Commentaires

« Internet + » : nouveau moteur pour la stabilisation de la croissance et la restructuration

Publié le:2015-10-09 | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

Par:Wang Yimin, Ding Yi | Source:Qiushi

Le développement de l'économie de notre pays est entré dans la nouvelle normalité, les forces motrices du développement économique sont en train de connaître de profonds changements. La mise en œuvre du plan d'action de l'«Internet + » est une mesure importante pour promouvoir le développement de l'économie dotée de nouveaux avantages et de nouvelles forces motrices, elle peut promouvoir efficacement l'intégration de l'Internet avec des industries traditionnelles, la croissance économique soutenue et la modernisation de la structure des industries.

I. L'«Internet + » est en train de devenir la nouvelle force motrice pour la croissance économique et l'optimisation structurelle

L'«Internet + » est une nouvelle situation industrielle marquée par l'intégration accélérée de l'Internet avec diverses industries traditionnelles. Cette intégration améliorera efficacement les capacités d'innovation de l'économie réelle, pour devenir enfin une nouvelle force motrice pour la croissance économique et l'optimisation structurelle.

L'«Internet + » engendre un nouveau cycle de transformations et d' innovations de l'industrie de l'Internet qui est en train de connaître des changements internes, les formes de l'application de l'Internet continuent à se multiplier, les nouveaux médias, l'Internet mobile, l'Internet des objets élargissent les applications de l'Internet d'une manière sans précédent, les réseaux sociaux et la collaboration interactive à grande échelle offriront de nouvelles opportunités pour les innovations. L'Internet s'intègre progressivement à la vie quotidienne. Avec l'expansion et des applications du concept de l'«Internet +», les entreprises sont de plus en plus nombreuses à utiliser l'Internet pour fournir des services pratiques à la vie quotidienne du public. Les applications de l'Internet, qui sont étroitement liées à la vie quotidienne du peuple, telles que restaurants du réseau, divertissement du réseau, ménage du réseau, O2O (commerce électronique en ligne et hors ligne), sont devenues un moteur de croissance important pour l'industrie de l'Internet.

 L'«Internet + » reconstruit le système de l'organisation des industries traditionnelles. Avec l'avènement de l'ère de l'Internet mobile, toutes les industries traditionnelles explorent la route de l'intégration en profondeur avec l'Internet. L'Internet, qui était seulement un outil technique, devient petit à petit un facteur important de production. Dans le processus d'intégration, le gène de l'Internet est injecté dans les industries traditionnelles, démarrant ainsi un processus de transition vers un nouveau système d'organisation des industries. Les entreprises qui réalisent une transformation rapide vont suivre une nouvelle modalité industrielle à fort degré d'intégration avec l'Internet. Le plan d'action de l'«Internet + » mettra l'accent sur l'intégration et l'innovation des technologies informatiques, représentées par l'informatique en nuage, l'Internet des objets, les mégadonnées, avec le secteur manufacturier moderne et le secteur des services productifs, pour le développement de la nouvelle situation industrielle tout en formant de nouveaux moteurs pour les industries.

L'«Internet + » conduit à une combinaison optimale des ressources régionales. Dans l'environnement de l'évolution rapide de l'Internet, l'économie régionale a dépassé la gamme géospatiale traditionnelle et continue à se développer, qui se caractérise par son dynamisme et ouverture. L'«Internet + » a considérablement élargi l'espace de développement de l'économie régionale et a fourni de nouvelles opportunités pour le développement de l'économie régionale. L'Internet, qui se caractérise par une forte pénétration, une longue chaîne industrielle et une haute corrélation, a donné un vaste espace pour l'expansion de la structure des industries régionales, a donné naissance à un certain nombre d'industries montantes, a formé de nouveaux moteurs pour l'économie régionale. La combinaison entre l'Internet et les industries traditionnelles va briser les barrières limitant les industries régionales, pour que les industries traditionnelles puissent se tourner vers les marchés nationaux et mondiaux.

