Commentaires

Le soutien de « la Ceinture et la Route » aux renouveaux conjoints de la Chine et la Russie

Publié le:2017-07-26 | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

Par:Li Yonghui | Source:Quotidien Guangming (Le 4 juillet 2017)

Les 3 et 4 juillet, le Président chinois Xi Jinping a rendu une visite d’état en Russie, qui est la troisième rencontre entre les deux chefs d’Etat cette année. Dans le contexte de la situation internationale complexe et instable, de la lassitude de la reprise économique mondiale et des changements en profondeur des relations entre les puissances, cette visite a attiré une grande attention de la communauté internationale.

Lors de cette rencontre, les deux chefs d’état ont conjointement établi la direction et les objectifs du développement des relations sino-russes dans le nouveau contexte, pour approfondir davantage la confiance mutuelle politique et stratégique et promouvoir la coopération pragmatique bilatérale dans divers domaines. Il est à noter en particulier que l’initiative « la Ceinture et la Route » va offrir de nouvelles forces motrices pour l’approfondissement de l’interconnexion des stratégies de développement nationales de la Chine et la Russie dans la région d’Eurasie. Les deux pays vont bien bâtir et bien connu cette fois à travers d’une interconnexion avec l’Union économique eurasiatique. 

Les fréquentes réunions de haut niveau entre les deux pays jettent la base pour la confiance politique mutuelle 

La Russie est un soutien et un partenaire important pour l’initiative de « la Ceinture et la Route », le Président russe Vladimir Putin, lors de la tenue du Forum de « la Ceinture et la Route » pour la coopération internationale en mai dernier, a indiqué que dans la situation internationale de nos jours, l’initiative de « la Ceinture et la Route » est très opportune, elle montre l’innovation de la Chine pour l’intégration économique régionale. 

L’interconnexion efficace entre la construction de « la Ceinture et la Route » bénéficie des réunions fréquentes de haut niveau et de la grande confiance politique mutuelle des deux pays. De 2015 jusqu’à présent, les chefs d’état des deux pays se sont entretenus pour 12 fois, cela a joué un rôle de guide important pour le maintien d’une tendance de développement de niveau élevé des relations sino-russes. En 2016, les deux parties, se profitant de l’occasion de la célébration du 15e anniversaire de la signature de la Traité sino-russe de bon voisinage d’amitié et de coopération et du 20e anniversaire de l’établissement des relations de partenariat de coopération stratégique, ont réaffirmé les relations entre les pays de nouveau type de non-alignement, de non-confrontation et qui ne vise pas à tiers, ainsi que les conceptions de l’amitié pour toujours, cela a jeté une base pour le développement à long terme au 21e siècle des relations entre les deux pays. Pendant ce temps, les deux pays ont des positions identiques ou similaires sur presque tous les grands enjeux internationaux et régionaux de nos jours, ils sont devenus les partenaires principaux et les appuis stratégiques importants pour les soutiens mutuels dans les affaires internationaux. Les deux pays ont également mené des coordinations et des coopérations d’une manière efficace sur de grands enjeux internationaux et régionaux, y compris la réforme du Conseil de sécurité de l’ONU, la réponse aux changements climatiques, la question nucléaire iranienne, la question de la péninsule coréenne, la crise syrienne et ainsi de suite. 

L’interconnexion stable des stratégies de développement 

Sur cette base, au cours de la transformation de la vision à la réalité de la « la Ceinture et la Route », la Chine et la Russie se complètent mutuellement, et atteindre progressivement l’interconnexion stratégies nationales de développement. 

Premièrement, c’est l’approfondissement stable de la coordination en matière de politique. La construction de « la Ceinture et la Route » et l’interconnexion de l’Union économique eurasiatique sont l’interconnexion des stratégies de développement économique dans la région eurasiatique, la coordination en matière de politique des deux pays est renforcée sans cesse. En mai 2015, la Déclaration conjointe sur l’interconnexion et la coopération pour la construction de la ceinture économique de la Route de la Soie et la construction de l’Union économique eurasiatique signée par les chefs d’état des deux pays ont considérablement amélioré la compréhension et la confiance politique mutuelles entre les deux pays. Depuis deux ans, les départements concernés de la Chine et la Russie ont fait beaucoup de travail, le Conseil économique eurasienne a récemment adopté une résolution sur le lancement officiel des négociations avec la Chine, cela consolide davantage la connotation de coopération dans le domaine de l’interconnexion entre la construction de « la Ceinture et la Route » et l’Union économique eurasiatique. La Chine espère d’approfondir la coopération davantage avec l’Union économique eurasienne, pour parvenir à un consensus sur les arrangements institutionnels pour la coopération concernant le commerce et l’investissement. 

