Commentaires

Quelques dimensions de la compréhension de la pensée de Xi Jinping sur le socialisme aux caractéristiques chinoises de la nouvelle ère

Publié le:2018-02-19 | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

Par:Zhang Guozuo | Source:Quotidien Guangming (Le 5 janvier 2018 Page 06)

La pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise de la nouvelle ère représente le dernier acquis de la sinisation du marxisme ainsi que l’élément essentiel du système théorique du socialisme à la chinoise. La compréhension sur cette pensée d’une grande importance peut être commencée à partir des dimensions comme l'arrière-plan des temps, la base de la pratique, la mission historique et la contribution théorique. 

Dimension de l’arrière-plan des temps 

Une nouvelle ère engendrera inévitablement de nouvelles théories et exigera certainement de nouvelles théories pour la guider. 

Du point de vue international, la multipolarisation politique, la mondialisation économique, l'informatisation sociale et la diversification culturelle se développent en profondeur. L’environnement international caractérisé par la faiblesse de la reprise de l'économie mondiale, des conflits et bouleversements régionaux fréquents et l'aggravation des problèmes planétaires, cette situation n’a pas été fondamentalement améliorée. Depuis le 18e congrès national du PCC, sous la direction forte du comité central du Parti avec le camarade Xi Jinping au centre, la Chine a accompli des réalisations remarquables. L’initiative de « la Ceinture et la Route » et le concept de la « construction d'une communauté de destin pour l'humanité » proposés par le Secrétaire général Xi Jinping a obtenu l'approbation de la majorité des pays du monde. 

Du point de vue nationale, le Secrétaire général Xi Jinping a utilisé le mot « signifie » trois fois dans son discours, pour bien clarifier les caractéristiques historiques de la nouvelle ère. Tout d'abord, c’est le changement énorme des vicissitudes à la prospérité de la nation chinoise : « la nation chinoise, qui avait connu toutes sortes d'adversités dans le passé, est en voie d'accomplir un grand bond, passant d'une nation qui s'est relevée, à une nation riche, puis à une nation puissante, et ouvrant de ce fait de belles perspectives pour son grand renouveau » ; ensuite, c’est la prospérité du socialisme en Chine : « le socialisme scientifique est reparti de l'avant avec une vitalité débordante dans la Chine du XXIe siècle et que l'étendard du socialisme à la chinoise flotte haut levé dans le monde » ; enfin, c’est la contribution du socialisme à la chinoise au monde : « le socialisme à la chinoise a progressé sans cesse dans sa voie, sa théorie, son régime et sa culture, ouvert aux pays en développement une voie plus large pour leur modernisation, offert des choix totalement nouveaux aux nations et pays désireux d'accélérer leur développement en toute indépendance, et apporté à l'humanité la sagesse et la solution chinoises pour résoudre ses problèmes ». 

Dimension des bases de la pratique 

Les réalisations, les problèmes et les défis constituent les bases de la pratique pour le socialisme aux caractéristiques chinoises dans la nouvelle ère. 

Depuis 18e Congrès national du PCC, notre Parti a conduit le peuple en ayant remporté des succès historiques s'agissant de la politique de réforme et d'ouverture et de la modernisation socialiste. Les causes du Parti et de l’Etat sont en train de connaître des transformations historiques. 

Tout en ayant réalisé des réalisations remarquables, le développement de notre pays fait également face à de nombreuses difficultés et défis. Par exemple, certains problèmes qui empêchent sérieusement un développement équilibré et suffisant subsistent, la qualité et la performance du développement se trouvent encore à un niveau relativement bas, notre capacité à innover n'est pas assez forte, le niveau de l'économie réelle doit être amélioré et ainsi de suite. Dans le même temps, face au développement rapide de la Chine, certains pays occidentaux ont tout fait pour imposer des contraintes et des découragements en Chine, ont répandu la « menace de la part de la Chine », ont créé des problèmes dans les régions aux voisinages de la Chine. Le terrorisme, la sécurité informatique, les principales maladies infectieuses, les changements climatiques, et d’autres menaces non traditionnelles à la sécurité ont également apporté de l'instabilité et de l'incertitude à la pratique de la construction du socialisme aux caractéristiques chinoises. Ce sont tous les défis auxquels nous devons faire face. 

