Commentaires

Saisir intégralement l’esprit de l’entrée dans la nouvelle ère du socialisme aux caractéristiques chinoises

Publié le:2018-01-08 | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

Par:Li Zhanshu | Source:Quotidien du peuple (Le 9 novembre 2017)

Le socialisme aux caractéristiques chinoises est entré dans une nouvelle ère, c’est un jugement politique important fait du 19e Congrès national du PCC, qui indique la nouvelle position historique du développement de notre pays, donne des connotations de la nouvelle ère aux missions historiques du PCC, à l’adhérence aux théories, aux objectifs des missions, fournit des coordonnées temporelles et des bases scientifiques pour saisir de manière profonde les nouvelles qualités de l’évolution du développement de la Chine contemporaine et renforcer l’initiative et la détermination de la mise en œuvre des pensées de Xi Jinping sur le socialisme aux caractéristiques chinoises pour une nouvelle ère. 

I. Fondation de base de l’entrée dans la nouvelle ère du socialisme aux caractéristiques chinoises 

Le Parti communiste chinois est né suivant la tendance des temps. Il s’est développé, s’est agrandi et a muri au cours du processus historique tout en suivant le pouls des temps. En Chine contemporaine, pour adhérer et développer le socialisme aux caractéristiques chinoises, il faut saisir les caractéristiques de l’époque, faire face à des problèmes contemporains, montrer de la vitalité vigoureuse tout en suivant l’évolution des temps, maîtrisant les lois et étant créatif. Le socialisme aux caractéristiques chinoises est entré dans une nouvelle ère, ce grand jugement politique est fait justement sur la base de la compréhension exacte de la position historique nouvelle où se trouve le développement de notre pays, tout en ayant des bases solides temporelles, théoriques et pratiques.  

Ce jugement est fondé tout d’abord sur la situation où le socialisme aux caractéristiques chinoises est entré dans une nouvelle phase de développement. Depuis le 18e congrès national du PCC, le comité central du PCC, avec le camarade Xi Jinping comme noyau, a maîtrisé de manière scientifique la tendance du développement à l’intérieur et à l’extérieur du pays, a suivant les exigences des pratiques et les aspirations de la population. D’un courage politique énorme et une responsabilité ardente, il a porté le drapeau tout en indiquant la direction, a fait des dispositions et des planifications. Après avoir lutté contre les difficultés, il est resté vigoureux et positif, tout en ayant obtenu des exploitations historiques dans la réforme et l’ouverture et la construction de la modernisation socialiste. Il a promu les évolutions historiques de la cause du Parti et de l’Etat, qui sont profondes et vastes, dont l’effet est considérable et l’influence est significative, tout en ayant de l’importance créative dans les histoires du PCC, du développement de la nouvelle Chine et du développement de la nation chinoise. Cela montre que depuis la fondation de la nouvelle Chine, surtout depuis la réforme et l’ouverture, sur la base de grands exploits obtenus, le développement de notre pays se trouve déjà sur un nouveau point de départ historique, le socialisme aux caractéristiques chinoises est entré dans une nouvelle ère. Cette nouvelle phase de développement est non seulement une continuation du développement de presque 40 ans de la réforme et de l’ouverture, mais aussi, présente de nouvelles caractéristiques suivant le temps. Par exemple, l’innovation théorique du Parti a réalisé un nouveau bond en avant, les méthodes et les stratégies de la gouvernance du Parti ont présenté une innovation importante, les concepts et les moyens pour la promotion du développement du Parti se sont transformés de manière considérable, l’environnement et les conditions pour le développement de notre pays ont beaucoup changé, les exigences sur le niveau et la qualité de développement sont plus élevées qu’auparavant. Pour comprendre de manière scientifique et saisir de manière intégrale la nouvelle phase du développement du socialisme aux caractéristiques chinoises, il faut faire des réflexions et des planifications sur la base de nouvelle position historique et de nouvelles coordonnées temporelles.  

