Commentaires

La Chine et l'ASEAN s'engagent à maintenir la paix en mer de Chine méridionale

Publié le:2015-08-12 | Source:French.xinhuanet.com | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

De hauts diplomates chinois et d'Asie du Sud-Est se sont réunis mercredi à Tianjin pour discuter de l'élaboration d'un Code de conduite en mer de Chine méridionale, s'engageant à maintenir la paix et la stabilité dans cette zone.

La 9e réunion des hauts responsables Chine-ASEAN sur l'application de la Déclaration sur la conduite des parties (DCP) en mer de Chine méridionale s'est tenue de manière "amicale et franche", selon un communiqué de presse du ministère chinois des Affaires étrangères.

La Chine et l'ASEAN se sont engagées à renforcer la coopération maritime pragmatique, à oeuvrer pour une mise en oeuvre complète et efficace de la DCP et à poursuivre les consultations sur l'élaboration du Code de conduite, indique le communiqué.

En tant que premier document signé entre la Chine et l'ASEAN concernant la question de la mer de Chine méridionale, la DCP est considérée par les hauts responsables comme une étape importante dans la sauvegarde de la paix et de la stabilité maritimes, souligne le document.

La mise en oeuvre complète et effective de la déclaration est dans l'intérêt commun de toutes les parties et contribuera au développement sain du partenariat stratégique entre la Chine et l'ASEAN, selon le communiqué.

La réunion a adopté un plan de travail pour la mise en oeuvre de la DCP 2015-2016. Lors de la réunion, il a été abordé également l'établissement des comités technologiques sur la sécurité, la recherche et les secours en mer, la science maritime et la lutte contre la criminalité transnationale, selon le communiqué.

La Chine et l'ASEAN ont décidé de continuer à travailler sur l'établissement d'une plate-forme d'urgence pour la recherche et les secours maritimes, ou pour d'autres cas d'urgence, selon le communiqué.

La Chine et l'ASEAN ont échangé des points de vue pour rédiger les mesures pour la prévention des risques maritimes en vue d'éviter les accidents et de gérer efficacement la situation maritime avant la conclusion du Code de conduite, a ajouté le communiqué.