Commentaires

Seconde Guerre mondiale : la résistance chinoise à l'agression japonaise honorée à l'ONU

Publié le:2015-08-31 | Source:french.xinhuanet.com | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

联合国反法西斯展.jpg

Une exposition célébrant le 70e anniversaire de la victoire du peuple chinois dans sa Guerre de résistance contre l'agression japonaise a été inaugurée lundi au siège des Nations Unies à New York.

Cette exposition, baptisée "Se souvenir au nom de la paix", présente notamment de nombreuses photos montrant les efforts accomplis par le peuple chinois pour résister à l'armée impériale japonaise.

"Nous ne voulons plus jamais revoir ce fléau et nous avons l'obligation d'empêcher son retour", a déclaré le vice-secrétaire général de l'ONU, Jan Eliasson, lors du vernissage. En effet, la guerre "n'a été qu'une indicible série d'événements horribles, tant sur les champs de bataille que pour les civils et ceci à un niveau sans précédent dans l'Histoire", a-t-il observé.

"Il y a 70 ans, le peuple chinois, grâce à des efforts méticuleux et d'énormes sacrifices, a finalement défait l'atroce agression des militaristes japonais et remporté sa première victoire totale contre un envahisseur étranger de l'ère moderne", a déclaré Wang Min, représentant permanent adjoint de la Chine auprès de l'ONU, également présent à la cérémonie.

La Chine a été le premier pays au monde à lutter contre les forces fascistes lorsque les troupes japonaises ont commencé à envahir la Mandchourie (nord-est) le 18 septembre 1931. Le Japon a lancé son invasion à grande échelle de la Chine en juillet 1937.

A la fin de la Seconde Guerre mondiale, plus de 35 millions de Chinois, militaires et civils, ont été tués ou blessés. La défaite des envahisseurs japonais a été considérée comme un tournant pour la Chine après plus d'un siècle d'humiliation par des envahisseurs étrangers.

"Les photos exposées ici pourraient s'effacer au fil du temps, mais l'esprit indomptable, la bravoure exceptionnelle, ainsi qu'une persévérance et une résilience inflexibles demeureront la richesse la plus précieuse de la nation chinoise", a estimé M. Wang.