Commentaires

La visite du PM chinois renforce les relations entre la Chine et l'UE (PAPIER GENERAL)

Publié le:2012-09-25 | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

Par: | Source:french.peopledaily.com.cn

  La visite officielle du Premier ministre chinois, Wen Jiabao, en Belgique, et sa participation au 15ème Sommet Chine-UE ont été un vrai succès et contribueront à élever les relations sino-européennes à un nouveau niveau, a indiqué vendredi le ministre chinois des Affaires étrangères, Yang Jiechi.

  Participant au sommet Chine-UE pour la 10ème année consécutive, M. Wen a souligné l'importance stratégique et l'influence mondiale de la coopération Chine-UE, a exploré la direction future de leurs relations, et a envoyé un message positif au monde: les deux parties insistent sur le dialogue et la coopération et se consacrent au développement commun, a indiqué M. Yang.

  En plus de participer au sommet, M. Wen a également effectué une visite officielle en Belgique, au cours de laquelle il a atteint un consensus important avec les dirigeants belges sur la promotion des relations bilatérales.

  Le voyage européen de M. Wen a été un vrai succès et a porté ses fruits, a indiqué M. Yang, ajoutant que cette visite revêtait une importance significative pour le futur.

  PROMOUVOIR LA CONFIANCE POLITIQUE MUTUELLE ET LA COORDINATION STRATEGIQUE CHINE-UE

  Depuis que la Chine et l'UE ont établi un partenariat stratégique global en 2003, leurs relations ont connu un développement régulier, des connections enrichies et donné des résultats fructueux, selon M. Yang.

  Ces 10 dernières années, le commerce entre la Chine et l'UE a quadruplé, l'UE étant devenue le premier partenaire commercial de Chine et la principale source des importations chinoises de technologies. Les investissements chinois dans les pays de l'UE ont augmenté de fois et les deux parties ont établi plus de 60 mécanismes de dialogue pour maintenir d'étroites communication et coordination dans les affaires internationales.

  Pour promouvoir les relations entre la Chine et l'UE, M. Wen a déclaré que la Chine et l'UE devraient s'efforcer d'accroître la confiance, de renforcer la communication et la coordination stratégiques, et de mettre en application leur consensus afin de sauvegarder et de promouvoir leurs intérêts communs.

  Concernant les problèmes de dette européens, M. Wen a réaffirmé le soutien de la Chine pour les efforts de l'Europe visant à résoudre la crise et a engagé son aide par des moyens appropriés.

  La Chine espère que l'UE cimentera son consensus sur les réformes, appliquera les mesures d'aide et atteindra un équilibre entre austérité fiscale et croissance économique pour injecter de l'élan en utilisant une combinaison de moyens dans la reprise économique et la croissance durable de l'Europe, a poursuivi M. Wen.

  La partie européenne a fait l'éloge des immenses réalisations des relations entre l'UE et la Chine au cours des dix dernières années, déclarant que le soutien de la Chine et la coopération UE-Chine étaient d'une importance cruciale pour la reprise et la croissance économique de l'Europe.

  Les relations entre l'UE et la Chine sont bâties sur le socle de la compréhension mutuelle, du respect mutuel, de l'égalité et des bénéfices réciproques, jouissent d'un rythme fort et de vastes perspectives. Quels que soient les défis qu'elles rencontreront à l'avenir, les intérêts de l'UE et de la Chine seront étroitement liés, ont indiqué les dirigeants européens.

  ELARGIR LA COOPERATION CHINE-UE DANS DIVERS SECTEURS

  La Chine et l'UE possèdent des avantages complémentaires. La visite de M. Wen a souligné la construction d'un mécanisme pour la coopération à moyen et long terme entre les deux parties pour donner de la vitalité et de l'élan au développement durable des relations bilatérales, selon M. Yang.

  Le Premier ministre chinois a présenté un programme pour approfondir la coopération Chine-UE dans les domaines tels que l'économie et le commerce, la technologie, les infrastructures et les services financiers.

  Premièrement, la Chine et l'UE doivent promouvoir vigoureusement la libéralisation et la facilitation du commerce et des investissements et se positionner fermement contre le protectionnisme sous toutes ses formes.

