Commentaires

La situation du commerce extérieur de la Chine dans le premier semestre est bonne dans l’ensemble
L’ampleur de l’utilisation des capitaux étrangers est essentiellement stable, l’investissement à l’étranger est plus rationnel

Publié le:2017-09-11 | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

Par: | Source:Quotidien du peuple (le 1er août 2017)

Le 31 juillet, le Bureau de l’Information du Conseil des Affaires d’Etat a tenu une conférence de presse. Qian Keming, vice-ministre du Commerce, Long Guoqiang, directeur adjoint du Centre de recherche en développement du Conseil des Affaires d’Etat, ont présenté la situation du fonctionnement du commerce extérieur chinois au premier semestre.

Au premier semestre de cette année, la situation du commerce extérieur de la Chine est relativement bonne dans l’ensemble, les importations et les exportations totales ont atteint 13,14 trillions de yuans, soit une augmentation de 19,6% par rapport à celles de la même période du temps de l’année précédente, ce qui a mis fin du déclin au cours des deux dernières années. Parmi eux, les exportations ont augmenté de 15% par rapport à celles de la même période du temps de l’année précédente, et les importations de 25,7%. 

En plus de la reprise du marché international et le chiffre cardinal de la même période du temps de l’année précédente relativement bas, Qian Keming a déclaré que l’amélioration et la stabilisation du commerce extérieur dépendent toujours de l’apparition davantage des effets des  politiques. Depuis 2013, 16 documents de politique pour le développement du commerce extérieur ont été graduellement publiés, y compris le renforcement du soutien politique, la réduction des charges des entreprises et l’amélioration de la facilitation du commerce. 

Dans le premier semestre, l’utilisation totale des capitaux étrangers est de 441,5 milliards de yuans, elle est stable dans l’ensemble. Parallèlement, la structure s’est davantage optimisée, l’utilisation des investissements étrangers dans l’industrie manufacturière de haute qualité et les services de haute qualité ont respectivement augmenté de 11% et de 20%. 

Dans l’ensemble, l’environnement des investissements continue de s’améliorer. En avril, 7 zones de libre-échange ont été établies, y compris celle de Liaoning, le nombre total de zone de libre-échange est devenu 11, cela a formé une situation ouverte globale à l’innovation institutionnelle de l’Est, de l’Ouest et du Centre. En juin, la Liste négative des investissements étrangers dans les zones de libre-échange 2017 a été diffusée, 27 mesures restrictives ont été supprimés. 

La confiance de l’investissement étranger en Chine a été renforcée. Le fonctionnement de la plupart des entreprises étrangères en Chine est en bon état, la confiance de l’investissement est grande. En juillet, la Chambre de commerce américaine à Shanghai a publié le Rapport d’affaires de 2017 en Chine, qui montre qu’en 2016, 77% des entreprises américaines interrogées ont réalisé les profits en Chine, soit une hausse de 6 points de pourcentage par rapport à 2015. 

L’année dernière, les problèmes d’investissement à l’étranger irrationnel étranger de certaines entreprises sont plus importants. A cet égard, le Ministère du Commerce, en collaboration avec les départements concernés, a mené l’examen sur l’authenticité et la conformité, afin de sensibiliser les entreprises d’investissement aux préventions contre les risques, et de promouvoir un développement sain et normalisé de l’investissement à l’étranger. Au premier semestre, l’investissement direct à l’étranger de la Chine est de 331,1 milliards de yuans, soit une baisse de 42,9%, les investissements à l’étranger irrationnels ont été effectivement freinés. 

Du point de vue des pays de destination des investissements à l’étranger, les investissements de la Chine dans les pays riverains de « la Ceinture et la Route » n’ont diminué que de 3,6%, cette baisse est inférieure à la baisse générale des investissements à l’étranger. Les entreprises accordent plus d’attention à l’investissement dans l’industrie réel, la baisse des investissements dans l’industrie manufacturière est moins grande que celle dans l’immobilier, la culture, le sport et le divertissement. Une série de projets de fusion et d’acquisition, surtout de grands projets, ont été mis en œuvre. 

Comment regarder la baisse des investissements à l’étranger dans le premier semestre ? Long Guoqiang a déclaré que les fluctuations des investissements à l’étranger à court terme d’un pays sont très fréquentes,  il faut avoir une vision normale. 

Il est nécessaire que le gouvernement chinois gère et normalise correctement les investissements transfrontaliers. Macroscopiquement parlant, tout pays doit éviter « l’entrée et la sortie énormes » des flux de capitaux transfrontaliers. Pour la Chine, un grand pays, il est essentiel de maintenir la stabilité financière et d’éviter les risques financiers. Sur le plan microscopique, les entreprises chinoises n’ont pas de longue histoire de l’investissement à l’étranger, leurs expériences ne sont pas assez riches, et les talents sont insuffisants. Il existe de nombreuses leçons tirées dans le domaine des investissements à l’étranger au cours des années précédentes. Le rappel approprié du gouvernement à ces entreprises est favorable pour aider ces entreprises à évaluer globalement pour éviter les risques de l’investissement à l’étranger. 

Qian Keming a déclaré que le gouvernement chinois encourage les entreprises chinoises fortes et capables à «sortir», cette politique n’a pas changé, elle ne changera pas. Dans l’avenir, nous continuerons de promouvoir la facilitation des investissements à l’étranger, d’améliorer le niveau de service, de renforcer la supervision au cours et après l’incident, et de guider le développement sain et ordonné de l’investissement à l’étranger.