Les solutions à la sagesse chinoise pour des réponses scientifiques à l’avenir et au destin de l’humanité

| Auteur:Institut de recherche sur l’histoire et la littérature du Parti relevant du Comité central du PCC | Publié le:2021-09-01

Promouvoir la construction d'une communauté de destin pour l'humanité et construire un monde de paix durable, de sécurité universelle, de prospérité commune, ouvert et inclusif, propre et beau, relève d'un nouveau concept que le secrétaire général Xi Jinping a avancé en tant que dirigeant d'un grand pays parfaitement conscient de la lourde responsabilité qui lui incombe, en se tenant à l'apogée du processus de développement de l'histoire humaine, en coordonnant la grande stratégie du grand renouveau de la nation chinoise avec la situation mondiale en ébullition sans précédent depuis un siècle, et en menant des études approfondies sur des thèmes d'importance majeures liés à l'avenir et au destin de l'humanité tels que « Quel genre de monde il faut mettre en place et comment construire ce monde ». Ce nouveau concept important constitue non moins le cœur et l'essence de sa réflexion en matière diplomatique. Saisir avec précision le contexte historique de la formation de ce concept important, sa connotation scientifique, son essence spirituelle, ses exigences pratiques et sa grande portée, etc., revêt à n'en pas douter une importance non négligeable pour une appréhension plus approfondie et une meilleure mise en œuvre de la pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise dans la nouvelle ère, et pour la création d'une nouvelle situation dans la diplomatie digne d'un grand pays qu'est le nôtre.

1. Formation du concept en ce qui concerne la construction d'une communauté de destin pour l'humanité et d'une série de propositions politiques dans le processus de réflexion approfondie sur l'avenir et le destin de l'humanité

Par la communauté de destin pour l'humanité entière, nous entendons, comme son nom l'indique, que l'avenir et le destin de chaque nation et de chaque pays du monde doivent être étroitement liés, que les peuples du monde doivent rester unis pour le meilleur comme pour le pire et à travers toutes les épreuves, et tout mettre en œuvre pour faire de la planète où ils sont nés et grandissent une grande famille harmonieuse et transformer en réalité leur aspiration à une vie meilleure.

En mars 2013, le secrétaire général Xi Jinping a présenté ce concept pour la première fois dans un discours prononcé à l'Institut des relations internationales de Moscou, en Russie. Il a dit : « Dans ce monde, les pays sont interconnectés et interdépendants à un degré sans précédent. Les êtres humains vivent dans le même village global, autrement dit dans les mêmes espace et temps où l'histoire et la réalité se rencontrent, et ces espace et temps tendent de plus en plus à former une communauté de destin avec moi en vous et vous en moi. » Un mois plus tard, à la conférence annuelle du Forum de Bo'ao pour l'Asie, il a continué à élucider ce concept en montrant une bonne direction à suivre en faveur de l'établissement d'une communauté de destin : faire preuve de courage dans le changement et l'innovation afin de donner une impulsion soutenue pour la promotion du développement commun ; travailler d'un même cœur pour maintenir la paix afin de donner une garantie de sécurité pour la promotion du développement commun ; s'appliquer à faire progresser la coopération afin de fournir des moyens efficaces en faveur du développement commun ; persévérer dans l'ouverture et la tolérance afin d'offrir un large espace pour le développement commun. En mars 2014, dans son discours prononcé au siège de l'UNESCO, le secrétaire général Xi Jinping a en outre souligné, du point de vue des échanges de civilisations et de l'apprentissage mutuel : « Dans le monde d'aujourd'hui, bien que les êtres humains vivent dans un univers composé de différents systèmes sociaux et de différentes cultures, races, couleurs et religions, les peuples de tous les pays ont en fait formé une communauté de destin dans laquelle chacun porte l'autre. » Dans son discours prononcé lors du débat général de la 70e Assemblée générale des Nations Unies, il a achevé de formuler dans ses grandes lignes la connotation scientifique d'une communauté de destin pour l'humanité, à savoir « établissement d'un partenariat de traitement égal et de compréhension mutuelle », « création d'un modèle de sécurité préconisant l'équité, la justice, la co-construction et le partage des acquis », « aménagement d'une perspective de développement axé sur l'ouverture, l'innovation, la tolérance et le bénéfice mutuel », et « construction d'un écosystème respectueux de la nature et favorable au développement vert ».

