Commentaires

Appliquer la stratégie de développement interrégional coordonné

Publié le:2018-03-06 | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

Par:Wang Yiming | Source:Site web de l’économie de la Chine

Le rapport du 19e Congrès national du PCC, donné par le Secrétaire général Xi Jinping général, partant de nouvelles exigences de prendre en considération de la nouvelle situation du développement interrégional de la chine, de remporter la victoire décisive de l'édification intégrale de la société de moyenne aisance et d’entamer la nouvelle marche de l'édification intégrale d'un pays socialiste moderne, a clairement demandé d’appliquer la stratégie de développement interrégional coordonné. C’est une nouvelle disposition sur le développement interrégional de la Chine à la charnière des objectifs des "deux centenaires", qui servira pendant une certaine période du temps dans le futur le guide à l’action pour promouvoir le développement interrégional coordonné. 

I. Avoir une conscience complète sur l’importance de l’application de la stratégie du développement interrégional coordonné dans la nouvelle ère 

L’application de la stratégie du développement interrégional coordonné a une grande importance dans le renforcement de la synergie du développement régional, l’expansion du nouvel espace du développement régional, la propulsion de la construction du système économique moderne et la réalisation de l’objectif de deux « centenaires ». 

 (I). L’application de la stratégie du développement interrégional coordonné est un moyen très important pour renforcer la synergie du développement régional. La grande différence entre différentes régions et le déséquilibre sont la situation de base de la Chine. La stratégie du développement régional est une partie très importante de la stratégie du développement de l’économie sociale. Depuis 1999, la Chine a commencé à établir progressivement la stratégie générale régionale de l’exploitation du l’ouest, du redressement du nord-est, de la montée de la Chine centrale, et de l’initiative de l’est. Depuis le XVIIIe Congrès national du Parti communiste chinois, le comité central du Parti communiste avec le camarade Xi Jinping comme noyau, en ayant organisé des forces de l’intérieur et de l’extérieur et pris des considération de manière globale, a proposé l’initiative de « La Ceinture et la Route », le développement Beijing-Tianjin-Hebei en coordination et la stratégie du développement de la ceinture économique au long du Fleuve Yangtsé, afin de promouvoir la formation d’une nouvelle structure du développement qui relient le nord, le sud, l’est et l’ouest. Selon la transformation de la principale contradiction dans la société chinoise, basé sur l’envie de résoudre les problèmes concernant le développement déséquilibré et insuffisant, le rapport au XIXe Congrès national du Parti communiste chinois, du point de vue global et systématique, propose une mission principale de l’application de la stratégie du développement interrégional coordonné, de s’efforcer d’élever la liaison et la globalisation de la stratégie régionale de différents niveaux, de renforcer la coordination et l’intégrité du développement régional et de créer certainement une nouvelle situation du développement interrégional coordonné de Chine. 

(II). L’application de la stratégie du développement interrégional coordonné est une demande inhérente pour l’élargissement du nouvel espace du développement interrégional. Au fur et à mesure de la construction des infrastructures de grande envergure, surtout celle du réseau de chemin de fer pour les TGV et du réseau de télécommunications, l’interconnexion interrégionale atteint un niveau sans précédent, qui crée la condition globale pour construire la nouvelle structure du développement qui relient le nord, le sud, l’est et l’ouest. L’urbanisation s’accélère qui pousse le groupe de villes et la région de métropoles à jouer un rôle de plus en plus important dans le développement socioéconomique. En même temps, l’économie de l’océan se développe rapidement, et l’importance d’élargir l’espace de l’économie bleu se manifeste de jour en jour. L’application de la stratégie du développement interrégional coordonné intègre les régions de différents types et de différentes fonctions, telles que la région, la ville, la campagne, la terre et la mer, dans la planification stratégique nationale et dans la disposition globale ; par ailleurs, elle favorise l’interaction des régions, la liaison entre les régions urbaines et rurales et l’organisation de la terre et de la mer. Elle a une importance stratégique pour optimiser la structure de l’espace et élargir le nouvel espace du développement interrégional. 

