Commentaires

Les bénéfices industriels ont maintenu une croissance à deux chiffres en Chine au premier trimestre

Publié le:2018-05-24 | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

Par: | Source:Bureau national des statistiques

Les bénéfices des entreprises industrielles chinoises supérieures à la taille définie [c’est-à-dire, avec un chiffre d’affaires annuel supérieur à 20 millions de yuans] ont progressé de 11,6% sur un an pour la période janvier-mars 2018, selon les chiffres publiés le 27 avril par le Bureau national des statistiques (BNS) de Chine. Les bénéfices industriels ont ainsi maintenu une croissance à deux chiffres au premier trimestre. Pendant cette période, la structure des bénéfices a aussi été optimisée, l’efficacité des entreprises a continué de s’améliorer et l’économie industrielle chinoise a poursuivi sa tendance à la stabilisation.  

D’abord, la rentabilité des entreprises s’est améliorée, le secteur manufacturier a contribué de manière plus importante à l’augmentation des bénéfices industriels. Au premier trimestre, le taux de profit des entreprises industrielles chinoises s’est établi à 6,18%, en hausse de 0,1 point sur un an. Pour cette période, 83,9% des bénéfices industriels chinois sont attribuables à l’industrie manufacturière, en hausse de 0,3 point par rapport à la période janvier-février ; 8,9% des bénéfices sont attribuables à l’industrie minière, en baisse de 0,2 point par rapport à la période janvier-février. Selon les estimations, les bénéfices des entreprises industrielles émergentes et stratégiques ont maintenu une croissance relativement rapide de 10,7% au premier trimestre. 

Ensuite, le coût et le taux d’endettement ont continué de baisser dans les entreprises industrielles chinoises. Pour la période janvier-mars, leurs coût et frais se sont établis à 92,61 yuans pour 100 yuans de recettes en activité principale, en baisse de 0,13 yuans sur un an. Parmi ces 92,61 yuans, le coût représente 84,33 yuans, en baisse de 0,18 yuans sur un an. Fin mars, le taux d’endettement des entreprises industrielles chinoises s’est fixé à 56,4%, en baisse de 0,8 point sur un an ; celui des entreprises industrielles contrôlées par l’État a diminué de 1,5 point sur un an pour s’élever à 59,5%.  

Enfin, la rotation des stocks de produits finis et des débiteurs a continué d’accélérer. Fin mars, le délai de rotation des stocks de produits finis s’est fixé à 16,8 jours dans les entreprises industrielles chinoises, soit en baisse de 0,1 jour sur un an ; le délai moyen de recouvrement des comptes clients s’est établi à 45,3 jours, également en baisse de 0,1 jour sur un an.  

En mars, les bénéfices des entreprises industrielles chinoises ont crû de 3,1% seulement sur un an, soit en baisse de 13 points par rapport à la croissance enregistrée pour la période janvier-février. Plusieurs facteurs sont à l’origine de ce ralentissement : en premier lieu, la Fête du Printemps s’est retrouvée plus tard cette année par rapport à l’année précédente. Certaines entreprises n’ont pas repris leur activité début mars en raison de la Fête de Lanterne qui a eu lieu le 2 mars, diminuant ainsi le nombre de jours de production et d’exploitation par rapport au mois de mars 2017. Ce facteur a directement ralenti le taux de croissance de la valeur ajoutée et des recettes des entreprises industrielles. En second lieu, la croissance des prix de produits industriels a ralenti. En mars, les prix départ usine des produits industriels a augmenté de 3,1% sur un an, en baisse de 0,9 points par rapport à la croissance enregistrée en janvier-février ; les prix d’achat des producteurs industriels a augmenté de 3,7%, en baisse de 1,1 point par rapport à la croissance constatée en janvier-février. Selon les premières estimations, les changements de prix ont apporté 62,46 milliards de yuans de bénéfices et 10,9 points à la croissance des bénéfices en mars, en baisse de 5,9 points par rapport à la période janvier-février. En troisième lieu, les frais financiers ont augmenté en raison des pertes de change. Depuis la fin de l’année précédente, la croissance des frais financiers des entreprises s’est accélérée pour diverses raisons, notamment les pertes de change et l’augmentation des charges d’intérêts nettes. En mars, les frais financiers des entreprises industrielles chinoises ont progressé de 15,1% sur un an, en hausse de 2,8 points par rapport à la période janvier-février et en hausse de 8,6 points par rapport à la même période de l’année précédente.