Commentaires

L’économie industrielle chinoise enregistre ses meilleures performances depuis les trois dernières années

Publié le:2017-09-01 | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

Par:Yang Liang | Source:Quotidien Guangming Le 26 juillet 2017

【Quelle est la situation économique actuelle de la Chine ?】 

 « Au cours des six premiers mois de l’année, la valeur ajoutée des entreprises industrielles chinoises supérieures à la taille définie (avec un chiffre d’affaires annuel égal ou supérieur à 20 millions de yuans) a progressé de 6,9% sur un an, contre 6,0% enregistré pendant la même période de l’an dernier. Cette croissance est la plus élevée depuis les trois dernières années », a déclaré le Bureau d’Information du Conseil d’Etat chinois lors d’une conférence de presse sur le développement des entreprises industrielles et de communications tenue le 25 juillet. L’économie industrielle chinoise s’est affichée globalement stable au cours des six premiers mois, tout en réalisant de l’amélioration. En particulier, la production industrielle a maintenu une croissance stable, l’efficacité des entreprises a continué de s’améliorer, la transition entre les forces motrices de développement anciennes et nouvelles s’accélère, l’ajustement structurelle avance très activement, les principaux indicateurs économiques montrent donc des résultats meilleurs que prévu, a-t-on précisé.   

L’économie industrielle chinoise tend à se stabiliser 

Du point de vue sectoriel, ce sont les secteurs de l’électronique et de la fabrication d’équipement qui ont réalisé les croissances les plus élevées du domaine industriel, leur valeur ajoutée a progressé respectivement de 13,9% et de 10,9% pendent la première moitié de l’année. L’efficacité du secteur des matières premières a également repris, les bénéfices de ce secteur ont augmenté de 46,2% durant les cinq premiers mois. L’industrie des biens de consommation a maintenu un fonctionnement stable en réalisant 7,7% de croissance pendant la première moitié de l’année, soit en hausse de 0,8 point de pourcentage par rapport à la croissance moyenne des entreprises industrielles. Les bénéfices de l’industrie des biens de consommation ont progressé de 10,6% pendant les cinq premiers mois, avec une amélioration du niveau de l’offre haut de gamme. 

« Du point de vue régional, les cinq premières provinces industrielles chinoises, à savoir Jiangsu, Guangdong, Shandong, Henan et Zhejiang, ont toutes réalisé une croissance industrielle supérieure à la croissance moyenne nationale, contribuant ainsi davantage à la croissance stable de l’industrie chinoise. L’industrie des provinces côtières de l’est de la Chine a également maintenu la tendance de croissance stable grâce à leur forte capacité d’innovation et aux investissements importants dans la transformation technologique », a souligné Zhang Feng, porte-parole et ingénieur en chef du Ministère de l’Industrie et des Technologies de l’information de Chine. 

 Dans le même temps, les provinces du nord-est et de l’ouest de la Chine ont réalisé des performances encourageantes. Au cours de la première moitié de l’année, plusieurs régions de l’ouest, telles que Ningxia, Yunnan et Qinghai, ont enregistré une croissance industrielle plus élevée que la moyenne nationale ; dans la province du Liaoning, la baisse de la croissance industrielle a diminué de 3,4 points de pourcentage, et d’autres régions, comme le Xinjiang, ont vu leurs bénéfices industriels rebondir alors qu’ils étaient en chute à la même période de l’an dernier. 

« Au cours de cette première moitié de l’année, la valeur ajoutée des secteurs de l’électronique et de la fabrication d’équipement a progressé respectivement de 13,9% et de 10,9% : la valeur ajoutée du secteur de la fabrication de haut technologie a augmenté de 13,1% sur un an, soit 6,2 points de pourcentage de plus que la moyenne industrielle ; la production de robots industriels et de circuits intégrés a augmenté respectivement de 52,3% et de 23,8% », a précisé Zheng Lixin, porte-parole du Ministère de l’Industrie et des Technologies de l’information et directeur du Bureau de suivi et de coordination des Opérations. En ce qui concerne l’ajustement  de la structure industrielle, les nouvelles forces motrices se renforcent et se développent de façon ordonnée, les industries émergentes ont aussi réalisé un bond en avant considérable, a ajouté M. Zheng.   

La croissance des bénéfices industriels s’est nettement accélérée.  