II. Défi à relever lors de la promotion de l'«Internet + »

L'idée de développement reste en arrière. L'«Internet +» est non seulement une intégration des industries traditionnelles et de l'Internet, mais aussi une intégration des pensées de l'Internet et des idées de développement traditionnelles. Certains départements gouvernementaux et certaines entreprises, qui n'ont pas une compréhension profonde sur l'«Internet +», ne prennent pas des initiatives pour suivre les changements causés par l'«Internet + », cela est devenu le principal goulot d'étranglement pour le développement de l'«Internet + ». Si l'on ne change pas d'idées, qu'on n'ait pas des pensées de l'Internet, on restera en arrière du développement de notre ère.

Les infrastructures restent en arrière. La condition préalable pour l'«Internet + » réside dans la vaste généralisation de l'Internet en tant qu'infrastructure sociale, pourtant, les infrastructures de l'Internet de notre pays restent à améliorer. Le tarif de l'Internet est élevé, les débits sont assez bas, qui sont des contraintes pour le développement de l'Internet. Les infrastructures de l'Internet ne sont pas bien popularisées, cela affecte, dans une certaine mesure, la propagation des informations, la circulation des marchandises et le développement des industries montantes à l'ère de l'«Internet + ».

Les approches réglementaires restent en arrière. Comme les entreprises de l'Internet se développent rapidement dans les domaines de la production et de la vie du peuple, le gouvernement doit faire face à des défis sans précédent. Premièrement, le régime de supervision, qui reste retardataire, ne peut plus répondre aux nouvelles exigences et aux nouveaux changements du développement de la situation industrielle émergeante dans le contexte du développement de l'«Internet + », les taches aveugles de supervision se présentent souvent. Deuxièmement, les mesures de supervision restent en arrière, la supervision réglementaire existante est principalement exercée par la force humaine à défaut des moyens techniques pratiques et efficaces, cela affecte dans une large mesure la portée, l'efficacité et les effets de la supervision, qui conduit aux lacunes de supervision.

III. Il faut créer un bon environnement pour l'«Internet + »

Nous devons changer nos idées pour nous adapter à l'«Internet + ». À l'ère de l'«Internet + », les industries traditionnelles doivent accomplir leur transformation à travers des pensées de l'Internet. De nos jours, la mise en œuvre de l'«Internet + » de nombreuses industries traditionnelles à l'intérieur du pays reste au stade de création de plateforme de commerce électronique. L'«Internet + » signifie l'intégration, le partage, la transformation et la promotion, les industries traditionnelles doivent profiter des nouvelles technologies pour faire évoluer les industries traditionnelles tout en formant un nouveau modèle des affaires. Pour les départements administratifs des gouvernements à tous les niveaux, l'ère de l'«Internet + » est venue, il faut promouvoir la réforme et les innovations avec les pensées de l'«Internet + » pour que notre travail puisse s'adapter mieux à l'ère de l'«Internet + » dans tous les aspects.

Nous devons établir un régime de supervision qui s'adapte à l'«Internet + ». Il faut établir un cadre de supervision qui s'adapte au marché dans le contexte de l'«Internet + », afin de créer un environnement externe équitable et règlementaire pour le développement de l'«Internet + ». Premièrement, il faut modifier et perfectionner les lois et le régime de supervision existants, pour qu'ils puissent répondre aux exigences de l'ère de l'«Internet + ». Deuxièmement, il faut innover les moyens de supervision. Il faut réaliser une transformation des moyens de supervision traditionnels basés principalement sur la supervision humaine vers les modes de supervision de nouveau type soutenus par les technologies informatiques et la plateforme de l'Internet. Troisièmement, il faut établir un schéma de supervision multi-niveau. Nous devons élargir et approfondir la participation des départements du Parti et du gouvernement, des entreprises de l'Internet, des institutions de recherches scientifiques, des organisations professionnelles et des internautes, pour former conjointement un cadre de supervision multi-niveau.

