Commentaires

L’augmentation de l’IPC et de l’IPP de l’octobre 2018 diminue par rapport au mois précédent

Publié le:2019-01-29 | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

Par: | Source:Bureau national des statistiques 2018-11-09

Le Bureau national des statistiques a publié aujourd’hui les données de l’indice national des prix à la consommation (IPC) et de l’indice des prix de sortie de l’usine des producteurs industiels (IPP) pour octobre 2018. A cet égard, le statisticien principal du Départment urbain du Bureau national des statistiques, Sheng Guoqing, a expliqué.

I L’IPC diminue davantage que le mois précédent et l’augmentation annuelle est identique à celle du mois dernier.

L’IPC augmente de 0,2% par rapport au mois précédent, l’augmentation baisse de 0,5% par rapport au mois précédent. Parmi eux, le prix des aliments baisse de 0,3%, ce qui a une incidence sur la baisse de l’IPC d’environ 0,05% ; les prix des produits non alimentaires augmentent de 0,3%, affectant l’augmentation de l’IPC d’environ 0,24 point de pourcentage. La baisse du prix des aliments est la principale raison de la baisse de la croissance de l’IPC. Dans les aliments, grâce à la grande apparition sur le marché des légumes d’autome et des légumes stockés pour l’hiver, le prix des légumes frais baisse de 3,5% ; comme la température chute, la capacité de production des poules pondeuses augmente et le prix des œufs diminue de 4,0%. Les deux éléments ci-dessus affectent la baisse de l’IPC d’environ 0,12 point de pourcentage. La demande de la viande augmente et les prix du porc, du bœuf et du mouton augmentent respectivement de 1,0%, 1,1% et 1,8% ; l’offre sur le marché des fruits frais est restreinte et les prix augmenté de 1,9%. Les quatre éléments sumentionnés ont un impact sur la hausse de l’IPC de 0,07%. Dans le secteur non alimentaire, les prix de l'essence, du diesel, du charbon et du gaz de pétrole liquéfié ont augmenté de 4,2%, 4,7%, 2,9% et 1,8%, respectivement, ce qui a un impact global sur la hausse de l’IPC d’environ 0,12% ; le prix des vêtements augmente de 0,8%, affectant la hausse de l’IPC d’environ 0,06 point de pourcentage ; les prix des billets davion et des voyages diminuent de 7,2% et 0,9% respectivement, ce qui a un impact global sur la baisse de l’IPC d’environ 0,04%.

L’IPC augmente de 2,5% par rapport à l’année précédente, la hausse est identique à celle du mois précédent. Parmi eux, les prix des produits alimentaires augmentent de 3,3%, ce qui a une incidence sur la hausse de l’IPC d’environ 0,64 point de pourcentage ; les prix des produits non alimentaires augmentent de 2,4%, affectant la hausse de l’IPC d’environ 1,90 points de pourcentage. Dans les produits alimentaires, les prix des fruits frais, des légumes frais et des œufs ont augmenté de 11,5%, 10,1% et 7,8%, respectivement, ce qui a un impact global sur la hausse de l’IPC d’environ 0,47% ; les prix du bœuf, du mouton et de la volaille augmente respectivement de 4,5%, 9,9% et 4,3%, ce qui a un impact global sur la hausse de l’IPC d’environ 0,10% ; les prix du porc chutent de 1,3% et le recul continue pour le cinquième mois consécutif. Dans le secteur non alimentaire, le prix du logement augmente de 2,5%, ce qui affecte la hausse de l’IPC d’environ 0,55 point de pourcentage ; les prix des services d’enseignement et des soins de santé augmentent respectivement de 3,2% et 2,6%, ce qui a un impact sur la hausse de l’IPC d’environ 0,43 point de pourcentage ; Les prix de l’essence et du diesel augmentent de 22,5% et 25,0%, respectivement, ce qui affecte l’IPC à une hausse d’environ 0,44%. Selon les estimations, dans l’augmentation annuelle de 2,5% enregistrée en octobre, l’effet de report du changement du prix de l’année précédente est d’environ 0,3%, l’effet de la nouvelle augmentation du prix est d’environ 2,2%.

II. L’IPP baisse par rapport au mois précédent et à l’année précédente

L’IPP augmente de 0,4% par rapport au mois précédent, la hausse est de 0,2% inférieure à celle du mois précédent. Parmi eux, le prix des matériaux de production augmente de 0,6% et le prix des matériaux vivants reste inchangé par rapport au mois précédent. Dans les 40 catégories d’industries recherchées, il existe 27 industries dont le prix augmente, 8 industries dont le prix ne change pas et 5 dont le prix baisse. Dans les principales industries, les industries de traitement du pétrole, du charbon et des autres combustibles augmentent de 3,1%, en baisse de 0,9 point de pourcentage par rapport au mois précédent ; la fabrication des matières premières et des produits chimiques augmentent de 0,9%, en baisse de 0,1 point de pourcentage. L’industrie de l’exploration pétrolière et gazière augmente de 6,3%, en expansion de 2,5% ; l’industrie de l’extraction et du lavage de charbon augmente de 1,1%, en expansion de 0,6 point de pourcentage ; l’industrie de la fonte et du laminage des métaux non ferreux augmente de 0,5% et en expansion de 0,2 point de pourcentage ; l’industrie des produits minéraux non métalliques progresse de 0,7%, en croissance de 0,1 point de pourcentage. La fabrication des fibres chimiques baisse de 0,3%. En outre, les prix des industries du traitement de la fonte et du laminage des métaux ferreux restent inchangés par rapport au mois précédent.

L’IPP augmente de 3,3% par rapport à l’année précédente, soit une baisse de 0,3 point de pourcentage par rapport au mois précédent. Parmi eux, le prix des matériaux de production augmente de 4,2% et le prix des matériaux vivants de 0,7%. Dans les principales industries, la fabrication des matières premières et des produits chimiques augmente de 6,1%, en baisse de 0,9 point de pourcentage par rapport au mois précédent ; l’industrie des produits minéraux non métalliques augmente de 7,3%, en baisse de 0,8 point de pourcentage ; l’industrie du traitement de la fonte et du laminage des métaux ferreux augmente de 6,9%, en baisse de 0,3 point de pourcentage ; les industries de traitement du pétrole, du charbon et des autres combustibles augmentent de 24,0%, en baisse de 0,1 point de pourcentage. Lindustrie de lexploration pétrolière et gazière progresse de 42,8%, en croissance de 1,6%. L’industrie du traitement de la fonte et du laminage des métaux non ferreux baisse de 2,6% et en expansion de 0,9 point de pourcentage. Selon les estimations, dans l’augmentation annuelle de 3,3% enregistrée en octobre, l’effet de report du changement du prix de l’année précédente est d’environ 1,2%, l’effet de la nouvelle augmentation du prix est d’environ 2,1%.