Dernièrement, toujours dans la perspective de promouvoir l'établissement d'une communauté de destin pour l'humanité, le secrétaire général Xi Jinping a fait un exposé systématique portant entre autres sur les relations de la Chine avec le reste du monde, la conscience et la confiance chinoises de poursuivre la voie de développement pacifique, le genre de monde à construire, comment construire ce monde, le développement des relations de partenariat avec le reste du monde et la mise en œuvre en commun de l'initiative « Ceinture et Route ». En répondant dans les grandes lignes aux questions de base sur pourquoi et comment promouvoir la construction d'une communauté de destin pour l'humanité, cet exposé montre la profonde réflexion du secrétaire général Xi Jinping sur l'avenir et le destin de la Chine et de l'humanité entière.

Pour réaliser le rêve chinois du grand renouveau de la nation chinoise, il faut bien saisir le thème du monde contemporain et les relations entre la Chine et le reste du monde. La paix et le développement, thème dominant de notre époque, sont le contexte dans lequel a été formulé le concept de la construction d'une communauté de destin pour l'humanité, tout comme ils constituent le point de départ et la finalité de ce concept. Dans le monde d'aujourd'hui, le degré d'interconnexion et d'interdépendance entre les pays a augmenté sans précédent. Face à cette tendance, chaque pays et chaque nation doit repenser et répondre aux questions sur sa relation avec le reste du monde. Dans le contexte où la Chine est entrée dans une phase critique de réalisation du grand renouveau de la nation chinoise, il est particulièrement important pour elle de reconnaître la tendance générale du développement mondial et de suivre le courant de l'époque. Le secrétaire général Xi Jinping a souligné que pour mieux faire face aux défis surgis à l'échelle internationale et apporter notre part de contribution au développement mondial, il nous est nécessaire d'établir une perspective mondiale, de mieux intégrer le développement national à l'ouverture sur l'extérieur, de lier le développement de la Chine à celui du monde, de combiner les intérêts du peuple chinois avec les intérêts communs de autres peuples du monde, de continuer à élargir la coopération mutuellement bénéfique avec d'autres pays, et de prendre des initiatives dans la participation aux affaires internationales. Cela montre clairement que promouvoir la construction d'une communauté de destin pour l'humanité n'est pas une rhétorique diplomatique, mais une exigence interne pour réaliser le rêve chinois, et que ce concept est parfaitement inhérent au socialisme à la chinoise et reflète clairement la vision globale des communistes chinois contemporains.

图片1

Le chemin de fer Chine-Laos, situé dans le bassin du fleuve Lancang-Mékong, est un projet d'amarrage stratégique entre l'initiative chinoise « Ceinture et Route » et la stratégie laotienne « Transformer un pays enclavé en un pays d'union territoriale ». Le chemin de fer Chine-Laos est construit selon les normes techniques et les normes de gestion chinoises, avec une vitesse de conception de 160 kilomètres par heure. Il s'agit d'un chemin de fer mixte électrifié de passagers et de fret. Il devrait être achevé et ouvert au trafic en décembre 2021. La photo montre un tronçon de chemin de fer Chine-Laos en construction dans la province de Vientiane, au Laos (à gauche). Agence de presse Xinhua

