Commentaires

Une grande avancée du développement de haute qualité
--Révision des points saillants de l’économie de la Chine de l’année 2017

Publié le:2018-02-27 | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

Par:Hu Angang, Zhang Xin | Source:Quotidien du peuple (Le 22 janvier 2018)

Dans le rapport d’activité du 19e Congrès national du Parti communiste chinois indique précisément que dans le domaine de l’économie de la Chine, on a déjà réalisé le passage d’une croissance rapide à un développement axé sur la qualité. L’année 2017 est une année très importante pour la mise en œuvre du « treizième plan quinquennal » et une année où la réforme structurelle du côté de l’offre s’est poursuivie en profondeur. On pourrait dire que le point saillant le plus important de l’année 2017 est que la tendance du développement de la réforme s’est stabilisée petit à petit et que l’on a fait une grande avancée dans le développement de haute qualité. 

La croissance économique dépassant les prévisions constitue une base solide pour l’édification intégrale de la société de moyenne aisance. En 2017, le PIB a augmenté de 6,9% et cette vitesse de croissance occupe toujours une place au premier rang parmi toutes les économies importantes du monde entier, qui est évidemment plus rapide que les économies développées telles que les Etats-Unis, l’Union Européenne, l’Allemagne, l’Angleterre, le Japon, etc. et les nouveaux pays à économie du marché tels que l’Inde, l’Indonésie, la Turquie, etc. Le PIB a atteint 82 700 milliards de yuans. Selon le calcul en prix constant, le PIB de 2017 de la Chine équivaut 4,54 fois de plus que celui de 2000, et le chiffre surpasse énormément l’objectif proposé dans le rapport d’activité du 16e Congrès national du Parti communiste chinois--le PIB de 2020 devrait quadrupler par rapport à celui de 2000. Par ailleurs, ce chiffre représente 83,2% de l’objectif proposé dans le rapport d’activité du 18e Congrès national du Parti communiste chinois--le PIB de 2020 devrait doubler par rapport à celui de 2010. Pour réaliser ce dernier objectif, il ne faut que garder une croissance économique de plus de 6,3% dans les trois ans à venir. En réel, le PIB de 2017 équivaut 4,13 fois de plus que celui de 2000. Ainsi, on a réalisé trois ans à l’avance l’objectif proposé dans le rapport d’activité du 17e Congrès national du Parti communiste chinois--le PIB de 2020 devrait quadrupler par rapport à celui de 2000. Tout cela constitue une base solide pour l’édification intégrale de la société de moyenne aisance. 

Les avantages économiques augmentent continuellement et la transformation des forces motrices économiques s’accélère. Les capacités de rentabilité des entreprises s’améliorent sans cesse, la transformation vers la qualité et l’efficacité est en cours. De janvier à novembre 2017, le profit des entreprises industrielles dont l’échelle est supérieure à celle désignée a augmenté de 21,9% par rapport à celui de la même période de l’année précédente, et celui des entreprises des services dont l’échelle est supérieure à celle désignée a réalisé une croissance de 30,4%. En 2017, le profit réalisé par les entreprises centrales a dépassé pour la première fois 1 400 milliards de RMB et représente une augmentation de 15,2% par rapport à celui de la même période de l’année précédente. Sa croissance et sa vitesse atteignent toutes les deux le meilleur niveau au cours des cinq ans derniers et joue un rôle principal pour réduire le ratio du levier. A la fin du mois de novembre 2017, le taux d’endettement des entreprises industrielles dont l’échelle est supérieure à celle désignée était de 55,8%, soit une basse de 0,5 point de pourcentage par rapport à celui de la même période de l’année précédente, par conséquent, la qualité du fonctionnement économique s’est progressivement élevée. En même temps, la transformation des forces motrices économiques s’est accélérée. Premièrement, la consommation a joué un rôle principal dans la croissance économique, en 2017, le taux de la consommation finale dans la contribution du PIB était de 58,8%. Deuxièmement, l’investissement a maintenu une croissance constante et la structure s’est optimisée en profondeur. En 2017, l’investissement national des actifs fixes a réalisé une croissance de 7,2%, celui des infrastructures a augmenté de 19,0%, et celui de l’industrie de la fabrication de haute technologie a présenté une croissance de 17% par rapport à celui de la même période de l’année précédente. De janvier à novembre, l’investissement dans le domaine de la santé, de la pension, de l’éducation, de la culture, du sport, etc. a augmenté de 17%. Troisièmement, la structure de l’export s’est optimisée sans arrêt, la force principale de l’export a réalisé une transformation de l’industrie à forte densité de main-d’œuvre en l’industrie à forte densité de technique. En 2017, les produits mécaniques et électriques représentaient 58,4% de la totalité des produits exportés. Le chemin de fer à TGV, les équipements maritimes, les équipements de l’électricité nucléaire et les satellites etc. sont devenus de nouvelles industries avantageuses dans l’exportation. Selon les statistiques, la consommation et les industries de haute technologie sont devenues pour le développement national de l’économie de la Chine les forces motrices principales, dont le fonctionnement se manifeste progressivement pour stabiliser la macroéconomie et pour améliorer le moyen d’existence du peuple. 

