Commentaires

Les sept opportunités du développement de l'économie chinoise dans le contexte de la nouvelle normalité

Publié le:2015-03-31 | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

Par:Chen Yulu | Source:quotidien Guangming

Note de la rédaction

Actuellement, l'économie chinoise est entrée dans une phase de nouvelle normalité. Comment on considère la nouvelle normalité? Et dans ce contexte, quels sont les défis que le développement économique et social de notre pays va relever? Et quelles sont les opportunités? Pour comprendre la nouvelle normalité du développement économique de notre pays, il faut avoir une compréhension systématique combinant à la fois la nouvelle période où se trouvent le développement économique actuel de notre pays, les nouvelles caractéristiques qu'il révèle, ainsi que la nouvelle réforme qu'il nécessite. Pendant les Deux Sessions, sur l'invitation du site Guangming, de nombreux économistes très connus tels que Chen Yulu, président de l'Université Renming de Chine, Hu Angang, directeur de l'Institut de recherche nationale de l'Université Tsinghua, et Li Yang, vice-président de l'Académie chinoise de sciences sociales se réunissent pour interpréter la nouvelle normalité de l'économie, suscitant de vives discussions en ligne. A partir d'aujourd'hui, notre bureau de rédaction ouvrira la rubrique Entretiens des experts sur la nouvelle normalité de l'économie chinoise pour y publier successivement les remarques excellentes des économistes et les partager avec nos lecteurs.    

L'économie chinoise actuelle est entrée dans la « nouvelle normalité », réalisant une croissance contrôlable et relativement équilibrée. Sous les multiples influences de l'affaiblissement de la demande extérieure, du rabaissement de la demande intérieure, du rajustement du secteur immobilier et du changement structurel en profondeur, le pays subit une pression de plus en plus lourde du ralentissement économique. Néanmoins, la « nouvelle normalité » ne représente pas que les difficultés, les défis et les risques, nous pouvons encore garder la conviction que le développement de notre pays accueillera d'importantes opportunités stratégiques et pourra faire tout accomplissement possible, ce qui change, ce sont le sens et les conditions de ces opportunités; l'économie de notre pays poursuivra son bon élan, avec le changement de son mode du développement et de sa structure. Donc, la « nouvelle normalité » de l'économie chinoise recèle une grande opportunité de développement et à travers laquelle ce pays en pleine émergence pourra embrasser le nouveau système économique.

Premièrement, l'opportunité de la majeure réforme et du rajustement important. La crise financière internationale de 2008 a non seulement révélé de gros problèmes structurels dans l'économie mondiale, mais aussi déclaré en même temps la fin du mode traditionnel de croissance chinoise qui fait partie de la structure de l'économie mondiale. La grosse consommation d'énergie et la grave pollution apportées par le haut investissement, les conflits de l'économie sociale dus à l'écart de la distribution des revenus et le manque d'innovation à cause d'un contrôle excessive ont constitué autant d'obstacles pour la Chine dans la réalisation de la prospérité du pays, du bien-être du peuple et du grand renouveau de la nation. Le peuple est profondément conscient que la majeure réforme et le rajustement important sont le seul choix pour restructurer le fondement du développement économique et social de la Chine. Et ce consensus sur la «majeure réforme» et le « rajustement important » est le plus grand cadeau que la « nouvelle normalité » apporte au prochain tour de développement économique chinois, elle offre à la Chine une grande opportunité dans la vague de la réforme structurelle mondiale.    

Deuxièmement, l'opportunité de la grosse consommation, du grand marché et de l'établissement de «l'effet de l'économie majeure ». Deuxième plus grande économie mondiale en termes de PIB, la Chine voit sa part de marché et sa consommation intérieure connaître une augmentation très sensible, la demande chinoise est devenue le facteur décisif le plus important de la demande mondiale, « l'effet de l'économie majeure » ait son apparition à tous les égards. Premièrement, l'effet global d'ampleur et de sphère de l'économie chinoise sur le marché, ainsi que l'augmentation de la productivité qui compense efficacement l'accroissement de différents coûts ne baissent pas sa part de marché dans le monde; deuxièmement, la consommation atteint un nouveau palier, la consommation chinoise maintient encore une croissance en moyenne de 13% par an, la Chine commence à transformer son rôle de « l'usine du monde » en « marché du monde ». Troisièmement, le rôle de « l'usine du monde » est lié à celui du « marché du monde ». Sous l'influence de l'intégration du commerce intérieur et extérieur, l'économie chinoise renforce fortement sa stabilité et sa capacité à résister aux fluctuations de l'économie mondiale. 

Troisièmement, l'opportunité du « grand potentiel » et de l'établissement des pôles de croissance pluralistes. A la fin de l'année 2014, bien que les indices de chaque industrie aient marqué que l'économie chinoise se tourne vers la post-industrialisation et que le dividende d'industrialisation commence à s'épuiser, il faut voir la dimension et la taille de l'économie chinoise, le « delta du fleuve Yangtsé », le « delta de la rivière des Perles » et la « région Beijing-Tianjin » ont transformé leur développement économique en celui stimulé par le secteur des services, mais l'industrialisation dans le vaste Centre-ouest et le Nord-est de la Chine maintient encore un développement rapide au niveau intermédiaire. Cela offre non seulement un espace efficace de développement pour la promotion de l'industrie dans l'Est du pays, mais aussi accélère le développement du Centre-ouest. Par conséquent, la grande transformation de l'industrie chinoise ralentit largement la récession du dividende d'industrialisation, et à travers l'établissement des pôles de croissance pluralistes, la distribution spatiale chinoise devient plus scientifique. 