Avec le développement rapide de la Chine et l'augmentation de sa puissance globale, certaines personnes dans le monde craignent que la Chine ne s'engage sur la voie d' « un pays réclamant son hégémonie une fois devenu fort », et certaines personnes sont allées jusqu'à avancer la soi-disant « théorie de la menace chinoise ». Parmi ces arguments insensés, certains découlent de l'ignorance ou de l'incompréhension de la Chine, d'autres de l'anxiété et d'autres de préjugés profondément enracinés. Comment la Chine se développe-t-il et quel type de pays la Chine va-t-elle devenir une fois son développement parachevé ? Voilà l'une des questions auxquelles nous devons répondre dans le contexte où nous sommes sur la voie du renouveau national. Le secrétaire général Xi Jinping a répondu personnellement à cette question dans de différentes circonstances, sans pourtant omettre de faire partager sa compréhension renouvelée de la construction d'une communauté de destin pour l'humanité. Voici quelques-uns de ses propos en la matière : « Le peuple chinois n'accepte pas la logique selon laquelle “un pays devenu fort tend inévitablement à imposer son hégémonie”, parce qu'il est toujours prêt à vivre en bons termes et à se développer harmonieusement avec les peuples du reste du monde, et qu'il est prêt à travailler ensemble avec ces derniers pour rechercher, protéger et partager la paix », « Le fait que le peuple chinois travaille dur pour réaliser le rêve chinois ne manquera pas d'offrir de grandes opportunités au reste du monde », « La Chine assumera plus de responsabilités internationales, et travaillera avec d'autres pays du monde pour sauvegarder la conscience humaine et les axiomes internationaux. Dans les affaires mondiales et régionales, elle persiste à défendre la justice et à se prononcer en faveur du bien. D'ailleurs, en participant plus activement à la résolution des problèmes internationaux brûlants, la Chine va non seulement se développer par le maintien de la paix mondiale, mais aussi promouvoir la paix mondiale par son propre développement ». En bref, par la construction d'une communauté de destin pour l'humanité, la Chine cherche en fait à remplacer les vieilles idées de « jeu à somme nulle » et de « c'est le gagnant qui prend tout, et c'est à perdre ou à gagner » par de nouvelles idées de coopération et du principe gagnant-gagnant, et à faire en sorte que les rêves du peuple chinois soient plus étroitement liés aux rêves des autres peuples du monde.

图片2

La nouvelle piste de l'aéroport international Velana de Malé, en Maldives, qui a été construite par une entreprise chinoise, prise le 14 septembre 2018. Photo de l'agence de presse Xinhua

Parallèlement au lancement du concept en ce qui concerne la construction d'une communauté de destin pour l'humanité, le secrétaire général Xi Jinping a proposé de manière créative l'initiative dite « Ceinture et Route » et a consenti un grand effort pour promouvoir sa mise en œuvre, et cela dans le but de créer une plate-forme pratique importante en faveur de la construction d'une communauté de destin pour humanité. En 2013, lors de sa visite officielle rendue au Kazakhstan et en Indonésie, le secrétaire général Xi Jinping a présenté puis renouvelé l'initiative de coopération sur la construction de la ceinture économique de la Route de la soie et de la route maritime de la soie du 21e siècle. Afin de promouvoir cette initiative dans la pratique, il a également proposé de créer la Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures et a annoncé au nom du gouvernement chinois l'investissement de 40 milliards de dollars américains pour la création du Fonds de la Route de la soie, qui témoigne de la ferme volonté de l'autorité chinoise de matérialiser un développement commun avec le reste du monde. L'initiative pour la construction de la « Ceinture et Route » n'est pas un slogan creux, mais une mesure visible et tangible qui ne manquera d'apporter des avantages réels aux pays et régions concernés. Confiant en le succès de cette initiative, le secrétaire général Xi Jinping a déclaré en ces termes : Nous devons profiter de la tendance et des circonstances favorables pour transformer « la Ceinture et la Route » en une route de paix, de prospérité, d'ouverture, d'innovation et de civilisation, et en faire une très grande plateforme de coopération internationale se conformant à la tendance de la mondialisation économique.

Grâce à la promotion personnelle du secrétaire général Xi Jinping et à ses dispositions concrètes, de même qu'aux efforts conjoints de toutes les parties concernées, des mesures substantielles ont été prises dans la construction de « la Ceinture et la Route ». Le fait que la mise en œuvre de l'initiative « Ceinture et Route » ne cesse de se développer en profondeur, d'un pas ferme et avec une haute qualité et d'insuffler une vitalité énergique à la construction d'une communauté de destin pour l'humanité montre que celle-ci a devant elle de larges perspectives d'avenir.