Ce jugement est basé sur la nouvelle transformation de la principale contradiction dans notre société. Lors de la tenue du 19e Congrès national du PCC, il est proposé que la principale contradiction dans la société chinoise s’est transformée de celle entre l’aspiration matérielle et culturelle croissante de la population et la production sociale arriérée en celle entre l’aspiration croissante de la population à une vie meilleure et le développement déséquilibré et insuffisant de la Chine. Ce jugement reflète la situation réelle du développement de notre pays, révèle le point crucial qui limite le développement de la Chine, indique le point fondamental pour résoudre les problèmes de développement de la Chine contemporaine. Après près de 40 années d’efforts depuis le lancement de la politique de la réforme et de l’ouverture, notre pays est déjà parvenu à assurer la satisfaction des besoins élémentaires et quotidiens de plus d’un milliard de personnes, a réalisé pour l’essentiel une prospérité moyenne, et accomplira bientôt l’édification intégrale de la société de moyenne aisance ; les besoins de la population pour une vie meilleure se diversifient, et la population devient de plus en plus exigeante non seulement à l’égard de la vie matérielle et culturelle, mais aussi de la démocratie, de la légalité, de l’équité, de la justice, de la sécurité et de l’environnement. Alors que les forces productives sociales en Chine se trouvent à un niveau beaucoup plus élevé et que notre pays est au premier rang mondial dans de nombreux domaines en termes de capacités de production, le problème du développement déséquilibré et insuffisant se pose avec acuité. Le développement déséquilibré se réfère principalement au développement déséquilibré dans les régions, les domaines et les aspects, qui limite l’amélioration du niveau du pays, tandis que le développement insuffisant se réfère principalement aux questions de développement insuffisant dans certaines régions, certains domaines et certains aspects. La tâche de développement reste toujours assez lourde. Cela est considéré de surcroît comme le principal handicap pour satisfaire l’aspiration croissante de la population à une vie meilleure. La transformation de la principale contradiction dans notre pays aura certainement une influence étendue et profonde sur la situation globale du développement de la Chine.  Pour comprendre de manière scientifique et saisir de manière intégrale cette transformation, il faut également faire des réflexions et des planifications sur la base de nouvelle position historique et de nouvelles coordonnées temporelles. 

Ce jugement est fait également sur la base des nouvelles exigences des objectifs des efforts du PCC. La période qui sépare le XIXe du XXe Congrès national du Parti constitue la charnière des objectifs des « deux centenaires ». Durant cette période, nous devons non seulement parachever l’édification intégrale de la société de moyenne aisance pour réaliser l’objectif du premier centenaire, mais également entreprendre, sur cette lancée, l’édification intégrale d’un pays socialiste moderne -- nouvelle grande marche conduisant à la réalisation de l’objectif du deuxième centenaire. Pour assumer cette mission glorieuse et cette responsabilité énorme, il est nécessaire de faire des conceptions du haut niveau de manière plus détaillées et faire des planifications de manière plus soigneuse. Après l’analyse de la conjoncture, tant extérieure qu’intérieure, et l’analyse des conditions de développement dont dispose notre pays pendant le 19e Congrès national du PCC, qui a indiqué clairement les demandes pour remporter la victoire décisive de l’édification intégrale de la société de moyenne aisance, tout en divisant en deux phases la réalisation du deuxième objectif centenaire. De 2020 à 2035, partant de l’établissement de la société de moyenne aisance, nous poursuivrons nos efforts pendant 15 ans pour réaliser l’essentiel de la modernisation socialiste. Partant de la modernisation réalisée pour l’essentiel, nous allons poursuivre nos efforts pendant encore 15 ans pour transformer au milieu de ce siècle notre pays en un grand pays socialiste beau, moderne, prospère, puissant, démocratique, harmonieux et hautement civilisé. Ceci est un des arrangements stratégiques pour le développement du socialisme aux caractéristiques chinoises dans la nouvelle ère, qui éclaircit non seulement la feuille de route et le calendrier de la réalisation des objectifs des « deux centenaires », mais aussi, signifie que nous allons atteindre l’objectif prévu de réaliser l’essentiel de la modernisation socialiste de notre pays 15 ans en avance. En outre, le deuxième objectif des « deux centenaires » est enrichi en « transformer au milieu de ce siècle notre pays en un grand pays socialiste beau, moderne, prospère, puissant, démocratique, harmonieux et hautement civilisé ». Pour comprendre de manière scientifique et saisir de manière intégrale ces objectifs et ces plans grandiose encourageants et pratiques, il faut également faire des réflexions et des planifications sur la base de nouvelle position historique et de nouvelles coordonnées temporelles. 

