Commentaires

Développer les énergies renouvelables, maintenir la sécurité énergétique et écologique

Publié le:2015-09-28 | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

Par:Chen Yuan | Source:QIUSHI N°18 2015

Dans les circonstances actuelles où les problèmes de l'environnement, du climat, de l'écologie, et du développement durable se posent de plus en plus, il est nécessaire de développer une nouvelle énergie propre et de se tirer de la dépendance de l'énergie traditionnelle. Cela est devenu un point important pour plusieurs pays afin de s'efforcer de réaliser leur reconversion économique. Pour la Chine, un grand pays de population, un grand émergent, un gros consommateur d'énergie, développer une énergie propre et renouvelable a un sens important sur le plan d'actualité et de stratégie. Il joue un rôle moteur dans la sécurité énergétique, la construction écologique, le progrès technique, l'amélioration de la vie du peuple et d'autres plans pour la Chine.

I. Promouvoir l'indépendence énergique et l'autosuffisance énergique, et maintenir la sécurité énergétique et économique

La Chine est devenue la deuxième grande entité économique du monde. Le développement à haute vitesse et la demande de consommation considérable énergétique produite par la population de 1.3 milliard, ont mis en relief de jour en jour les contradictions d'offre et de demande de l'énergie. Surtout depuis ces dernières années, le volume importé de pétrole et de gaz augmente à haute vitesse, le degré d'indépendance a battu plusieurs fois le record. En 2014, le volume total  de l'énergie consommée est de 4,26 milliard de tonne de charbon standard, dont le volume de consommation du charbon représente 66,0%, celui de l'énergie propre telle que l'électricité hydraulique, l'électricité à aéromoteur, l'électricité nucléaire, le gaz ne représente que 16,9% ; cette année-là, le volume importé de pétrole est de 0,31 milliard de tonne, le degré d'indépendance extérieure s'élève à 59,6% ; le volume importé de gaz est de 59 milliard de mètre cube, le degré d'indépendance s'élève à 32,2%. Ces chiffres ont tous battu le record historique. D'ailleurs, la route d'introduction de l'importation de pétrole est monotone : l'import de 75% de pétrole doit passer le détroit de malacca, la sécurité de la voie d'import de pétrole est difficile à assurer. Avec l'émergence de la Chine, les pays occidentaux ont aggravé la contrainte contre la Chine, la situation voisine de notre pays est devenue de plus en plus compliquée, la mutation géopolitique a affaibli notre système de fourniture énergétique. La sécurité énergétique implique la sécurité économique et même la sécurité du pays, la fragilité du système de fourniture énergétique empêche la Chine de pousser la coopération extérieure et de mettre en jeu ses influences dans les affaires internationales.

Pour régler le problème de sécurité énergétique, il faut ajuster la stratégie énergétique de la Chine. D'une part, il faut prendre l'indépendance énergétique comme la direction fondamentale, tirer profit des ressources naturelles de la Chine, exploiter des énergies renouvelables, économiser la consommation, construire un système d'assurance énergétique favorable à la sécurité de notre économie. L'indépendance énergétique comprend deux sens : premièrement, c'est d'économiser considérablement l'énergie, et diminuer la consommation ; deuxièmement, c'est de produire et de fournir à nous-même de l'énergie suffisante, et réduire la dépendance énergétique sur le marché international. Vu à court terme, il est impossible de réaliser complètement l'indépendance énergétique. Il faut encore s'adapter à la tendance de globalisation, élargir la coopération énergétique avec l'extérieur, stabiliser la fourniture venue étrangère, s'efforcer de construire un système d'assurance énergétique qui prend la Chine comme centre et qui rend service à la Chine. Vu à moyen et long terme, il faut réduire l'importation énergétique et la consommation de carburant autant que possible, explorer et exploiter activement de l'énergie renouvelable pour remplacer le carburant, telle que l'énergie lumineuse, l'énergie aéromobile, l'énergie biologique etc. Produire nous-même de l'énergie, c'est plus sûr, plus durable et plus solide et résistant au choc. Il s'agit aussi du sens général de la stratégie énergétique des divers pays actuellement. Prenons les États-unis pour exemple, depuis l'époque de Nixon, sous l'influence de la crise énergétique mondiale d'alors, les États-Unis ont déjà commencé à chercher la voie de développement de l'indépendance énergétique. Depuis ces dernières années, grâce à l'exploitation de grande envergure du gaz de roche schisteuse, l'indépendance énergétique des États-Unis a connu un grand progrès. Selon les statistiques, bénéficiaire de la révolution du gaz de roche schisteuse, l'Amérique a déjà dépassé la Russe pour devenir le plus grand producteur de pétrole et de gaz naturel du monde, avec le degré d'indépendance énergétique s'approche de 90%. L'avantage du prix du pétrole et du gaz augmente davantage la compétitivité de l'industrie manufacturière de l'Amérique. Selon des évaluations, la production du gaz de roche schisteuse permet à l'industrie manufacturière d'économiser un coût de 11 milliards de dollar. Le redressement de l'industrie manufacturière, a non seulement poussé l'application de la stratégie de réindustrialisation amérique, mais aussi entraîné l'emploi et la croissance économique. Du point de vue de la situation réelle de notre pays, plusieurs endroits de source d'importation énergétique ont une situation politique instable. Il se passe même des bouleversements et guerres, ces facteurs d'instabilité exercent une influence négative sur l'importation énergétique de notre pays. Le volume de réserve potentiel de l'énergie renouvelable de notre pays est considérable. Développer vigoureusement l'énergie verte et renouvelable est une voie importante pour appliquer la stratégie de l'indépendance énergétique. Prenons exemple l'énergie biologique, la zone rurale de notre pays peut produire chaque année 0,8 milliard de tonne de paille, 1 milliard de tonne d'excréments de bétail et 4 milliard de tonne d'urine, dont la plupart ne sont pas utilisés efficacement. Si on transformait en énergie le 0,2 milliard de tonne de paille et le 0,8 milliard de tonne d'excrément qui ne sont pas utilisés, le méthane produit égalerait 68,6 milliard de mètre cube de gaz naturel biologique, soit 37% du volume total de consommation du gaz naturel de tout le pays en 2014, soit 1,2 fois du volume d'importation, suffisant pour satisfaire aux demandes de gaz naturel. Si on utilisait pleinement tous les excréments, les eaux uséex et les déchets organiques dans la zone urbaine, ce chiffre serait plus haut. Le volume du gaz naturel biologique atteindrait à 100 milliard de mètre cube.

