Commentaires

Promouvoir la transformation de la qualité, de l’efficacité et des forces motrices dans le domaine du développement économique

Publié le:2018-02-26 | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

Par:Liu Shijin | Source:Qiushi Le 15novembre 2017

Monsieur le secrétaire général Xi Jinping a indiqué dans le rapport d’activité au XIXe Congrès national du Parti communiste chinois qu’ayant réalisé le passage d’une croissance rapide à un développement axé sur la qualité, notre économie se trouve actuellement à une période clé caractérisée par la transformation du mode de développement, l’optimisation de la structure économique, et la conversion des moteurs de croissance; pour franchir ce cap, il est impératif d’édifier un système économique moderne, ce qui constitue aussi l’objectif stratégique de notre développement. Pour accélérer la construction du système économique moderne, il est obligatoire de respecter tout ce qui est souligné dans le rapport d’activité au XIXe Congrès national du Parti communiste chinois. Il faut insister sur la primauté de la qualité sans négliger pour autant l’efficacité ; prendre pour fil conducteur la réforme structurelle du côté de l’offre pour promouvoir un changement en matière de qualité, d’efficacité et de force motrice du développement économique ; élever la productivité globale des facteurs, afin de construire une base solide pour renforcer sans cesse la créativité et la concurrence économiques chinoises et pour réaliser l’objectif de deux « Centenaires ». 

I. Trois grandes transformations urgentes à la charnière des stades de développement 

Depuis l’application de la politique de la réforme et de l’ouverture il y a presque 40 ans, l’économie de la Chine a maintenu une croissance rapide de presque 10%. Ce résultat remarquable obtenu est basé sur plusieurs conditions. Pendant cette période, le niveau du développement économique général était plutôt bas, la base économique était faible, les nombres cardinaux étaient petites, et l’espace de croissance était grand. De plus, beaucoup de techniques inspiratrices créées par l’être humain étaient prêtes à utiliser et à introduire. Le fait que la Chine possède la plus grande population du monde entier, signifiait une grande ampleur de besoin, un gros potentiel et une riche main-d’œuvre à faible coût, les coûts de la terre et d’autres ressources étaient plutôt bas ; l’environnement écologique faisait face à moins de contraintes. Ce qui est le plus important, c’est que la politique sociale chinoise restait stable, et que la Chine a construit et perfectionné de manière progressive le système d’économie de marché socialiste, a développé une économie ouverte, tout en ayant efficacement profité des deux marchés national et international et les deux ressources. Toutes ces conditions mentionnées ci-dessus fonctionnaient ensemble dans une parfaite coordination et contribuaient à un miracle du développement économique à une grande vitesse pendant une longue période du temps, qui n’a été jamais vu dans l’histoire humaine. En même temps, ce développement portait inévitablement un caractère d’une expansion rapide sur les plans de nombre et d’échelle, qui est accompagnée par des contradictions et des problèmes déséquilibrés, désaccordés et insoutenables. 

