Commentaires

La Chine vise à devenir une puissance technologique mondiale avant 2049

Publié le:2012-09-25 | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

Par: | Source:french.peopledaily.com.cn

  La Chine vise à devenir une puissance technologique mondiale d'ici 2049 et s'efforce d'être une nation de premier plan en matière d'innovation et de développement scientifique, selon un document du gouvernement publié dimanche par le Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et le Conseil des Affaires d'Etat (gouvernement central).
Le document, intitulé "Opinions sur l'approfondissement de la réforme du système technologique et l'accélération de l'établissement du système national d'innovations", fixe l'objectif de la Chine de "figurer parmi les pays innovateurs" d'ici 2020.
Le document appelle à déployer davantage d'efforts pour approfondir la réforme du système scientifique et technologique et promouvoir l'établissement d'un système national d'innovations afin de jeter les bases pour que le pays devienne une puissance technologique à l'occasion du centenaire de la fondation du PCC en 2049.
Les investissements dans le secteur de la recherche et du développement devraient atteindre 2,2% du PIB du pays durant la période du 12e Plan quinquennal (2011-2015), et dépasser 2,5% d'ici 2020, selon la même source.
La moyenne des investissements des grandes et moyennes entreprises industrielles dans la recherche et le développement devrait augmenter pour représenter 1,5% de leurs chiffres d'affaires durant la même période.
On devrait compter chaque année 43 professionnels de la recherche et du développement pour 10 000 employés dans le pays.
Le développement des industries stratégiques émergentes, telles que la préservation de l'énergie et la protection de l'environnement, les technologies de l'information de nouvelle génération, la biologie, les équipements de pointe, les nouvelles énergies et les nouveaux matériaux, ainsi que les véhicules écologiques, doit être accéléré, indique le document.
La valeur ajoutée brute des industries stratégiques émergentes doit représenter environ 8% du PIB d'ici 2015 et 15% du PIB d'ici 2020, selon le document.