s'alliant avec le prolétariat », qu'il fallait « reconnaître la dictature du prolétariat, et cela jusqu'à la fin de la lutte des classes », et qu'il œuvrait pour « l'élimination de la propriété privée capitaliste » et ainsi de suite. Cela montre que le Parti communiste chinois insistait dès le début pour prendre le marxisme comme guide d'action et a clairement défini le socialisme et le communisme comme ses objectifs. La croyance au marxisme et la conviction vouée au socialisme et au communisme ont toujours été les piliers spirituels des communistes à toute épreuve. Le secrétaire général Xi Jinping a souligné : « Pourquoi le Parti communiste chinois a-t-il toujours su faire montre de sa compétence et pourquoi le socialisme à la chinoise est-il bon ? En dernière analyse, c'est que le marxisme auquel nous adhérons s'adapte à notre réalité ! » Par le fait de persister en la vérité et en leurs idéaux, de promouvoir constamment la sinisation du marxisme en Chine et la mise en phase de celui-ci avec l'époque, et de guider le peuple chinois à mener incessamment la grande révolution sociale, les communistes chinois ont réussi à changer profondément la direction et le processus de développement de la nation chinoise après les temps modernes, ont profondément changé l'avenir et le destin du peuple chinois et de la nation chinoise, et ont profondément modifié la tendance et la structure du développement mondial.

Tenir l'engagement initial et assumer la mission, c'est adhérer à l'engagement et à la mission originelles d'œuvrer au bonheur du peuple chinois et au renouveau de la nation chinoise. C'est une expression concentrée de la responsabilité et de la mission historiques des communistes chinois. En tant que parti de la classe la plus avancée de Chine, la classe ouvrière, le Parti communiste chinois représente non seulement les intérêts de celle-ci, mais aussi les intérêts de l'ensemble du peuple chinois et de la nation chinoise. Le deuxième Congrès national du Parti a souligné qu'il avait pour programme maximum de réaliser le socialisme puis le communisme, mais au stade en cours, son programme minimum se limitait à abattre les seigneurs de la guerre, à renverser l'oppression de l'impérialisme international et à unifier la Chine en une véritable république démocratique. La résolution du deuxième Congrès national du Parti a mis en avant des exigences pour tous les membres du parti : « Les membres du Parti ne doivent pas se contenter de s'exprimer en tant que communistes dans la parole, mais aussi de se montrer en tant que communistes en action ». Le Parti communiste chinois a toujours intégré son engagement initial dans son sang, porté sa mission sur ses épaules et s'est appuyé fortement sur le peuple. C'est de cette manière qu'il a réussi à se sauver plus d'une fois des situations désespérées et sanglantes et à aller de victoire en victoire en surmontant des difficultés innombrables. Le secrétaire général Xi Jinping a souligné : « De Shikumen (Shanghai) à Tiananmen, et de la rue Xingye (où se trouve le siège du 1er Congrès national du Parti) au boulevard Fuxing (Beijing), tout effort que notre Parti a fourni, toutes les luttes qu'il a menées et tout le sacrifice qu'il a fait pendant près d'un siècle n'ont qu'un seul et unique but, celui de contribuer au bonheur du peuple chinois et au renouveau de la nation chinoise ». En effet, grâce aux efforts que les communistes chinois ont fournis pour tenir leur engagement initial et assumer leur mission, ainsi que pour unir et diriger le peuple chinois dans la révolution, la construction et la réforme, la nation chinoise a d'ores et déjà réalisé un grand bond historique dans sa marche en avant, celui de se mettre debout, de vivre dans la prospérité et s'acheminer vers sa puissance, et le grand renouveau de la nation chinoise est entré désormais dans un processus historique irréversible.

