Commentaires

Améliorer le système de gestion conformément aux exigences du régime

Publié le:2018-03-22 | Source:Quotidien du Peuple (du 27 février 2018) | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

会场图片1.jpg

Le 25 février, a été tenue à Beijing la 4ème édition du Symposium national sur la sécurité sociale. M. ZHENG Gongcheng, président de la Société de la sécurité sociale de Chine, a indiqué à l’occasion du symposium que la réforme de la sécurité sociale dans la nouvelle ère devait affronter les problèmes tels que les tendances d’excès et de réduction des allocations normales en matière de protection sociale, les écarts entre différentes régions et groupes, le manquement d’une disposition par échelons, et qu’il fallait améliorer le système de gestion de la protection sociale selon les exigences internes du système. 

Selon M. ZHENG, le système de protection sociale existant est encore loin de compte. D’une part, coexistent les tendances d’excès et de réduction des allocations normales ; d’autre part, les limites des politiques antérieures dans la réforme progressive se manifestent, ce qui influence directement sur le développement sain du système de protection sociale. 

Selon les recommandations de M. ZHENG, la réforme de la protection sociale dans la nouvelle ère doit d’abord clarifier les idées du développement du système qui consistent à promouvoir l’équité sociale, à réaliser la coopération dans la construction et le partage, et à mobiliser pleinement tous les acteurs. Il faut également améliorer le système de gestion de la protection de protection sociale selon les exigences internes du système, changer la situation actuelle où les activités de la même catégorie sont prises en charge par de différents services, réaliser la gestion des activités de la même catégorie ou de la même nature par un seul service et mettre en œuvre la responsabilisation, apporter de l’innovation au mécanisme de fonctionnement du système de protection sociale. Il est d’ailleurs recommandé d’insister sur la mise en œuvre des politiques par catégories et par niveaux : la protection sociale prise en charge par le gouvernement est assurée par les services publics ou confiée aux institutions spécialisées, tandis que les acteurs du marché et les organisations sociales, tels que des organisations charitables, sont à assurer la leur.