2. Répondre scientifiquement aux « questions du monde et de l'époque », approfondir systématiquement et profondément la connotation scientifique du concept en ce qui concerne la construction d'une communauté de destin pour l'humanité, faire en sorte que ce concept d'importance majeure devienne plus riche, plus complet et de plus en plus populaire

Après avoir exposé de manière systématique la connotation scientifique du concept de construction d'une communauté de destin pour l'humanité, le secrétaire général Xi Jinping a continué à mener des réflexions approfondies en vue de permettre une amélioration continue ce concept important.

En octobre 2015, dans son intervention lors du dîner de gala offert par le maire de la ville de Londres en Angleterre, le secrétaire général Xi Jinping a exposé l'intention initiale de la Chine sur la construction d'une communauté de destin pour l'humanité du point de vue d'« apporter la sagesse et la force chinoises à la croissance économique mondiale et à l'amélioration de la gouvernance mondiale ». Il a déclaré : « Etant donné que la Chine a dû son développement au soutien de la communauté internationale, elle ne manquera certainement de payer de retour la famille internationale. En tant que pays promoteur de la coopération internationale et participant actif au multilatéralisme international, la Chine est toujours prête à poursuivre la stratégie d'ouverture et de bénéfice réciproque. Au fur et à mesure de l'augmentation de sa puissance économique, elle va assumer progressivement plus de responsabilités dans la limite de ses capacités et multiplier ses efforts pour apporter la sagesse et la force chinoises à la croissance économique mondiale et à l'amélioration de la gouvernance mondiale. Au lieu de nuire aux intérêts des autres pays, le développement chinois ne saura que renforcer davantage leurs intérêts communs. » En novembre de la même année, dans son discours prononcé lors de la cérémonie d'ouverture de la Conférence de Paris sur le changement climatique, il a procédé à une analyse approfondie de ce que lui avaient fait pensé les efforts mondiaux pour lutter contre le changement climatique dans la promotion de la construction d'une communauté de destin pour l'humanité. Il a dit à ce propos : « Face aux défis surgis à l'échelle internationale, les différents pays ont intérêt à renforcer leur dialogue, à échanger et apprendre mutuellement les expériences pratiques des uns et des autres, à s'inspirer des qualités d'autrui pour pallier ses propres insuffisances, et enfin à parvenir à un développement commun au profit de tous grâce à un apprentissage mutuel. Dans le même temps, il faut créer une atmosphère de bonne intelligence qui tolère la différence et permettre aux différents pays d'adopter des politiques qui conviennent le mieux à leurs conditions nationales. » En septembre 2016, lors de la cérémonie d'ouverture du Sommet du Business 20 qui s'est tenu à Hangzhou, le secrétaire général Xi Jinping a continué d'élucider ce concept dans son discours. Il a dit : « Du fait que la Chine a dû son développement au soutien de la communauté internationale, elle est disposée à fournir à celle-ci plus de biens publics à titre de récompense. » « Si la Chine a mis en avant de nouvelles propositions et mesures politiques, ce n'est pas du tout dans l'intention de tout refaire indépendamment des autres pays, ni davantage de les utiliser comme contre-mesures à l'encontre de qui que ce soit, mais de chercher à apporter un complément bénéfique et une amélioration aux mécanismes internationaux intéressés. Bref, son objectif est de parvenir à une coopération gagnant-gagnante et à un développement commun. » En résumé, par son ouverture sur le monde extérieur, la Chine n'entend pas jouer un spectacle solitaire, mais inviter le reste du monde à participer à un chœur de développement mutuellement bénéfique ; elle ne cherche point à étendre ses sphères d'influence, mais à soutenir les pays divers dans un développement commun ; elle n'a pas l'intention de ménager son propre jardin à l'arrière de la maison, mais de construire un parc abondamment fleuri au profit de tous les pays.