Ce jugement est également fait sur la base de nouveaux changements dans l’environnement international auquel notre pays est confronté. Le monde est en grands changements et se trouve à une période d’ajustement majeur, le développement de notre pays se trouve dans une importante période stratégique dont les perspectives sont rayonnantes, tout en étant confronté à des défis très sérieux. Actuellement, la Chine se trouve à une période cruciale de transformation d’un grand pays en une puissance. L’effet « un grand arbre attire du vent » est devenu de plus en plus évident. L’environnement extérieur est encore plus compliqué. Le découragement, la crainte et la pression envers la Chine de certains pays et forces internationales ont augmenté, ce qui est également un problème majeur auquel qu’on doit faire face. Maintenant, l’intégration, la connexion et l’interaction entre la Chine et le monde extérieur dans le domaine de développement s’intensifient au jour le jour, la Chine est en train de s’approcher au centre du stage du monde. Le jugement fait concernant l’entrée dans une nouvelle ère du socialisme aux caractéristiques chinoise tient aussi pleinement compte des nouveaux changements dans la situation internationale et l’environnement voisin. 

Dans l’ensemble, le socialisme aux caractéristiques chinoises est entré dans une nouvelle ère, ce grand jugement politique est fait sur la base de la compréhension scientifique des changements importants de la tendance des temps et de la situation internationale, sur la base de la compréhension scientifique des changements profonds des situations du monde, du pays et du Parti, sur la base de la compréhension scientifique de nouvelles situations, nouveaux problèmes et nouveaux contradictions qu’on a déjà rencontrés, qu’on rencontra, qu’on rencontrait et qui sont imprédictibles pendant la charnière historique pour la réalisation des objectifs des « deux centenaires ». Ce jugement, se conformant à la situation réelle du socialisme aux caractéristiques chinoises, est le résultat inévitable du progrès et du développement sociaux depuis la réforme et l’ouverture de la Chine, le résultat inévitable des efforts de l’ensemble du PCC et de la population de tout le pays pour promouvoir la transformation historique au cours de ces cinq dernières années depuis le 18e Congrès national du PCC. En plus, il est également des exigences nécessaires du PCC qui unit et dirige la population de toutes les ethnies du pays pour créer un meilleur avenir.  

II. Connotations principales de l’entrée dans la nouvelle ère du socialisme aux caractéristiques chinoises 

Le socialisme aux caractéristiques chinoises est entré dans une nouvelle ère, ce grand jugement politique n’est fait sans fondement. Il n’est pas une simple formulation d’un nouveau concept, mais a une richesse de connotations idéologiques profondes. 

Cette nouvelle ère, héritière de l’ancienne et annonciatrice de la future, est l’ère durant laquelle le socialisme aux caractéristiques chinoises se dirige vers une grande victoire dans un nouveau contexte historique. Le socialisme aux caractéristiques chinoises est toute la pratique suivie, créée et accumulée par notre Parti et notre population depuis 96 ans. Surtout depuis la réforme et l’ouverture, notre Parti a dirigé la population sur la voie du socialisme aux caractéristiques chinoises. Cela a énormément stimulé la créativité du peuple chinois, a considérablement émancipé et développé des forces productives sociales, a grandement amélioré la vitalité sociale, a significativement amélioré le statut international de la Chine. Les physionomies du Parti, de l’État, du peuple, de l’armée et de toute la nation ont connu sans exception des changements inédits. Le socialisme présente une vivacité forte en Chine. Le camarade Deng Xiaoping a indiqué dans les années 80 du dernier siècle que « Pour convaincre finalement les gens qui ne croient pas au socialisme, il faut réaliser notre propre développement. Si nous pouvons atteindre le niveau de moyenne aisance avant la fin de ce siècle, ils seront plus sobres, quand nous aurons édifié notre pays en pays socialiste développé de niveau intermédiaire au milieu du siècle suivant, ils seront encore plus convaincus. » Dans la nouvelle ère du socialisme aux caractéristiques chinoises, la première tâche de la gouvernance du pays et de l’administration des politiques de notre pays consiste à mettre l’accent sur le maintien et le développement du socialisme aux caractéristiques chinoises, à unir et diriger le peuple pour atteindre l’objectif des « deux centenaires », et à écrire le nouveau grand chapitre du socialisme aux caractéristiques chinoises, afin de permettre au socialisme de montrer une vitalité encore plus grande en Chine. 

