Commentaires

Consolider la base du rêve grâce au développement: Quatrième commentaire sur la construction conjointe du rêve chinois
Quatrième commentaire sur la construction conjointe du rêve chinois

Publié le:2013-03-22 | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

Par:Commentaire du Quotidien du Peuple | Source:Le Quotidien du Peuple

  La stimulation des énergies et l’encouragement des efforts dépendent d’une base solide de la réalité, tandis que la réalisation de notre rêve dépend d’un fort appui sur la réalité.

  « Il faut persévérer dans l’idée stratégique qui voit le développement comme un principe primordial et consolider sans cesse la base matérielle et culturelle de la réalisation du rêve chinois. » Xi Jinping a ainsi expliqué que l’accélération du développement économique et social est la voie essentielle pour la réalisation du rêve chinois.

  Un grand rêve est né dans la réalité. La mise en forme du rêve chinois découle du développement inlassable de Chine. Au début du XXe siècle, les élèves patriotiques ne pouvaient que poser trois questions sur les Jeux olympiques et les jeunes progressistes ne pouvaient rêver de l’organisation de l’Exposition internationale que dans leurs romans. Avec des guerres fréquentes, une population pauvre et une dépression économique, comment les Chinois auraient-ils pu oser rêver ? De la fondation de la République populaire de Chine, à la réforme et l’ouverture, jusqu’au nouveau siècle, les Chinois ont enfin réalisé leur rêve d’organisation des Jeux olympiques et de l’Exposition internationale. On voit là la progression du rêve chinois.

  Avec un développement durable, le rêve sera réalisé. Le rêve chinois, caractérisé par la prospérité, le renouveau national et le bonheur du peuple, se manifeste dans l’amélioration de la vie avec l’augmentation de la richesse matérielle et de notre culture, une meilleure éducation, un emploi plus stable et un revenu plus satisfaisant. Depuis la réforme et l’ouverture il y a 30 ans, le développement économique et social de la Chine a maintenu sa vitalité. La puissance globale, les forces productives de la société et le niveau de vie du peuple ont augmenté considérablement. Grâce à cette base solide du rêve chinois, nous sommes pleinement confiants quant à la poursuite des objectifs de la modernisation.

  Nous connaissons bien les difficultés et les défis qui marqueront notre progression. La Chine, deuxième économie du monde, a encore un revenu par habitant faible. En tant que nouveau moteur de la croissance mondiale, la Chine est confrontée à des pressions environnementales et de goulot de ressources. Malgré l’énergie de la société, des problèmes restent à résoudre. Le rêve chinois ne saurait être réalisé sans résoudre les problèmes du pays, les inégalités et notre statut international.

  Afin de résoudre ces problèmes, répondre aux défis et saisir les opportunités stratégiques, nous devons donner la priorité au développement. C’est le développement qui nous permettra de résoudre les problèmes qu’il a fait apparaître, de construire une belle Chine en transformant notre modèle économique, en restructurant notre industrie et en protégeant l’environnement, ainsi qu’en consolidant sans cesse la base matérielle et culturelle du rêve chinois par l’enrichissement de la vie culturelle populaire et la protection de leurs droits et intérêts fondamentaux. L’expérience prouve que nous pouvons pousser la Chine vers l’avant en dépit des vicissitudes sous la direction du concept de développement scientifique, avec le développement économique comme pivot, tout en promouvant énergiquement l’édification économique, politique, culturelle, sociale et environnementale.

  En 1902, Liang Qichao a décrit son « rêve chinois » dans son œuvre Le futur de la Chine nouvelle : « J’ai fait le rêve d’une ère pacifique et j’ai vu le pic du mont Kunlun. » Le renouveau de la nation est le rêve des Chinois depuis cent ans. Grâce à la recherche et à des efforts inlassables, les Chinois ont compris une vérité : le développement conduit au perfectionnement et l’action amène la prospérité nationale.