Commentaires

Le 13e Plan quinquennal de la Chine aura un impact planétaire

Publié le:2015-11-06 | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

Par: | Source:french.xinhuanet.com

Le 13e Plan quinquennal (2016-2020) de développement chinois "aura un impact planétaire", a estimé l'universitaire et sinologue français Pierre Picquart dans une récente interview écrite exclusive accordée à Xinhua.

"La Chine est un moteur clé de l'économie mondiale. Pour cette raison, le nouveau plan quinquennal chinois aura une importance cruciale pour le monde et la trajectoire de l'économie mondiale", a-t-il expliqué.

"Au sommet du G20 en 2016, la Chine proposera un consensus pour promouvoir la coopération et la croissance économique mondiale, pour résoudre des différends et pour prendre des mesures sur l'amélioration du mécanisme du G20", a poursuivi le sinologue français.

"En 2015, la Chine représenterait 32% de la croissance mondiale et 30% des investissements mondiaux. Sa progression, son influence, sa stabilité, sa croissance, son développement et ses objectifs apporteront une grande contribution au monde", a-t-il estimé.

Selon lui, "l'un des aspects les plus remarquables des changements de l'économie chinoise est son ouverture internationale. En concluant des accords inédits sur le climat, en favorisant le développement d'une économie moderne, ouverte, stable et saine, la Chine va contribuer au progrès humain et planétaire dans pratiquement tous les domaines et les secteurs".

"Les principes de l'ouverture et 'gagnant-gagnant' de la 5ème session plénière du 18e Comité central du Parti Communiste chinois (PCC) seront favorables au développement du reste du monde et à la constitution d'intérêts partagés", a-t-il indiqué. "Par exemple, 'La Ceinture et la Route' vont relancer les anciennes routes commerciales avec un réseau de plus de 60 pays et régions, avec un total de 4,4 milliards d'habitants. Cela couvre les pays le long des anciennes routes et les cercles économiques des régions Asie-Pacifique, Europe, Afrique et Eurasie."

"Cette initiative est chinoise mais elle n'est ni privée ni privative. La Chine se veut de plus en plus ouverte au monde. La Chine souhaite être collaborative dans la constitution de la communauté d'intérêts partagés. Cela est propice pour faire progresser l'économie mondiale et les échanges planétaires, dans des partenariats gagnant-gagnant", a-t-il ajouté.

"Appartenir à 'une communauté d'intérêts partagés' et partager des stratégies 'gagnant-gagnant', c'est agir en prenant conscience des intérêts communs entre les pays et les peuples. C'est faire avancer positivement toutes les relations économiques et commerciales, et les sujets favorables à l'esprit d'une communauté de destin universel. L'objectif doit être un bénéfice mutuel pour toutes les nations et le progrès planétaire", a-t-il ajouté.

"L'impact du 13ème Plan quinquennal sera déterminant et positif pour la planète au regard de la gouvernance mondiale. D'une part, il faut noter l'importance économique et géopolitique de la Chine et son rôle de futur leader mondial. D'autre part, cet impact sera remarquable grâce aux nouvelles réformes et à l'ouverture que la Chine propose pour offrir un nouveau modèle au monde'", a-t-il poursuivi.

"La Chine travaille pour le renforcement des institutions internationales, le respect des nations et des peuples et fait évoluer la gouvernance mondiale dans de nouvelles directions : le progrès, la concertation, la coopération et la paix mondiale", a conclu le sinologue français.