Commentaires

Les IDE de la Chine dans le secteur non financier en hausse de 39,4% de janvier à août

Publié le:2012-09-25 | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

Par:Xinhuanet | Source:french.news.cn

  Le rythme des investissements directs à l'étranger (IDE) de la Chine dans le secteur non financier a ralenti, en raison de la récession économique globale et de l'essoufflement de la croissance de la deuxième économie mondiale, selon des chiffres officiels annoncés mercredi.

  Les IDE de la Chine ont augmenté de 39,4% en glissement annuel au cours des huit premiers mois de l'année pour atteindre 47,68 milliards de dollars, a annoncé Shen Danyang, porte-parole du ministère du Commerce.

  Ce taux de croissance était cependant inférieur à la hausse de 52,8% enregistrée entre janvier et juillet, à mesure que le ralentissement de la croissance économique mondiale et les investissements en berne dans les secteurs de l'immobilier et des exportations ont affecté l'économie nationale.

  De janvier à août, les investissements réalisés sous forme de fusions et acquisitions (M&A) ont atteint 13,2 milliards de dollars, représentant 28,7% du total, a précisé le porte-parole.

  Les M&A à l'étranger menées par les investisseurs chinois ont connu un développement rapide mais n'ont pas montré un "sursaut" de croissance comme certains l'avaient prévu.

  Par rapport à la même période de l'an dernier, les investissements directs chinois dans l'Union européenne ont reculé de 2,5% pour chuter à 1,18 milliard de dollars au cours des huit premiers mois, tandis que les investissements en Australie et au Japon ont connu respectivement une baisse de 43% et de 11,1% a indiqué M. Shen.

  Dans le même temps, les investissements de la partie continentale ont progressé de 48,2%, 40,5% et 18,2% respectivement à Hong Kong, dans les pays membres de l'Association des Nations de l'Asie du Sud-Est et aux Etats-Unis, .

  Le chiffre d'affaires réalisé par les projets chinois sous contrat à l'étranger a grimpé de 16,2% à 68,46 milliards de dollars de janvier à août, contre une croissance de 14,5% de janvier à juillet a précisé le porte-parole.