(III) L’application de la stratégie du développement interrégional coordonné est un soutien très important pour construire le système de l’économie nationale. Pour l’instant, l’économie nationale est dans la période de la transformation de la croissance rapide en développement de haute qualité, l’économie interrégionale doit accélérer la transformation de mode de développement, optimiser la structure économique et transformer la force motrice de l’augmentation. L’application de la stratégie du développement interrégional coordonné permet de promouvoir chaque région à jouer pleinement le rôle de l’avantage de la comparaison, d’approfondir la division de travail entre les régions, d’accélérer la circulation libre et ordonnée des éléments, d’améliorer l’efficacité de la disposition de l’espace des ressources, de diminuer la distance entre le service commun de base, pour que la population de chaque région puisse profiter avec égalité d’un service commun de base. D’ailleurs, elle permet de promouvoir chaque région, selon sa fonction principale, à s’orienter dans son développement, d’accélérer l’équilibre de l’espace entre la population, l’économie, les ressources et l’environnement, afin de réaliser un développement interrégional de plus haute qualité, de plus haute efficacité, de plus haute justice, et de plus haute durabilité. Elle a un soutien très important pour la qualité du développement économique national et de son efficacité et la construction du système économique moderne. 

(IV). L’application de la stratégie du développement interrégional coordonné est un moyen important pour la réalisation de l’objectif de deux « centenaires ». La période à venir est la période clé pour réaliser l’objectif de premier centenaire et pour entrer dans l’objectif du deuxième centenaire. Pour construire intégralement la société de moyenne aisance, il faut mettre l’accent sur les domaines prioritaires, remédier à nos insuffisances, nous débarrasser de nos points faibles. L’application de la stratégie du développement interrégional coordonné doit saisir fermement le point clé que les régions en pauvreté particulière qui se relient ensemble, et la faiblesse de la réduction de la pauvreté des villageois. Il faut lutter contre la pauvreté avec précision, afin qu’en 2020, on peut réaliser le but de la réduction de la pauvreté des villageois sous le critère en vigueur, des communes en pauvreté, et de la résolution de la pauvreté intégrale régionale. Cette application est une grande mesure pour promouvoir les pauvres et les régions en pauvreté entrer dans la société de moyenne aisance avec toute la population. Pour l’édification intégrale de la société de moyenne aisance et le déclenchement de la construction intégrale d’un pays socialiste moderne, il faut continuer l’application de la stratégie du développement interrégional coordonné, promouvoir toutes les régions à faire la construction moderne avec coordination, et s’efforcer de réaliser l’enrichissement en commun. 

II. Réaliser complètement toutes les missions de l’application de la stratégie du développement interrégional coordonné 

Le rapport d’activité au XIXe Congrès national du Parti communiste chinois indique clairement la mission principale et la direction stratégique de l’application de la stratégie du développement interrégional coordonné. On doit tenir fermement l’objectif principal du développement interrégional coordonné pour bien remplir toutes les missions. 

(I). Il faut accroître le soutien pour accélérer le développement des anciennes bases révolutionnaires, des régions peuplées d’ethnies minoritaires, des régions frontalières et des régions démunies. Ces régions influencent par une pauvreté de type particulier. Depuis le XVIIIe congrès national du Parti communiste chinois, le centre du Parti communiste avec la tête de Xi Jinping, prend une série de mesures, pour promouvoir la réduction de la pauvreté et la lutte contre les difficultés dans les régions pauvres, soutenir la construction et le développement des anciennes bases révolutionnaires, et accélérer le développement sain des régions peuplées d’ethnies minoritaires et l’ouverture des régions frontalières et des régions démunies. Ces régions connaissent un changement sans précédent. Le rapport d’activité au XIXe Congrès national du Parti communiste chinois met davantage le développement de ces régions en priorité, qui montre la décision du Comité central du Parti d’accélérer le développement de ces régions. Il faut mettre plus d’effort pour aider la modification des infrastructures de ces régions, améliorer la capacité du service de base, former et construire les industries dominantes et l’économie spéciale, renforcer la construction de l’environnement écologique et créer réellement des conditions permettant à ces régions de développer. Il faut mentionner que la Chine a 22 milles kilomètres comme les frontières terrestres et 14 pays voisins. Au fur et à mesure du développement de la construction de « la Ceinture et la Route », l’importance des régions frontalières dans la structure du développement s’accentue. Il faut accélérer le développement des régions frontalières, améliorer le niveau du développement et de l’ouverture de ces régions, renforcer la construction de la capacité de l’administration de base, renforcer et développer la réunion et le rassemblement des ethnies et assurer la solidarité et la sécurité de ces régions. 

