Commentaires

L'adhésion du yuan aux DTS contribuera à la réforme du système monétaire international

Publié le:2015-08-18 | Source:French.china.org.cn | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

Tu Yonghong, professeur en fiscalité et en finances de l'Université Renmin de Chine et directrice adjointe de l'Institut international des devises monétaires, a annoncé le 31 juillet à l'occasion du Global Governance and Open Economy: 2015 G20 Think Tank Summit que l'adhésion du yuan aux DTS (droits de tirage spéciaux) était non seulement nécessaire, mais qu'elle contribuerait à la réforme du système monétaire international et à la restauration de la confiance du public envers le FMI.

Tu Yonghong a toutefois indiqué que trois éléments étaient susceptibles de bloquer cette procédure. Premièrement, le droit de veto des Etats-Unis, si ces derniers considèrent que l'inclusion du yuan au panier des DTS peut nuire à la primauté du dollar dans le système monétaire international.

Deuxièmement, en tant qu'acteur important dans le commerce international, la Chine impose toujours un contrôle sur les comptes de capitaux, ce qui pourrait gêner la libre circulation des capitaux, estiment certains experts financiers. Quoi qu'il en soit, le contrôle des flux financiers est nécessaire pour faire face à certaines pressions, comme lors des crises financières de 1997 et 2008 en Chine.

Troisièmement, l'infrastructure financière chinoise manque toujours d'un système de règlement international. Les marchés financiers y sont encore en développement, comme la commercialisation des taux d'intérêt et la réforme du système des taux de change.

Malgré tout, il est dans l'intérêt de la finance mondiale d'inclure le yuan au panier des DTS, conclut le professeur Tu.