En janvier 2017, dans son discours prononcé au siège des Nations Unies à Genève, le secrétaire général Xi Jinping a expliqué en détail la motivation, la perspective en vue et la voie pour la mise en œuvre du concept de la communauté de destin pour l'humanité. Dès le début de son discours, il a mis en avant la fameuse « Question du Monde, Question du Temps » : « Le monde d'aujourd'hui est plein d'incertitudes, et les gens sont confus quant à l'avenir tout en plaçant beaucoup d'espoirs dans son amélioration. Qu'est-il arrivé au monde et que devons-nous faire ? Voilà les questions qui préoccupent le monde entier, et auxquelles je n'ai pas cessé de penser depuis un certain temps ». Après avoir passé en revue les progrès que l'humanité a réalisés, les désastres qu'elle a vécus et les souhaits les plus ardents qu'elle nourrissait au cours des 100 dernières années, il a souligné que l'humanité se trouvait non seulement dans une période de développement, de changement et d'ajustement inédits, mais aussi dans une ère de défis sans fin et des risques croissants. Il a souligné : « Il est de l'attente des peuples de tous les pays et de la responsabilité des hommes politiques de notre génération de faire en sorte que le flambeau de la paix se transmette de génération en génération, que le développement ne soit jamais dépourvu de force motrice, et que l'éclat de la civilisation brille pour toujours. Le plan pour ce faire de la Chine est le suivant : construire une communauté de destin pour l'humanité, et réaliser un développement commun qui profite à tous ». Dans ce discours, le secrétaire général Xi Jinping a tracé une voie susceptible de mener à la communauté de destin pour l'humanité en partant des cinq volets suivants : « persister dans le dialogue et la consultation pour construire un monde de paix durable », « construire un monde universellement sûr en maintenant le principe de la mise à contribution commune et de la mise en commun des acquis », « persister dans la coopération gagnant-gagnante pour construire un monde de prospérité commune », « persister dans les échanges et l'apprentissage mutuel pour construire un monde ouvert et de tolérance » et « persister dans le développement vert et à bas carbone pour construire un monde propre et beau ».

Le concept en ce qui concerne la construction d'une communauté de destin pour l'humanité exposé de manière approfondie par le secrétaire général Xi Jinping est porteur non seulement de l'aspiration constante de la Chine à un monde meilleur, mais aussi de belles attentes des peuples de tous les pays pour la mise en place d'un nouvel ordre mondial, il n'y a donc rien d'étonnant à ce qu'il soit si chaleureusement salué par la communauté internationale, en particulier par la grande majorité des pays en développement. Peu de temps après son énonciation, ce concept s'est vu consigner dans une série de documents internationaux. Par exemple, le 10 février 2017, il a été inscrit dans la « Résolution au niveau social du Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique » de la Commission des Nations Unies pour le développement social ; le 17 mars de la même année, il a été inscrit dans la résolution 2344 du Conseil de sécurité des Nations Unies sur l'Afghanistan ; le 23 mars qui a suivi, il a été inscrit dans les deux résolutions du Conseil des droits de l'homme de l'ONU sur « les droits économiques, sociaux et culturels » et « le droit à l'alimentation » ; et le 2 novembre suivant, il a été inscrit dans les deux résolutions sur la sécurité de l'Assemblée générale de l'ONU : « Nouvelles mesures pratiques pour empêcher une course aux armements dans l'espace » et « Ne pas placer d'armes dans l'espace en premier ».... Cela montre que le concept de construction d'une communauté de destin pour l'humanité a été d'ores et déjà largement accepté par la communauté internationale. Réunissant en lui les trois aspirations majeures des différents peuples du monde que sont la paix, le développement et la prospérité,  aspirations formant le plus grand diviseur commun, ce concept montre, grâce à la sagesse chinoise qu'il incarne et aux solutions chinoises qu'il a avancées, la voie à suivre pour accéder à un meilleur mode de développement mondial.

Lors du 19e Congrès national du Parti communiste chinois tenu en octobre 2017, en tant que composant des « huit objectifs précis » de la pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise, et des stratégies de base pour développer le socialisme à la chinoise dans la nouvelle ère, la promotion de la construction d'une communauté de destin pour l'humanité est d'ores et déjà devenu une bannière que lève haut la Chine pour guider les courants de l'époque et la direction du progrès de la civilisation humaine. Sous le titre de « Maintenir la voie du développement pacifique et promouvoir la construction d'une communauté de destin pour l'humanité », la douzième partie du rapport du 19e Congrès national du Parti communiste chinois expose de manière systématique la connotation riche et profonde du concept d'une communauté de destin pour l'humanité et sa valeur d'époque. Par ailleurs, le fait que la construction d'une communauté de destin pour l'humanité a été consignée dans l'« amendement à la Constitution de la République populaire de Chine » lors de la première réunion de la treizième Assemblée populaire nationale tenue en mars 2018 a permis de l'élever à la hauteur de la volonté nationale.

