Commentaires

Paix, croissance, réforme et civilisation : les quatre ponts entre la Chine et l'UE

Publié le:2015-10-16 | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

Par:Du Shangze, Hu Zexi | Source:Quotidien du Peuple en ligne

Remarques importantes du Président Xi Jinping sur les relations Chine-UE

La prochaine visite d'Etat du Président Xi Jinping en Grande-Bretagne va permettre de jeter des bases plus solides pour les relations Chine-UE. Ces deux dernières années, le président Xi Jinping a fait une série de suggestions importantes pour les relations Chine-UE, proposant quatre partenariats entre l'Europe et la Chine pour travailler ensemble à la construction de la paix, de la croissance, de la réforme, de la civilisation, soulignant la direction à prendre pour les relations Chine-UE.

1. Une Europe prospère et stable est en concordance avec les intérêts de la Chine

La Chine attache une grande importance au statut et au rôle de l'Europe, une Europe prospère et stable est en ligne avec les intérêts de la Chine. La Chine continuera à soutenir l'intégration européenne et appuie sans réserve ses efforts pour faire face aux problèmes de dette souveraine en Europe, elle est favorable à ce que l'UE renforce la coopération pragmatique et encourage de nouveaux progrès pour le partenariat stratégique global Chine-UE.

- le 6 avril 2013, lors d'un entretien avec le Président de la Finlande Sauli Ninnistö, dans la ville de Sanya, Province de Hainan.

2. Deux grandes puissances, deux grands marchés, deux grandes civilisations

En tant que plus grand pays en développement et plus grande union de pays développés, la Chine et l'Europe sont « deux grandes puissances » qui maintiennent la paix dans le monde ; en tant que deux plus grandes économies du monde, la Chine et l'UE sont « deux grands marchés » qui encouragent le développement commun ; en tant que berceaux importants de la culture en Orient et en Occident, la Chine et l'UE sont « deux grandes civilisations » qui favorisent le progrès de l'humanité.

- le 20 novembre 2013, lors d'une réunion avec le président du président du Conseil européen Herman Van Rompuy et le président de la Commission européenne Jose Manuel Barroso à Beijing.

3. Une Europe confiante

L'Europe est une puissance importante dans le monde d'aujourd'hui, et la Chine attache une grande importance au statut et au rôle de l'Europe, elle soutient le processus d'intégration européenne, et est optimiste quant aux perspectives pour le développement de l'Europe. Même dans les moments difficiles en Europe, la Chine a pleinement confiance en l'Europe.

- le 13 janvier 2014, lors d'un entretien avec le président bulgare Rossen Plevneliev.

4. La coopération Chine-UE va bien au-delà de simples relations bilatérales

Les relations économiques et commerciales Chine-UE sont l'une des relations commerciales les plus grandes et les plus dynamiques du monde. L'UE est le principal partenaire commercial de la Chine et la Chine est le deuxième partenaire commercial de l'UE, les deux parties sont le plus important marché de l'autre, leur coopération a un grand potentiel et de larges perspectives. En tant que plus grand pays en développement et plus grande union de pays développés du monde, la coopération Chine-UE va bien au-delà de leur seule portée bilatérale et est d'une importance mondiale.

- Le 23 mars 2014, dans un article publié par le journal néerlandais NRC Handelsblad.

5. A la recherche du plus grand dénominateur commun

« Les sages cherchent à s'entendre, les fous s'opposent ». La Chine et l'UE doivent se fonder sur le respect mutuel, l'égalité de traitement, la recherche d'un terrain commun, la coopération et l'approche gagnant-gagnant pour renforcer le dialogue et la communication, en cherchant le plus grand dénominateur commun, partageant les opportunités, relevant les défis.

Les rapides et les obstacles ne peuvent pas empêcher la rivière de se jeter dans la mer, je ne peux pas croire que les problèmes et les différences empêcheront la Chine et l'UE de suivre le chemin de l'amitié et de la coopération.

- le 29 mars 2014, dans un article publié par le journal belge Nouvelles du soir.

6. Laisser brûler la flamme de la prospérité et du développement

La Chine et l'UE doivent toujours respecter le choix de la voie de développement et du système social de l'autre, renforcer le dialogue et les échanges en matière de réforme, renforcer la compréhension et la confiance mutuelles, le respect et l'égalité mutuels, rechercher un terrain commun, rechercher un concept gagnant-gagnant concept par le biais d'une coopération entre la Chine et l'UE. Elles doivent traiter ensemble les questions économiques et commerciales par le biais d'un dialogue équitable et de consultations amicales, atténuer les frictions commerciales, et laisser brûler la flamme de la prospérité et du développement. Il faut espérer que l'UE gardera son marché ouvert, qu'elle recourra aux mesures de protection commerciale avec prudence, et maitrisera au mieux les frictions commerciales.

- Le 31 mars 2014, lors d'une rencontre avec le Président de la Commission européenne José Manuel Barroso à Bruxelles.

7. Une relation très complexe et interdépendante

Après près de 40 années de développement, les relations Chine-UE sont devenues une relation de dépendance mutuelle très complexe. Les relations Chine-UE ne concernent pas seulement le développement de la Chine et de l'UE, mais elles ont aussi un impact significatif sur le développement politique et économique du monde.

Dans le cadre de cette situation nouvelle, il faut pleinement mettre en œuvre le plan stratégique de coopération UE-Chine 2020, et mettre en œuvre trois niveaux de coopération dans l'UE, en Eurasie et dans le monde entier.

- Le 31 mars 2014, lors d'un entretien avec le Président du Conseil européen Herman Van Rompuy à Bruxelles.

8. La construction des 4 ponts de la paix, de la croissance, de la réforme et de la civilisation

Nous voulons construire le pont de la paix et de la stabilité, pour relier les deux grandes puissances que sont la Chine et l'UE.

Nous voulons construire le pont de la croissance et de la prospérité, pour relier les deux grands marchés que sont la Chine et l'UE.

Nous voulons construire le pont du progrès et de la réforme, pour connecter le processus de réforme en Chine et en UE.

Nous voulons construire le pont de la civilisation et de la prospérité commune, pour connecter les deux grandes civilisations que sont l'UE et la Chine.

- Le 1er avril 2014, lors d'un discours au Collège d'Europe à Bruges, en Belgique.

9. Une des plus importantes relations bilatérales du monde

Dans le cadre de la poursuite par la Chine et l'UE de la sauvegarde de la paix mondiale, du développement du consensus en matière de développement commun, du développement durable de la profondeur et de l'étendue de leur coopération, la signification stratégique des relations Chine-UE est devenue de plus en plus importante, et celles-ci sont devenues l'une des plus importante relations bilatérales au monde.

- Le 6 mai 2015, lors d'un échange de messages de félicitations avec les dirigeants de l'UE à l'occasion du 40e anniversaire des relations diplomatiques UE-Chine.

10. La promotion de l'enracinement des quatre partenariats Chine-UE

La Chine et l'UE mettent en œuvre de manière active le Plan de coopération stratégique UE-Chine 2020, pour faire progresser de façon constante l'enracinement des quatre partenariats pour la paix, la croissance, la réforme et la civilisation entre la Chine et l'UE, afin de trouver un nouvel espace pour la coopération et la croissance.

- Le 14 octobre 2015, lors d'un entretien avec la Président croate Kolinda Grabar-Kitarović à Beijing.