En 2008, face aux perturbations de la crise économique mondiale, la Chine a adopté une politique de stimulation qui a permis de stabiliser le développement. La reprise de la vitesse de développement économique de la Chine était en tête dans le monde entier et a touché son sommet dans le premier trimestre dans l’année 2011. A partir de ce moment-là, le développement a commencé à se ralentir progressivement. Depuis le XVIIIe Congrès national du Parti communiste chinois, face à la nouvelle situation et aux nouveaux problèmes, le Comité central du Parti communiste chinois a fait un jugement important en disant que le développement économique de Chine est déjà entré dans une nouvelle normalité. Quant aux éléments et aux conditions soutenant le développement économique chinois, ils ont connu ou sont en train de connaître des changements importants, par exemple, en Chine, à partir de 2012, le nombre de la population active de la tranche d’âge de 15 ans à 59 ans a commencé à se diminuer, le nombre des paysans-ouvriers qui travaillent dans les villes a commencé à présenter une décroissance, le niveau de revenu a connu une augmentation correspondante, l’avantage de la main-d’œuvre à faible coût s’est affaibli. Les pics des demandes dans l’histoire sont apparus concernant la demande au terminal des immobiliers, des produits industriels importants tels que l’acier, le fer et le charbon. Le développement dans ces domaines s’est ralenti de manière évidente. Les problèmes tels que la surcapacité et le sur-stockage se sont distingués. Le prix des ressources a augmenté, tel que celui de la terre. L’immobilier dans certaines villes coûtait trop cher. L’environnement écologique a connu une forte tension, dont certains aspects touchaient à ou même surpassaient la limite. Avec l’augmentation du coût des éléments, la croissance de la base d’exportation et le changement de la situation du marché international, il était très difficile de garder le grand développement d’exportations d’auparavant et il fallait dépendre plus du besoin intérieur. Le déséquilibre important est apparu entre la finance et l’économie réelle, entre l’immobilier et d’autres domaines, et à l’intérieur de l’économie réelle. Le ratio de levier était très élevé dans certains domaines. Dans le domaine de la finance, les risques sont devenus plus grands. L’efficacité de la croissance économique présentait une tendance à se baisser. Avec ces changements, la structure de l’économie chinoise a connu de grandes transformations. La croissance économique dépend plutôt de la consommation, du secteur tertiaire, du besoin intérieur, de l’amélioration de la qualité des travailleurs, du progrès technique, et de la productivité globale des facteurs. Relativement, le stade du développement économique se trouve à la charnière du stade de développement rapide et du stade de développement axé sur la haute qualité. 

Du point de vue de l’histoire de l’industrialisation et de l’augmentation économique, cette transformation des stades du développement économique de la Chine correspond aux règles et il existe des expériences internationales auxquelles nous pouvons nous référer. Mais cette transformation n’a pas causé de changement dans le jugement que la Chine reste encore dans la période d’opportunité stratégique importante, pourtant, sa connotation a connu un grand changement. Si l’on dit que dans le passé on attachait l’attention à l’échelle, on devra se concentrer plutôt à l’amélioration. Malgré le ralentissement de la croissance de la Chine, chaque année, l’augmentation de l’économie chinoise et son rôle de tracteur pour l’économie du monde restent toujours en tête dans le monde entier. La difficulté réside principalement dans la transformation du défi de l’amélioration de la qualité du développement économique et de la rentabilité en nouvelle opportunité pour le développement, tout en gardant la vitesse de croissance souhaitable. 

II. La clé de la transformation est d’améliorer la productivité globale des facteurs 

Promouvoir la transformation de la qualité, de l’efficacité et des forces motrices est une exigence inévitable du stade de développement de la haute qualité et le contenu important de la période cruciale pour la transformation des modes de développement, l’optimisation de la structure économique, et la conversion des forces motrices de croissance. 

La transformation de la qualité se réfère à l’amélioration de la qualité des biens et des services dont on parle en général, et surtout l’amélioration générale de la qualité de tous aspects et de tous niveaux de l’économie chinoise. C’est une transformation complète qui concerne l’idée, l’objectif, l’institution et les détails de travail d’un domaine précis. Il faut orienter les efforts notamment vers l’amélioration de la qualité du système de l’offre, se conformer au standard avancé du monde, mener des actions pour améliorer la qualité, renforcer considérablement l’avantage de la qualité de l’économie de la Chine, faire de la fabrication en Chine et des services chinois une marque de haute qualité. Il faut promouvoir les entreprises et les biens à supprimer les mauvais en gardant les meilleurs, favoriser les ressources à se concentrer dans les entreprises et les produits de haute qualité, et former progressivement une série d’entreprises et des biens de haute qualité à une concurrence internationale stable, à travers une concurrence ample et efficace du marché. Il faut créer un environnement favorable à la créativité, promouvoir les éléments de la créativité à circuler et à se rassembler, encourager toutes sortes de créativité pour améliorer la qualité des biens et des services, et faire de la créativité une grande énergie pour améliorer la qualité. Il faut considérer le développement écologique comme le contenu important de l’amélioration de la qualité. De la consommation, de la production, de la circulation, de l’investissement dans le mode de vie, il faut accélérer la transformation écologique complète, afin que l’écologie et le bas carbone deviennent le caractère important des biens et des services de haute qualité. 