Ne pas avoir peur du sacrifice et se battre avec courage signifie toujours maintenir l'esprit de lutte, une volonté tenace et un bon style de travail, affronter toutes les difficultés et tous les défis sans crainte et chercher inébranlablement à créer un nouveau monde. Voilà une expression concentrée de l'esprit et du caractère des communistes chinois. Le Parti communiste chinois est « le contingent avant-gardiste du prolétariat, car il est un mouvement politique qui combat et mène la révolution dans l'intérêt du prolétariat », et qu'il considère toujours « la mise en œuvre de la révolution sociale » comme son objectif politique fondamental. Les communistes sont quant à eux « des gens faits de matériaux spéciaux » qui n'hésitent pas à « mourir pour les doctrines auxquelles ils adhèrent ». Le camarade Mao Zedong a déclaré : « Depuis les temps anciens, il n'y a eu aucun autre groupe politique en Chine qui, comme le Parti communiste, ait tout sacrifié et sacrifié un si grand nombre de gens pour mener au succès une entreprise aussi importante. » Le secrétaire général Xi Jinping a souligné : « Dans sa lutte pour faire face à diverses difficultés et défis, notre Parti a réussi à se forger le caractère et la qualité de ne pas craindre ni les ennemis puissants ni les difficultés et risques, d'oser se battre et tout faire pour remporter la victoire ». Dans le forgeage révolutionnaire, les communistes chinois rayonnent d'une forte vitalité, marchent toujours à l'avant-garde de l'époque, il n'y a donc rien d'étonnant à ce qu'ils deviennent l'épine dorsale du peuple du pays et le noyau d'un leadership fort.

1-2

Depuis un siècle, en perpétuant le grand esprit de la fondation du parti, le Parti communiste chinois a construit la généalogie spirituelle des communistes chinois dans une lutte à long terme et a ainsi forgé un caractère politique distinctif. La photo montre la grande réunion pour célébrer le 100e anniversaire de la fondation du Parti communiste chinois sur la place Tiananmen à Beijing le matin du 1er juillet 2021. Photo de Tian Dingyu, journaliste de l'agence de presse Xinhua 

Rester fidèle au Parti et se montrer digne de la confiance du peuple signifie que ses membres ont à faire preuve d'une loyauté inconditionnelle envers les croyances du Parti, envers leur organisation, envers la théorie, la ligne, les principes et les politiques définis par le Parti, et à rester toujours fidèles à l'objectif fondamental de servir le peuple de tout cœur. Voilà une expression concentrée de la responsabilité politique des communistes chinois et de leur détermination à prendre la position du peuple. Dans le programme du 1er Congrès national du Parti, il a été clairement stipulé que le Parti communiste chinois était prêt à intégrer dans ses rangs « quiconque reconnaît le programme et les politiques du Parti et consent à faire preuve de fidélité envers celui-ci ». Depuis toujours, le Parti communiste chinois représente les intérêts fondamentaux de l'écrasante majorité du peuple et n'a pas d'intérêts particuliers qui lui sont propres. La résolution du 2e Congrès national du Parti a souligné que le Parti communiste chinois est « un parti qui se bat pour les masses prolétariennes », que pour se faire un parti révolutionnaire et appuyé par les larges masses populaires, il avait notamment à respecter les deux règles suivantes : 1) Pour tout ce qu'il entreprenait, le Parti avait intérêt à s'intégrer étroitement aux masses ; 2) Dans les rangs du Parti, il fallait absolument avoir une organisation et une formation adaptées à la révolution qu'il menait. Le secrétaire général Xi Jinping a souligné : « Une fois adhérés au Parti communiste chinois, tous ses membres doivent toujours faire preuve d'attachement envers celui-ci et tout faire dans son intérêt, de même, ils doivent aussi s'attacher au peuple, se préoccuper de son sort, et lui rester fidèle et dévoué pour la vie. » En effet, c'est parce qu'il a toujours su maintenir le contact le plus étroit avec le peuple que le Parti communiste chinois a réussi à s'accroître du petit au grand, du faible au fort, et qu'il est en mesure d'unir et conduire le peuple du pays dans la lutte pour un changement fondamental de son avenir et de son destin.

Le grand esprit fondateur du Parti est la source historique et l'esprit hautement condensé de la généalogie spirituelle des communistes chinois

Le secrétaire général Xi Jinping a dit : « Depuis un siècle, faisant rayonner cet esprit fondateur, le Parti communiste chinois a établi la généalogie spirituelle et les qualités politiques caractéristiques des communistes chinois au cours d'une longue lutte. » Comprendre correctement les relations entre le grand esprit de la fondation du Parti et la généalogie spirituelle des communistes chinois, et en particulier appréhender le statut et le rôle de ce grand esprit fondateur à travers le processus de la lutte d'un siècle mené par le Parti, est la clé pour avoir une idée plus claire de la raison pour laquelle le grand esprit fondateur du parti est considéré comme la source de l'esprit du Parti communiste chinois.