Pendant les cinq premiers mois de l’année, la Chine a réalisé 84,8% de son objectif annuel en matière de réduction de la capacité excédentaire de production d’acier. La production d’acier de faible qualité a été entièrement éliminée en fin juin. Le pays a aussi demandé à ses différentes régions d’annuler plus de 200 projets impliquant des dépôts de garantie des entreprises, retournant ainsi plus de 30 milliards de yuans aux entreprises. A la fin du mois de mai, le taux d’endettement des entreprises industrielles chinoises supérieures à la taille définie a baissé de 0,7 point de pourcentage sur un an. Ces données montrent donc que la réforme structurelle du côté de l’offre obtient des progrès constants dans le domaine industriel.  

Grâce à une série de mesures majeures dont la réforme structurelle du côté de l’offre, les bénéfices des industries en amont connaissent une augmentation substantielle, l’efficacité des entreprises s’est également améliorée. Au cours des cinq premiers mois, sur les 41 principales catégories d’industrie étudiées, 38 industries ont vu leurs bénéfices augmenter sur un an. Dans les entreprises chinoises supérieures à la taille définie, les recettes et bénéfices issus de l’activité principale ont progressé respectivement de 13,5% (contre 2,9% à la même période de l’an dernier) et de 22,7% (contre 6,4% à la même période de l’an dernier). 

« En juin, le PMI (indice des directeurs d’achat) des petites entreprises s’est établi à 50,1%, mettant ainsi fin à la contraction qui a duré 32 mois consécutifs. Au cours de la première moitié de l’année, le PPI (indice des prix à la production) industriel de Chine a augmenté de 6,6% sur un an, maintenant ainsi la croissance positive qui dure depuis 10 mois consécutifs », a déclaré Zhang Feng. Il précise que les indicateurs économiques des activités industrielles montrent que les attentes positives continuent et fournissent une base favorable pour la stabilité du fonctionnement industriel et la réalisation des objectifs annuels dans les six prochains mois. 

Pendant la seconde moitié de l’année, nous devons consolider davantage la tendance à la stabilisation de la croissance industrielle, en revitalisant vigoureusement l’industrie manufacturière, en favorisant la transition entre les forces motrices anciennes et nouvelles et en promouvant la réforme structurelle du côté de l’offre dans le domaine industriel, a souligné M. Zhang.   

La modernisation et la réduction des tarifs du réseau Internet avancent à grands pas.   

Au cours de la première moitié de l’année, l’industrie chinoise de l’information et de la communication a connu un développement rapide : le chiffre d’affaire du secteur d’Internet et des services connexes a progressé de 19,8% ; le nombre d’utilisateurs de 4G a augmenté de 120 millions pour atteindre 890 millions, soit 65% des abonnées aux services mobiles. Dans le même temps, « Internet + » et l’économie de partage ont apporté de nouvelles opportunités de développement aux industries traditionnelles chinoises, et les produits répondant aux besoins de modernisation de la consommation, tels que les téléphones intelligents et la télévision haut définition, ont maintenu une croissance élevée.   

La politique de modernisation et de réduction des tarifs du réseau Internet est mise en œuvre depuis trois ans en Chine, quels sont les résultats ? 

« La modernisation et la réduction des tarifs du réseau Internet progressent bien », a déclaré M. Zhang. Il précise que les différentes mesures concrètes sont en train d’être mises en œuvre. A partir du 1er mai, les trois opérateurs de réseau mobile de Chine, à savoir China Mobile, China Unicom et China Télécom, ont tous baissé considérablement leurs tarifs de communications internationales vers les principales destinations, qui sont désormais de 0,49 à 0,99 yuan par minute, soit une baisse moyenne allant jusqu’à 90%. Parallèlement, les frais d’accès au réseau Internet ont été réduits de plus de 15%. De plus, la Chine va intensifier les négociations sur le règlement international afin d’élargir progressivement la baisse des tarifs de communications vers plus de destinations internationales. 

D’autres données montrent aussi que la Chine a réalisé des progrès considérables en matière de modernisation et de réduction des frais du réseau Internet. En effet, pendant la première moitié de l’année, le taux de pénétration du haut débit fixe dans les foyers chinois a progressé pour s’établir à 67% et le taux de couverture du haut débit mobile s’est élevé à 77,4%, réalisant ainsi les objectifs annuels avec une large avance. A la fin du mois de juin, toutes les villes chinoises sont raccordées aux réseaux de fibre optique et le pays totalise 2,99 millions de stations de base 4G. 

La modernisation du réseau et la réduction des tarifs ont également contribué au développement et à l’expansion de l’économie numérique chinoise. Selon le Livre blanc sur le développement économique numérique de Chine (2017) publié par l'Académie des Technologies de l'Information et de la Communication de Chine (CAICT), l’économie numérique a atteint 22.600 milliards de yuans en 2016 (30,3% du PIB), soit en hausse de 18,9% sur un an, une croissance nettement plus élevée que celle du PIB.