Commentaires

POUR RÉALISER LE RÊVE CHINOIS, IL FAUT FAIRE RAYONNER L’ESPRIT CHINOIS

Publié le:2014-09-17 | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

Par: | Source:« Le rêve chinois du grand renouveau de la nation chinoise Xi Jinping »

  La Chine a élaboré et perpétué une culture riche autant que brillante au cours de ses plus de cinq mille ans d’histoire. À mesure que notre praxis se développe et que la société progresse, nous devons certes forger une culture plus avancée. Pour autant cela ne signifie pas que les produits de notre culture soient devenus caducs à cause de l’usure des siècles. Nous ne devons en aucun cas abandonner notre culture traditionnelle. Au contraire, notre devoir est d’accueillir cet héritage et de l’illustrer, car c’est en lui que résident la « racine » et l’« âme » de notre nation, sans lesquelles elle serait privée de fondements.

  « Discours prononcé lors d’une tournée d’inspection dans le Guangdong » (7-11 décembre 2012)

  La culture traditionnelle chinoise étant très riche, l’étudier et assimiler les idées qu’elle recèle est d’une grande aide pour se doter d’une conception juste du monde, de la vie et des valeurs. « Être le premier à se soucier des affaires de l’État et le dernier à goûter au bonheur » contient le credo de tout politique qui se respecte ; les maximes « Aussi humble que soit son état, un homme doit se préoccuper des destinées de son pays », et « Être prêt à sacrifier sa vie pour le bien de l’État sans penser au bonheur personnel ni au danger » reflètent l’esprit de dévouement à la patrie ; « Ne se laisser corrompre ni par les richesses, ni par les honneurs ; ne pas changer de conduite dans la pauvreté et l’abaissement ; ne se laisser ébranler ni par les menaces ni par la violence » exalte la vertu de justice ; « Puisque tout homme est mortel, l’important est de laisser son cœur loyal briller dans les annales de l’histoire », et « Se vouer corps et âme à sa mission jusqu’au dernier soupir » glorifient l’esprit de sacrifice. Toutes ces maximes incarnent la culture et l’esprit de la nation chinoise. Nous devons nous en inspirer et les illustrer de manière encore plus éclatante.

  « Discours prononcé à la cérémonie de célébration du 80e anniversaire de la fondation de l’École centrale du Parti et d’ouverture des cours pour les élèves de la promotion du printemps 2013 » (1er mars 2013), Renmin Ribao, 3 mars 2013

  La nation chinoise possède une civilisation cinq fois millénaire qui n’a connu aucune interruption, et une culture aussi riche que profonde. Elle a apporté une contribution impérissable au progrès de l’humanité. Au terme de cette longue histoire pleine de vicissitudes, ce qui a uni étroitement les 1,3 milliard de Chinois appartenant à 56 ethnies, c’est leur extraordinaire lutte commune, c’est ce beau foyer bâti par des efforts communs, c’est cet esprit national collectivement cultivé et, encore plus important, ce sont les convictions et les idéaux qu’ils ont défendus ensemble.

  « Discours prononcé à la 1re session de la XIIe Assemblée populaire nationale » (17 mars 2013), Renmin Ribao, 18 mars 2013

  Pour réaliser le rêve chinois, nous devons faire rayonner l’esprit chinois, qui combine l’esprit de la nation, dont le noyau est le patriotisme, avec l’esprit de notre temps, centré sur la réforme et l’innovation. C’est l’esprit chinois qui unit et rassemble nos concitoyens en vue de la puissance et de la prospérité du pays. Le patriotisme doit rester la force spirituelle qui unit solidement la nation chinoise, tout comme l’esprit réformiste et novateur doit nous pousser à progresser avec notre époque dans la poursuite de la réforme et de l’ouverture. Notre peuple multiethnique doit faire rayonner l’esprit national et l’esprit de notre temps, renforcer sans cesse ses liens spirituels de solidarité, et raffermir sa volonté d’amélioration continue, de manière à avancer vers l’avenir avec vigueur et dynamisme.

  « Discours prononcé à la 1re session de la XIIe Assemblée populaire nationale » (17 mars 2013), Renmin Ribao, 18 mars 2013

  L’innovation est un moteur de progrès pour notre nation et une source inépuisable de prospérité pour notre pays ; c’est aussi le don le plus éminent de la nation chinoise, qui a toujours placé le renouveau au centre de sa culture. On dit bien que « La vie est un renouveau constant » ; elle n’aime ni les conservateurs, ni les gens béatement satisfaits du présent ; elle n’attend pas ceux qui restent les bras croisés et se contentent de profiter des efforts d’autrui, mais réserve plutôt ses chances de réussite à ceux qui savent innover et osent agir.

  « Allocution lors d’une causerie avec des éléments d’élite de la jeunesse chinoise » (4 mai 2013), Renmin Ribao, 5 mai 2013

  Pour réaliser le rêve chinois, il faut faire rayonner l’esprit chinois. Il s’agit de galvaniser l’enthousiasme de la nation entière en faisant appel à l’esprit national centré sur le patriotisme et à l’esprit de notre temps axé sur la réforme et l’innovation.

  Réponse à une question posée lors d’une rencontre avec des journalistes de trois pays d’Amérique latine (mai 2013), Renmin Ribao, 1er juin 2013

  La force de l’esprit est immense, la force morale l’est aussi. Remontant à des sources lointaines, la civilisation chinoise, durant son long parcours, a formé les qualités spirituelles précieuses de la nation chinoise tout en la poussant à poursuivre de nobles valeurs. C’est bien grâce à des idées comme « faire des efforts constants pour se perfectionner » ou « cultiver la vertu pour être capable de grandes choses », transmises telles des flambeaux de génération en génération, que la nation chinoise a pu se développer continuellement. Aujourd’hui encore, ces idées constituent une puissante force morale qui nous permet de faire progresser la réforme, l’ouverture et la modernisation.

  Propos tenus lors d’un entretien avec les lauréats et les personnes sélectionnées de la 4e édition du concours national des modèles de moralité (26 septembre 2013), Renmin Ribao, 27 septembre 2013

  Traducteur : Section de français, Département de traduction du CCTB