Commentaires

L’allègement multidimensionnel de la pauvreté en Chine est très avancé dans le monde entier

Publié le:2017-09-18 | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

Par:Chen Zongsheng | Source:Quotidien du Peuple (Le16 août 2017)

L’allègement multidimensionnel de la pauvreté en Chine est très avancé dans le monde entier. Depuis longtemps, la communauté internationale a mesuré la pauvreté en utilisant l’indicateur simple de revenu ou de consommation. Mais dans la pratique, on a constaté que le revenu ou la consommation ne peuvent que refléter un aspect de la pauvreté. Amartya Sen, lauréat du Prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d’Alfred Nobel, a proposé le concept de « la pauvreté multidimensionnelle » : la pauvreté n’a pas seulement une dimension unique du manque de revenus, ce qui est plus important c’est l’inaccessibilité à l’éducation, à la santé, à l’eau potable et à d’autres services de base. Depuis lors, de nombreux chercheurs ont commencé à explorer les méthodes de mesure et les critères d’évaluation de la pauvreté multidimensionnelle. Au cours des dernières années, la communauté internationale a commencé à prendre « la pauvreté multidimensionnelle » comme nouvelles critères pour mesurer et évaluer la pauvreté. En regardant en arrière le processus du développement de l’allègement de la pauvreté de la Chine, il n’est pas difficile de constater que bien que la Chine n’ait pas publié de manière explicite la norme de réduction de la pauvreté multidimensionnelle, dans la pratique, ce qu’elle a fait c’est exactement une réduction multidimensionnelle de la pauvreté et elle a accumulé une riche expérience qui peut être utilisée à titre de référence pour d’autres pays. 

Les objectifs de réduction de la pauvreté en Chine comprennent l’augmentation des revenus, l’amélioration de la qualité de vie et d’autres normes multidimensionnelles. Dès 1986, lors de l’établissement du Groupe de direction pour le développement économique des zones touchées par la pauvreté du Conseil d’Etat (le prédécesseur du Groupe de direction pour la réduction de la pauvreté et le développement du Conseil d’Etat), les exigences ont été clairement proposées qu’il faut promouvoir la réduction de la pauvreté à travers l’augmentation des revenus, l’amélioration du niveau d’éducation, l’amélioration des conditions sanitaires, de l’augmentation des recettes fiscales et d’autres aspects. Dans le huitième Plan septennal national pour l’allégement de la pauvreté (1994-2000) mis en œuvre en 1994, il a été proposé de résoudre les problèmes de nourriture et d’habillement des pauvres en sept ans et de les aider à changer l’arriéré de l’éducation, de la culture, de la santé et des infrastructures. Dans le Plan général pour l’allégement de la pauvreté et le développement dans les zones rurales de Chine (2001-2010) mis en œuvre en 2001, les exigences ont été proposé pour améliorer la qualité de vie et les capacités globales des pauvres, améliorer progressivement la situation arriérée de l’économie, de la société et de la culture dans les zones pauvres. Il est stipulé dans le Plan général pour l’allégement de la pauvreté et le développement dans les zones rurales de Chine (2001-2010) mis en œuvre en 2011 que, à 2020, il faut réaliser de manière stable les objectifs tels que la réalisation d’éliminer les inquiétudes pour la nourriture et l’habillement, la garantie de l’accès à l’éducation obligatoire, aux soins médicaux fondamentaux et au logement. En 2015, sous la direction de l’esprit des discours importants concernant l’allégement précis de la pauvreté du camarade Xi Jinping, notre Parti a développé une conception de haut niveau du travail de l’allégement précis de la pauvreté, il a demandé de trouver les causes précises pour la pauvreté et de mener des activités de la réduction de la pauvreté. Ainsi, il est facile à noter qu’au cours des 40 dernières années, le but de l’allégement de la pauvreté de la Chine ne s’est jamais limité à l’augmentation des revenus des pauvres, mais il couvre le revenu, l’éducation, la santé, la culture et d’autres dimensions, tout en s’enrichissant. 