D'autre part, il faut développer activement l'énergie renouvelable dispersable, et augmenter la capacité de propre fourniture de l'énergie des régions. Du point de vue du mode de fourniture et d'emploi, la fourniture énergétique au futur se présentera sous la forme de combinaison du mode dispersable et du mode d'internet. La disposition de l'énergie renouvelable sera au mode dispersable. Les villages et petites villes ont une surface immense, et la disposition de point d'habitation est dispersée, le développement de l'énergie au mode dispensable a plus d'avantages que celui de la zone urbaine. La combinaison de l'emploi de l'énergie biologique avec le système au mode dispersable, permettra de réaliser l'exploitation en circuit fermé de la fourniture aux domaines de production agricole, raffinerie énergétique et consommation finale, réaliser l'indépendance énergétique dans les villages, les petites villes et les communes urbaines, afin de réduire la dépendance sur le réseau électrique, et le réseau de pétrole et de gaz. Cela a une importance stratégique pour augmenter la capacité de notre système énergétique de résister aux calamités, et assurer la sécurité énergétique de notre pays.

II. Rembourser les déficits de l'environnement écologique, réaliser un développement vert et durable

Le mode extensif de la croissance de la Chine depuis longtemps a entraîné une grave pollution et un dommage sérieux ; la détérioration écologique et le déficit de l'environnement mettent à l'épreuve la durabilité du développement, les peuples en ont une grande objection. Ces pollutions sont imputées à la structure irraisonnable de consommation énergétique. Dans la consommation énergétique de la Chine, le charbon y représente une grande partie ; le brûlement du charbon évacue énormément d'oxyde sulfureux, dioxyde de carbone et de poussière, pour provoquer une pollution atmosphérique de smog. D'ailleurs, à la campagne chinoise, une grande quantité de déchets d'élevage sont évacués discrétionnairement, les pailles de culture sont brûlées ou abandonnées en désordre, l'eau usée industrielle est traitée à basse efficacité. Tout cela apporte une pollution grave sur le sol, le système fluvial et l'air. 12% de poussière et 5% d'oxyde d'azote dans le smog prennent leur source du brûlement des pailles de culture. L'évacuation en désordre des excréments du bétail et l'abandonnement discrétionnaire des cadavres du bétail malade provoqueront la propagation des virus qui nuira à la santé humaine et celle du bétail.

Pour restituer l'environnement écologique et rembourser les déficits, il faut régler les politiques énergétiques. Il est possible d'importer une grande quantité de pétrole et de gaz naturel pour remplacer le charbon ; du point de vue à long terme, c'est favorable à l'amélioration de l'environnement, mais cela fournit une aide très limitée à la sécurité énergétique. On peut aussi rénover les équipements de charbon pour promouvoir l'économie énergétique et la réduction d'évacuation dans le domaine industrielle. Ce travail a obtenu des résultats préliminaires, certaines grandes centrales sont arrivées à réaliser une évacuation de presque zéro, cependant, la généralisation des techniques sur l'échelle nationale a besoin d'un effort continu. Du point de vue fondamental, ce n'est qu'en développant une énergie propre et renouvelable, surtout celle de biologie que l'on peut résoudre radicalement les problèmes de pollution environnementale provoqués par la consommation énergétique.