La transformation de l’efficacité a pour l’objectif de trouver toutes sortes de domaines de faible efficacité cachés ou oubliés pendant le développement rapide dans le passé, afin de créer une base solide de l’efficacité et de la concurrence pour le développement de haute qualité. La concurrence du marché est au fond une concurrence de comparaison sur le rendement de l’investissement, une concurrence de l’efficacité. Il est obligatoire d’approfondir la transformation dans les domaines qui sont beaucoup influencés par le monopole administratif. Le point-clé est d’introduire et de renforcer la concurrence dans les industries telles que le pétrole, le gaz, l’électricité, le chemin de fer, la télécommunication et la finance, etc. Il faut réduire complètement le coût de l’énergie, du transport, de la communication, et du financement du fonctionnement de l’économie réelle, et élever l’attraction et la concurrence de l’économie réelle, surtout de la fabrication. Il faut assouplir d’avantage les conditions d’accès au marché, perfectionner le mécanisme de sortie, fortifier le système de la couverture sociale, afin que les facteurs de haute efficacité puissent y entrer et les facteurs de basse efficacité puissent en sortir. Il faut, à travers la circulation raisonnable et l’optimalisation des facteurs de production, la fusion et la reconstitution des entreprises et la transformation et la mise à jour de l’industrie, augmenter complètement l’efficacité du rendement de l’investissement. Il faut renforcer les capacités des finances pour soutenir l’économie réelle, éviter et gérer toutes sortes de bulles économiques, baisser le ratio de levier très haut, désamorcer les risques financiers et rendre les services efficaces de la finance à la créativité, au développement, à la transformation et à la mise à jour de l’économie réelle. Il faut élever le niveau de l’économie ouverte, associer « introduire en Chine » et « sortir de la Chine », participer à la concurrence et à la coopération internationales de plus haut niveau et de plus grande échelle, afin d’élever stablement la place de la Chine dans la chaîne de valeur mondiale. 

La transformation des forces motrices est d’adapter à la demande de la construction de haute efficacité et de haute qualité du système moderne de l’économie, avec l’affaiblissement progressif de la main-d’œuvre et de l’avantage du coût, et d’accélérer la transformation des dividendes de la main-d’œuvre en celles de la qualité. Il est obligatoire de placer l’éducation en priorité, d’accélérer la modernisation de l’éducation telle que l’éducation de base, l’éducation supérieure et l’éducation professionnelle, tout en améliorant complètement la qualité de l’éducation, afin d’élever la qualité des travailleurs de toutes couches du développement économique social. Il faut renforcer la protection et l’encouragement des droits de propriétés intellectuelles, former et créer un plus grand nombre d’équipes novatrices de haut niveau, de talents en sciences et technologies stratégiques, de chefs de file et de jeunes éminents atteignant tous un niveau scientifique et technologique international. Il faut favoriser la circulation raisonnable de toutes sortes de talents et mobiliser au maximum la motivation, l’enthousiasme et la créativité des entrepreneurs, des scientifiques, des techniciens et d’autres talents. Il faut construire des mœurs qui honorent le travail dans la société et la recherche de la perfection dans le monde professionnel, tout en respectant le travail et la créativité, en construisant un grand nombre de travailleurs dotés de qualités intellectuelles, de compétences professionnelles et d’un esprit novateur, en élevant la position sociale des travailleurs, en détruisant l’engourdissement des classes et en élargissant la circulation verticale, les moyens et la chance de devenir un talent par les efforts. 

