Commentaires

En juin 2018, les prix à la consommation et les prix à la production en Chine continuent d’augmenter sur un an

Publié le:2018-08-15 | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

Par: | Source:Bureau national des statistiques de Chine Le 10 juillet 2018

D’après les données publiées par le Bureau national des statistiques (BNS) de Chine, en juin 2018, l’indice des prix à la consommation (IPC) recule de 0,1% sur un mois et augmente de 1,9% sur un an ; l’indice des prix à la production (IPP) de l’industrie chinoise augmente de 0,3% sur un mois et de 4,7% sur un an. Sheng Guoqing, statisticien principal du Département urbain du BNS a interprété ces chiffres.  

I. L’IPC continue de baisser en glissement mensuel, mais accélère légèrement en glissement annuel. 

En évolution mensuelle, l’IPC reste globalement stable en juin (-0,1% contre -0,2% en mai). La baisse provient principalement du recul des prix des produits alimentaires (-0,8% en juin, après -1,3% en mai) : en raison de l’arrivé en grande quantité des fruits et des légumes de saison, leur prix reculent en juin (-6,7% pour les fruits, -1,8% pour les légumes), faisant baisser l’IPC d’environ 0,16 point, tandis que les prix du porc rebondissent en juin (+1,1%) après trois mois de baisse, faisant augmenter l’IPC d’environ 0,02 point. Comme en mai, les prix des produits non alimentaires augmentent de 0,1% en juin, faisant augmenter l’IPC d’environ 0,11 point. Sous l’influence de la hausse des loyers et des prix des médicaments, les prix des logements et les prix des soins de santé croissent tous deux de 0,2% en juin, faisant augmenter l’IPC d’environ 0,06 point. En raison des départs en vacances, en juin, les prix des voyages, les prix des billets d’avion et les prix de l’hébergement augmentent respectivement de 1,4%, de 0,9% et de 0,4%, faisant augmentant l’IPC d’environ 0,03 point. Enfin, touchés par l’augmentation des prix intérieurs des produits pétroliers raffinés, les prix de l’essence et du diesel augmentent respectivement de 1,8% et de 1,9% en juin, faisant augmenter l’IPC d’environ 0,04 point.  

En glissement annuel, l’augmentation de l’IPC accélère légèrement en juin. Les prix des produits alimentaires croissent de 0,3% en juin, faisant augmenter l’IPC de 0,05 point : les prix des œufs (+17,1%) et des légumes frais (+9,3%) font augmenter l’IPC d’environ 0,27 point, les prix du bœuf (+3,1%), du mouton (+13,1%) et de la volaille (+6,7%) font augmenter l’IPC d’environ 0,14 point ; les prix du porc (-12,8%) et des fruits frais (-5,3%) font baisser l’IPC d’environ 0,42 point. En juin, les prix des produits non alimentaires (+2,2%) font augmenter l’IPC d’environ 1,80 point. Parmi les produits non alimentaires, les produits suivants enregistrent des hausses de prix soutenues sur un an : les soins de santé (+5,0%), les services éducatifs (+2,7%), les transports et communications (+2,4%) et les logements (2,3%). Selon les estimations, parmi la hausse sur un an de l’IPC en juin (+1,9%), 1,5 point serait attribuable à l’influence des variations de prix de l’année dernière, contre 0,4 point aux nouvelles augmentations des prix.  

II. L’augmentation de l’IPP ralentit en glissement mensuel, mais accélère en glissement annuel. 

En évolution mensuelle, la hausse de l’IPP ralentit légèrement en juin. Les prix des moyens de production augmentent de 0,4% en juin après +0,5% en mai ; les prix des biens de consommation restent stables. Sous l’influence des variations des prix internationaux du pétrole brut, en juin, les prix à la production sont en hausse dans les industries suivantes, mais de manière moins importante qu’en mai : l’exploration pétrolière et gazière (+4,5% après +7,5% en mai), la transformation du pétrole, du charbon et d’autres combustibles (+2,3% après +3,6% en mai), la fonte et le laminage des métaux ferreux (+1,1% après +1,3% en mai), la fabrication du papier et des produits en papier (+0,4% après +1,5% en mai), l’industrie des produits minéraux non métalliques (+0,2% après +0,6% en mai). En revanche, les prix à la production de l’industrie de la fonte et du laminage des métaux non ferreux augmentent de 0,7% en juin après +0,3% en mai ; les prix à la production de l’industrie de la fabrication des produits pharmaceutiques progressent de 0,4% en juin après +0,1% en mai.  

En glissement annuel, la croissance de l’IPP accélère en juin : en hausse de 0,6 point par rapport à celle du mai. En juin, les prix des moyens de production augmentent de 6,1% après 5,4% en mai ; les prix des biens de consommation augmentent de 0,4% après 0,3% en mai. Parmi les principales industries, la hausse des prix de production accélère en juin dans les industries suivantes : l’exploitation du pétrole et du gaz naturel, la transformation du pétrole, du charbon et d’autres combustibles, la fonte et le laminage des métaux ferreux, la fonte et le laminage des métaux non ferreux, la fabrication des matières premières et produits chimiques, ainsi que l’extraction et le lavage du charbon. Ces industries font augmenter l’IPP d’environ 0,49 point sur un an. En revanche, les prix de production dans l’industrie du papier et des produits du papier augmentent de 11,3% en juin après +11,8% en mai ; les prix de production dans l’industrie des produits minéraux non métalliques progressent de 10,3% en juin après +10,6% en mai. D’après les estimations, parmi la hausse de l’IPP en juin sur un an (+4,7%), environ 4,1 points seraient attribuables aux variations des prix de l’année dernière, contre 0,6 point aux nouvelles augmentations des prix.