Commentaires

Avenir réalisé par innovation, gagnant-gagnant réalisé par coopération – Interview avec le ministre des Sciences et Technologies, Wan Gang

Publié le:2015-10-19 | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

Par: | Source:Quotidien du Peuple en ligne

Le président Xi Jinping effectuera en octobre une visite d'État en Grande-Bretagne pour ouvrir « l’âge d’or » des relations sino-britanniques, ce qui ouvrira également un nouveau chapitre dans la coopération sino-britannique sur l’innovation scientifique et technologique. Avant la visite, le ministre des Sciences et Technologies, Wan Gang, a accordé une interview à notre journaliste. 

Question : Ces dernières années, quelles sont les caractéristiques de la coopération sino-britannique en matière de l’innovation scientifique et technologique ? 

Réponse : La Chine et la Grande-Bretagne attachent une grande importance à la coopération bilatérale sur l’innovation scientifique et technologique. Depuis 1978 où les deux pays ont signé un accord intergouvernemental sur la coopération scientifique et technologique, la coopération sino-britannique en matière de l’innovation scientifique et technologique a traversé près de 40 ans. Regardant en arrière, avec la participation et la promotion des établissements scientifiques comme les universités et les instituts de recherche des deux pays, le mécanisme de coopération des deux côtés s’élargit sans cesse, les réalisations de coopération fructueuses continuent d’émerger, le mode de coopération est en innovation continue et en plein développement. 

La Chine et la Grande-Bretagne continuent à étendre le mécanisme de coopération pour former la plateforme d’innovation scientifique et technologique multicouche et au niveau élevé. Dans le cadre du mécanisme des échanges culturels et humains sino-britanniques à haut niveau, les deux côtés ont promu fermement la mise en œuvre du fonds conjoint sino-britannique d’innovation scientifique, ainsi que la coopération scientifique et les échanges du personnel ; dans le cadre du mécanisme de dialogue économique et financier sino-britannique, ils ont continué à promouvoir et à renforcer la coopération dans les domaines de l’innovation et de son application des deux parties. Depuis 1998, on a organisé régulièrement la commission conjointe sino-britannique sur la coopération scientifique et technologique pour promouvoir le développement constant de la coopération bilatérale en matière d’innovation scientifique et technologique. Ces mécanismes de coopération intergouvernementaux à haut niveau ont poussé en avant la coopération de l’innovation technologique entre la Chine et la Grande-Bretagne, et ont également contribué à des échanges non-officiels du personnel scientifique et technologique. 

La Chine et la Grande-Bretagne continuent à innover les modes de coopération et mettre en œuvre étape par étape le fonds conjoint sino-britannique d’innovation scientifique. En décembre 2013, pendant la visite en Chine du Premier ministre britannique David Cameron, le Premier ministre chinois Li Keqiang et lui, respectivement au nom des deux gouvernements, ont annoncé la création du fonds conjoint sino-britannique d’innovation scientifique. Ce fonds est une nouvelle exploration du modèle de coopération sino-britannique, qui mérite d’être considéré comme le jalon de la coopération sino-britannique en science et technologie. Depuis plus d’une année, il a donné une forte impulsion à la coopération sino-britannique dans les domaines tels que la recherche fondamentale, la coopération d’innovation, la formation du personnel, ainsi que l’innovation régionale, etc. En septembre de cette année, pendant la visite en Grande-Bretagne de vice-Premier ministre chinois Liu Yandong, les deux pays ont signé un mémorandum de compréhension sur le démarrage du « fonds conjoint sino-britannique d’innovation scientifique – plan de pont de recherche et d’innovation », qui mettra l’accent sur la coopération d’innovation de production, étude et recherche parmi les universités, instituts de recherche et entreprises des deux pays.  

Question: Quelles sont les réalisations de la coopération sino-britannique en matière d’innovation scientifique et technologique ? 

Réponse : Ces dernières années, dans le cadre du partenariat stratégique global sino-britannique, les universités et les instituts de recherche scientifique des deux pays, en particulier les entreprises High-Tech ont montré un grand enthousiasme pour la coopération de l’innovation, et on a obtenu des résultats importants. Par exemple, le CRRC et ses partenaires britanniques vont mettre en place conjointement un « Centre de R&D conjoint sino-britannique de la technologie de trafic ferroviaire » ; Huawei est en coopération avec l’Université du Surrey pour mener le développement de la technologie 5G. Les efforts de ces entreprises ont stimulé efficacement la coopération d’innovation des deux pays dans les domaines clés. 

