Commentaires

De nouvelles règles pour faciliter l'accès au marché interbancaire

Publié le:2015-07-29 | Source:le Quotidien du Peuple en ligne | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

La Chine a publié un nouveau règlement à destination des banques centrales étrangères, des fonds souverains et organisations financières mondiales, pour accéder plus facilement à son marché obligataire interbancaire, la dernière étape dans l'ouverture de la plus grande économie d'Asie.

Dorénavant plus d'approbation préalable exigée pour négocier des obligations, des swaps de taux d'intérêt et rachats de pension, ces opérations pouvant se faire juste après le dépôt d'un formulaire d'inscription, a indiqué mardi la Banque populaire de Chine dans un communiqué publié sur son site Internet.

Ce changement intervient alors que la Chine cherche à promouvoir l'utilisation du yuan pour soutenir l'entrée de la monnaie chinoise dans le panier de réserve du Fonds monétaire international.

«Il s'agit là de l'étape la plus critique de l'internationalisation du yuan», a déclaré Huang Wentao, analyste chez China Securities Co. «De plus, cela permettra d'élargir le marché interbancaire et d'augmenter le commerce sur le long terme».

Les gouvernements locaux ont émis cette année 2,8 billions de yuans (451 milliards de dollars) d'obligations. Le pays envisage d'étendre un programme d'échange de dettes pour les villes et provinces en cherchant à convertir la dette existante à coût élevé arrivant à échéance cette année en raison du faible rendement des obligations municipales, selon plusieurs sources de l'industrie. Le quota de 2 billions de yuans pouvant être étendu à 3 milliards de yuans.

L'ouverture du marché chinois a le potentiel d'accroître les avoirs d'obligations mondiales onshore de la nation de plus de 500 milliards de dollars en cinq ans, selon les estimations de JPMorgan Chase & Co.