Commentaires

Xi Jinping s'engage à un partage équitable des fruits de la modernisation entre les habitants urbains et ruraux

Publié le:2013-11-16 | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

Par:Xinhuanet | Source:french.xinhuanet.com

  BEIJING, 16 novembre (Xinhua) -- Le Parti communiste chinois (PCC) s'est engagé à promouvoir l'intégration entre les villes et les campagnes afin de garantir aux habitants des zones rurales un accès équitable aux bénéfices de la modernisation, a déclaré le président chinois Xi Jiping dans son explication concernant une décision clé du Comité central (CC) du PCC.

  Les politiques doivent être améliorées afin d'assurer que le développement urbain favorise les progrès dans les régions urbaines et que l'agriculture et l'industrie profitent mutuellement l'une de l'autre, selon une décision sur les grandes questions liées à l'approfondissement global des réformes approuvée le 12 novembre lors de la troisième session plénière du 18e CC du PCC.

  Au nom du Bureau politique du CC du PCC, Xi Jinping a expliqué cette décision lors de la session plénière. Le texte intégral de son explication a été publié vendredi.

  M. Xi a souligné que le déséquilibre entre le développement urbain et rural représentait un conflit flagrant dans le développement socio-économique du pays et constituait un obstacle majeur à l'édification d'une société modérément prospère et à la modernisation socialiste.

  "Le dualisme ville-campagne reste fondamentalement inchangé, et l'écart croissant entre le développement des régions urbaines et celui des zones rurales n'a pas été inversé. Pour s'attaquer à ces problèmes, l'intégration urbaine-rurale doit être renforcée", a déclaré Xi Jinping.

  Promouvoir les exploitations familiales en tant que base du secteur agricole, encourager les fermes familiales, les coopératives agricoles et les entreprises rurales à gérer les terrains ruraux et inciter les fonds industriels et commerciaux à financer les entreprises agricoles et les plantations modernes font partie des mesures nouvellement approuvées dans le cadre de la réforme.

  Les droits des agriculteurs à contracter et à gérer des terres, et leurs droits à utiliser les terres sur lesquelles sont bâtis leurs logements doivent être mieux protégés, a précisé M. Xi, ajoutant que l'hypothèque et le transfert des logements des agriculteurs seront appliqués de manière prudente et progressive dans le cadre d'un programme pilote.