Commentaires

En mai 2018, l’IPC a diminué et l’IPP est passé de la baisse à la hausse d’un mois à l’autre

Publié le:2018-07-26 | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

Par: | Source:Bureau national des statistiques

  Le Bureau national des statistiques a publié aujourd’hui les statistiques concernant l’Indice des  prix à la consommation (IPC) et l’indice des prix à la production (IPP) en mai 2018. Selon les statistiques, le glissement mensuel de l’IPC est de 0,2%, soit une croissance de 1,8% par rapport à celui de la même période de l’année précédente, tandis que l’IPP a augmenté 0,4% par rapport de celui du mois dernier, soit une croissance de 4,1% par rapport à celui de la même période de l’année précédente. À cet égard, Sheng Guoqing, statisticien principal du Département des statistiques de la ville du Bureau national des statistiques a donné une interprétation.

  I. Le glissement mensuel de l’IPC a connu une baisse continuelle, sa croissance par rapport à celui de la même période de l’année précédente reste le même que celle du mois dernier

  Du point de vue du glissement mensuel, l’IPC a diminué de 0,2%, ce qui était le même que le mois dernier. Les prix des aliments ont baissé de 1,3%, soit une baisse de 0,6 point de pourcentage par rapport à ceux du mois dernier, tout en apportant une baisse de 0,26 point de pourcentage de l’IPC. C’est la principale raison de la baisse de l’IPC. Les prix des produits frais ont gardé la tendance à la baisse, les prix des légumes frais et des fruits frais ont diminué respectivement de 4,6% et 2,7%, les prix du porc et des produits aquatiques ont diminué respectivement de 3,6% et 1,0%, l’impact total des quatre catégories ci-dessus a conduit à une baisse de 0,26 point de pourcentage de l’IPC. Les prix des produits non alimentaires ont augmenté de 0,1%, ce qui a entraîné une augmentation de l’IPC d’environ de 0,10 point de pourcentage. Touchés par l’ajustement des prix du pétrole raffiné en Chine, les prix de l’essence et du diesel ont augmenté respectivement de 3,7% et de 4,1%, ce qui a entraîné une hausse de l’IPC d’environ 0,07 point de pourcentage. Les prix du logement a augmenté de 0,1%, les prix de l’habillement et des soins médicaux ont tous augmenté de 0,2%, et le total de trois facteurs a conduit à une augmentation de l’IPC d’environ 0,06 point de pourcentage. De plus, les prix des billets d’avion, de l’hébergement dans l’hôtel et du tourisme ont diminué respectivement de 7,7%, 1,9% et 1,6%, ceux qui ont entraîné une diminution d’environ 0,05 point de pourcentage de l’IPC.

  Par rapport à la même période de l’année dernière, l’IPC a augmenté de 1,8%, soit la même augmentation que celle du mois dernier. Les prix des aliments ont augmenté de 0,1%, ce qui a conduit à une augmentation de l’IPC d’environ 0,01 point de pourcentage. Parmi eux, les prix des œufs et des légumes frais ont augmenté respectivement de 24,7% et 10,0%, ils ont conduit à une hausse de l’IPC d’environ 0,32 point de pourcentage, les prix de bœuf, de mouton et de volaille ont augmenté de 3,0%, 13,5% et 6,4%, ils ont conduit à une augmentation de l’IPC d’environ 0,13 point de pourcentage. Les prix du porc et des fruits frais ont baissé respectivement de 16,7% et de 2,7%, ceux qui ont entraîné une baisse totale de 0,48 point de pourcentage de l’IPC. Les prix des produits non alimentaires ont augmenté de 2,2%, ceux qui a entraîné une hausse de l’IPC d’environ 1,74 points de pourcentage. Parmi eux, les prix des soins de santé ont augmenté de 5,1%, les prix des services d’éducation ont augmenté de 2,7%, les prix des logements ont augmenté de 2,2%. On estime que dans l’augmentation de 1,8% en glissement annuel en mai, l’effet de report de la variation des prix de l’année dernière était d’environ 1,4 points de pourcentage, l’impact de la nouvelle augmentation des prix était d’environ 0,4 point de pourcentage.

  II. Le glissement mensuel de l’IPP est passé de la baisse à la hausse, l’augmentation annuelle s’est élargie

  Du point de vue du glissement mensuel, l’IPP est passé de la baisse à la hausse. Les prix des matériaux de production sont passés de la baisse à la hausse, tout en ayant augmenté de 0,5%, les prix des matériaux de vie sont restés stables. Parmi les 40 grandes industries enquêtées, 25 ont présenté une augmentation des prix des produits industriels, soit 13 de plus que le mois précédent. Parmi les principaux secteurs, influencés par la hausse des prix internationaux du pétrole brut, les prix d’extraction du pétrole et du gaz naturel ont augmenté de 7,5%, soit 4,3 points de pourcentage plus érands que ceux du mois dernier; les prix des industries de transformation de carburant comme le pétrole, le charbon ont augmenté de 3,6%, soit une expansion de 2,9 points de pourcentage. Affectée par la forte demande du marché pour les produits sidérurgiques, l’industrie de la fonte et du laminage des métaux ferreux a commencé à augmenter tout en ayant cessé de diminuer et réalisé une augmentation de 1,3%. Les trois grandes industries susmentionnées ont conduit à une hausse de 0,3 point de pourcentage de l’IPP, ce qui représente environ 75% de l’augmentation totale. L’industrie d’extraction et de lavage du charbon, qui a connu une baisse plus importante, a diminué de 1,2%, soit une baisse de 0,3 point de pourcentage plus grande ; et celle de la production et de l’approvisionnement d’électricité et de chaleur a diminué de 0,4%, soit une baisse de 0,3 point de pourcentage plus grande.

  Du point de vue du glissement annuel, l’IPP a réalisé une hausse de 0,7 point de pourcentage plus grande que celui du mois dernier. Les prix des matériaux de production ont augmenté de 5,4%, soit une hausse de 0,9 point de pourcentage plus grande que ceux du mois précédent, tandis que les prix des matériaux de vie ont augmenté de 0,3%, soit une augmentation de 0,2 point de pourcentage plus grande. Parmi les principaux secteurs, l’industrie d’extraction du pétrole et du gaz naturel,  l’industrie de transformation du pétrole, du charbon et des autres carburants, l’industrie de la fonte et du laminage des métaux ferreux, l’industrie de la production des matières chimiques et des produits chimiques, l’industrie de la fonte et du laminage des métaux non ferreux ont élargi leur hausse, ce qui a conduit à un élargissement de 0,67 point de pourcentage de l’IPP. L’industrie des produits minéraux non métalliques a augmenté de 10,6%, soit 0,4 point de pourcentage de moins que le mois précédent, et l’industrie d’extraction du charbon et de lavage a augmenté de 3,8%, soit 0,6 point de pourcentage de moins. On estime que parmi l’augmentation annuelle de 4,1% en mai, l’effet de report représente 3,9 points de pourcentage sur les variations des prix, et l’effet de la nouvelle augmentation des prix est d’environ 0,2 point de pourcentage.