(II). Renforcer des mesures pour promouvoir la nouvelle situation du développement de l’ouest. Depuis l’application de la stratégie du grand développement de l’ouest, les régions de l’ouest connaissent de grands programmes dans la construction. Depuis le XVIIIe congrès national du Parti communiste chinois, nous avons promu la construction de « la Ceinture et la Route » et le développement de la région du Fleuve Yangtsé, renforcé la relation économique entre l’ouest et la région économique littorale et répandu l’espace de l’ouverture envers l’extérieur de l’ouest. Dans une période à venir, il faut promouvoir le développement de l’ouest, mettre en œuvre le rôle de guide et de direction de la construction de « la Ceinture et la Route », renforcer l’intensité du développement de l’ouest, accélérer la construction de la route qui relie l’intérieur et l’extérieur et du pivot régional, perfectionner le réseau des infrastructures, améliorer l’ouverture et le niveau du développement de l’économie vers l’extérieur. Accélérer la formation et le développement correspond aux industries spéciales dominantes et aux industries nouvelles de la région de l’ouest et renforcer la concurrence des industries, la construction de l’environnement écologique et le paravent de la sécurité écologique national. 

(III). Approfondir la réforme pour accélérer le redressement des anciennes bases industrielles du Nord-Est. Depuis l’application de la stratégie du redressement des anciennes bases industrielles du Nord-Est, le développement économique du nord-est monte sur un nouveau grade. Depuis ces dernières années, influencée par les éléments institutionnels profonds, la région du nord-est confronte de nouvelles difficultés et de nouveaux défis. Pour accélérer le redressement des anciennes bases industrielles du nord-est, il faut trouver une solution dans l’approfondissement de la réforme, l’accélération de la fonction du gouvernement municipal, et diminuer l’intervention déraisonnable du gouvernement envers le corps économique. Il faut approfondir la réforme des entreprises nationales, établir véritablement le rôle principal du marché des entreprises nationales, renforcer la concurrence du marché, modifier activement l’environnement du commerce, promouvoir le développement de l’économie privée, élargir l’ouverture, promouvoir l’approfondissement de la réforme par l’ouverture, accélérer la formation du mécanisme institutionnel énergique et promouvoir le redressement du nord-est à avoir de nouvelles percées. 

(IV). Exploiter des atouts du Centre du pays pour promouvoir son décollage. Cette région a une condition géographique qui relient l’est et l’ouest le nord et le sud. Elle profite d’un avantage d’avoir un système industriel assez complet. Promouvoir la promotion du centre, il faut exploiter davantage les atouts, en renforçant la construction du pivot du transport général de volume et de l’équipement de la logistique, développant le transport multiple en correspondance et construisant le système moderne synthétique du système du transport et de la logistique. Il faut accélérer la construction du système moderne de l’industrie, faire le transfert de l’industrie à l’aide de la plate-forme de fonction, développer l’agriculture moderne, la fabrication avancée, la nouvelle industrie stratégique, former un groupe d’industries possédant la concurrence internationale, accélérer l’économie ouverte à l’intérieur de la terre, s’intégrer complètement dans la construction « la Ceinture et la Route » et développer activement la capacité de la production internationale et la coopération de la construction de l’équipement. 

(V). Réaliser en premier l’optimisation du développement de l’Est sur l’innovation. La région de l’ouest est la région prioritaire du développement économique. Il faut réaliser la percée le plus vite possible dans le domaine de la créative, profiter complètement de l’avantage spécial du rassemblement des éléments créatifs et le répandre, créer une hauteur créative qui possède une influence internationale, réaliser la première la mise à jour de l’industrie, guider le développement de la nouvelle industrie et du secteur de service, établir la base avancée de fabrication mondiale, construire la première le système tout ouvert de l’économie, participer aux coopérations et concurrences internationales de plus haut niveau et élargir le nouvel avantage de l’ouverture et de la créativité. 

(VI). Faire progresser le développement coordonné de la région Beijing-Tianjin-Hebei en commençant par la tâche clé qui consiste à déplacer hors de Beijing les fonctions qu’une capitale n’est pas obligée d’endosser. Promouvoir le développement coordonné de la région Beijing-Tianjin-Hebei, dont la clé est de déplacer hors de Beijing les fonctions qu’une capitale n’est pas obligée d’endosser, a pour but de perfectionner un nouveau mécanisme du développement coordonné de la région entière, et de trouver une solution spécialement chinoise pour remédier à la maladie de grande ville. Il faut accélérer la construction du vice-centre de Beijing, optimiser la structure de l’espace et l’orientation des fonctions, promouvoir une percée dans les trois domaines importants tels que le transport, l’écologie et l’industrie, construire un réseau intégral de transport moderne, élargir le volume de l’environnement et l’espace écologique, optimiser la structure des industries, construire une communauté coordonnée créative Beijing-Tianjin-Hebei. La construction la nouvelle région de Xiong’an est une grande disposition du Comité central du Parti communiste avec Xi Jinping en tête pour promouvoir la stratégie de l’application du développement coordonné Beijing-Tianjin-Hebei et déplacer activement et prudemment hors de Beijing les fonctions qu’une capitale n’est pas obligée d’endosser. Il faut insister sur l’idée « le regard du monde, le standard international, caractéristique chinoise, la haute orientation » en organisant d’un point haut et construisant avec un haut standard, afin de créer la nouvelle région de Xiong’an en une région de démonstration de la créativité qui respecte la nouvelle idée du développement. 