En tant qu'un genre d'énergie propre, l'énergie biologique a une efficacité écologique remarquable. Selon le mesurage, l'utilisation de l'énergie biologique peut diminuer considérablement l'évacuation des matières nocives ; Grâce à elle, l'évacuation de l'dioxyde de charbon est réduite de 50 millions de tonnes chaque année dans tout le pays. C'est une grande contribution aux travaux d'affrontement du changement climatique. À travers le développement du méthane rural, et la formation du cycle bénin d'élevage + méthane + culture, les matières organiques peuvent être réutilisées dans le champ, ce qui permet aussi de réduire 20% de volume d'engrais chimique et de pesticide employés. Si les pailles à la campagne, les excréments humain et de bétail, les déchets de la cuisine, les résidus de méthane liquide, l'eau usée de la vie quotidienne, même les boues dans les conduits urbains, pouvaient être dégradés en énergie et engrais organique sans bactérie ni virus ni nuisance, il serait possible de réduire considérablement la consommation d'engrais, améliorer le sol et fournir des produits agricoles verts sans nuisance. Actuellement, la campagne consomme chaque année plus de 50 millions de tonnes d'engrais. Une grande quantité de charbon, pétrole et électricité est consommée, en même temps, les engrais provoquent facilement le durcissement et l'acidification du sol, la baisse de l'efficacité d'engrais, et la pollution de la source d'eau ainsi que l'euthrophisation du corps fluvial. Développer vigoureusement l'énergie biologique est favorable à changer radicalement la situation passive de déficit de l'environnement, modifier les facteurs négatifs de pollution, orienter la consommation énergétique humaine vers de nouveau à la nature pour qu'elle devienne un facteur actif et des biens positifs, afin de promouvoir la construction d'une civilisation écologique avec l'eau verte et montagne bleue.

III. Améliorer la vie des paysans, promouvoir l'intégration de zone rurale et urbaine

Pour atteindre le but de l'édification intégrale de la société de moyenne aisance, la planche courte se trouve à la campagne, surtout dans les zones misérables. Pour réaliser la campagne intégrale de moyenne aisance, une des tâches fondamentales est d'améliorer les conditions de produire et de vivre des villages, résoudre les problèmes de consommation de l'eau, de l'électricité et du gaz. Actuellement, le niveau de consommation énergétique par habitant à la campagne est assez bas, avec une faible proportion de l'énergie de qualité. Au fur et à mesure de la promotion de la construction de la nouvelle région rurale et de l'urbanisation, la demande énergétique de la région rurale augmentera considérablement. Accélérer l'exploitation de l'énergie biologique à la campagne, transformer les déchets en trésor, et les nuisances en bénéfices, tout cela est non seulement favorable à la réduction des déchets, et à l'embellissement de l'environnement rural, mais aussi à résoudre les problèmes de consommation énergétique des paysans tout en prenant des mesures appropriées aux conditions locales. Forger l'énergie renouvelable comme l'industrie spéciale rurale, pour prolonger la chaîne industrielle de l'agriculture, optimiser la structure industrielle, promouvoir le développement de l'agriculture écologique, augmenter le profit d'exploitation agricole, élever le niveau d'emploi dans la région rurale et promouvoir la transformation des modes de développement de l'agriculture.

D'ailleurs, l'exploitation de l'énergie biologique peut aussi inciter l'investissement. Elle peut attirer des capitaux sociaux pour la construction de la campagne et augmenter l'investissement sur les infrastructures de la région rurale. Actuellement, la Société Limitée de Technologie Agricole DQY de Beijing a mis à l'essai le traitement de transformation des pailles en énergie à Yanqing, et a obtenu de bons résultats sur le plan économique, écologique et social. Un mu (environ 6,67  cent mètres carrés) de pailles de culture peut produire environ 46 mètres cubes de méthane à haute pureté, 250 kilogramme d'engrais organique, et réduire l'évacuation des déchets de 26 kilogrammes. Si on généralisait ce mode sur l'échelle nationale, 0,328 milliard de tonne de paille seraient transformées chaque année, et un investissement de 2,9 mille milliards de yuan serait entraîné dont 1,7 mille milliards de l'investissement sur les travaux de gaz naturel biologique, et 1,2 mille milliards de l'investissement sur la construction du réseau de conduit du gaz sur l'échelle de village. Sous les circonstances actuelles où la pression de décroissance économique se fait sentir, l'exploration de nouveaux pôles d'investissement efficace a une signification importante, on peut dire que c'est favorable non seulement à stabiliser la situation actuelle mais aussi à profiter au développement futur.

