Commentaires

La Chine et l'ASEAN collaboreront pour maintenir la paix et la stabilité en mer de Chine Méridionale

Publié le:2015-08-18 | Source:french.xinhuanet.com | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

La Chine est déterminée à travailler avec les pays de l'ASEAN (l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est) pour mettre en oeuvre la Déclaration de conduite des parties en mer de Chine méridionale (DDC) et renforcer les consultations sur le Code de conduite dans la mer de Chine méridionale (CDC), pour maintenir la paix et la stabilité en mer, a déclaré le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, en visite à Singapour.

Tenant ces propos lundi lors d'une conférence de presse, M. Wang a souligné que la Chine et l'ASEAN ont convenu d'adopter l'approche des "doubles négociations" à la recherche d'une solution à la question de la mer de Chine méridionale.

Des progrès parallèles ont été obtenus concernant la DDC et le CDC, avec des progrès sensibles déjà observés lors de la 9ème réunion des responsables Chine-ASEAN à Tianjin il y a quelques jours, a-t-il rappelé.

Concernant le CDC par exemple, toutes les parties ont convenu que les consultations de la CDC aborderaient une nouvelle phase en discutant des questions cruciales et complexes. La Chine et l'ASEAN commenceront à travailler sur des aspects communs pour produire un cadre du CDC, a-t-il indiqué.

Lors de la réunion dans la ville chinoise de Tianjin, des responsables diplomatiques de Chine et d'Asie du Sud-Est ont aussi convenu de former dès que possible un groupe d'experts et de personnes éminentes (EPEG) pour fournir des expertises aux débats sur le CDC, ainsi que deux plateformes de communication entre la Chine et les pays de l'ASEAN, portant sur les opérations de sauvetage et de recherche en mer ainsi que sur la réponse aux urgences maritimes, a déclaré le ministre chinois.

Il a ajouté qu'ils avaient également convenu de commencer à développer avant la conclusion du CDC des mesures préventives face aux risques en mer de Chine méridionale.

En ce qui concerne la mise en oeuvre du CDC, M. Wang a déclaré que les pays de Chine et de l'ASEAN avaient convenu de coopérer dans les domaines de la sécurité maritime et des opérations de sauvetage et de recherche, de la science maritime et du combat contre la criminalité transnationale, pour renforcer la coopération Chine-ASEAN.

"Cela a pris dix ans pour passer de la première proposition sur la DCC à l'achèvement des négociations, et moins de deux ans se sont écoulés depuis que l'idée du CDC a été avancée, or beaucoup de progrès ont déjà été réalisés, ce qui à mon avis est très remarquable", a souligné M. Wang.

"C'est le résultat des efforts conjoints de la Chine et des pays de l'ASEAN. C'est aussi un test pour la sincérité de la Chine dans les consultations sur le CDC. Nous saluons le soutien des pays extérieurs à la région aux consultations sur le CDC, mais nous refusons que des pays extérieurs à la région fassent des commentaires inappropriés sur les consultations du CDC", a-t-il souligné.

Observant que la mer de Chine méridionale occupait le devant de la scène depuis quelques années, M. Wang a déclaré que cette question n'était pas un problème pour la Chine et l'ASEAN dans son ensemble. Par conséquent, elle ne devrait pas affecter l'ensemble des intérêts de la coopération Chine-Asie, a-t-il estimé.

"Nous avons convenu d'une approche claire pour résoudre la question de la mer de Chine méridionale, c'est l'approche des doubles négociations que prône la Chine. C'est-à-dire que les pays directement concernés résoudront la question de manière appropriéée, par des négociations pacifiques, et que dans l'intervalle, la Chine et les pays de l'ASEAN travailleront ensemble à maintenir la paix et la stabilité dans la mer de Chine méridionale", a déclaré M. Wang, ajoutant que la réunion des hauts responsables pour mettre en oeuvre la DCC, et le groupe de travail commun pour le progrès des négociations sur le CDC travaillaient efficacement pour régler la question de la mer de Chine méridionale.

"Pour le moment, la situation générale en mer de Chine méridionale est stable et la Chine est fermement engagée à travailler avec les parties pour maintenir la situation (...). Et nous ne permettrons jamais à n'importe quel pays de déstabiliser la mer de Chine méridionale", a-t-il martélé.

M. Wang a réitéré les positions de la Chine sur la mer de Chine méridionale, disant que la Chine est résolue à faire respecter la paix et la stabilité en mer de Chine méridionale, à résoudre pacifiquement les différends par négociations et consultations, à gérer les différends par l'élaboration des règles et des mécanismes, à maintenir la liberté de navigation et de survol et à générer des résultats gagnant-gagnant à travers la coopération.