Cette fois pendant la visite du président chinois Xi Jinping en Grande-Bretagne, la Chine et la Grande-Bretagne ont déterminé de mener les projets de coopération dans les domaines suivants : les études sur la résistance aux médicaments des bactéries, la technologie de trafic ferroviaire, la technologie de changement climatique et de bas-carbone, la technologie aéronautique, le radiotélescope d’array à kilomètre carré, l’astronomie et le calcul à haute performance, etc., et de mener de manière approfondie les coopérations de production, étude et recherche orientées sur l’application. 

Question : D’après vous, dans la prochaine étape, quels sont les domaines prioritaires pour mener la coopération sino-britannique sur l’innovation scientifique et technologique ? 

Réponse : Actuellement, la science & technologie et l’innovation sont déjà devenues les moyens importants pour promouvoir la compétitivité économique des pays dans le monde. La Chine et la Grande-Bretagne doivent saisir les opportunités pour promouvoir de manière approfondie la coopération sino-britannique dans l’innovation scientifique et technologique, et construire activement le partenariat sino-britannique de coopération d’innovation. 

Il faut renforcer le dialogue de coopération sino-britannique sur la politique d’innovation : préparer activement pour la mise en place d’un dialogue sino-britannique de haut niveau sur la coopération d’innovation, mener régulièrement le dialogue sur les coopérations dans les domaines comme la stratégie de développement d’innovation des deux pays, la transformation des réalisations scientifiques, la politique technologique, la propriété intellectuelle, la santé, l’agriculture, l’aérospatiale, etc., et faire de ce dialogue une plate-forme bilatérale importante pour les échanges et la coopération autour des politiques d’innovation. 

Il faut promouvoir la création de laboratoires conjoints et centres de recherche conjoints sino-britanniques. La Chine et la Grande-Bretagne ont déjà mené des coopérations fructueuses d’innovation scientifique et technologique dans de nombreux domaines, permettant de construire un certain nombre de laboratoires conjoints ou centres de recherche conjoints de l’excellence, qui peuvent effectuer la recherche coopérative durable dans les domaines clés de base, d’avant-garde et de bien-être public concernant le développement commun de l’humanité dans l’avenir. 

Il faut renforcer la coopération sino-britannique sur l’innovation technologique et la productivité. La Grande-Bretagne est une grande puissance scientifique qui est très forte en recherche fondamentale ; la Chine est un grand pays de fabrication, qui doit faire face aux besoins urgents de la croissance soutenue, la restructuration et la transformation. La Chine et la Grande-Bretagne sont complémentaires en matière d’innovation technique, ainsi il leur faut s’efforcer d’explorer les mécanismes et canaux de coopération technique plus nombreux et plus efficaces, promouvoir de manière approfondie la transformation des réalisations scientifiques et technologiques, entraîner la coopération de productivité par la coopération d’innovation scientifique et technologique, développer en commun les marchés tiers, et travailler ensemble pour s’attaquer aux problèmes difficiles et aux défis de développement du monde. 

Il faut renforcer les échanges et coopérations sino-britanniques sur le parc de haute technologie. La Chine et la Grande-Bretagne sont dotées toutes les deux des expériences réussies dans le développement du parc scientifique et technologique, d’où un vaste espace de coopération. Actuellement, il faut s’efforcer de promouvoir l’innovation et l’entrepreneuriat de masse, créer un espace de l’innovation de masse pour la coopération sino-britannique, offrir aux jeunes entrepreneurs les plate-formes de service commercial peu coûteuses, avec tous éléments, de facilitation et internationalisées, et approfondir la coopération bilatérale sino-britannique sur l’innovation scientifique & technologique et l’entrepreneuriat. 

Nous sommes convaincus que la visite du président chinois Xi Jinping en Grande-Bretagne va donner une nouvelle impulsion à la coopération d’innovation sino-britannique et ouvrir un nouvel espace pour le développement de l’innovation scientifique & technologique des deux pays. 

(Journaliste : Zhao Cheng)