Construire les avantages de la technologie avancée et accélérer le développement de la structure industrielle vers le haut de gamme. Selon le rapport « Indice d’innovation mondiale » publié par l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle, le classement mondial de l’indice d’innovation de la Chine était de 22e place en 2017, tandis qu’en 2012, son classement n’était que de 34e place. En 2017, le nombre de demandes d’enregistrement de brevet d’invention était de 1 382 000, cela signifie que la Chine reste toujours le numéro un dans le monde entier. Le nombre de demandes de PCT était de 51 000. Francis Ghauri, directeur général de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle pense que « la Chine est en train de devenir progressivement un leader de l’innovation mondiale et de la construction des nouvelles marques. » Dans le domaine de l’intelligence artificielle, domaine de la technologie de pointe où aujourd’hui tous les pays concurrencent férocement, la Chine marche côte à côte avec les Etats-Unis. Selon les statistiques de l’Elsevier, une des plus grandes maisons d’édition de documents du monde, parmi les premiers cents institutions de recherches sur l’intelligence artificielle, entre 2012 et 2016, il existe 30 institutions américaines, 15 institutions chinoises, et 1 institution japonaise. Le nombre de citation des thèses concernant l’intelligence artificielle écrits par l’Académie des sciences de Chine occupe la troisième place mondiale. D’ailleurs, dans les domaines de la physique de base, des cellules souches, des recherches de nanomètre, de l’air et de l’espace, de la mer en profondeur, du superordinateur, des supers ordinateurs, du réseau des information de l’intégration du ciel et de la terre, de la communication quantique et de l’ordinateur quantique, de la science du cerveau et des recherches inspirées par le cerveau, la Chine est en train de construire ou a déjà construit des avantages de développement en premier, tandis que le taux de la contribution du développement scientifique s’est augmenté sans arrêt. Avec le soutien de plus en plus fort de l’innovation pour le développement, les industries chinoises de moyenne et de haute gamme se sont rapidement développées. En 2017, la croissance de la valeur ajoutée des industries de haute technologie et de l’industrie de la fabrication des équipements était respectivement de 13,4% et 11,3%, ces deux chiffres ont énormément dépassé celle des industries et des entreprises dont l’échelle est supérieure à celle désignée. Les résultats de la mise en œuvre de « Fabriqué en Chine 2025 » étaient considérables, dont Fuxinghao, représentant des équipements avancés de rail, et Hualongyihao, représentant de la technique de l’électricité nucléaire de la troisième génération, ont manifesté que la fabrication des équipements avancés a déjà atteint le niveau avancé mondial et a réussi à entrer dans le marché mondial de pointe. En 2017, le nombre de robots industriels produits en Chine a dépassé 120 000, soit une croissance de 68,1% par rapport à celui de la même période de l’année précédente, tout en occupant la première place internationale. L’innovation des grandes industries remarquables, telles que le premier vol du gros avion civil C919, s’est émergée sans arrêt. Tout cela a marqué que la fabrication chinoise s’avance rapidement vers le niveau moyen et haut dans la chaîne de valeur et que la construction du pays puissant dans le domaine de la fabrication est en train de s’accélérer. 