Quatrièmement, l'opportunité dans les « talents » et de l'établissement du deuxième tour du dividende démographique. L'arrivée du point d'inflexion de Lewis et l'approche du vieillissement de la société signifient que le dividende démographique traditionnel chinois commence à disparaître. Mais il faut noter que les problèmes tels que la « difficulté de recruter les travailleurs qualifiés » et la « main-d'œuvre trop chère » existent actuellement surtout dans le secteur de travailleurs migrants. Actuellement, la disposition de marché d'emploi chinois se caractérise parallèlement par la « difficulté de trouver un emploi pour les étudiants » et la « pénurie de travailleurs migrants ». Avec plus de 7 millions d'étudiants nouvellement diplômés chaque année, le salaire de base des étudiants est presque équivalent à celui des travailleurs migrants. Mais c'est un point clé pour la Chine de transformer un grand pays démographique en une puissance riche de ressources humaines, cela signifie qu'un grand nombre de population bien instruite est déjà prête pour la montée de l'industrie chinoise en tant qu'une grande arme de réserve de bonne qualité et à bas coût. Caractérisé par les étudiants et les ressources humaines, le deuxième tour de dividende démographique commence à remplacer le dividende démographique traditionnel, marqué par les travailleurs migrants et la main-d'œuvre bas de gamme.  

Cinquièmement, l'opportunité dans la « grande innovation » et de la construction du dividende technologique. En analysant soigneusement les différents indices de l'innovation technologique chinoise, nous pouvons découvrir que le nouveau mode de développement innovant a déjà pris forme au moment où le mode extensif de développement a touché à sa fin. Premièrement, une forte augmentation du nombre de la demande du brevet: le nombre a atteint 2,577 millions en 2013, soit un taux de croissance de 15,9%, ce chiffre représente 32,1% de la demande totale du monde et classe la Chine dans la première place du monde entier; deuxièmement, la dépense des frais R&D dépasse le seuil de bas niveau: elle occupe 2,09% du PIB à 2014 avec une croissance de 12,4% et augmente à un niveau de grande vitesse et d'intensité modérée; troisièmement, le renforcement du dynamisme du marché technologique : le volume de commerce sur le marché de technologie a atteint 746,9 milliards de dollars en 2013, soit une croissance de 16%; quatrièmement, l'exportation des produits de haute technologie connaît une croissance très nette, avec un volume total de 660,3 milliards de dollars, soit 30% du volume d'exportation total; cinquièmement, le nombre de mémoires scientifiques publiés à l'étranger est proche de 300 mille, faisant de la Chine l'un des plus grands pays mondiaux en matière de mémoire scientifique; sixièmement, la Chine possède le plus grand corps de chercheurs scientifiques et technologiques du monde. Tous ces indices illustrent que la Chine réalisera progressivement le dividende de l'innovation technologique à condition d'approfondir la réforme du système scientifique et technologique et d'encourager toutes sortes d'activités d'innovation et d'entreprenariat. Le « fabriqué en Chine » va se transformer en « innové en Chine », et le secteur manufacturier de main-œuvre intensive en industrie de connaissance intensive. 

Sixièmement, l'opportunité dans la « nouvelle version » et de l'établissement de la version plus puissante de l'économie chinoise. L'économie chinoise a déjà montré les signes d'un avancement global sous les multiples influences telles que le marché, la technologie, les ressources humaines: d'une part, quand le PIB par habitant atteint environ 8000 dollars, la consommation connaît une forte hausse. La consommation d'industrialisation qui mettait l'accent plutôt sur la nourriture, les vêtements, le logement et le transport depuis ces 30 dernières années se transforme en celle de post-industrialisation qui privilégie les produits finis haut de gamme et les services; d'autre part, avec la stimulation de la demande, l'industrie connaîtra une grande transformation du secteur manufacturier au celui des services, de l'industrie de main-œuvre intensive à celle de connaissance et de technologie intensives. La version plus puissante de l'économie chinoise se profile.  

Septièmement, l'opportunité dans la « grande ouverture » et de la disposition globale de l'économie chinoise. L'élévation globale de la puissance économique chinoise et le changement dans la disposition de l'économie mondiale dû à la crise financière internationale de 2008 offrent à la Chine une formidable opportunité sans précédent d'entreprendre la grande ouverture et la disposition globale. Premièrement, la Chine commence à se transformer d'une « ère d'exportation des marchandises » à un niveau plus supérieur de « l'exportation des capitaux », la fusion et l'acquisition à l'étranger progresse fortement, avec un taux de croissance en moyenne de plus de 30% par an, et les investissements directs à l'étranger ont dépassé 100 milliards de dollars en 2014; deuxièmement, l'établissement des zones de libre-échange régionales bénéficie globalement aux régions voisines au cours du processus de l'ouverture chinoise; troisièmement, en mettant l'accent sur « la Route et la Ceinture », la Chine doit procéder à une intégration globale entre sa stratégie d'espace et sa stratégie d'ouverture et former un nouveau partenariat international à travers l'inter-connectivité; quatrièmement, briser le monopole de l'Europe et des États-Unis dans la finance internationale à travers l'établissement des organismes financiers internationaux tels que la Banque de nouveau développement, la Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures et le Fonds de la Route de la soie. Ces développements étendent efficacement l'espace chinois de la distribution des ressources et son mode de profit et pousseront la Chine à entrer dans une nouvelle période de développement.  

Bien sûr, si l'on veut bien saisir ces sept opportunités mentionnées ci-dessus et transformer toutes les opportunités stratégiques en véritables croissance et développement, il nous faut non seulement régler efficacement tous les problèmes et défis auxquels la « nouvelle normalité » fait face, mais aussi établir un système bien adapté au prochain tour de développement économique sur la base de l'approfondissement global de la réforme.  

(rédigé par le président de l'Université Renmin de Chine)