Le grand esprit de la fondation du Parti est la source historique de la généalogie spirituelle des communistes chinois. Tout arbre a ses racines même s'il mesure des milliers de pieds de haut, et tout cours d'eau a ses sources même s'il coule sur des milliers de kilomètres. Le grand esprit fondateur du Parti s'est formé dans la grande pratique de la fondation du Parti communiste chinois. La fondation du Parti est le point de départ du parcours de lutte du Parti communiste chinois, tandis que la formation du grand esprit fondateur du Parti est le prologue de la généalogie spirituelle des communistes chinois. Au cours d'un siècle de lutte continue, le Parti communiste chinois, en poursuivant le grand esprit fondateur du Parti, a uni et conduit le peuple dans l'accomplissement d'une série de réalisations extraordinaires, et a forgé une série de grands esprits. Pendant la période de la Révolution de démocratie nouvelle, le Parti Communiste de Chine a uni et dirigé le peuple dans des luttes acharnées et des combats sanglants et inflexibles, finissant par renverser les trois grandes montagnes de l'impérialisme, du féodalisme et du capitalisme bureaucratique, et par établir la République populaire de Chine ; durant cette période, il a forgé l'esprit de Jinggangshan, l'esprit de la Longue Marche, l'esprit de la Conférence de Zunyi, l'esprit de Yan'an et l'esprit de Xibaipo. Pendant la période de révolution et de construction socialistes, le Parti a uni le peuple chinois et l'a dirigé dans l'établissement du système socialiste de base et la promotion de la construction socialiste en comptant sur ses propres forces et en travaillant d'arrache-pied ; durant cette période, il a créé l'esprit de résistance à l'agression américaine et d'aide à la Corée, l'esprit du Canal Hongqi, l'esprit de Daqing, l'esprit de l'homme de fer, l'esprit de Lei Feng, l'esprit de Jiao Yulu, l'esprit de « Deux bombes et une étoile », etc. Pendant la nouvelle ère de réforme, d'ouverture et de modernisation socialiste, le Parti a uni et a conduit le peuple à s'émanciper, à aller de l'avant, pour créer, maintenir, défendre et développer un socialisme à la chinoise en faisant preuve d'ouverture d'esprit et en allant courageusement de l'avant, et a forgé ainsi l'esprit de la zone spéciale, l'esprit de la lutte contre les inondations, l'esprit de la lutte contre le SRAS, l'esprit de l'astronautique habitée et l'esprit de secours après le tremblement de terre, etc. Dans la nouvelle ère du socialisme à la chinoise, en faisant preuve d'une confiance en soi et d'une volonté d'auto-perfectionnement inébranlable, le Parti unit et conduit le peuple chinois pour mener au succès des réalisations et changements historiques dans la cause du parti et du pays ; durant cette période, il a créé l'esprit de l'exploration lunaire, l'esprit du Beidou dans la nouvelle ère, le grand esprit de lutte contre l'épidémie et l'esprit de la lutte contre la pauvreté, etc. Cette série de grands esprits n'est en fait autre que des « jaillissements d'eau » qui coulent de la « source » du grand esprit de la fondation du Parti à différentes périodes de l'histoire. Voilà la manifestation concrète du grand esprit fondateur du Parti dans l'accomplissement de différentes tâches historiques, et il fait naturellement partie intégrante de la généalogie spirituelle de l'esprit des communistes chinois.