(VII). Stimuler le développement de la ceinture économique du Yangtsé en veillant à conjuguer nos efforts pour sa protection au lieu de son exploitation à grande échelle. La ceinture économique du Yangtsé traverse l’est et l’ouest, a un rayonnement sur le sud et le nord, et relient les rivières et la mer, qui est la ceinture la plus peuplée de la Chine et rassemble le plus d’économie et d’industries. Depuis ces dernières années, au fur et à mesure de l’intensité du développement, l’environnement écologique de la ceinture devient pire, et donc, il faut mettre la réparation de l’environnement écologique du Fleuve Yangtsé à la place prioritaire, afin de coopérer dans la protection au lieu de l’exploitation à grande échelle. Par ailleurs, il faut mettre bien en œuvre les travaux de la réparation écologique tels que la construction du système de la forêt de protection du Fleuve Yangtsé et la construction de la galerie verte écologique au bord du fleuve. Sur cette base, dépendant de la voie d’eau dorée sans obstacle, on doit construire la galerie synthétique de volume de transport de haute qualité, promouvoir la transformation et la mise à jour de l’industrie et la construction de la nouvelle commune, optimiser les industries et la disposition des communes au bord de la rivière, et réaliser la coopération et le développement coordonné de toutes parties du Fleuve Yangtsé. 

(VIII). Poursuivre la coordination de la mise en valeur des ressources terrestres et maritimes, et accélérer la marche vers une puissance maritime. Notre pays possède beaucoup de territoire maritime et donc, l’océan a une place très importante dans la situation d’ensemble du développement chinois et dans l’ouverture vers l’extérieur. Il faut insister sur la coordination de la mise en valeur des ressources terrestres et maritimes et l’accélération d’une puissance maritime. Il faut accélérer le développement de l’économie maritime, optimiser la structure de l’industrie maritime, promouvoir l’industrie maritime à devenir une industrie pilier, faire une base solide pour construire une puissance maritime. Par ailleurs, il faut gérer synthétiquement avec pour base le système écologique maritime, renforcer l’intensité de la protection et de l’administration de la région littorale et des bancs de sable, organiser et se servir de toutes sortes de moyens pour défendre et élargir les droits maritimes chinois, et protéger bien la circulation libre sur la mer et la sécurité des circuits maritimes sur la mer administrée par la Chine. 

III. Promouvoir la formation de la nouvelle structure du développement de la nouvelle commune 

Le rapport d’activité au XIXe Congrès national du Parti communiste chinois précise les missions importantes telles que la stratégie de la nouvelle urbanisation et la poussée de la formation de la nouvelle structure de la commune, au niveau de la stratégie nationale du développement interrégional coordonné. 

(I). Prendre les conurbations comme principaux modèles d’aménagement urbain caractérisé par un développement coordonné des grandes, moyennes et petites villes, et des bourgs. Les conurbations étaient auparavant les pôles très importants de croissance en Chine et les plaques les plus créatives. Il faut respecter l’optimisation, en élevant les conurbations de l’est, former et développer la demande des conurbations du milieu de de l’ouest, et promouvoir la construction des conurbations telles que celle du delta du Yangtsé, du delta du Zhujiang, de Beijing-Tianjin-Hebei, de Cheng-Yu, du cours moyen du Yangtsé, du centre, de Harbin-Changchun, de baie du nord, etc., afin de former des conurbations qui peuvent participer à la coopération et à la concurrence internationales, de promouvoir le développement coordonné de l’espace du territoire chinois et le développement interrégional coordonné. Il faut renforcer le rayonnement et le modèle de grandes villes sur les villes de petite ou moyenne taille et former progressivement la structure du développement horizontal décalé et de la division du travail coordonnée verticalement. D’ailleurs, il faut perfectionner le système de la coordination des conurbations, accélérer la construction du système du transport rapide entre les ville, et promouvoir la coordination et la liaison, par exemple, la division des industries entre les villes, la construction des infrastructures, la protection écologique, et l’aménagement de l’environnement, etc., afin d’accélérer la formation de la structure du développement coordonné entre les villes de grande, moyenne ou petite taille et les communes. 

