Commentaires

Le 13e Plan quinquennal va revêtir une importance déterminante pour le développement de la Chine

Publié le:2015-11-13 | Source:french.xinhuanet.com | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

"Le futur plan quinquennal chinois pour les années 2016-2020 va revêtir une importance déterminante à la fois pour le développement social et économique de la Chine, mais également il aura un impact favorable important sur le monde", a déclaré à Xinhua l'universitaire et sinologue français Pierre Picquart.

"Il est vrai que l'objectif de maintenir une croissance qui va osciller entre 6,5 et 7% est un objectif ambitieux. C'est un objectif que la Chine va tenir, pour elle-même mais également pour les autres pays du monde. En développant d'une part la consommation intérieure, en rééquilibrant les territoires, en favorisant une atténuation des inégalités sociales et en boostant l'économie dans la modernité", a indiqué M. Picquart dans une interview accordée à Xinhua.

"Avec quels moyens ? Avec le développement des nouvelles technologies, d'Internet, avec la modernisation des industries, avec des nouveaux plans de développement urbain le long des voies ferrées, le long des ports, le long des côtes maritimes, de façon à faire de la Chine un pays moderne", a-t-il dit.

Selon lui, "c'est un plan totalement audacieux. Et la +nouvelle normalité+ dont a parlé le président chinois sera caractérisée par la modernisation de l'industrie et de l'agriculture et, surtout (...) un environnement durable et sain, c'est-à-dire une meilleure écologie et une meilleure justice sociale".

Pour atteindre l'objectif d'une croissance à un "niveau moyen-élevé" pour les cinq prochaines années à partir de 2016, la Chine doit continuer les réformes, car les réformes sont d'une grande importance pour la Chine et pour le développement, estime M. Picquart.

Continuer les réformes, a-t-il expliqué, c'est en fait s'adapter à chaque nouvelle situation, ouvrir l'économie au niveau intérieur et au niveau international, moderniser l'ensemble des outils de production et faire en sorte que demain le numérique et Internet puissent permettre de mieux rationnaliser l'ensemble des techniques de travail, toujours selon le spécialiste de la Chine.

La nouvelle politique qui permettra aux Chinois, notamment les citadins, d'avoir deux enfants est "une très bonne nouvelle" (...) parce qu'il faut penser à l'équilibre de la démographie entre les hommes et les femmes. Il faut penser au fait que les Chinois vont devoir aider leurs parents et leurs grands-parents, a estimé Pierre Picquart.

"Cela sera un grand atout pour le développement de l'économie et de la consommation intérieure. Pour cela, il va falloir continuer les réformes : construire davantage de crèches, d'universités et aider les familles. C'est donc une très bonne nouvelle pour la Chine", a indiqué Pierre Picquart à propos de la politique de la Chine autorisant tous les couples d'avoir deux enfants.

Quant à la décision de la Chine de mettre en œuvre un système plus strict de protection de l'environnement au cours des cinq prochaines années, M. Picquart a estimé que la Chine a déjà pris des engagements dans ce sens, notamment avec le président américain Barak Obama en 2014 et puis plus récemment en septembre 2015, et puis au Royaume-Uni, avec des plans visant à limiter les effets des gaz à effet de serre.

"Plus récemment, avec le voyage du président français François Hollande, la Chine s'est engagée à faire un bilan tous les cinq ans. C'est un véritable engagement de la Chine et une participation pour stimuler un environnement favorable dans le monde", a conclu le sinologue français, à environ 20 jours de l'ouverture de la grande conférence de climat à Paris, qui s'ouvrira le 30 novembre.