Commentaires

La politique monétaire proactive de la Chine ne changera pas dans l'immédiat

Publié le:2015-08-31 | Source:french.china.org.cn | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

Le 25 août, la banque centrale de Chine a annoncé la deuxième baisse des taux d'intérêts de référence de cette année, de 0,25% à 4,6% pour les crédits et à 1,75% pour les dépôts dès le 26 août, et a supprimé le plafond de fluctuation pour les dépôts à plus d'un an.

En outre, le taux des réserves obligatoires va également baisser de 0,5% après le 6 septembre, et encore plus pour les établissements ruraux. Celui pour les entreprises de location financière et de finances automobiles va baisser de 3%.

Ces mesures sont effectivement plus élevées que l'attente du marché. Pour Ma Jun, économiste de premier plan à la Banque populaire de Chine, il sera nécessaire de poursuivre la croissance économique, de baisser les coûts de financement, de maintenir le niveau de la fluidité financière, et de stabiliser les anticipations du marché, en Chine comme dans les autres pays du monde.

Guan Qingyou, responsable de recherche chez le courtier Minsheng Securities, estime par ailleurs que la baisse des taux de réserves obligatoires va libérer des liquidités de 600 à 700 milliards de yuans, et remédier à l'insuffisance de la fluidité financière.

En revanche, « la double baisse des taux d'intérêt et des taux des réserves obligatoires » ne laisse pas présager d'un changement de la politique monétaire proactive actuelle, a indiqué Ma Jun, selon qui ces révisions ont pour but de rationaliser les taux d'intérêt et de maintenir une croissance pertinente des crédits financiers.

Quant à la suppression du plafond de la fluctuation pour les dépôts bancaires à plus d'un an, Ma Jun la compare à un pas en avant important pour la commercialisation des taux d'intérêt en Chine.