IV. Accélérer le progrès technique, occuper rapidement le terrain dominant de technique

Développer la nouvelle énergie est la direction importante et la trouée du nouveau cycle de révolution industrielle. Sur le plan du niveau de technique dans le domaine de l'exploitation et l'utilisation de nouvelle énergie, la Chine et les pays développés se trouvent devant la même ligne de départ ; celui qui saisit l'occasion arrachera la position d'initiative du développement. Ces dernières années, le niveau de technique de l'exploitation de la nouvelle énergie telles que l'énergie solaire, l'énergie éolienne ; certaines techniques ont dépassé le niveau international. Dans le domaine d'énergie biologique, la technique de méthane à la chinoise mûrit progressivement, le dispositif des travaux d'entrée et de sortie des matières se généralise vite, des techniques clées obtiennent des percées et réalisent l'industrialisation préliminaire. D'ailleurs, de nouveaux résultats sont obtenus dans d'autres domaines scientifiques biologiques. Par exemple, la technologie de pentaméthylène diamine permet de remplacer le pétrole par la matière biologique pour composer la matière polyamide 56, l'évacuation de dioxyde de carbone est réduite considérablement, et cette matière possède plusieurs caractéristiques éminentes telles que la basse densité, le redressement élastique facile, le caractère ignifuge etc, et elle a les droits complets de propriété intellectuelle du pays. Un autre exemple, le professeur de l'Université Polytechnique de Virginia, monsieur Zhang Yiheng, en utilisant la technologie systématique biologique de synthèse extra-corporel, arrive à transformer le glucose et l'xylose dans les pailles en hydrogène, et le volume de production a atteint la valeur maximum théorique. Au futur, l'exploitation de l'énergie biologique doit essyer d'obtenir des percées plus grandes sur quelques maillons clés de la technologie. Par exemple, si l'efficacité de fermentation des matières biologiques pouvait augmenter encore ? A travers la préparation de l'enzyme catalytique plus efficace, la cellulose et le vasculose dans la matière première biologique seraient transformés en méthane ou hydrogène autant que possible ; si le taux de transformation de photosynthèse des plantes pouvait augmenter ? A travers l'amélioration des gènes des plantes, la photosynthèse serait accélérée pour absorber de plusieurs fois de dioxyde de carbone afin de réaliser planter de l'énergie sur terre ; si la source des matières biologiques pouvait s'élargir ? Les plantes dont la période de croissance est assez courte, les déchets de la vie quotidienne, les excréments humains et du bétail, la boue et l'eau usée de la ville et d'autres matières organiques pourraient tous devenir des matières premières pour raffiner de l'énergie. Dans le domaine du développement vert et écologique, et de la réduction d'évacuation et de consommation, il y doit avoir un objectif de « quatre zéro ». Le premier, c'est l'évacuation zéro de pollution; le deuxième, c'est l'évacuation zéro d'eau ; le troisième, c'est la consommation zéro de l'énergie thermique ; le quatrième, c'est l'allumage zéro de lampe pendant la journée.

En bref, l'énergie biologique dans notre pays a une signification stratégique importante, les conditions sont mûres, et l'espace de développement est étendu. Actuellement, ce qui est devant nous n'est pas la technologie ni le problème de capitaux, mais le problème de sensibilisation. On espère que les divers instances peuvent attacher de l'importance à cette tâche, prendre le développement de l'énergie biologique comme une direction stratégique importante au futur, fixer des objectifs pendant le treizième quinquennat, établir un mécanisme d'excitation complet, fournir sur le plan de capitaux, taxe, indemnité, plus de support et aide à la recherche technologique, au prix de l'électricité générée, à la construction du projet important et de la zone exemple, à la maintenance ultérieure des travaux ; fortifier la gouvernance selon la loi et la surveillance, libérer l'entrée du marché, rectifier le marché de concession, supporter l'entrée en réseau de l'électricité photovoltaïque, supporter l'entrée du gaz naturel biologique dans le réseau de conduit de gaz et le domaine du combustible en véhicule, supporter le développement et la généralisation de l'énergie renouvelable et biologique avec le grand marché national ; accélérer l'attaque des difficultés technologiques dans les domaines clés, optimiser le plan, intégrer les divers ressources et généraliser les modes mûrs ; améliorer le mécanisme de financement et d'investissement, édifier un système de fonctionnement dans lequel le gouvernement, l'entreprise, l'organisme financier, la ferme familiale peuvent participer aux activités et en profiter ; augmenter progressivement le niveau d'industrialisation de l'exploitation de l'énergie biologique afin de fournir une protection solide à la sécurité énergétique et écologique de notre pays.

(Auteur : vice-président de la Conférence Consultative Politique du Peuple Chinois )