Entrant dans le développement de haute qualité, l’économie chinoise ne peut plus dépendre de l’augmentation des facteurs d’investissement mais plutôt de l’amélioration de la productivité globale des facteurs. Parmi les trois grandes transformations, celle de la qualité est le corpus, celle de l’efficacité est la ligne principale et celle de la force motrice est la base. L’essentiel est d’élever efficacement et continuellement la productivité globale des facteurs. Une fois que ce problème clé est résolu, il nous sera possible de créer une nouvelle situation de développement dont les avantages qualitatifs s’amélioreront évidemment, la stabilité et la durabilité s’augmenteront clairement, tout en gardant une certaine vitesse de développement. 

III. Pour réaliser ces trois grandes transformations, il faut approfondir la réforme et créer l’environnement 

Les expériences internationales montrent que, dans les pays les moins développés dans le domaine de l’économie, il est relativement facile de réaliser une augmentation rapide à la première période de l’industrialisation, en revanche, pendant la transition du stade des revenus intermédiaires à celui des revenus supérieurs, il est beaucoup plus difficile. Après la Seconde Guerre Mondiale, beaucoup de pays sont entrés dans l’industrialisation tout en ayant atteint le niveau à revenu intermédiaire, mais seulement treize économies sont entrées dans le stade des revenus supérieurs. Certains pays sont tombés dans « le piège des revenus intermédiaires » et son développement s’est ralentit et même s’est reculé. Si l’on dit qu’au stade de la croissance rapide, l’expansion de quantité et d’envergure est facilement rapide et il est facile à connaitre un grand changement dans un peu de temps, alors au stade de développement de haute qualité, il faut beaucoup plus de temps afin que l’efficacité de qualité soit plus efficace et monte en grade. Une fois entrée dans le stade de développement de haute qualité, la Chine rencontrera des défis qu’elle ne connaissait pas pendant la période de la croissance rapide, et confrontera de nouvelles contradictions et de nouveaux problèmes. Au fond, il faut approfondir la réforme structurelle du côté de l’offre et accélérer la construction de l’environnement du système politique et institutionnel qui s’adapte au développement de haute qualité. 

Premièrement, il faut bien résoudre la question concernant la connaissance sur l’objectif économique. Une fois entrée dans le stade de développement de haute qualité, si la Chine tente de garder le développement rapide du passé et ne fait pas attention à l’efficacité de la qualité, soit la croissance deviendra faible, soit la croissance continuera à augmenter à court terme et retombera, tout cela provoquera des hauts et des bas dans le domaine de l’économie. Si l’on fait le calcul final au bout d’une période, on pourra trouver que l’augmentation réelle serait faible. Donc, à long terme, la mise de l’accent sur l’efficacité de la qualité, sur la stabilité de développement et sur la durabilité, en réalité, favorisera à la garde d’une certaine croissance nécessaire. Quant à l’objectif du développement, il est obligatoire de corriger la tendance de « PIB unique » et de faire plus d’attention à la création d’emploi et de création des entreprises, sur l’efficacité de la qualité, sur le contrôle de risque, sur la stabilité et la durabilité. 

Deuxièmement, il faut faire réellement le rôle décisif du marché dans l’affectation des ressources. Cela permet d’accélérer la circulation et l’optimisation des facteurs de la production, de détruire le monopole, encourager la concurrence et supprimer les mauvais des meilleurs, et de stabiliser l’attente des entrepreneurs et de mobiliser l’enthousiasme et la créativité de toutes sortes de talents. L’engagement des actions du gouvernement dépend aussi de la fonction décisive du marché dans l’affectation des ressources. Il est obligatoire d’axer sur le perfectionnement du système de propriété et l’allocation des facteurs de production et d’approfondir les réformes dans les domaines importants tels que la protection des droits de propriété, les entreprises nationales, les avoirs nationaux, la terre, la question fiscale, la finance, et l’administration gouvernementale, etc. Pour approfondir la réforme, il faut accorder l’importance au plan général, à la précision de la direction et à l’établissement d’une ligne de limite ; et en même temps, il faut prêter l’attention à la réforme des régions, des bases et des entreprises, afin de trouver une solution à long terme et réaliste de la réforme, à travers l’essai de réduire l’instabilité pendant la réforme. 