L’économie numérique accumule de nouvelles forces motrices et crée de nouveaux dividendes numériques. Maintenant, la Chine est déjà devenue le pays où les utilisateurs numériques sont les plus nombreux et le pays où les paiements numériques sont les plus nombreux. Jusqu’en juin 2017, les internautes en Chine ont atteint 751 000 000, qui représentent un cinquième des internautes dans le monde entier. Le taux de vulgarisation de l’Internet est de 54,3%. Le nombre d’utilisateurs de l’Internet mobile a atteint 724 000 000. La Chine a déjà construit le réseau le plus grand de 4G dans le monde entier et la vitesse d’essai moyenne des utilisateurs est de 13,5 Mbps. En 2017, le débit en Chine s’est avancé de plus de 50 places pour arriver à la 23e place dans le monde entier. L’accumulation de nouvelles forces motrices de l’économie numérique a créé trois grands dividendes numériques : Premièrement, c’est la création des dividendes de croissance des consommations. Le montant des payements numériques en Chine a dépassé 81 000 milliards de yuans, ainsi, la Chine occupe la première place du monde dans ce domaine. En 2017, le chiffre d’affaires de la vente au détail du pays en ligne était de 7 180 milliards de yuans, soit une croissance de 32,2% par rapport à celui de même période de l’année précédente. Et ce chiffre de 7 180 milliards de yuans est de 20 points de pourcentage plus grand que la croissance de la totalité de la vente au détail de produits sociaux. Tout cela montre que l’économie numérique a stimulé de manière considérable la consommation sociale. Deuxièmement, c’est la création des dividendes de l’économie numérique. La promotion en profondeur de l’Action « Internet + » et de la stratégie nationale du Big Data national. Des industries émergeantes, basées sur les forces motrices numériques, telles que l’Internet, l’informatique en nuage et le Big Data, etc., sont devenues de nouvelles industries de pilier économique. Troisièmement, c’est la création des dividendes de la création des entreprises et des emplois numériques. L’économie numérique entraîne de nombreux emplois directs, par exemple, elle a conduit au développement explosif de nouveaux modes de consommation, tels que le traitement médical en ligne, l’éducation en ligne, et les commandes en ligne de restauration, et tous sont devenus en réalité un nouveau point de la croissance de l’économie. 

La réforme du système commercial libère le dividende du système pour établir le pays le plus grand de « création des entreprises ». La réforme du système commercial mise en œuvre depuis 2014 a apporté un évident dividende du système pour l’investissement et la création des entreprises. Jusqu’en septembre 2017, il y a 29 072 300 entreprises substantielles au total et la totalité de capitaux sociaux a atteint 274 310 milliards de yuans, équivalant 3,4 fois du PIB, donc, la Chine est déjà le pays le plus grand des capitaux des industries réelles. Parmi ces capitaux, il y a 26 072 900 entreprises privées dont les capitaux sociaux sont de 165 380 milliards de yuans, qui occupent respectivement 89,7% et 60,3% de la totalité d’entreprises et celle de capitaux sociaux. La Chine est déjà devenue le plus grand « royaume d’entreprises » du monde, et le plus grand « pays de la création des entreprises » du monde. Le bon environnement pour l’opération économique, l’innovation et la création des entreprises, a fait apparaître en Chine un essor sans précédent du rapatriement des étudiants qui ont fait leurs études à l’étranger. Le chiffre annuel de ces étudiants dépasse 400 000, qui représente plus de 80% de la totalité. Egalement, il y a un essor des étudiants étrangers qui sont venus en Chine pour faire des études et le nombre de ces derniers étudiants moyen dépasse 400,000 par an et le chiffre annuel d’experts et de techniciens qui sont venus en Chine dépasse 900 000. La Chine est en train de devenir le pays important qui attire des talents dans le monde entier. Selon l’enquête du Pew Research Center, aujourd’hui, la popularité de la Chine attrape et dépasse progressivement celle des Etats-Unis. 

La Chine garantit et améliore le bien-être de la population dans le développement. Elle est l’un des pays qui créent de nouveaux emplois le plus nombreux et qui présentent la croissance la plus rapide des revenues de la population. L’emploi est le bien-être le plus important. Depuis toujours, la Chine est le pays qui crée de nouveaux emplois le plus nombreux dans le monde entier, et est l’un des rares pays qui puissent réaliser l’objectif du plein-emploi (le taux du chômage est moins de 5%). Depuis la crise économique international jusqu’à maintenant, le plus grand défi que le monde affronte est le chômage. Maintenant, le taux du chômage mondial reste à peu près à 5,8% et le nombre de chômeurs dépasse 200 millions. De janvier à novembre 2017, le nombre de nouveaux emplois a atteint 11 910 000 et ce chiffre a dépassé l’objectif prévu concernant l’emploi au début de l’année --créer plus de 11 millions nouveaux emplois et maintenir le taux du chômage inscrit dans les régions urbaines et rurales moins de 4%, qui correspond à l’objectif prévu de garder ce taux à l’inférieur de 4,5%. La croissance des revenus peut apporter à la population le sens d’obtention le plus concret. En 2017, les revenus moyens à disposition par chaque personne ont augmenté en réalité de 7,3%, dont ceux pour les citoyens et ceux pour les villageois ont respectivement augmenté de 6,5% et 7,3%. La croissance des revenus de la population a continuellement surpassé celle de l’économie et la Chine, qui reste encore le pays où la croissance des revenus de la population est la plus rapide du monde entier. La réforme du système d’enregistrement de l’acte civil continue à s’approfondir. Sur la base de 16 millions de villageois qui sont enregistrés en citoyens de l’année 2016, il est prévu qu’en 2017, ce chiffre va s’augmenter de plus de 13 millions, donc, le taux de l’urbanisation de la population continue à grandir. 