Il faut établir une plateforme ouverte afin de créer un bon environnement pour l'« Internet + ». Au début de l'intégration de l'« Internet + » avec les industries traditionnelles, la stratégie de plateforme est un choix crucial. Premièrement, les grandes entreprises de l'industrie de l'Internet doivent construire une plateforme ouverte pour que différents acteurs puissent avoir une coordination approfondie, réaliser un partage des intérêts communs sur cette plateforme et fournir aux entreprises traditionnelles de diverses ressources. Deuxièmement, les entreprises de l'industrie de l'Internet doivent faire des analyses de positionnement sur les besoins des industries, telles que l'industrie qui dépend trop des mains-d'œuvre, l'industrie qui crée de nouveaux produits et services, l'industrie dont la demande des utilisateurs est volatile, afin d'améliorer constamment la fonction de la plateforme. Troisièmement, les entreprises de l'industrie de l'Internet doivent suivre un modèle économique de partage, établir l'intégrité ultime sur les plans des valeurs fondamentales et des institutions afin de créer une situation gagnant-gagnant pour l'«Internet + » et de promouvoir la croissance économique durable.

Il faut fournir des soutiens politiques nécessaires pour le développement de l'«Internet + ». La bonne mise en œuvre du plan d'action de l'«Internet + » nécessite les soutiens des politiques adaptées de l'État. Premièrement, il faut créer un bon environnement pour le développement de l'«Internet + », c'est-à-dire de continuer de perfectionner les lois et les règlements dans les domaines pertinents de l'Internet et de l'informatisation, pour former un environnement de développement sain dans le contexte de l'«Internet + » où l'opération des acteurs du marché et l'administration des départements gouvernementaux se déroulent en vertu de  la loi. Deuxièmement, il faut étudier et élaborer la stratégie de l'accès libre aux données publiques. Il faut donner au public l'accès aux informations publiques et aux données gouvernementales pour assurer l'obtention et l'utilisation des informations publiques par les masses en temps voulu. Troisièmement, il faut renforcer les politiques préférentielles pour les entreprises de l'industrie de l'Internet. Le gouvernement doit accroître les soutiens financiers et donner une certaine priorité et des soutiens dans les domaines de l'enregistrement de l'industrie et du commerce, de la transformation et de la modernisation des entreprises de l'industrie de l'Internet. Il faut encourager les entreprises à mener des recherches et développements technologiques, promouvoir la transformation de production d'étude et de recherche, élargir des services informatiques émergeants d'une manière proactive, développer l'industrie de l'Internet mobile. Quatrièmement, il faut construire un système de formation des talents dans le cadre de l'«Internet + ». Il faut construire un système de formation de l'«Internet + » universitaire, fournir des soutiens aux laboratoires et centres d'ingénierie des industries importantes de l'«Internet + » des niveaux national et provincial, construire un système de formation multi-niveau des talents interdisciplinaires avec le soutien national, la formation universitaire et la participation de la société civile.

Il faut promouvoir la modernisation des industries traditionnelles, promouvoir l'entreprenariat et l'innovation, changer le mode de développement de l'économie à travers l'«Internet + ». Au cours de l'intégration et du développement des industries traditionnelles avec l'«Internet + », il faut continuer d'améliorer les infrastructures de l'«Internet + », aider la modernisation industrielle des entreprises traditionnelles vers l'«Internet + » tout en conformité avec les politiques économiques concernant les finances, les impôts, les crédits et les subventions technologiques. Il faut attacher un prix particulier aux  PME des industries traditionnelles qui explorent de nouveaux modes de l'«Internet + », par moyens de l'imposition préférentielle, de la simplification des procédures de l'examen et de l'approbation, des soutiens politiques, pour aider à former une nouvelle situation de la démocratisation de la création d'entreprises et de l'innovation, afin que l'innovation devienne un nouveau moteur de la croissance économique.

( Service de l'auteur : Centre de recherche des affaires gouvernementales électroniques de l'École nationale d'Administration )