Commentaires

La Chine contribue à la gouvernance mondiale de la sécurité

Publié le:2017-10-23 | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

Par: | Source:Quotidien du Peuple (le 28 septembre 2017)

La Chine est reconnue comme l’un des pays les plus sûrs de la planète. L’Empire du Milieu participe activement à la coopération internationale en matière d’application de la loi et gouvernance de la sécurité mondiale, offrant une force pacifique précieuse. 

« La Chine est prête à travailler en étroite collaboration avec les gouvernements et les organisations internationales en matière de sécurité mondiale et bâtir une sécurité universelle pour l’humanité, avec des innovations et dans le respect de la primauté du droit et des avantages mutuels », a déclaré le président Xi Jinping lors de la l’ouverture de la 86e Assemblée générale d’Interpol ce 26 septembre. Dans son discours, le président chinois a également analysé en profondeur les défis communs en matière de sécurité auxquels l’humanité est confrontée et proposé l’initiative de construire un monde de sécurité commune grâce aux efforts communs. Son discours contribue à l’amélioration de la gouvernance mondiale de la sécurité en offrant de la sagesse et des propositions chinoises.  

En effet, nous vivons aujourd’hui dans un temps d’espoirs et d’incertitudes. D’un côté, les tendances pour la paix, le développement et la coopération gagnant-gagnant sont très présentes, mais de l’autre côté, les questions de sécurité mondiale telles que le terrorisme, la cybercriminalité, la criminalité transnationale organisée et les nouveaux types de criminalité deviennent urgentes, des menaces à la sécurité émergent sans cesse. L’interconnexion, la transnationalité et la diversité des problèmes de sécurité sont de plus en plus inquiétantes. Sans sécurité et stabilité, il n’y aura pas de paix ni de développement. Les questions de la sécurité ont donc une incidence directe sur l’avenir de l’humanité, la stabilité et la prospérité du monde. 

Pour renforcer l’application de la loi et la coopération en matière de sécurité et bâtir un monde de sécurité commune, il faut non seulement des efforts conjoints du monde entier, mais aussi des innovations d’idées. Sur ce point, le président Xi Jinping a appelé à « poursuivre la coopération et la construction commune pour maintenir une sécurité durable, la réforme et l’innovation pour parvenir à une gouvernance commune, la primauté du droit pour assurer l’équité et la justice, le respect des avantages mutuels pour une répartition des avantages plus équilibrée ». Ces propositions chinoises, qui aident le système mondial de gestion de la sécurité à se développer sur une voie plus équitable, plus raisonnable et plus efficace, ont gagné une large reconnaissance de la communauté internationale. « Le président Xi a proposé une feuille de route pour la gouvernance de la sécurité mondiale », a évalué le ministre pakistanais de l’Intérieur, Ihsan Iqbal. 

En tant que puissance mondiale avec plus de 1,3 milliards de population, la Chine est pourtant reconnue comme l’un des pays les plus sûrs de la planète. Ces dernières années, le gouvernement chinois a mené tous ses efforts possibles pour maintenir un environnement de vie sûr et stable dans le pays, en promouvant inlassablement la paix et la primauté du droit dans la construction du pays. Les efforts de la Chine contribuent à la sécurité et à la stabilité du monde. Tout en maintenant la sécurité dans son propre pays, la Chine n’a pas oublié sa part de responsabilité dans la gouvernance mondiale de la sécurité et la coopération internationale en matière d’application de la loi. Jusqu’à présent, la police chinoise a établi un partenariat pragmatique et efficace avec la police de 113 pays et régions, elle a aussi mis en place 129 mécanismes de coopération multilatérale ainsi que 96 lignes de contact, formant un modèle de coopération internationale complet, tridimensionnel, efficace et de multi-niveaux en matière d’application de la loi. La police chinoise agit sans hésitation face à toutes sortes d’activités criminelles transnationales, comme le trafic de drogue, la corruption et les escroqueries téléphoniques. Ces opérations vigoureuses et résolues menées par la police chinoise témoignent la détermination de la Chine à sévir contre les crimes transnationaux. Le gouvernement chinois soutient également fermement le maintien de la paix mondiale par une participation très active dans les opérations de maintien de la paix des Nations Unies. A ce jour, la Chine a envoyé 2.609 casques bleus dans neuf zones de missions de maintien de la paix des Nations Unis, soit le premier parmi les cinq Etats membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU.  

La Chine a choisi de partager son expérience avec le monde afin de contribuer à la gouvernance mondiale de la sécurité. Le pays soutient l’Interpol dans la lutte contre le terrorisme, contre la cybercriminalité et contre les nouvelles formes de criminalité organisée en menant chaque année trois opérations communes mondiales. La Chine a formé 5.000 agents des forces de l’ordre pour les pays en développement et aidé une centaine de pays en développement à moderniser leur système de communication d’Interpol et leurs laboratoires d’enquêtes criminelles. Une école internationale d’application de la loi relevant du Ministère chinois de la Sécurité publique a déjà formé 20.000 agents des forces de l’ordre pour les pays en développement. Ces actions concrètes mettent en évidence la précieuse contribution de la Chine à la paix mondiale.  

« Rendre le monde plus sûr », tel est le sujet de cette réunion d’Interpol, mais aussi le souhait de tous les peuples du monde. Pour le réaliser, la communauté internationale a besoin d’un consensus, de la détermination et surtout, des actions. Le monde doit faire inlassablement des efforts conjoints afin de bâtir une communauté du destin commun, avançant sur la voie du développement pacifique.