Se tenant à la hauteur de l'avenir et du destin de l'humanité, et coordonnant l'ensemble des situations nationales et internationales, le concept de construction d'une communauté de destin pour l'humanité avancé par le secrétaire général Xi Jinping reflète l'engagement et la noble mission du grand pays qu'est le nôtre d'apporter une plus grande contribution à la paix et au développement mondial dans la nouvelle ère. Il incarne également le désir sincère et la ferme détermination du Parti communiste chinois, du gouvernement chinois et du peuple chinois de promouvoir la construction d'une communauté de destin pour l'humanité, de contribuer au progrès de l'humanité et de bâtir un brillant avenir pour le monde.

3. La lutte contre la nouvelle épidémie de pneumonie coronaire a pleinement prouvé que la construction d'une communauté de destin pour l'humanité est un bon moyen pour relever les défis communs de l'humanité et construire un monde plus prospère et plus beau

Construire une communauté de destin pour l'humanité est une solution systématique avancée par la Chine tant pour répondre aux défis à l'échelle mondiale, que pour réformer et améliorer la gouvernance mondiale.

Après le 19e Congrès national du Parti communiste chinois, le secrétaire général Xi Jinping a continué à approfondir ses réflexions en ce qui concerne les voies censées permettre la construction d'une communauté de destin pour l'humanité : lors de la 20e réunion du Conseil des chefs d'État de l'Organisation de coopération de Shanghai, il a proposé pour la première fois de créer une « communauté de la santé », une « communauté de sécurité », une « communauté de développement » et une « communauté humaniste » dans le cadre de l'Organisation de coopération de Shanghai ; pour la première fois également, il a systématiquement exposé, lors de la 27e réunion informelle des dirigeants de l'APC, son idée de mettre en place une communauté de destin à la fois ouverte et inclusive, d'innovation et de croissance, d'interconnexion et de coopération gagnant-gagnante au sein de l'APC. Par ailleurs, dans bien d'autres circonstances nationales ou internationales, le secrétaire général Xi a également mis en avant des initiatives importantes telles que la construction d'une « communauté de destin dans le cyberespace », d'une « communauté de destin pour la sûreté nucléaire », d'une « communauté de destin pour les océans », et d'une « communauté de santé pour l'humanité », initiatives qui ont permis de rendre plus précise la connotation de la « communauté de destin pour l'humanité ». Dans le même temps, la Chine a lancé une série de mesures pragmatiques pour promouvoir la construction d'une communauté de destin pour l'humanité et transformer davantage ses idées en actions. Du maintien ferme du multilatéralisme à la collaboration pour lutter contre le changement climatique, de la construction conjointe de la « Ceinture et Route » de haute qualité au fait de se tenir à l'avant-garde de la coopération mondiale en matière de réduction de la pauvreté, la Chine a permis, grâce à ses actions réelles, à « l'arbre d'idées » qu'est « la construction d'une communauté de destin pour l'humanité » de donner des fruits abondants.

图片3

Le 13 mars 2020, la Chine et 17 pays d'Europe centrale et orientale ont organisé une vidéoconférence réunissant des experts spécialisés dans la prévention et le contrôle de la nouvelle épidémie de pneumonie coronaire pour partager et échanger des expériences et informations en matière de prévention et de contrôle du covid-19. L'organisation de cette vidéoconférence fait partie des mesures majeures prises par la Chine en tant qu'apport à l'entreprise mondiale de sécurité de la santé publique conformément au concept d'une communauté de destin pour l'humanité. La photo montre des experts de la santé lettons assistant à la vidéoconférence à l'ambassade de Chine à Riga, la capitale de la Lettonie. Photo de Yannis, pour l'Agence de presse Xinhua