Le grand esprit fondateur du Parti est une représentation très condensée de la généalogie spirituelle des communistes chinois. L'histoire coule constamment et l'esprit se transmet de génération en génération. Les grands esprits forgés par le Parti communiste chinois à différentes périodes historiques ont non seulement leurs objectifs et leurs caractéristiques respectifs, mais incarnent également la connotation fondamentale du grand esprit fondateur du Parti sous différents aspects. Par exemple, l'esprit de Jinggangshan comprend les significations suivantes : ferme conviction, lutte d'une âpreté inouïe, recherche de la vérité à partir des faits, audace d'ouvrir de nouvelles routes, compter sur les masses et courage de remporter la victoire ; l'esprit de Yan'an contient les significations suivantes : maintien d'une orientation politique correcte et de la ligne idéologique d'émancipation de l'esprit et de recherche de la vérité dans les faits, et poursuite de l'objectif fondamental de servir de tout cœur le peuple, esprit d'entreprise autonome et de travail acharné ; l'esprit de Daqing et l'esprit de l'homme de fer incarnent les idées suivantes : patriotisme, esprit d'entreprise, recherche de la vérité et dévouement ; l'esprit de « deux bombes et une étoile » comprend les significations suivantes : amour de la patrie, dévouement, compter sur ses propres forces, travail acharné, coordination vigoureuse et courage de gravir les sommets de la science ; l'esprit de la zone spéciale porte les idées suivantes : oser essayer, avoir le courage d'innover et travailler dur ; l'esprit de la lutte contre les inondations sous-entend les idées suivant : être unis comme un seul homme, être animés d'une volonté unanime, faire fi de toutes les difficultés, s'engager dans un combat opiniâtre, se montrer inébranlables et être déterminés à arracher la victoire ; l'esprit de lutte contre le SRAS fait entendre ce qui suit : rester unis comme un seul homme, faire rempart de la volonté de tous, l'assistance mutuelle, travailler d'un même cœur, oser faire face aux difficultés et être déterminés à remporter la victoire finale ; le grand esprit antiépidémique fait entendre surtout ce qui suit : accorder la primauté à la vie humaine, rassembler les forces de tout le pays, être prêts à se sacrifier pour l'intérêt commun, respecter la science et partager le même sort ; l'esprit de lutte contre la pauvreté suggère ce qui suit : conjuguer les efforts de tous les milieux, mobiliser toutes les ressources, travailler de façon ciblée et pragmatique, faire preuve d'un esprit d'innovation et d'initiative, surmonter les difficultés de tout genre et ne pas décevoir la confiance du peuple. Par là, nous voyons que tous les esprits énumérés contiennent la connotation de base du grand esprit fondateur du Parti, et cela montre pleinement que formé dans la pratique de la fondation du Parti communiste chinois, le grand esprit fondateur du Parti a été aussi l'objet d'un développement et d'un rayonnement dans le processus de la glorieuse histoire centenaire du Parti. C'est pourquoi nous disons qu'il est non seulement la source historique mais aussi la représentation condensée de la généalogie spirituelle des communistes chinois.

Le grand esprit fondateur du Parti est le vaisseau sanguin qui traverse la généalogie spirituelle des communistes chinois. « Les pierres peuvent être brisées, mais cela ne les empêche pas de rester solides ; le cinabre peut être broyé, mais cela ne l'empêche pas de demeurer rouge. » Tout en représentant d'une manière concentrée la nature, l'objectif, le bon style de travail et la qualité morale du Parti communiste chinois, l'esprit fondateur du Parti révèle aussi profondément sa qualité et ses caractéristiques les plus frappantes, tout comme il démontre le caractère essentiel et la nature morale de sa généalogie spirituelle. Ce qui nous permet d'affirmer qu'il constitue une ligne rouge à travers la généalogie spirituelle des communistes chinois, et le code génétique pour assurer le développement continu du Parti communiste chinois.

Le fait que le Parti communiste chinois s'en tient toujours à la vérité et aux idéaux révèle une qualité qui lui est propre, celle de se doter d'une pensée avancée et d'une ferme conviction, et cela explique sans doute aussi les puissants avantages idéologiques dont il dispose. La raison pour laquelle le Parti communiste chinois a pu accomplir des tâches ardues avérées irréalisables pour les autres forces politiques à l'époque moderne, c'est qu'il a toujours pris la théorie scientifique du marxisme comme guide d'action et qu'il a continuellement ouvert de nouveaux horizons pour la sinisation du marxisme ; la raison pour laquelle il a réussi à résister à des revers répétés et à reprendre chaque fois sa marche en avant, c'est qu'il considère toujours la réalisation du communisme comme un idéal et une poursuite nobles. Si le Parti communiste chinois garde toujours sa vitalité et son dynamisme, c'est que la lumière de ses idéaux et croyances ne s'éteint pas.