L’effet de la construction de la civilisation écologique est évident, qui a entraîné une croissance négative mondiale de l’émission de carbone. Les objectifs concernant l’économie en énergie et la réduction de l’émission se sont réalisées. En 2017, la consommation de l’énergie du PIB par unité a baissé de 3,7% par rapport à celle de la même période de l’année précédente, qui dépasse l’indice de contrainte de réduire cette consommation de 3,4% pendant toute l’année. L’émission des matières polluantes principales continue à se réduire. Il est prévu que la réduction par rapport à celle de la même période de l’année précédente des émissions des quatre matières polluantes principales (demande chimique en oxygène, azote ammoniacal, oxyde de soufre et composés de l’azote et de l’oxygène) va surpasser l’indice de contrainte pour toute l’année. La capacité de production des produits écologiques s’est sensiblement améliorée. Au cours des cinq dernières années, le taux de la croissance moyenne de la valeur de production des équipements écologiques atteint plus de 20%. En 2017, le taux de la couverture forestière atteint 21,66% en Chine, qui est devenue l’un des pays où la croissance des ressources forestières est la plus grande dans le monde entier. Selon la Perspective mondiale de l’énergie 2017-- Rapport spécial de la Chine, publiée par l’Agence internationale de l’Energie, la structure énergique chinoise se transforme progressivement en électricité propre, la Chine dépend plus des énergies renouvelables, du gaz et de l’électricité et la demande du charbon se diminue sans arrêt. Cela signifie que la Chine entrera dans l’ère de l’énergie verte et entraîne la croissance négative mondiale des émissions de carbone. 

La chine fournit une force motrice principale pour le développement de l’économie du monde et jouer un rôle de leader dans la double reprise de l’économie mondiale et du commerce mondial. Le point saillant de l’économie de la Chine est également celui de l’économie mondiale. En 2017, la Chine continue d’offrir une force motrice principale pour le développement de l’économie du monde et de jouer un rôle de leader dans la double reprise de l’économie mondiale et du commerce mondial. En 2017, l’économie mondiale a présenté une croissance la plus explosive depuis la crise économique mondiale et la Chine y a joué un rôle indispensable. Il est prévu que le taux de la croissance économique mondial va s’augmenter à 3,5% en 2017, comparé à 3,1% en 2016 ; la portion du PIB chinois dans le PIB mondial va s’augmenter à 15,3%, comparée à 14,8% en 2016 ; et le taux de la contribution à la croissance de l’économie du monde va atteindre à peu près 35%. En 2017, la totalité de l’import et de l’export de la Chine a augmenté de 14,2%, par rapport à celle de la même période de l’année précédente et a changé la situation de la diminution au cours des deux ans consécutifs. Il est prévu que la portion du commerce d’import-export chinois atteindra 12,71% en 2017, comparée à 11,45% en 2016, que le taux de la contribution à la croissance de l’économie du monde va atteindre plus de 45%, et que la Chine entraîne la reprise du marché d’import-export mondial. 

La stabilité de la Chine est une garantie pour la stabilité du monde, quand la Chine s’avance, le monde se développe. Le bien-être de la Chine signifie que le monde marche bien. La Chine ne s’est jamais approchée du milieu de la scène mondiale comme aujourd’hui et n’a jamais été l’origine de la force motrice du développement économique mondial et l’ancre de la stabilité comme aujourd’hui. La séance de travail économique du Centre du Parti communiste chinois a clairement indiqué que pousser le développement de haute qualité est pour l’instant et pour le futur, une demande fondamentale afin de déterminer l’idée du développement, décider la politique économique et mettre en œuvre de la macro régulation. En 2017, l’économie de la Chine s’est solidement avancée vers le développement de haute qualité.  

(Unité de l’auteur : Université Tsinghua)