Commentaires

En juin, l’indice PMI manufacturier et l’indice des activités non manufacturières sont restés globalement stables en Chine

Publié le:2018-07-31 | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

Par: | Source:Bureau national des statistiques de Chine

Le 30 juin 2018, le Centre de recherche sur l’industrie des services du BNS (Bureau national des statistiques) et la Fédération chinoise de la logistique et des achats ont publié conjointement les derniers indices des directeurs d’achat (indice PMI) de Chine. Zhao Qinghe, statisticien principal du BNS nous a livré son interprétation de ces chiffres.  

I. Le PMI manufacturier reste dans la zone d’expansion.  

Depuis le début de l’année, le PMI manufacturier est resté dans la zone d’expansion (au-dessus de 50,0%) pour enregistrer une moyenne de 51,3% au premier semestre. En juin, le PMI manufacturier s’est élevé à 51,5%, en baisse de 0,4 point par rapport à mai, en hausse de 0,2 point par rapport à la moyenne des six premiers mois. Ces chiffres indiquent que l’industrie manufacturière chinoise poursuit son expansion. Les chiffres du juin présentent les principales caractéristiques suivantes : premièrement, les fondamentaux de l’industrie manufacturière sont globalement bons. Parmi les 21 secteurs étudiés, 15 ont enregistré des indices PMI dans la fourchette d’expansion : la fabrication pharmaceutique, la fabrication d’équipements spéciaux, la fabrication d’équipements électroniques de communication et d’instruments ont même constaté des indices PMI supérieurs à 54,0%, indiquant des croissances rapides. Deuxièmement, la production et la demande ont maintenu globalement une croissance stable. En juin, l’indice de production et l’indice des nouvelles commandes ont été respectivement de 53,6% et 53,2% en Chine, en baisse de 0,5 et de 0,6 point par rapport à mai, mais supérieurs à la moyenne du premier semestre de 0,6 et 0,4 point, ce qui indique que l’offre et la demande ont continué de croître sur le marché chinois. Troisièmement, les importations et les exportations ont diminué : l’indice des nouvelles commandes à l’exportation s’est établi à 49,8% en juin, en baisse de 1,4 point ; l’indice des importations s’est fixé à 50,0%, en baisse de 0,9 point. Les importations et exportations de l’industrie manufacturière chinoise ont ralenti dans l’ensemble. Quatrièmement, les indices des prix ont continué d’augmenter : en juin, l’indice des prix d’achat des principales matières premières s’est élevé à 57,7%, en hausse de 1,0 point sur un mois ; l’indice des prix à la production (IPP) s’est établi à 53,3%, en hausse de 0,1 point, niveau le plus élevé de cette année. Parmi les principales matières premières, l’indice des prix d’achat et l’IPP des matières premières pour l’industrie de la fonte et du laminage des métaux ferreux ont été supérieurs à 70,0%, suite à de fortes augmentations. 

Du point de vue des tailles des entreprises, en juin, l’indice PMI des grandes entreprises a reculé de 0,2 point sur un mois pour s’établir à 52,9%, tout en restant le premier contributeur de l’expansion régulière de l’industrie manufacturière chinoise ; l’indice PMI des entreprises moyennes a reculé de 1,1 point sur un mois pour se fixer à 49,9% ; l’indice PMI des petites entreprises a progressé de 0,2 point sur un mois pour atteindre 49,8%. 

II. L’indice des activités non manufacturières continue d’augmenter. 

En juin, l’indice des activités non manufacturières s’est établi à 55,0% en Chine, en hausse de 0,1 point sur un mois et supérieur à la moyenne du premier semestre de 0,2 point. En hausse depuis quatre mois consécutifs, cet indice montre que l’industrie non manufacturière chinoise a maintenu, dans l’ensemble, un développement stable et positif cette année.   

L’industrie des services est restée dans la zone d’expansion. En juin, l’indice de l’activité dans le secteur des services s’est fixé à 54,0%, au même niveau que le mois précédent, en hausse de 0,1 point par rapport à la moyenne du premier semestre, ce qui indique une croissance soutenue des services. Certains secteurs, notamment le transport ferroviaire, le transport aérien, les télécommunications et la banque ont enregistré des indices d’activité supérieurs à 60,0%, ce qui indique des croissances rapides. D’autres secteurs, tels que le transport routier, les valeurs mobilières et les services aux résidents ont enregistré des indices d’activité inférieurs au seuil d’expansion, en raison des baisses d’activités. D’après les prévisions du marché, l’indice attendu des activités commerciales est de 60,3% en juin, au même niveau que le mois de mai. Pour tous les secteurs de services étudiés, l’indice attendu des activités commerciales reste dans la zone d’expansion, ce qui indique que les entreprises du secteur des services restent globalement optimistes quant à l’évolution du marché. 

L’expansion de l’industrie de la construction s’est accélérée en Chine. En juin, l’indice de l’activité dans le secteur de la construction s’est établi à 60,7%, plus haut niveau de l’année, en hausse de 0,7 point par rapport à la moyenne du premier semestre. L’indice de l’activité dans la construction des logements, en hausse depuis quatre mois consécutifs, a atteint 68,0% en juin. En termes de prix, l’indice des prix des intrants et l’indice des prix de vente de l’industrie de la construction ont enregistré tous deux leurs plus hauts niveaux de l’année pour s’élever respectivement à 61,7% et à 54,4%, en hausse de 2,3 et de 1,6 point sur un mois, en raison du dynamise du marché de la construction.  

III. L’indice PMI global reste dans la zone d’expansion rapide.   

En juin, l’indice PMI global a reculé de 0,2 point sur un mois pour s’établir à 54,4%, en hausse de 0,3 point par rapport à la moyenne du premier semestre, tout en restant dans la zone d’expansion rapide, ce qui indique que les entreprises chinoises ont dans l’ensemble maintenu une croissance soutenue et rapide. Parmi les deux composants de l’indice PMI global, l’indice de la production manufacturière s’est établi à 53,6% (en baisse sur un mois), l’indice de l’activité non manufacturière s’est établi à 55,0% (en hausse sur un mois).