Cette nouvelle ère est l’ère durant laquelle où l’édification intégrale de la société de moyenne aisance remportera la victoire décisive avant que la construction complète d’un grand pays socialiste moderne puisse être menée à terme. Le 19e Congrès national du PCC, autour de la réalisation des objectifs des « deux centenaires », a proposé des exigences explicites concernant l’édification sur les plans économique, politique, culturel, social et écologique, qui sont assez importantes du point de vue des pensées, des politiques et des réformes, et qui sont bien stratégiques, prévoyantes et pertinentes. La réalisation de l’édification intégrale d’une société de moyenne aisance d’ici à 2020 comme prévu est un engagement solennel pris par notre Parti envers le peuple et l’histoire. Pour accomplir cet objectif, il faut surmonter beaucoup de difficultés. D’ici à 2002, nous nous trouverons à l’étape décisive de l’édification intégrale de la société de moyenne aisance. Le mot « décisive » est l’appel de clairon et la mobilisation. Il faut mobiliser toutes les forces du pays pour faire des efforts inlassables. La construction complète d’un pays puissant socialiste moderne est le deuxième objectif des « deux centenaires », il nous existe pas mal de défis à relever. Du point de vue de l’histoire du développement mondial, pour les pays et les régions qui ont déjà réalisé la modernisation, leurs modernisations se sont progressivement terminées pendant 300 ans depuis la révolution industrielle, pourtant, la Chine doit finir ce processus de modernisation des centaines d’années connu des pays développé en 100 ans. Cette transformation est sans doute d’une vitesse et d’une ampleur extraordinaires. L’étendue, la profondeur et la difficulté de cette transformation sont également hors d’imagination. Par conséquent, la ténacité et la persévérance pour l’édification intégrale d’une société à moyenne aisance et la lutte pour la construction complète d’un pays puissant socialiste moderne sont une exigence inévitable et une mission historique du socialisme aux caractéristiques chinoises à la nouvelle ère. 

Cette nouvelle ère est l’ère durant laquelle le peuple chinois multiethnique continuera à lutter ensemble pour créer continuellement les conditions d’une vie meilleure et réaliser enfin la prospérité commune. L’aspiration du peuple à une vie meilleure doit rester pour toujours l’objectif de notre Parti. L’essence du socialisme est de libérer et développer les forces productives, d’éliminer l’exploitation et la polarisation, et finalement parvenir à la prospérité commune. Le 19e Congrès national du PCC a pris la création sans cesse une vie meilleure et la réalisation progressive de la prospérité commune de tout le peuple comme l’objectif et la destination du développement, ce qui reflète bien l’objectif fondamental de notre Parti de servir le peuple et l’exigence essentielle du socialisme aux caractéristiques chinoises. Pendant la nouvelle ère du socialisme aux caractéristiques chinoises, la principale tâche de notre Parti est de prêter plus d’attention aux aspirations diversifiées de la population à une vie meilleure, de prêter plus d’attention à l’équité et la justice sociale, de donner la primauté à l’intérêt général, de répondre aux préoccupations des citoyens. Nous devons nous efforcer de garantir à tous les citoyens le sentiment de satisfaction au cours du développement « par tous et pour tous », de faire jouir tout le peuple d’une vie plus heureuse et plus aisée, de faire de nouveaux progrès sans cesse dans la prospérité commune tangible de toute la population. 

