Commentaires

La visite de Xi ouvre un nouveau chapitre des relations sino-britanniques et montre l'exemple pour la coopération internationale

Publié le:2015-10-14 | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

Par: | Source:french.xinhuanet.com

Alors que le partenariat stratégique global entre la Chine et le Royaume-Uni entre dans sa deuxième décennie, la première visite d'Etat du président chinois Xi Jinping dans le pays, prévue entre les 19 et 23 octobre à l'invitation de la reine Elizabeth II, ouvrira un nouveau chapitre pour les relations bilatérales.

La visite du président Xi au Royaume-Uni donnera un nouveau souffle aux partenariats sino-européens, vieux de quarante ans, alors que les deux parties se lancent dans une nouvelle aventure basée sur un consensus de paix, de croissance, de réforme et de civilisation.

À une époque où les grandes réformes chinoises entrent dans une année décisive et que la Chine est en train d'élaborer son 13e plan quinquennal, le président chinois profitera de cette visite importante pour continuer à faire part du développement pacifique de la Chine et de sa détermination de réforme et d'ouverture.

UN NOUVEAU CHAPITRE POUR LES RELATIONS SINO-BRITANNIQUES

Fin septembre à New York, le secrétaire britannique des Affaires étrangères Philip Hammond a déclaré à son homologue chinois Wang Yi que le Royaume-Uni se réjouit de la visite de M. Xi et qu'il accélère ses efforts pour ne rien de laisser de côté dans les préparations de sa venue.

Le Prince William a remis la lettre d'invitation de la reine Elizabeth II à M. Xi lors de sa visite en Chine en mars dernier, et la reine a officiellement annoncé la visite de M. Xi lors de la cérémonie d'ouverture d'un nouveau Parlement tenue fin mai.

A l'approche de la visite de M. Xi, la famille royale, le gouvernement et le peuple du Royaume-Uni attendent tous avec impatience son arrivée et sont entièrement prêts à l'accueillir.

Lors de la visite, la reine tiendra une cérémonie de bienvenue pour M. Xi et l'invitera à prendre part à un déjeuner informel et à un dîner officiel. Les deux dirigeants passeront ensemble en revue la cavalerie de la Garde royale. Plusieurs membres de la famille royale participeront à des activités de M. Xi lors de la visite, ce qui représente un accueil de haut niveau mettant en valeur les relations bilatérales.

M. Xi tiendra également des entretiens avec le Premier ministre David Cameron et travailler sur des projets conjoints pour le futur développement des relations sino-britanniques. En outre, M. Xi rencontrera également des dirigeants de partis d'opposition et des leaders parlementaires afin de s'informer de leurs demandes et de leurs attentes pour les relations bilatérales.

Zhou Hong, chercheuse de l'Académie chinoise des sciences sociales, estime que la prochaine visite de M. Xi, au cours de laquelle il ne visitera qu'une seule nation européenne, est très rare dans l'histoire sino-européenne, et indique d'une certaine façon que la Chine attache une grande importance à ses relations avec le Royaume-Uni, qui est un pays majeur au cœur de l'Union européenne.

En tant que deux grands pays du monde, la Chine et le Royaume-Uni partagent des intérêts communs globaux tout en assumant la responsabilité importante de promouvoir la paix et la stabilité dans le monde, a indiqué M. Xi lors de sa rencontre avec le prince William en mars dernier dans le Grand Palais du Peuple à Beijing.

En tant que membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU, la Chine et le Royaume-Uni, ont maintenu une bonne communication sur le long terme sur les affaires régionales et mondiales.

Les relations sino-britanniques sont de plus en plus stables et mûres, ce qui apporte non seulement des avantages concrets aux deux peuples, mais qui contribue activement à la paix et au développement du monde, a déclaré l'ambassadeur de Chine au Royaume-Uni, Liu Xiaoming.