Le fait que le Parti communiste est toujours prêt à tenir l'engagement initial et à assumer la mission montre qu'il n'a jamais changé son intention originelle ni sa nature, et cela a sans doute contribué à renforcer ses avantages politiques. Le Parti communiste chinois a toujours étroitement lié son avenir et sa destinée à l'avenir et à la destinée du peuple chinois et de la nation chinoise, et se livre à une lutte sans relâche d'abord pour l'indépendance nationale et la libération du peuple, ensuite pour la prospérité du pays et le bonheur du peuple. Toutes les luttes que le Parti communiste chinois a menées, tous les sacrifices qu'il a faits et toutes les réalisations qu'il a accomplies à la tête du peuple peuvent, en dernière analyse, se résumer en un seul thème, celui de réaliser le grand renouveau de la nation chinoise.

Le fait que le Parti communiste chinois n'a pas peur du sacrifice et poursuit inlassablement sa lutte héroïque montre qu'il est une force politique dotée d'une volonté tenace et connue pour son excellent style de travail, et cela est sans doute à l'origine des avantages spirituels dont il dispose. Le Parti communiste chinois a toujours maintenu l'esprit intrépide de « Par la mort des martyrs, nos cœurs sont renforcés, résolus à changer au ciel le soleil et la lune ». Dans les différentes périodes de la révolution chinoise, de la construction et de la réforme, il n'a pas peur ni des ennemis puissants ni des risques, fait face courageusement aux dangers de toutes sortes et se montre toujours déterminé à remporter la victoire. Il n'y a donc rien d'étonnant à ce qu'il ait su accomplir tant de miracles sur terre. Aucun autre parti au monde n'a rencontré autant de difficultés et d'obstacles, n'a connu autant d'épreuves de vie ou de mort et n'a fait autant de sacrifices tragiques comme le Parti communiste chinois.

Le fait que le Parti communiste chinois réunit autour de lui des éléments qui lui sont dévoués et qu'il tient à être constamment à la hauteur du peuple montre qu'il est un mouvement politique doté d'une noble moralité et attaché au sort du peuple, et cela explique sans doute les forts avantages moraux dont il dispose. Au cours des luttes acharnées et sans relâche que des générations de communistes chinois ont fournies pour la cause du Parti et du peuple, on a en effet vu apparaître un grand nombre de martyrs révolutionnaires connus pour leur mépris total de la mort pour une juste cause, un grand nombre de héros tenaces au combat et un grand nombre de modèles avancés qui travaillent avec abnégation pour les intérêts du pays et du peuple. En actions réelles, les communistes chinois ont pleinement démontré leur dévouement envers le Parti et leur attachement sans borne au peuple.

Développer le grand esprit fondateur du Parti dans la nouvelle ère

« Un homme sans esprit n'occupe pas une place digne, et un pays sans esprit ne deviendra jamais prospère. » Le grand esprit de la fondation du Parti a été profondément intégré dans le sang et l'âme du Parti, du pays, de la nation et du peuple, et est d'ores et déjà devenu une riche substance nutritive de l'esprit national, une partie intégrante et de l'esprit national et de l'esprit du temps, et une précieuse richesse spirituelle pour le Parti et le pays. Le grand esprit fondateur du Parti mis en valeur ne manquera pas de devenir une puissante force motrice spirituelle qui incitera l'ensemble du Parti et le peuple du pays à entreprendre un nouveau voyage, à avancer vaillamment dans la nouvelle ère, à surmonter de nouvelles difficultés et à aller de victoire en victoire.

Dans le développement du grand esprit fondateur du Parti, nous devons veiller à mieux saisir et appliquer la pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise dans la nouvelle ère, et à raffermir notre conviction en la victoire de notre cause. Le raffermissement des idéaux et des convictions et l'adhésion à la poursuite spirituelle des communistes ont toujours été un soutien moral indispensable pour les communistes chinois. Si la théorie est forte, le Parti sera fort, et si l'idéologie est forte, le Parti sera fort. C'est pourquoi dans le développement du grand esprit fondateur du Parti à notre époque, il importe d'armer le parti et éduquer le peuple de la pensée de Xi Jinping en ce qui concerne le socialisme à la chinoise dans la nouvelle ère, qui est le marxisme chinois contemporain et le marxisme du 21e siècle, afin d'assurer un bon voyage dans notre nouvelle marche, et de réaliser sans à-coups l'objectif du deuxième centenaire.