Cette nouvelle ère est l’ère durant laquelle tous les Chinois travailleront sans relâche, d’un même cœur et d’une même volonté, pour la réalisation du rêve chinois du grand renouveau national. La réalisation du grand renouveau de la nation chinoise est le rêve le plus grand de la population chinoise depuis la guerre d’opium, est le désir caressé depuis longtemps des générations des Chinois. La fondation de la nouvelle Chine a jeté une base solide pour le renouveau de la nation. La nouvelle grande révolution de réforme et d’ouverture a injecté une grande vitalité dans le redressement national. Sous la direction du Parti communiste chinois, la Chine, le plus grand pays en développement du monde, a créé un miracle fracassant dans l’histoire du développement humain et le développement social, la nation chinoise est pleine de nouvelle vivacité. Après la transformation historique depuis le 18e Congrès national du PCC, aujourd’hui, nous sommes plus que jamais proches de l’objectif du grand renouveau national, et plus que jamais confiants et capables de l’atteindre. A la nouvelle ère du socialisme aux caractéristiques chinoises, nous mobiliserons tous les Chinois pour rassemblerons d’immenses forces pour accomplir ensemble le rêve chinois et aller courageusement de l’avant et nous parviendrons certainement à la réalisation du renouveau de la nation. La nation chinoise prendra sa place dans le concert des nations avec une plus grande fierté. 

Cette nouvelle ère est l’ère durant laquelle notre pays jouera progressivement un rôle central sur la scène internationale et apportera des contributions plus grandes à l’humanité. Dans ce monde contemporain, le rêve du peuple chinois est étroitement lié aux rêves des autres peuples. Il est difficile de le réaliser sans un environnement international pacifique et un ordre international stable. A la nouvelle ère du socialisme aux caractéristiques chinoises, face aux ajustements en profondeur de la situation internationale et des relations internationales, face aux conflits locaux, aux nombreuses turbulences et à l’environnement extérieur auquel l’humanité doit relever de nombreux défis communs, nous devons tenir compte de la conjoncture tant intérieure qu’extérieure, insister à porter haut levé l’étendard de la paix, du développement, de la coopération et du principe gagnant-gagnant, rester fidèles à l’objectif de notre politique étrangère, à savoir, sauvegarder la paix mondiale et favoriser un développement commun, adhérer à l’objectif de bâtir une communauté de destin pour l’humanité, suivre la voie de développement pacifique et appliquer une stratégie d’ouverture mutuellement bénéfique. En adoptant une conception correcte de la justice et des intérêts, nous devons mettre en place une nouvelle conception de sécurité commune, globale, coopérative et durable, de manière à ouvrir des perspectives de développement caractérisées par l’ouverture, l’innovation, l’inclusion et la réciprocité, à promouvoir les échanges et l’enrichissement mutuel entre civilisations dans le respect de la diversité, et à former un système écologique respectueux de la nature et favorisant un développement vert. La Chine restera toujours un bâtisseur de la paix mondiale, un contributeur au développement dans le monde et un défenseur de l’ordre international. Dans l’histoire, la Chine a porté des contributions d’excellence à la civilisation de l’humanité. A la nouvelle ère du socialisme aux caractéristiques chinoises, la Chine portera certainement de plus grandes contributions nouvelles à la paix et au développement du monde, à la prospérité et aux progrès de l’humanité. 

III. Le socialisme aux caractéristiques chinoises étant entré dans une nouvelle ère, il faut faire régner une nouvelle atmosphère 

Le socialisme aux caractéristiques chinoises est entré dans une nouvelle ère présente, cela revêt une importance capitale aussi bien pour l’histoire du développement de la République populaire de Chine et de la nation chinoise, que pour l’histoire du socialisme à l’échelle mondiale et l’histoire de la société humaine. Elle signifie que la nation chinoise, qui avait connu toutes sortes d’adversités dans le passé, est en voie d’accomplir un grand bond, passant d’une nation qui s’est relevée, à une nation riche, puis à une nation puissante, et ouvrant de ce fait de belles perspectives pour son grand renouveau ; elle montre que le socialisme scientifique est reparti de l’avant avec une vitalité débordante dans la Chine du XXIe siècle et que l’étendard du socialisme aux caractéristiques chinoises flotte haut levé dans le monde ; elle prouve que le socialisme aux caractéristiques chinoises a progressé sans cesse dans sa voie, sa théorie, son régime et sa culture, ouvert aux pays en développement une voie plus large pour leur modernisation, offert des choix totalement nouveaux aux nations et pays désireux d’accélérer leur développement en toute indépendance, et apporté à l’humanité la sagesse et la solution chinoises pour résoudre ses problèmes. 