Deuxièmement, l’interconnexion des infrastructures est renforcée. La construction des pipelines de gaz naturel de l’est Chine-Russie se déroule favorablement, les deux parties sont en train de promouvoir stablement la construction du pont ferroviaire transfrontalier dans le nord-est de la Chine et l’extrême-orient de la Russie, la construction de grand corridor de transport « Maritime 1 » et « Maritime 2 », la construction du chemin de fer à grande vitesse Moscou – Kazan, la rénovation des réseaux d’électricité, la construction de canaux logistique diversifiée, la société Chine Unicom (Russie) opérations S.A.R.L. s’est installée à Moscou. L’interconnexion des infrastructures apportera des opportunités sans précédent pour le développement de l’extrême-orient de la Russie et la région eurasiatique étendue. 

Troisièmement, la facilitation du commerce présente une bonne tendance de développement. Les économies chinoise et russe sont très complémentaires, il y a un grand potentiel de coopération, les relations bilatérales ont une base solide. La Chine est le plus grand partenaire commercial de la Russie pendant 6 ans consécutifs, tandis que la Russie est une des principales sources des importations chinoises de l’énergie, des produits mécaniques et électriques de haute technologie. En 2016, la Chine et la Russie ont surmonté les difficultés et parvenir à un commerce stabilisé qui présente une bonne tendance de développement. En 2017, cette tendance est devenue plus clarifiée. Selon les statistiques, pendant les cinq premiers mois, le chiffre d’affaire du commerce bilatéral sino-russe a atteint 223,1 milliards de yuans (environ 32,8 milliards de dollars américains), soit une augmentation de 33,7% par rapport à celui de la même période du temps de l’année précédente. À l’heure actuelle, la structure du commerce sino-russe a continué à s’améliorer, une percée majeure dans la coopération énergétique ont été faite, l’émergence de l’e-commerce transfrontalier et des coopérations pratiques locales et l’interconnexion de transport sont devenus de nouveaux points de croissance de la coopération économique bilatérale. 

Quatrièmement, l’intégration financière s’élargit de plus en plus. La coopération financière de l’investissement entre les deux parties a fait de nouveaux progrès, la banque centrale russe a établi un bureau de représentation en Chine, le Centre de règlement en RMB de la Russie est lancé à Moscou, la Banque de développement de Chine, la Banque Import-Export de Chine et des institutions financières russes ont déterminé un grand nombre de nouveaux projets importants. La Chine va mettre en place des fonds d’investissement de coopération régionale sino-russe, dont le montant total s’élève à 100 milliards de yuans, dont les premiers fonds sont de 10 milliards de yuans, pour promouvoir le développement des PME. 

Cinquièmement, la compréhension mutuelle des peuples est améliorée sans cesse. La coopération intellectuelle sino-russe s’approfondit davantage, la base sociale et l’environnement des opinions des relations sino-russes sont considérablement améliorés. Au cours de ces dernières années, les deux pays ont organisé alternativement les activités, comme « Année du pays », « Année de la langue », « Année du tourisme », « Année des échanges culturels entre les jeunes », qui ont été couronnées du succès. La participation du grand public est étendue, la réponse de la société est vive, ces activités ont obtenu des résultats remarquables. Grâce à une série d’échanges culturels et de coopérations, les deux pays ont approfondi leurs coopérations dans tous les domaines, cela a consolidé la base de l’opinion des peuples et la base de la société pour la construction de « la Ceinture et la Route ». 

Nouvelles forces motrices pour la relation de partenariat de coopération stratégique global sino-russe 

L’interconnexion de l’initiative de « la Ceinture et la Route » et l’Union économique eurasienne démontre pleinement la détermination solide pour la réalisation du développement et de la prospérité communs et la construction de la communauté de destin commun, elle a élargi considérablement l’espace de la coopération stratégique bilatérale, tout en indiquant la bonne direction pour la mise en œuvre de l’interconnexion des stratégies de développement dans les cadres bilatéral et multilatéral. Elle a injecté de nouvelles forces motrices puissantes dans l’avancement continu de la relation de partenariat de coopération stratégique global sino-russe. L’interconnexion des directions de développement des deux pays sera également une garantie pour la croissance économique régionale stable et durable, le renforcement de l’intégration économique régionale, le maintien de la paix et le développement régionaux. 

On peut dire, la construction de « la Ceinture et la Route » sera non seulement un soutien important pour le renouveau conjoint de la Russie et de la Chine, mais elle sera également une plate-forme stratégique pour les deux pays qui vont mener des coopérations internationales des deux pays et rendre les relations internationales et les systèmes internationaux plus juste et équitable. 

(Unité de l’auteur : Institut de recherche en Russie, Europe de l’est et Asie centrale de l’Académie des sciences sociales de Chine)