Dimension de la mission historique 

La grande époque donne à notre parti une grande mission historique. Assumer cette mission historique exige une guide de grandes théories. 

Xi Jinping, Secrétaire général, a résumé la grande mission historique en la grande lutte, la grande œuvre, la grande cause et le grand rêve, tout en ayant donné une dissertation pénétrante sur la logique interne de ces « quatre grands ». Pour réaliser le grand rêve, nous devons mener une grande lutte. Nous devons vaincre résolument toutes les difficultés et tous les défis qui se sont posés dans les domaines politique, économique, culturel et social et dans la nature. Pour réaliser le grand rêve, nous devons construire une grande œuvre. Il faut renforcer davantage l'esprit du Parti, avoir le courage d'affronter les problèmes, faire preuve d'une volonté de fer pour mener la tâche jusqu'au bout comme si l'on n'hésitait pas à racler l'os pour en éliminer le poison, extirper tous les facteurs préjudiciables à la pureté et au caractère avancé du Parti et éliminer tout virus nuisible à sa santé, de manière à lui permettre de renforcer sans cesse ses capacités en matière de direction politique, d'orientation idéologique, de mobilisation populaire et d'influence sociale, et de garder toujours sa grande vitalité et sa puissante combativité. La réalisation du grand rêve implique la progression continue de notre grande cause. Le socialisme à la chinoise est le thème majeur de toute la théorie et de toute la pratique suivie par notre Parti depuis l'application de la politique de réforme et d'ouverture, et représente le résultat essentiel que le Parti et le peuple ont obtenu au prix d'immenses efforts et peines. Afin de remplir la mission, afin de réaliser le rêve chinois de grand renouveau de la nation chinoise, tous les membres du Parti sont appelés à renforcer « quatre confiances ». Nous refusons de reprendre l'ancienne voie du repli sur soi et de l'immobilisme, comme nous rejetons la voie erronée nous menant à l'abandon de notre drapeau. 

Dimension de la contribution théorique 

En tant que le dernier acquis de la sinisation du marxisme et l’élément essentiel du système théorique du socialisme à la chinoise, la pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise de la nouvelle ère a fait une contribution historique au développement du marxisme. 

D’un grand courage politique et d’un profond courage théorique, le Secrétaire général Xi Jinping a répondu de manière complète et scientifique dans le rapport du 19e Congrès national du Parti aux questions suivantes : « quel type de socialisme à la chinoise doit-on maintenir et développer à la nouvelle ère et comment le maintenir et le développer ». Le Parti a adopté une vision toute neuve pour approfondir ses connaissances sur les lois régissant l'exercice du pouvoir par les partis communistes, l'édification socialiste et l'évolution de la société humaine. 

Le nouveau résumé de la principale contradiction sociale en Chine du Secrétaire général Xi Jinping a fidèlement reflété la situation réelle du développement socioéconomique et du développement des forces productrices de nos jours de la Chine, 40 ans après le lancement de la politique de la réforme et de l’ouverture. La compréhension de la transformation de la principale contradiction dans la société de la Chine fournit la base fondamentale pour la formulation correcte de la ligne, des principes et des politiques du Parti dans la nouvelle ère. Bien sûr, bien que la principale contradiction sociale ait changé, notre affirmation sur la phase historique où se trouve le socialisme en Chine n'a pas changé : notre pays se trouve et se trouvera encore longtemps dans le stade primaire du socialisme, et cette réalité fondamentale n'a pas changé ; la Chine demeure le plus grand pays en développement dans le monde, et ce statut international n'a pas changé. Tous les membres du Parti doivent se conformer à la réalité fondamentale et aux conditions réelles de notre pays, à savoir qu'il est encore au stade primaire du socialisme ; se tenir fermement à la ligne fondamentale du Parti qui représente une source vitale pour le Parti et l'État et fournit une garantie essentielle pour le bonheur du peuple. 

(Auteur : Zhang Guozuo, directeur du Centre de recherche sur la puissance souple de la culture chinoise, président de la Faculté du marxisme de l’Université du Hunan)