  Deuxièmement, les deux parties doivent se concentrer sur les nouvelles industries telles que les industries de pointe, les énergies nouvelles, les matériaux nouveaux, la biopharmacie, et l'information et les télécommunications, et enfin établir des centres de recherche et développement conjoints, des centres de transfert de technologies et d'incubateur conjoints.

  Troisièmement, M. Wen prévoit l'établissement de mécanismes pour promouvoir la coopération bilatérale dans les secteurs tels que les transports, l'électricité et les télécommunications.

  Beijing encourage les entreprises et institutions financières chinoises à s'impliquer dans la construction d'infrastructures en Europe et à mettre en place un réseau logistique couvrant toute l'Eurasie afin de répondre aux demandes des échanges personnels et commerciaux de plus en plus croissants entre les deux parties, a indiqué M. Wen.

  Quatrièmement, les deux parties doivent promouvoir les réformes du système financier international pour réaliser de nouveaux progrès et maintenir la stabilité financière et économique mondiale, a-t-il ajouté.

  Lors du sommet, M. Wen a déclaré que la Chine encourage les entreprises européennes à utiliser le yuan chinois dans le commerce et les investissements transfrontaliers et souhaite travailler avec l'Europe pour soutenir l'établissement de filiales bancaires des deux parties.

  Ces mesures valoriseront le développement équilibré et complet des relations Chine-UE, a indiqué M. Yang.

  Concernant l'ouverture par l'UE d'une enquête anti-dumping sur les exportations de panneaux solaires chinois, M. Wen a déclaré que l'affaire avait provoqué de fortes réactions en Chine et inquiété également les entreprises européennes. Il a souhaité que le problème soit résolu de manière appropriée et à travers le dialogue et la constitution.

  La partie européenne, quant à elle, a salué les suggestions de M. Wen en faveur des relations entre la Chine et l'UE et a déclaré espérer formuler un plan de coopération à long terme comme guide stratégique afin de poser les fondations pour le développement futur de leurs relations.

  L'UE est prête à renforcer la coopération sur le commerce, les investissements et les infrastructures avec la Chine, à lancer des négociations sur des accords d'investissement, et à résoudre comme il se doit les différends via des discussions et des négociations.

  La Chine et l'UE ont également publié un communiqué de presse commun et ont signé plusieurs documents de coopération sur la technologie, les lois anti-monopoles, et le développement durable et écologique.

  FAIRE PROGRESSER LES RELATIONS ENTRE LA CHINE ET LA BELGIQUE

  La Belgique est un partenaire de coopération important pour la Chine dans l'UE, et les deux pays ont connu une coopération fructueuse dans les secteurs de hautes technologies et de la finance, a indiqué M. Yang.

  La visite de M. Wen en Belgique avait pour but de consolider les relations amicales entre Beijing et Bruxelles, accroître la coopération réciproquement bénéfique et faciliter les relations sino-européennes en général, a annoncé le ministre chinois des Affaires étrangères.

  Lors de sa visite, M. Wen a eu une réunion réussie avec le Premier ministre belge Elio Di Rupo.

  Pour renforcer la coopération bilatérale, M. Wen a suggéré que les deux parties maintiennent leurs marchés ouverts et accroissent leurs investissements mutuels, intensifient la coopération dans les secteurs tels que les services financiers, les hautes technologies, l'urbanisation, les biotechnologies et les nouveaux matériaux, facilitent les échanges dans l'éducation et la culture et maintiennent une coordination plus étroite sur les dossiers d'importance du monde.

  M. Di Rupo a déclaré que la Chine est un partenaire important pour la Belgique et que son pays voulait renforcer les échanges de haut niveau avec la Chine et créer un environnement favorable pour les investisseurs chinois.

  La visite de M. Wen a consolidé la confiance politique mutuelle et la coopération stratégique Chine-UE et Chine-Belgique, intensifié la coopération pragmatique dans divers secteurs et fixer le sens du futur développement des relations bilatérales, a indiqué le ministre chinois des Affaires étrangères.

  La Chine est prête à travailler avec l'UE et la Belgique pour appliquer les résultats de cette visite, renforcer un développement plus stable, plus régulier et plus rapide des relations bilatérales, et apporter de nouvelles contributions plus vastes à la reprise économique et au développement durable mondiales, selon M. Yang.