Commentaires

Le commerce entre la Chine et les autres pays de BRICS est en hausse
- une augmentation de 32,9% sur un an pour la période de janvier à juillet

Publié le:2017-09-25 | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

Par:Zhang Yi | Source:Journal de Guangming (le 30 août 2017, édition 01)

D’après les chiffres publiés ce 29 août par l’Administration générale des Douanes chinoises, les importations et exportations chinoises avec les autres pays membres des BRICS se sont élevées à 1.150 milliards de yuans pendant les sept premiers mois de cette année, en hausse de 32,9% par rapport à la même période de l’année dernière. Cette croissance est largement supérieure à la croissance globale du commerce extérieur chinois de la même période, qui est de 18,5%. 

Plus précisément, pendant la période de janvier à juillet, les exportations chinoises vers les autres pays de BRICS ont atteint 586,58 milliards de yuans, en hausse de 28,7% sur un an, les importations chinoises en provenance d’autres pays de BRICS se sont établies à 561,88 milliards de yuans, en hausse de 37,7% sur un an. Les importations et exportations chinoises avec la Russie ont progressé de 32,5% pour atteindre 321,88 milliards de yuans ; celles avec l’Inde ont augmenté de 28,3% pour atteindre 326,66 milliards de yuans ; celles avec l’Afrique du Sud sont en hausse de 33,7% pour s’élever à 156,23 milliards de yuans ; et enfin, celles avec le Brésil ont progressé de 37,7% pour s’établir à 343,69 milliards de yuans. 

La coopération économique et commerciale a toujours été le pilier et le moteur de la coopération des BRICS. Cette année, les ministres du Commerce des BRICS ont approuvé l’initiative de coopération e-commerce des BRICS. Les cinq pays membres ont décidé de créer un groupe de travail pour l’e-commerce entre les BRICS, entamer le processus de coopération global et renforcer la coopération pragmatique, notamment le partage des politiques et l’amélioration des compétences. La connexion entre les BRICS dans les domaines de l’e-commerce et de la logistique étant très efficace, le marché chinois devrait accueillir, à l’avenir, davantage de produits en provenance des autres pays de BRICS.