Dans le développement du grand esprit fondateur du Parti, il nous faut faire avancer le grand nouveau projet de construction du Parti dans la nouvelle ère, et rester fidèles à nos engagement et mission initiaux, qui constituent la force motrice fondamentale incitant les communistes chinois à avancer continuellement. Dans la mise en valeur du grand esprit fondateur du Parti à notre époque, nous devons considérer le fait de ne pas oublier l'engagement initial et de garder notre mission à l'esprit comme la tâche perpétuelle pour le renforcement de la construction du Parti, comme pour l'auto-perfectionnement de tous les membres et cadres du parti. En effet, c'est de cette manière que notre Parti saura mener en profondeur son auto-révolution, éliminer tout facteur qui risque d'affaiblir son caractère avancé et de porter atteinte à la pureté de ses rangs, et qu'il saura écarter tout risque de trahir ses engagement et mission initiaux et d'ébranler son fondement, et se faire un parti marxiste au pouvoir se tenant toujours à l'avant-garde de l'époque.

Dans le développement du grand esprit fondateur du Parti, nous devons avoir le courage de mener une grande lutte aux nombreuses caractéristiques historiques nouvelles et rester constamment prêts à tout sacrifier pour le Parti et le peuple. La réalisation du grand renouveau de la nation chinoise n'est évidemment pas une tâche facile, et on ne saura jamais y accéder rien qu'en battant des gongs et des tambours. Sur la route nous conduisant à notre objectif, nous allons inévitablement faire face à divers risques et épreuves, voire affronter des vagues turbulentes, c'est pourquoi nous devons rester constamment prêts à poursuivre la grande lutte aux nombreuses caractéristiques historiques nouvelles. Pour faire valoir le grand esprit fondateur du Parti à notre époque, nous devons lutter courageusement sans avoir peur du sacrifice, aller hardiment de l'avant au moment critique, oser agir et assumer notre responsabilité, oser faire front à de grandes adversités et avoir le courage d'innover, faire preuve de dévouement, savoir abandonner intérêts personnels au profit du bien collectif, et remporter sans cesse de nouvelles victoires dans la grande lutte.

Dans le développement du grand esprit fondateur du Parti, il faut faire en sorte que la loyauté envers le Parti soit considérée comme la principale qualité politique de ses membres, et que le peuple soit placé à la position la plus élevée de leur cœur. Si le Parti communiste chinois est connu pour sa force de combat, il la doit à la loyauté de ses membres à leur cause, ainsi qu'à leur haute conscience et leur ferme détermination pour mettre en œuvre la ligne, les principes et les politiques du Parti. Pour faire valoir le grand esprit fondateur du Parti à notre époque, nous avons à renforcer les « quatre consciences » (conscience politique, conscience de l'intérêt global, conscience de soumission à l'autorité centrale et conscience d'alignement sur les directives du Comité central du Parti), à raffermir les « quatre confiances en soi » (confiance en la voie socialiste, en la théorie marxiste et du socialisme à la chinoise, en la supériorité du système socialiste et en le caractère avancé de la culture socialiste à la chinoise), à préserver résolument la position centrale du secrétaire général dans le Comité central et le Parti ainsi que l'autorité de la direction centralisée et unifiée du Comité central du Parti. Nous devons par ailleurs garder à l'esprit les intérêts suprêmes du pays, et faire en sorte que tous s'alignent sans hésitation sur la position du Comité central du Parti ayant pour noyau dirigeant le camarade Xi Jinping, et cela sur les plans tant idéologique que politique. Enfin, nous avons à penser à ce que le peuple pense et à travailler ensemble avec lui, et à chercher par tous les moyens, en commençant par la partie des masses la plus exposée aux difficultés et par les problèmes les plus criants et en partant des intérêts les plus réalistes, à réaliser l'aspiration du peuple à une vie meilleure.

Source du texte original : Qiushi, numéro 14 de 2021

Texte traduit : tous  droits  réservés pour Théorie Chine. La reproduction est possible en cas d'indication la source.


版权所有中央党史和文献研究院

建议以IE8.0以上版本浏览器浏览本页面京ICP备11039383号-6京 公网安备11010202000010