Commentaires

L’établissement de l’Institut chinois de recherche des pays arabes

Publié le:2015-01-13 | Source:Quotidien Guangming le 22 décembre 2014 | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

  L’Institut chinois de recherche des pays arabes a été récemment fondé à l’Université de Ningxia pour donner des contributions directement à la stratégie «une Ceinture et une Route», pour créer un think tank à la pointe de coopération sino-arabe et pour faire avancer le partenariat global d’un niveau plus élevé entre la Chine et les pays arabes. Li Shaoxian, expert en pays arabes et vice-président de CICIR (l’Institut chinois des relations internationales contemporaines), est entré en fonction du président de l’institut, et Yang Shengmin, expert en ethnologie et professeur de l’Université Minzu de Chine, a rejoint le poste du directeur du comité académique de l’institut. L’Université de Ningxia, l’Université des nationalités Beifang, l’École de Ningxia à vocation technique pour les minorités, l’École Tongxin de la langue arabe et l’École des langues internationales de Ningxia ont signé des accords de coopération

  C’est une mesure très importante à l’initiative de l’Université de Ningxia pour servir la construction économique et culturelle de la Province du Ningxia même de toute la Chine. Dans cette cérémonie inaugurale, le secrétaire du Comité du PCC de l’Université de Ningxia, Qi Yue, a indiqué que l’Institut chinois de recherche des pays arabes forgera une équipe de haut niveau qui fait des recherches et qui donne des conseils sur les politiques en faisant de l’innovation du modèle de l’organisation de recherches scientifiques une percée et en intégrant les forces de recherche dans et hors de l’université et la zone pour créer d’une manière plus poussée un haut lieu de formation de futurs spécialistes, un think tank avancé et une plate-forme d’échange à la pointe, au premier rang en Chine et d’une grande distinction dans le monde entier.

  Ont assisté à cette cérémonie des responsables concernés du Ministère des Affaires étrangères, du Département internationale et du gouvernement de la région autonome hui du Ningxia, des experts réputés venant d’universités et d’organisations de recherche renommées, l’ambassadeur de la Jordanie en Chine, l’ambassadeur de la Ligue arabe en Chine et le directeur du Centre culturel arabe.