Commentaires

Les assistances à l’étranger de la Chine mettent en valeur les concepts avancées
Sur les pieds d’égalité et à la cherche conjointe au développement

Publié le:2017-10-11 | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

Par:Dong Xiangrong, Wang Linggui | Source:Quotidien du peuple (Le 22 août 2017)

Depuis ces dernières années, avec le renforcement de la puissance économique et l’élévation de l’influence internationale, la Chine a joué un rôle de constructeur et de pionnier de plus en plus actif dans le domaine de la gouvernance mondiale. Dans le domaine de l’assistance à l’étranger, en tant que le plus grand pays en développement du monde, la Chine a fourni une assistance à sa portée aux autres pays en développement dans le cadre de la coopération Sud-Sud. La Chine a soutenu et aidé les pays bénéficiaires à réduire la pauvreté, à améliorer du bien-être du peuple, également à planifier conjointement le développement commun avec ces pays.  

Il s’agit d’un préjugé de certains pays occidentaux qui doutent que la Chine a l’intention d’agrandir son impact sur le plan international et de réaliser d’intérêt inégal en profitant de l’assistance à l’étranger. En fait, au lieu de se prendre pour le sauveur comme certains pays développés, lors de la fourniture des assistances aux pays émergents et en développement, la Chine se considère comme le partenaire d’égal à l’égal de ces pays bénéficiaires. La Chine n’a jamais imposé sa volonté aux autres pays, et ne présuppose pas le seuil politique, elle respecte les aspirations et les revendications de chaque partie, et soutient activement la communauté internationale pour aider les pays en développement à renforcer leurs propres capacités de développement, à améliorer du bien-être du peuple, et à réduire l’écart entre le Nord et le Sud. La Chine a progressivement élargi l’ampleur de l’assistance à l’étranger, en mettant l’accent sur la réduction de la pauvreté, la construction d’infrastructures et la protection de l’environnement écologique, cela reflète les concepts avancés de l’assistance à l’étranger.  

La Chine n’interfère pas dans les affaires intérieures des autres pays. L’assistance à l’étranger de la Chine comprend principalement de la construction d’ensembles complets de projets, l’approvisionnement des matériaux généraux, la coopération technique et la collaboration du développement des ressources humaines, l’envoi d’équipes médicales et de bénévoles à l’étranger, et la fourniture de l’assistance humanitaire d’urgence. La Chine défend le principe de base non-ingérence dans les affaires intérieures des autres pays. La Chine a marié les intérêts de son peuple avec les intérêts communs de tous les peuples, pour élargir la convergence des intérêts avec chaque partie, et promouvoir le développement synergique régional et mondial. Dans l’assistance à l’étranger, la Chine prend pleinement en considération des préoccupations légitimes des pays bénéficiaires, la Chine et les pays bénéficiaires se respectent et s’entendent sur un pied d’égalité, elle n’a jamais fait les choses égoïstes et méchantes pour les pays voisins. La Chine est un pays digne de confiance, qui se soucie du développement des pays en développement voisins et asiatiques. En plus, la Chine fait ses efforts pour aider de plus en plus de pays dans le monde, et tout en ayant gagné un éloge répandu. 

La Chine se consacre à aider activement les pays bénéficiaires en développement pour réaliser un développement économique autonome et améliorer le bien-être du peuple. Il est plus important d’enseigner la méthode à l’autrui que de leur donner des résultats. Dans l’assistance à l’étranger, le gouvernement chinois a souligné que le but de fournir de l’assistance à l’étranger est d’aider les pays bénéficiaires à s’engager progressivement dans l’indépendance et à réaliser le développement économique indépendant, afin de réaliser un développement sain et durable de l’économie et de la société, ainsi qu’une amélioration continue du bien-être du peuple. La Chine attache une grande importance à partager sa propre expérience de développement avec d’autres pays en développement et à présenter de façon désintéressée des technologies de pointe et des méthodes de gestion aux autres pays. La pénurie de fonds est un important goulet d’étranglement restreignant le développement économique des pays en développement. Afin de mieux aider les pays en développement, la Chine a non seulement organisé raisonnablement d’assistance gratuite, des prêts sans intérêt, a fait bénéficier des avantages du financement des prêts préférentiels des pays bénéficiaires pour les constructions des infrastructures qui sont impératives. Simultanément, le fonds de la Route de la Soie a été établi. La Chine a proposé l’établissement de la Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures, de la Nouvelle Banque de développement des BRICS, elle s’est engagée à combler l’énorme déficit de financement dans la construction économique des pays en développement, tout en apportant de grandes opportunités aux pays en développement.  

Nous devons nous aider mutuellement, faire preuve de solidarité, et développer conjointement. À cette époque, les êtres humains vivent dans le même village planétaire, et la communication et l’interdépendance de chaque pays sont approfondies sans précédent. Le camarade Xi Jinping a souligné que « plus de 7 milliards de personnes vivent ensemble sur notre planète, nous devons nous aider mutuellement, faire preuve de solidarité, et développer conjointement. » Pour cet objectif, il a proposé de construire une communauté de destin commun, cela a dirigé le courant des relations internationales à la nouvelle ère. À partir du plan de développement mondial, de la promotion positive de la coopération Sud-Sud, la Chine continuera d’étendre l’assistance à l’étranger à l’avenir, afin d’optimiser davantage la structure de l’assistance, de mettre en évidence les domaines clés, d’innover des moyens d’assistance, d’améliorer l’efficacité de l’utilisation des fonds pour aider efficacement les pays bénéficiaires à améliorer du bien-être du peuple et à renforcer leurs capacités autonomes de développement. Avec la capacité renforcée de la participation aux affaires du développement international, la Chine appuiera de son mieux et de manière active les organismes multilatéraux de développement dans le domaine de l’assistance. La Chine, avec une attitude plus ouverte aux échanges des expériences et aux discussions sur les coopérations pragmatiques, apportera une contribution plus grande dans la cause du développement de l’être humain. 

(Unité de l’auteur : Centre de recherche pour la théorie de socialisme aux caractéristiques chinoises de l’Académie chinoise des sciences sociales)