Les acteurs principaux de l’allégement de la pauvre de la Chine comprennent des départements et institutions des finances, des affaires civiles, de la santé et bien d’autres. Seulement avec le renforcement de la coordination, la participation conjointe de tous les autorités compétentes, les activités de l’allégement multidimensionnelle de la pauvreté de manière efficace. Les départements de l’éducation se charge de résoudre les problèmes de la pénurie en ressources de l’éducation, les départements de la santé s’efforce de résoudre les problèmes de la pauvreté à cause des maladies, les départements des finances traitent les problèmes des difficultés de financement de la production et de la vie, les départements de l’électricité, de l’eau, de l’industrie et du commerce, de la culture et de l’énergie, s’occupent d’autres problèmes concernant la qualité de vie des pauvres. Au début de la création du Groupe de direction pour le développement économique des zones touchées par la pauvreté du Conseil d’Etat de la Chine, il a été stipulé que ses membres doivent comprendre plusieurs départements gouvernementaux, tels que l’agriculture, l’éducation, les finances. En 2015, le nombre des membres du Groupe de direction pour la réduction de la pauvreté et le développement du Conseil d’Etat a atteint plus de 40, y compris les départements gouvernementaux, les institutions financières et les organisation sociales. En outre, la Chine a également identifié le mécanisme de travail de la coordination centrale, de la responsabilité globale du niveau provincial et de la mise en œuvre du niveau municipal, le mécanisme de l’allégement de la pauvreté à point fixe de la coopération entre l’est et l’ouest, par les organes du Parti et du gouvernement, les troupes, les collectivités du peuple, les entreprises appartenant à l’Etat, en ayant réalisé une répartition de travail claire, une responsabilité éclaircie, une charge de mission de l’individu, et une évaluation pertinente. Ce sont tous les expressions vivantes de l’allégement multidimensionnel de la pauvreté, ils mettent en valeur de la supériorité du système socialiste de la concentration sur les projets importants.  

Les méthodes d’allégement de la pauvreté de la Chine comprennent le développement des industries, la sécurité sociale, etc. Au cours des dernières décennies, la Chine a résumé et accumulé une variété de méthodes ciblées et efficaces pour l’allégement de la pauvreté. Surtout depuis ces dernières années, sous la direction de l’idée de l’allégement précis de la pauvreté, des mesures de l’allégement de la pauvreté plus actives et efficaces ont été formées. Basés sur l’identification précise des familles pauvres et l’analyse multidimensionnelle sur les causes de la pauvreté et les manifestations de la pauvreté, les provinces et les régions, en fonction des circonstances spécifiques, ont mis en œuvre des projets des « Cinq lots », soit un lot des gens débarrassant de la pauvreté à travers le développement de la production, un lot à travers le déplacement et la réinstallation à d’autre endroit, un lot à travers la compensation des endommagements biologiques, un lot à travers le développement de l’éducation, un lot grâce à la sécurité sociale, tout en assurant la précision des cibles de l’allégement, des arrangements des projets, de l’utilisation des fonds, des applications aux foyers, des désignations des cadres en fonction des situations des villages, des réalisations de la réduction de la pauvreté, les problèmes concernant « qui sont les cibles, qui sont les acteurs, comment agir et comment se retirer pour l’allégement de la pauvreté » ont été efficacement résolus.  

C’est précisément en raison de l’adhésion à long terme à l’allégement multidimensionnel de la pauvreté, la cause du développement de l’allégement de la pauvreté de la Chine a fait des réalisations remarquables. Au cours des 40 dernières années de la réforme et de l’ouverture, la population de la pauvreté rurale en Chine a été réduite de plus de 700 millions, représentant plus de 70% de la population mondiale de réduction de la pauvreté. De 2013 à 2016, le nombre des gens débarrassés de la pauvreté en Chine a dépassé 12 millions de personnes pendant 4 ans consécutifs, soit 55,64 millions de gens en total. Le taux de la pauvreté est passé de 10,2% à la fin de 2012 à 4,5% à la fin de 2016. Cela montre pleinement que la communauté internationale est toujours dans l’exploration théorique de la pauvreté multidimensionnelle, notre Parti a déjà créé une cause toute nouvelle de l’allégement multidimensionnel de la pauvreté dans les pratiques.  

(L’auteur est professeur de l’Université de Nankai)