RENFORCER LA COOPÉRATION GAGNANT-GAGNANT

Lors de sa visite, M. Xi devrait prononcer un discours important à la City de Londres, où il expliquera de manière systématique les politiques intérieures et étrangères de la Chine, traçant la future trajectoire de la coopération économique et commerciale entre la Chine et le Royaume-uni et entre la Chine et l'Europe.

La visite de M. Xi offre au Royaume-Uni une opportunité de mieux comprendre le président chinois et ses idées, a indiqué Stephen Perry, président du 48 Group Club.

Lors des négociations bilatérales menées en marge du sommet de sécurité nucléaire tenu à La Haye en mars dernier, MM. Xi et Cameron ont convenu de faire avancer les programmes de coopération dans des domaines tels que la puissance nucléaire, les chemins de fer à grande vitesse, la haute technologie et les finances, entre autres.

Depuis 2012, Londres cherche à devenir le plaque tournante occidentale principale pour le commerce de la monnaie chinoise (RMB). Parmi les 53 accords conclus en septembre lors du Dialogue économique et financier Royaume-Uni-Chine, trois accords portent sur la coopération financière bilatérale.

Lors de sa visite en Chine en septembre dernier, le ministre britannique des Finances George Osborne a fait savoir que le Royaume-Uni invite la Chine à participer à la construction de ses nouveaux programmes nucléaires.

Évoquant la construction et l'exploitation de la centrale nucléaire de Hinkley Point C, il a ajouté que le Royaume-Uni souhaite en faire une plate-forme de coopération pour le capital chinois, la technologie française et le marché britannique. Si cela se réalise, ce sera la première fois que la Chine investit dans une industrie nucléaire occidentale.

En avril, le Royaume-Uni a encouragé les entreprises et les instituts financiers du pays ainsi que ceux en Chine à participer au projet britannique du chemin de fer HS2.

Lors de sa prochaine visite au Royaume-Uni, M. Xi participera à un banquet et visitera des projets de recherche et des commerces locaux à Manchester, ville industrielle majeure que le gouvernement britannique souhaite revitaliser. Le Royaume-Uni s'est engagé à travailler avec la Chine sur l'initiative d'"une Ceinture et d'une Route" et envisage d'attirer les capitaux chinois afin de soutenir son programme de relance.

INTENSIFIER LES ÉCHANGES ENTRE LES PEUPLES

Lors de sa première visite d'Etat dans l'UE, le président chinois avait indiqué dans un discours prononcé au Collège d'Europe à Bruges, en Belgique, que la Chine et l'Europe devraient construire quatre "ponts" de paix, de croissance, de réforme et de progrès de civilisation afin de renforcer l'amitié et la coopération.

Sur le pont de la prospérité culturelle commune qui lie les deux grandes civilisations chinoise et européenne, M. Xi a noté que la Chine représentait dans une vaste mesure la civilisation orientale, alors que l'Europe est le berceau de la civilisation occidentale.

Lors de sa prochaine visite, M. Xi participera à des activités culturelles visant à approfondir l'amitié sino-britannique et à promouvoir les échanges bilatéraux. Ces dernières années, les échanges entre les peuples, qui jouent un rôle important dans les relations sino-britanniques, n'ont cessé de croître.

L'année 2015 a marqué la première "Année d'échanges culturels sino-britanniques", et les deux pays organisent diverses activités qui ont formé une plate-forme importante pour les industries de création culturelle dans ces deux pays et qui ont donné aux habitants des deux pays l'opportunité de découvrir la littérature, l'art et de communiquer ensemble.

Environ 150.000 étudiants chinois étudient au Royaume-Uni et 6.000 étudiants britanniques étudient en Chine. Selon un rapport britannique, la Chine est devenue la première source d'étudiants étrangers au Royaume-Uni.

Parallèlement, une "fièvre du mandarin" se répand au Royaume-Uni, qui, avec l'établissement d'une vingtaine d'instituts Confucius au cours des dix dernières années, se classe au premier rang de l'enseignement du chinois parmi les pays de l'UE.