Commentaires

En juillet 2018, les indices PMI de l’industrie manufacturière et des activités non manufacturières restent dans la zone d’expansion en Chine

Publié le:2018-08-15 | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

Par: | Source:Bureau national des statistiques de Chine Le 31 juillet 2018

Le 31 juillet 2018, le Centre de recherche sur l’industrie des services du BNS (Bureau national des statistiques) et la Fédération chinoise de la logistique et des achats ont publié conjointement les derniers indices des directeurs d’achat (indice PMI) de Chine. Zhao Qinghe, statisticien principal du BNS a interprété ces chiffres.  

En juillet, les indices PMI de la Chine restent dans la zone d’expansion, malgré quelques fluctuations en raison des conditions climatiques (typhons, fortes pluies, canicule), des frictions commerciales au niveau international et de l’entrée de certains secteurs dans la basse saison. L’économie chinoise est stable et maintient une tendance globale à l’expansion.  

I. L’indice PMI manufacturier reste dans la zone d’expansion. 

En juillet, le PMI manufacturier de la Chine reste pour le cinquième mois consécutif dans la zone d’expansion en s’établissant à 51,2%, en baisse de 0,3 point sur un mois. Les indices de juillet présentent les caractéristiques suivantes : Premièrement, la plupart des industries manufacturières maintiennent l’expansion (14 sur les 21 industries enquêtées). La fabrication pharmaceutique, la fabrication de matériel spécial, la fabrication de matériel ferroviaire et aérospatial ainsi que la fabrication des machines électriques enregistrent des PMI supérieurs à 53,0%, ce qui indique une croissance rapide. Deuxièmement, la production et la demande maintiennent la croissance, mais de manière plus ralentie. En juillet, certaines entreprises industrielles et minières ont arrêté la production en raison des conditions climatiques, une partie des entreprises ont également entamé la période de maintenance des équipements et de transformation technologique, ce qui explique le ralentissement. L’indice de la production et l’indice des nouvelles commandes sont respectivement de 53,0% et de 52,3% en juillet, en baisse de 0,6 et de 0,9 point par rapport à juin. Troisièmement, le niveau de consommation de la population chinoise augmente, ce qui soutient l’expansion du secteur des biens de consommation. Le PMI de la fabrication des biens de consommation s’établit à 52,4% en juillet après 51,8% en juin, au-dessus du PMI manufacturier (51,2%). Parmi les principales industries, la fabrication des produits alimentaires, de l’alcool, des boissons et du thé, l’industrie du textile et de l’habillement affichent des PMI au-dessus de la barre des 53,0%, maintenant une expansion rapide. Quatrièmement, la hausse des prix s’affaiblit, réduisant le fardeau du coût de certaines entreprises. Pour les principales matières premières, l’indice des prix d’achat et l’indice des prix à la production (IPP) se fixent respectivement à 54,3% et à 50,5% en juillet, après 57,7% et 53,3% en juin, revenant à la baisse après des augmentations consécutives. Pour l’industrie de la fonte et du laminage des métaux ferreux ainsi que l’industrie de la fonte et du laminage des métaux non ferreux, les indices de prix montrent une tendance à la baisse significative. Cinquièmement, les fluctuations des taux de change sont importantes, les indices des importations et des exportations diminuent. En juillet, la proportion d’entreprises dont la production et l’exploitation sont affectées par les fluctuations du taux de change du renminbi [monnaie chinoise] augmente de 3,1 points. En outre, en raison des récentes frictions commerciales sur le niveau international, les commandes à l’exportation et les importations de matières premières sont en baisse dans certaines entreprises. L’indice des nouvelles commandes à l’exportation et l’indice des importations s’établissent respectivement à 49,8% et à 49,6% en juillet, tous deux en dessous de la barre d’expansion. 

Les chiffres montrent qu’en juillet, l’insuffisance de trésorerie et le manque de main-d’œuvre s’atténuent dans les entreprises chinoises. Après quatre mois consécutifs de hausse, la proportion des entreprises déclarant être touchées par des insuffisances de trésorerie revient à la baisse en s’établissant à 39,9%. En juillet, 38,7% (contre 39,7% en juin) des entreprises déclarent que les coûts de main-d’œuvre sont élevés, 15,6% (contre 17,0% en juin) des entreprises déclarent que l’offre de main-d’œuvre est insuffisante. 

Du point de vue des tailles des entreprises, en juillet, l’indice PMI des grandes entreprises recule de 0,5 point sur un mois pour s’établir à 52,4%, restant dans la zone d’expansion. L’indice PMI des entreprises moyennes est de 49,9%, celui des petites entreprises est de 49,3%, en hausse de 0,3 point et de 0,4 point sur un an. 

II. Les indices des activités non manufacturières montrent une croissance rapide.  

En juillet, l’indice des activités non manufacturières s’établit à 54,0% après 55,0% en juin, restant pour le 11e mois consécutif au-dessus de la barre des 54,0%, ce qui indique une croissance rapide des activités non manufacturières chinoises. 

Le secteur des services maintient l’expansion avec un indice d’activité de 53,0%, en baisse de 1,0 point sur un mois. Parmi les 20 industries de services enquêtées, 15 sont en expansion avec des indices d’activité au-dessus de la barre des 50%. Le transport ferroviaire, le transport aérien, les télécommunications et d’autres industries enregistrent des indices élevés de plus de 60,0%, ce qui indique de fortes croissances. Touchés par le ralentissement de la production et les conditions météorologiques (typhons, tempêtes), les indices d’activité des services à la production et de l’industrie de la logistique s’établissent respectivement à 55,8% et à 52,8% en juillet, en baisse de 1,9 et 5,7 points sur un mois. Grâce à l’expansion continue de la demande du marché, les prix des services rebondissent en juillet : les indices des prix des intrants et des prix de vente sont respectivement de 53,2% et 51,6% (nouveau record depuis février 2018) en juillet, tous deux en hausse de 1,1 point sur un mois. 

Le secteur du bâtiment ralentit. En juillet, les activités de production et d’exploitation ralentissent dans le secteur de la construction en Chine en raison des températures élevées et des fortes pluies. Pour ce secteur, l’indice d’activité s’établit à 59,5% en juillet après 60,7% en juin ; l’indice des nouvelles commandes et l’indice des attentes des entreprises sont respectivement de 56,4% et 64,1%, en hausse de 3,8 et 0,5 point sur un mois. Le marché du bâtiment affiche donc une croissance soutenue du côté de la demande et des attentes positives. 

III. L’expansion globale des entreprises chinoises ralentit légèrement en juillet.  

En juillet, l’indice PMI global s’établit à 53,6%, en baisse de 0,8 point sur un mois, ce qui indique un léger ralentissement de l’expansion des activités de production et d’exploitation dans les entreprises chinoises. Parmi les deux composants de l’indice PMI global, l’indice de la production manufacturière est de 53,0% (en baisse sur un mois), l’indice de l’activité non manufacturière est de 54,0% (en baisse sur un mois).