Survenue inopinément, l'épidémie Covid-19 a prouvé d'une manière très particulière la grande importance de mettre en place une communauté de destin pour l'humanité. Confrontée à la plus grave pandémie de maladies infectieuses que le monde ait connue depuis un siècle, l'humanité n'a qu'une seule voie correcte à suivre pour sortir de cette crise sanitaire, celle de construire une communauté de destin pour l'humanité comme l'a indiquée le secrétaire général Xi Jinping. Durant la lutte menée contre cette épidémie, la Chine, se tenant toujours du bon côté de l'histoire, a plus d'une fois fait preuve qu'elle est un bâtisseur de la paix mondiale, un contributeur au développement mondial et un défenseur de l'ordre international. Le secrétaire général Xi Jinping a successivement eu des entretiens, des appels téléphoniques ou des entrevues particulières en vidéo avec des dizaines de dirigeants étrangers et de chefs d'organisations internationales, a assisté au sommet spécial des dirigeants du G20, à la 73e Assemblée mondiale de la santé en vidéoconférence, au Sommet extraordinaire Chine-Afrique sur la solidarité contre la Covid-19, à la 75e Assemblée générale des Nations Unies et au Dialogue des chefs d'entreprises de l'APEC, etc., où il a eu l'occasion de réitérer l'importance et la nécessité absolue de promouvoir la construction d'une communauté de destin pour l'humanité.

La Chine a toujours adopté une attitude ouverte, transparente et responsable, et a activement rempli ses obligations internationales. Elle a communiqué dans les meilleurs délais la situation épidémique en Chine à l'Organisation mondiale de la santé, ainsi qu'aux pays et organisations régionales concernés, a publié à très bref délais la nouvelle séquence du gène du coronavirus, a mis en public en très peu de temps ses plans de diagnostic et de traitement et ses plans de prévention et de contrôle, et a partagé sans réserve aucune ses expériences de prévention, de contrôle et de traitement avec toutes les parties ; malgré l'énorme pression sur la prévention et le contrôle de l'épidémie qui pesait dans le pays, elle a lancé des opérations d'assistance humanitaire d'urgence les plus concentrées et qui touchaient le plus grand nombre de pays étrangers depuis la fondation de la Chine nouvelle. En faisant valoir le rôle du plus important pays fournisseur mondial de matériel antiépidémique, elle a contribué à sauver des milliers voire des dizaines de milliers de vies dans le monde grâce à ses aides en personnes et en fournitures antiépidémiques. Elle s'est engagé à faire de ses vaccins anti-covid-19 un produit public mondial dès après leur mise au point et leur mise en service, et à faire tout son possible pour que les vaccins chinois soient à la fois accessibles et abordables pour les pays en développement. Dans le cadre du Forum sur la coopération sino-africaine, elle a déclaré l'annulation des dettes des prêts sans intérêt des pays africains concernés envers la Chine arrivées à échéance à la fin de 2020, et elle a fourni un soutien croissant aux pays africains qui sont particulièrement frappés par l'intensité de l'épidémie... Tout cela illustre de manière frappante le rôle de la Chine en tant que pays majeur dans la promotion de la construction d'une communauté de destin pour l'humanité.

Sous la direction ferme du Comité central du Parti rassemblé autour du camarade Xi Jinping, la Chine a été le premier pays à contrôler l'épidémie, à reprendre le travail et la production, et à passer d'une croissance négative à une croissance positive de son économie. Ces réalisations ont non seulement fourni des solutions et des voies servant de référence dans la victoire mondiale sur la crise actuelle, mais ont également contribué à une plus large assimilation du concept d'une communauté de destin pour l'humanité.