Le socialisme aux caractéristiques chinoises est entré dans une nouvelle ère, cela présente beaucoup de nouvelles exigences aux travaux du Parti et de l’Etat. Tous les membres du Parti, surtout les cadres et des dirigeants de tous les niveaux, doivent être équipés des idées encore plus avancées, des capacités encore plus fortes, des styles de travail encore meilleurs, des états d’esprit encore plus vigoureux, pour suivre le temps de manière proactive, préserver l’esprit d’initiative, créer de nouveaux exploits qui sont égaux à la nouvelle ère, afin de faire avancer sans cesse le socialisme aux caractéristiques chinoises. 

Il faut de nouvelles armes idéologiques à la nouvelle ère. La pensée de Xi Jinping concernant le socialisme aux caractéristiques chinoises de la nouvelle ère s’adapte bien au socialisme aux caractéristiques chinoises qui est entré dans la nouvelle ère. Elle est le dernier acquis de la sinisation du marxisme, un élément essentiel du système théorique du socialisme aux caractéristiques chinoises, et le phare qui guide tout le Parti et tout le peuple dans leurs efforts pour réaliser le grand renouveau de la nation chinoise. Le rapport du 19e Congrès national du PCC et les nouveaux Statuts du PCC adoptés par ce Congrès ont résumé les nouveaux concepts, idées et stratégies de la gouvernance du pays et de l’administration des politiques du Comité central du PCC en pensée de Xi Jinping concernant le socialisme aux caractéristiques chinoises de la nouvelle ère, tout en l’ayant établi en tant que pensée directrice à laquelle que le Parti doit adhérer à long terme. Le lancement de la mission stratégique d’armer tout le Parti de la pensée de Xi Jinping concernant le socialisme aux caractéristiques chinoises de la nouvelle ère et la disposition stratégique du lancement de la campagne ayant pour thème « Rester fidèle à l’engagement initial et garder toujours à l’esprit la mission » au sein du Parti ont une grande importance sur les plans politique, théorique et pratique. Nous devons avoir un bon sens de responsabilité politique et de mission historique, lier étroitement des pratiques du socialisme aux caractéristiques chinoises à la nouvelle ère, faire des études approfondies sur la pensée de Xi Jinping concernant le socialisme aux caractéristiques chinoises de la nouvelle ère, unifier effectivement les pensées et les actions selon l’esprit du 19e Congrès national du PCC. Il faut insister sur la direction des cadres et des dirigeants pour armer tout le Parti de la pensée de Xi Jinping concernant le socialisme aux caractéristiques chinoises de la nouvelle ère. Nous devons saisir en profondeur le système scientifique, l’essentiel de l’esprit, les exigences sur les pratiques de cette pensée, tout en maitrisant intégralement la position, les points de vue et les méthodes marxistes enfilés par cette pensée. Il faut mettre en valeur vigoureusement le bon style d’étude de pratiquer les théories dans les pratiques, souligner sur l’amélioration sur les plans des compétences à apprendre, à assurer la direction politique, à réformer et à innover, à assurer le développement dans un esprit scientifique, à exercer le pouvoir dans le respect de la loi, à mener à bien notre travail auprès des masses populaires, à appliquer effectivement les politiques, à maîtriser les risques, pour transformer les théories scientifiques du PCC en énorme puissance matérielle, et lutter pour accomplir la mission historique du PCC d’une plus grande consciencieuse. 