Troisièmement, il faut accorder plus d’importance à la construction de l’environnement pour la créativité. La créativité réussie dépend de beaucoup de conditions, dont la plus principale est de créer un environnement favorable à la créativité, par exemple, la protection et l’encouragement des droits de propriétés intellectuelles, l’attente stable des acteurs principaux de la créativité, y compris les entrepreneurs et les scientifiques, la circulation libre et l’optimisation de toutes sortes d’éléments de la créativité, la créativité du service efficace du secteur financier de différents niveaux, et le soutien d’une série de conditions annexes et des infrastructures de la créativité, etc. Les expériences intérieures et extérieures montrent que la créativité réussie vient principalement des centres régionaux de créativité et des villes de créativité, puisque ces zones sont dotées d’un environnement plus favorable que les autres. Il faut accélérer la réforme du système de la technologie, ouvrir davantage des marchés des facteurs de créativité, former le système interrégional de la concurrence de l’amélioration de l’environnement de créativité et faire distinguer plus de centres régionaux de créativité et de villes de créativité. 

Quatrièmement, il faut faciliter la construction du mécanisme institutionnel du développement écologique vert. La nouvelle idée de la civilisation écologique et du développement vert pénètre au cœur du peuple et le point-clé est de transformer l’idée en l’action, c’est-à-dire, il faut réaliser parfaitement l’idée stratégique « les eaux limpides et les montagnes verdoyantes sont les sources des richesses » que Monsieur le secrétaire général Xi Jinping a proposée. Le développement vert est un nouveau mode de développer. Il faut non seulement faire une soustraction en combattant la pollution, mais aussi faire l’addition et la multiplication, en formant une nouvelle force motrice de la mise à jour de la consommation, celle du développement économique et celle du développement créatif. Pour accélérer le développement vert, il faut insister sur les recherches et les explorations sur la comptabilité du capital écologique et transformer progressivement le développement vert d’un produit public offert par le gouvernement et de l’activité à but non lucratif organisé par des groupes sociaux et des personnes en l’activité économique quotidienne où plus d’entreprises et de personne participent. Il faut accélérer la construction du pluralisme juridique et la direction politique de la production et de la consommation vertes, établir le système complet économique du développement vert, à bas carbone et recyclable, former un nouveau système créatif de la technologie verte qui prend le marché comme la direction, développer la finance verte, et explorer activement un moyen efficace du développement vert afin d’impulser la réduction de la pauvreté des zones moins développées. 

Cinquièmement, il faut mieux se servir des deux ressources et deux marchés intérieur et extérieur. Maintenant, la Chine est encore un pays en développement, et comparée aux pays développés, elle est encore en train de les attraper. Il ne faut pas que la Chine soit prétentieuse, et elle a besoin d’apprendre les technologies avancées et les expériences de ces pays développés et de s’intégrer dans le système de la division mondiale du travail à un niveau supérieur. Cela explique pourquoi la Chine introduit l’investissement étranger, même si elle ne manque plus de capitaux en général. D’autre part, il faut que la Chine aille vers l’étranger plus activement et plus prudemment et établisse un lien avec les éléments de haute qualité qui ont une place supérieure dans la chaîne de valeurs mondiale, tels que la technologie, l’administration, la gestion de la chaîne logistique, le circuit de commercialisation, la marque et le talent, etc., afin d’élever complètement la concurrence mondiale des industries et des entreprises chinoises et de former un système de l’économie ouverte d’un grand ampleur et grand profondeur.