(II). Accélérer la transformation d’anciennes populations agricoles en populations urbaines. Cette transformation est la clé pour promouvoir la nouvelle urbanisation. Depuis le XVIIIe congrès national du Parti communiste chinois, le centre du Parti communiste propose l’objectif de réaliser une transformation d’à peu près cent millions de populations agricoles en populations urbaines en 2020 et met en œuvre les mesures telles que la réforme du système du registre d’état civil et l’application du système du titre de séjour, etc. A la fin de 2016, l’urbanisation nationale et le taux de la population qui habite dans les villes atteignent respectivement 41,2% et 57,4%, qui sont respectivement de 5,9% et 4,8% de plus que les chiffres de la fin de 2012. Dans une période à venir, il faut accélérer la transformation d’anciennes populations agricoles en populations urbaines, approfondir la réforme du système du registre d’état civil, baisser le seuil d’installation, et élargir l’accès à l’installation, afin d’assurer qu’en 2020, l’urbanisation de la population chinoise s’élève à presque 45%. Il faut accélérer la couverture complète du système du titre de séjour, encourager à élargir les limites du service en commun aux détenteurs du titre de séjour et améliorer le standard de service, établir et perfectionner des liens entre le transfert du paiement financier avec la transformation d’anciennes populations agricoles en populations urbaines, entre l’élargissement de la terre de construction urbaine et la population agricole attirée à s’installer en quittant son ancien statut, le mécanisme d’incitation promulgué par le gouvernement central qui dans les limites des financements se penche vers les villes qui accueillent plus d’anciennes populations agricoles, et le mécanisme de partager le coût causé par la transformation d’anciennes populations agricoles en populations urbaines. 

IV. Etablir un nouveau mécanisme du développement interrégional coordonné plus efficace 

Le rapport d’activité au XIXe Congrès national du Parti communiste chinois souligne qu’il faut établir un nouveau mécanisme de développement interrégional coordonné plus efficace. Il faut accélérer le développement interrégional coordonné, élargir la synergie, la liaison et l’intégrité de ce développement, dont la clé se trouve dans l’approfondissement de la réforme et la créativité du mécanisme institutionnel. 

(I). Mettre en œuvre complètement du mécanisme du marché. Il faut supprimer et annuler toutes sortes de règles et de moyens qui empêchent le marché unique et la concurrence égale, supprimer toutes sortes de barrières commerciales explicites et implicites, promouvoir la circulation libre et ordonnée des facteurs de la production dans les différentes régions, améliorer l’efficacité de la disposition des ressources et la justice, et accélérer la construction du système du marché avec une ouverture unique nationale et une concurrence ordonnée. 

(II). Innover le mécanisme de la coopération interrégionale. Il faut respecter la loi de se compléter mutuellement et la loi gagnant-gagnant, encourager à développer la coopération interrégionale aux différents niveaux, sous différentes formes, dans différents domaines, à développer les plate-forme de coopération du transfert interrégional industriel et de la construction de la région industrielle, à développer des mécanismes tels que l’assurance de l’organisation de la coopération du domaine innovation, la planification et le lien, la coordination des profits, l’encouragement et la restriction, le partage du coût, des information, la coordination des politiques et la résolution de la politique, etc. 

(III). Perfectionner le mécanisme de l’aide mutuelle interrégionale. Il faut perfectionner le système de l’aide correspondante de la région développée à la région moins développée, innover la façon de l’aide, renforcer l’intensité de l’aide dans les domaines de l’éducation, de la technologie et du talent, etc., augmenter la capacité d’auto développement de la région moins développé et promouvoir l’aide correspondante avec le bénéficiaire unilatéral vers l’approfondissement des bénéficiaires bilatéraux. 

(IV). Construire et compléter le mécanisme de la récompense interrégionale. Il faut construire et compléter le mécanisme de la récompense de la protection écologique de toutes parties du Fleuve Yangtsé, en tout dépendant de la région écologique pour développer la construction de la région de modèle de récompense écologique, perfectionner le mécanisme de la récompense de bénéfices entre les régions de l’exploitation des ressources et les régions de l’utilisation des ressources, renforcer l’intensité du transfert du paiement de la région principale de la production agricole et de la région importante de la protection écologique, et accélérer la coordination et l’harmonie des bénéfices interrégionaux.