Commentaires

Publication du livre blanc Histoire et développement du Corps de production et de construction de Xinjiang

Publié le:2014-10-29 | Source:Quotidien du people Le 6 octobre 2014 | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

  Le Bureau de l'information du Conseil d'Etat a publié au 5 octobre le livre blanc Histoire et développement du Corps de production et de construction de Xinjiang, qui présente globalement l’histoire et le développement du Corps. Selon ce livre blanc, depuis les 60 ans, le Corps de production et de construction de Xinjiang a tout fait à la force du poignet, a fait de durs travaux pour exécuter fidèlement la mission glorieuse conférée par le pays du stationnement de troupes pour cultiver et garder les zones frontalières, il a fait des contributions historiques indélébiles pour l’avancement du développement de Xinjiang, la promotion de l’unité entre les ethnies, la maintien de la stabilité sociale et le renforcement de la défense dans les régions frontières.

  Le livre blanc, avec d'environ 7800 mots, présente l’histoire et le développement du Corps concernant son établissement et développement, ses responsabilités et système institutionnel, sa recherche et développement et construction, ainsi que la maintien de la stabilité dans les zones frontières et la promotion de l’unité entre les ethnies.

  Selon le livre blanc, depuis les 60 ans, le Corps a pour mission du stationnement de troupes pour cultiver et garder les zones frontalières, suivant le principe de « ne pas faire la concurrence avec le peuple », a défriché des terres incultes pour la culture dans la région de désert au sud et au nord de la Montagne de Tianshan et tout au long de la ligne frontière très peu peuplé où l’environnement est assez mauvais,, a formé des fermes et des prairies exploités par les troupes, tout en établissant petit à petit un système industriel couvrant la transformation des aliments, les textiles, le fer et l'acier, le charbon, les matériaux de construction, l'électricité, les produits chimiques et les machines. Les causes sociales telles que l’éducation, les sciences et les technologies, la culture, la santé ont connu de grands développements.

  A propos des responsabilités et le système institutionnel, le livre blanc montre que le Corps de production et de construction de Xinjiang est une partie importante de la Région autonome ouïgoure du Xinjiang. Assumant les responsabilités de la mission conférée par le pays du stationnement de troupes pour cultiver et garder les zones frontalières, le Corps applique le système de l’unification du parti, de la politique, des forces militaires et des entreprises, il est une institution sociale spéciale dans le cadre de la planification spéciale du pays, qui charge l’administration interne et les affaires juridiques d’une façon autonome selon les lois et les règlements du pays et de la Région autonome ouïgoure du Xinjiang sous la direction double du gouvernement central et de la Région autonome ouïgoure du Xinjiang.

  Dans le livre blanc, on a souligné que depuis plusieurs années, le Corps a insisté sur les principes d’être militaire et civil en même temps, l’union entre les travaux et l’exercice militaire, et l’unification entre les forces militaires et le peuple, il possède des forces civiles et des troupes de la police armée du Corps dont le personnel est assez nombreux et de haute qualité, ils sont militants et civils en même temps, et ils ont établi le système de la défense conjointe de la sécurité dans les régions frontières avec les forces armées, la police armée et le peuple de tous les ethnies, tout en jouant un rôle spécial dans la maintien de l’unification du pays et de la stabilité sociale de Xinjiang, la lutte contre les activités criminelles violentes et terroristes.