La nouvelle épidémie de pneumonie coronaire a accéléré l'ajustement du schéma international. L'économie mondiale est dans une profonde récession, la chaîne industrielle et la chaîne d'approvisionnement mondiales ont été touchées, les déficits de gouvernance, les déficits de confiance, les déficits de développement et les déficits de paix continuent d'augmenter ; l'unilatéralisme, le protectionnisme et les actes d'hégémonie sont en hausse, la mondialisation économique a rencontré un contre-courant, et tout cela exacerbe le risque et l'incertitude dans l'économie mondiale. Face à toutes sortes de défis complexes et sévères, l'humanité a plus que jamais besoin de renforcer la coopération pour surmonter ensemble les difficultés et avancer main dans la main.

L'épidémie a mis en évidence les lacunes de la gouvernance mondiale. La communauté internationale est très préoccupée par l'ordre international et la gouvernance mondiale à l'ère post-épidémique. Dans son discours prononcé lors de la première phase du 15e sommet du G20, le secrétaire général Xi Jinping a souligné : « Il nous faut observer les principes préconisant la consultation étendue, la contribution conjointe et le partage des bénéfices. De même, il nous faut persévérer dans le multilatéralisme, l'ouverture, la tolérance et la coopération mutuellement bénéfique, et avancer avec notre époque ». Il a insisté sur l'importance de renforcer le système international ayant pour centre les Nations Unies. Concrètement parlant, toutes les parties doivent fermement défendre l'autorité et le statut des Nations Unies, respecter les buts et principes de la Charte des Nations Unies et maintenir un ordre mondial fondé sur le droit international. Il est nécessaire d'améliorer la structure de gouvernance de la mondialisation économique, de maintenir fermement un système commercial multilatéral transparent, non discriminatoire, ouvert, inclusif et fondé sur des règles, de soutenir la réforme de l'Organisation mondiale du commerce en vue d'un renforcement de son efficacité et de son autorité, de promouvoir le libre-échange, de s'opposer à l'unilatéralisme et au protectionnisme, de maintenir une concurrence loyale, et de protéger les droits et l'espace de développement des pays en développement. Nous devons améliorer notre capacité à faire face aux défis mondiaux. À l'heure actuelle, la tâche la plus urgente est évidemment de renforcer le système mondial de santé publique et de mieux prévenir et contrôler la nouvelle épidémie du covid-19 et d'autres maladies infectieuses. Il faut enfin intensifier la coopération internationale dans le domaine de l'environnement écologique et protéger la Terre, notre maison commune pour la survie.

La série d'exposés importants du secrétaire général Xi Jinping sur la promotion de la construction d'une communauté de destin pour l'humanité est la cristallisation de théories scientifiques qui combinent des réflexions marxistes sur l'histoire du monde avec des changements majeurs inédits dans le monde depuis un siècle et la pratique spécifique de la diplomatie de notre pays. Du fait qu'elle s'adapte à la tendance de paix, de développement, de coopération et de gagnant-gagnant de notre temps, la pensée en la matière de Xi Jinping guide de façon vigoureuse l'innovation de la théorie et de la pratique de la diplomatie de grands pays à la chinoise. Elle a tracé un plan pour la réalisation d'un développement commun, d'une prospérité durable et d'une stabilité à long terme de la société humaine. Elle reflète la vision globale et la magnanimité de la Chine d'unir son propre développement avec le développement mondial.

Construire une communauté de destin pour l'humanité est un processus historique qui ne peut se faire du jour au lendemain ni avoir toujours le vent en poupe. Il exige un travail acharné à long terme. Pour atteindre cet objectif, nous devons faire preuve de persévérance et consacrer des efforts inlassables. Il ne faut jamais abandonner nos rêves à cause de la complexité de la réalité, ni renoncer à la poursuite de nos idéaux à cause de leur éloignement. Tant que toutes les parties assimileront le concept d'une communauté de destin pour l'humanité, qu'elles travailleront ensemble pour en préparer le plan et se lancer dans la pratique, et qu'elles persévéreront dans leurs efforts, l'objectif de construire une communauté de destin pour l'humanité pourra sûrement être atteint.

Source du texte original : Qiushi, numéro 1 de 2021

Texte traduit : tous  droits  réservés pour Théorie Chine. La reproduction est possible en cas d'indication la source.


版权所有中央党史和文献研究院

建议以IE8.0以上版本浏览器浏览本页面京ICP备11039383号-6京 公网安备11010202000010