Commentaires

La Chine joue un rôle crucial dans la formulation du plan historique de développement global (officiel)

Publié le:2015-08-17 | Source:french.xinhuanet.com | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

La Chine a fait "d'importantes contributions" dans la formulation d'un projet pour le développement durable global d'ici 2030, a déclaré dimanche un haut diplomate chinois à New York.

"La Chine a participé à l'ensemble du procédé de négociation de manière constructive", a confié aux journalistes Wang Min, représentant permanent adjoint de la Chine auprès de l'ONU, après que les négociateurs issus de 193 pays membres ont conclu l'accord.

Consacré à la redéfinition de la façon dont la communauté internationale travaille ensemble pour éradiquer la pauvreté et améliorer les conditions de vie tout en protégeant l'environnement, ce document sera adopté en septembre lors d'un sommet des Nations Unies.

"La Chine met en avant activement ses propres propositions", a indiqué M. Wang, ajoutant que la Chine s'est efforcée de promouvoir l'unité des pays en voie de développement et de garantir leur intérêt commun, tout en assistant toutes les parties concernées à résoudre leurs différends.

Le diplomate chinois a ainsi fait remarquer que "la Chine a fait d'importantes contributions aux efforts internationaux pour arriver à un agenda de développement post-2015 équitable, ouvert et durable."

Ce plan, connu comme l'"Agenda 2030 pour le développement durable", appelle les pays et leurs citoyens à respecter et à protéger la planète, et reconnaît que la gestion appropriée des ressources naturelles est le fondement du développement économique et social.

Dans ce document, 17 objectifs de développement durable (ODD) sont listés, abordant la question de la pauvreté, l'égalité sexuelle, le développement économique, le changement climatique et la protection des ressources océaniques.

Les ODD sont des objectifs universels concernant tous les pays, tant au niveau domestique qu'international, afin d'aider les peuples et de garantir un environnement sain.

Ces nouveaux objectifs vont remplacer les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), ensemble de huit objectifs anti-pauvreté censés être atteints au plus tard à la fin 2015.

"Cet accord comprend d'importantes propositions fournies par la Chine et d'autres pays en développement, démontrant ainsi la volonté ferme de la communauté internationale de travailler dur pour une coopération mutuellement bénéfique et un développement commun", a déclaré M. Wang.

"Cet accord pose également une base solide pour le succès du sommet de l'ONU qui se déroulera en septembre", a ajouté M. Wang, faisant référence au sommet des Nations Unies qui se tiendra au siège de l'ONU à New York pour adopter l'agenda post-2015.

"La Chine attend avec impatience l'adoption de l'agenda post-2015 lors du sommet de l'ONU sur le développement. Cela aidera à promouvoir l'attention de la communauté internationale sur l'agenda de développement, créant un meilleur environnement international pour les pays en développement ainsi que pour la prospérité commune mondiale", a déclaré M. Wang.