Il faut de nouveaux concepts et initiatives à la nouvelle ère. D’une part, à l’entrée dans la nouvelle ère du socialisme aux caractéristiques chinoises, il faut également comprendre que, bien que la principale contradiction sociale ait changé, notre affirmation sur la phase historique où se trouve le socialisme en Chine n’a pas changé : notre pays se trouve et se trouvera encore longtemps dans le stade primaire du socialisme, et cette réalité fondamentale n’a pas changé ; la Chine demeure le plus grand pays en développement dans le monde, et ce statut international n’a pas changé. Le développement reste la principale tâche pour la gouvernance du Parti et le redressement de l’Etat. Il faut lutter pour faire de la Chine un grand pays socialiste beau, moderne, prospère, puissant, démocratique, harmonieux et hautement civilisé. Pour ce faire, les membres du Parti doivent se conformer à la réalité fondamentale et aux conditions réelles de notre pays, à savoir qu’il est encore au stade primaire du socialisme ; se tenir fermement à la ligne fondamentale du Parti qui représente une source vitale pour le Parti et l’État et fournit une garantie essentielle pour le bonheur du peuple. D’autre part, à la nouvelle ère du socialisme aux caractéristiques chinoise, avec la transformation de la principale contradiction dans la société de la Chine, les connotations et les aspects importants, les concepts et les modes, l’environnement et les conditions, le niveau et les exigences sont beaucoup différents qu’auparavant. Cela demande de mieux mettre en application de nouveaux concepts de développement, de développer de nouvelles idées, stratégies, initiatives pour résoudre des questions de développement déséquilibré et insuffisant, de s’efforcer à réaliser un développement de meilleure qualité, de meilleure efficacité, qui est équitable pour plus de gens et plus durable. Ce qui est plus important, c’est d’adhérer intégralement des théories, lignes, orientations de base concernant le stade primaire du socialisme du Parti, de renforcer les principes, la systématisation, la prévoyance et l’innovation de travail ; c’est de se baser sur la promotion sans cesse du développement de nouveaux concepts de développement selon les exigences à la nouvelle ère, pour mieux résoudre toutes les sortes de questions surgissant dans la société de la Chine, mieux réaliser le plein développement de la cause dans tous les aspects, et mieux développer la cause du socialisme aux caractéristiques chinoises. 

Il faut de nouveaux styles de travail et de nouvelles physionomies au sein du Parti. A la nouvelle ère du socialisme aux caractéristiques chinoises, les « quatre épreuves » et les « quatre dangers » auxquels le Parti est confronté restent toujours à long terme, compliqués, aigus, sévères. Il faut toujours veiller à la gestion globale et stricte du Parti. Cela nous oblige à mettre pleinement en œuvre de grandes dispositions du 19e Congrès national du PCC, à maintenir et renforcer la direction du Parti sur tous les plans, à améliorer continuellement la qualité de l’édification du Parti. Tout cela a pour but de faire de notre Parti un parti marxiste dynamique au pouvoir, toujours à l’avant-garde de son époque, soutenu de tout cœur par le peuple, capable de résister à toutes les épreuves, et qui a le courage de s’imposer une autorévolution. Nous devons mettre l’édification politique en priorité, tout en soulignant son rôle directeur dans l’édification du Parti. Il faut pratiquer ses exigences dans les domaines de l’édification de l’idéologie, de l’organisation, du style de travail, de la discipline et de la lutte contre la corruption. Il faut appliquer ses exigences dans les pratiques de rendre plus rigoureuse la vie politique au sein du Parti, d’améliorer le centralisme démocratique, dans les pratiques d’assainir le paysage politique en son sein afin de développer une culture politique active et saine et ainsi de suite. Les cadres du Parti doivent renforcer la conscience politique, la conscience de l’intérêt général, la conscience du noyau dirigeant et la conscience de l’alignement, s’aligner strictement sur son Comité central avec le camarade Xi Jinping comme noyau quant aux positions, orientations, principes et voies politiques. Il faut renforcer toujours la conscience dans l’esprit et les pratiques de rester fidèle au noyau, respecter le noyau et défendre la pensée du noyau, afin de défendre fermement l’autorité et la direction centralisée et unifiée du Comité central et de fournir une garantie solide sur les plans de la politique et de l’organisation pour l’insistance sur et le développement du socialisme aux caractéristiques chinoises à la nouvelle ère et la réalisation des objectifs des « deux centenaires ».