Commentaires

Le vice-président chinois met l'accent sur l'investissement privé dans la coopération sino-africaine

Publié le:2015-08-28 | Source:French.xinhuanet.com | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

Le vice-président chinois, Li Yuanchao, a appelé la Chine et l'Afrique à s'appuyer sur l'investissement privé dans leur coopération industrielle, lors de son discours prononcé mercredi devant le 4e Forum du peuple Chine-Afrique à Yiwu, dans la province chinoise du Zhejiang (est).

La ville de Yiwu est connue en tant que plus grand marché de vente en gros pour les petits produits de consommation et compte plus de 3.000 hommes d'affaires africains.

Alors que la Chine s'efforce de moderniser la répartition de ses industries, elle dispose d'un excédent de capacité industrielle pouvant être transféré à l'étranger, et son secteur privé possède beaucoup d'argent pouvant servir aux investissements, ainsi qu'un savoir-faire et des expériences de gestion, a indiqué M. Li.

"Les ressources principales de ces industries transférables résident dans le secteur privé", a déclaré M. Li, ajoutant que cela permettrait à l'Afrique de satisfaire ses besoins urgents en investissements étrangers dans les domaines de la fabrication, de l'agriculture, de l'énergie et des ressources.

Il a exhorté les pays africains à créer un environnement favorable caractérisé par l'état de droit, des politiques préférentielles et de meilleures infrastructures afin d'attirer les investisseurs chinois en vue d'un développement commun.

"La coopération entre la Chine et l'Afrique doit attirer davantage de capital financier et humain dans les secteurs directement liés au bien-être des populations, tels que la réduction de la pauvreté, l'agriculture, la santé publique, l'eau propre et la prévention des catastrophes, afin d'apporter aux peuples africains des bénéfices tangibles", a commenté M. Li.

Le premier Forum du peuple Chine-Afrique avait été organisé en 2011 à Nairobi, au Kenya.