Commentaires

Le nouveau concept de développement et la résolution de la contradiction principale dans la société de la Chine

Publié le:2018-03-16 | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

Par:Chen Zirui, Peng Biyu | Source:Quotidien Guangming (Le 5 février 2018, Page 11)

Le rapport du 19e Congrès national du Parti communiste chinois fait un nouveau jugement sur la contradiction principale dans la société de la Chine, selon le développement de la force productive, les niveaux du besoin de la vie populaire et l’élément principal qui influence le besoin de la vie du peuple. Le rapport a indiqué la principale contradiction dans la société chinoise s’est transformée en celle entre l’aspiration croissante de la population à une vie meilleure et le développement déséquilibré et insuffisant de la Chine. Et c’est une grande nouveauté théorique du rapport du 19e Congrès national du Parti communiste chinois. La transformation de la contradiction principale de la société est une transformation historique qui concerne la situation globale et elle présente beaucoup de nouvelles demandes à la stratégie et au concept de développement du Parti communiste chinois et de l’état. Maintenir le nouveau concept de développement est l’une des stratégies fondamentales pour maintenir et développer le socialisme à la chinoise dans la nouvelle ère. Maintenir le nouveau concept de développement, réaliser un développement de meilleure qualité qui est plus efficace, plus juste et plus durable, permettent de résoudre les problèmes du développement déséquilibrés et insuffisants. Satisfaire l’aspiration croissante de la population à une vie meilleure est une voie indispensable pour résoudre la contradiction principale dans la société de la Chine.  

Le nouveau concept de développement aide à résoudre les problèmes du développement déséquilibre. Le développement déséquilibré est une contradiction importante et un problème proéminent dans le développement socioéconomique de notre pays. Le développement déséquilibré se présente principalement dans le niveau de la force productive, entre les régions urbaines et les régions rurales, entre les différentes zones, entre l’économie et la société, entre la civilisation matérielle et la civilisation spirituelle, etc. Et le déséquilibre est aussi l’aspect principal de la contradiction sociale de notre pays. Le nouveau concept de développement comprend l’orientation et la fonction pour résoudre le développement déséquilibré. L’innovation est la première force motive qui entraîne le développement et le soutien stratégique de la construction du système économique moderne. Le développement de l’innovation est très important pour résoudre le développement déséquilibré. Quant aux régions du Centre et de l’Ouest et aux anciennes bases industrielles du Nord-Est, il ne faut compter que sur la technologie scientifique, les formats industriels et l’innovation du modèle d’administration pour surpasser leurs prédécesseurs, gagner les avantages du développement, réaliser un développement hors du commun et diminuer l’écart avec la région de l’Est dans le développement. Le développement coordonné vise à réduire l’écart de développement entre les régions urbaines et les régions rurales, entre les différentes régions, à compléter les maillons faibles du développement et à accélérer le développement coordonné dans les régions urbaines et les régions rurales, dans les différentes régions, entre la société et l’économie, et entre la civilisation matérielle et la civilisation spirituelle. Le rapport du 19e Congrès national du Parti communiste chinois a lancé l’application de la stratégie de redressement des régions rurales et de la stratégie de développement interrégional coordonné. C’est la mise en œuvre du concept de développement coordonné. Le Parti s’efforce, à travers l’établissement et la perfection des systèmes, des mécanismes et des politiques en faveur du développement intégré ville-campagne, à accélérer la modernisation de l’agriculture et des régions rurales, et à pousser le développement coordonné entre les régions urbaines et les régions rurales. De plus, le Parti s’efforce à établir un nouveau système plus efficace du développement coordonné régional, à travers l’application des stratégies du développement diversifiés dans différentes régions, pour pousser le développement coordonné régional. Depuis le 18e Congrès national du Parti communiste chinois, l’ouverture de l’intérieur et des régions frontalières de la Chine a beaucoup développé. Mais, en général, ces régions restent toujours des terrains bas sur le plan de l’ouverture vers l’extérieur. Elles ont des avantages tels que la riche main-d’œuvre, la centralisation des ressources naturelles et la modification continuelle des infrastructures. Par l’ouverture et le développement, le Parti s’efforce à renforcer l’ouverture de ces régions, et à pousser la transformation des terrains bas et des régions frontalières en hauts-pays sur le plan de l’ouverture sur l’extérieur, tout en approfondissant l’ouverture des régions au bord de la mer, pour former une structure d’ouverture qui relie l’intérieur et les régions au bord de la mer, et qui permet aux régions de l’Est et de l’Ouest de s’entraider. Tout cela favorise une structure nouvelle du développement coordonné régional. Le développement partagé vise à diminuer l’écart de la vie, des revenus et de la sécurité sociale des différents groupes, à permettre à tout le peuple de profiter davantage et plus équitablement du fruit de la réforme et de l’ouverture et à réaliser un développement équilibré de différents groupes. Donc, l’application du nouveau concept de développement poussera la résolution des problèmes du développement déséquilibré dans de nombreux domaines.  

Le nouveau concept de développement favorise la résolution du développement incomplet. Le déséquilibre et l’insuffisance sont deux grands problèmes qui se différencient et se relient. D’une part, le développement déséquilibré réside dans la structure, tandis que l’insuffisance du développement réside dans la qualité, donc, les deux problèmes ont chacun son accent ; d’autre part, la raison du développement déséquilibré comprend l’insuffisance du développement, et l’insuffisance du développement exacerbe le développement déséquilibré, donc, les deux problèmes se relient l’un à l’autre. Le nouveau concept de développement favorise non seulement la résolution du développement déséquilibré, mais aussi la résolution de l’insuffisance du développement. L’insuffisance du développement de notre pays se présente souvent dans la qualité du développement, les capacités d’innovation, la sécurité sociale et les services publics, etc. Le nouveau concept de développement comprend l’orientation et la fonction pour résoudre l’insuffisance du développement. Le développement sur l’innovation offre une nouvelle force motrice au développement économique. Il est favorable non seulement à la transformation de développement sur l’investissement et les facteurs à développement sur l’innovation dans le domaine de la force motrice économique, mais aussi à la transformation de modèles de développement et à l’optimisation de la structure économique. Il faut améliorer la qualité du développement par l’innovation technologique, afin de réaliser la transformation de la phase du développement rapide à la phase de développement de haute qualité de l’économie de la Chine. Il faut améliorer le niveau et la qualité de l’innovation, pour résoudre le développement insuffisant de la qualité et des capacités d’innovation. Le développement insuffisant des régions rurales est une raison importante pour le développement déséquilibré entre les régions urbaines et les régions rurales. Il faut améliorer les infrastructures et le système des services publics dans les régions rurales par le développement coordonné. Tout cela permet de résoudre l’insuffisance de la sécurité sociale et celle du système des services publics des régions rurales de notre pays. Depuis le 18e Congrès national du Parti communiste chinois, la construction de la civilisation écologique a eu un grand succès. La conscience et l’initiative de chaque région s’augmentent significativement dans la mise en œuvre du concept de développement écologique. Mais la bataille de la prévention et de l’administration de la pollution reste encore la mission principale pour l’édification intégrale de la société de moyenne aisance. Pour résoudre l’insuffisance de la protection environnementale, il faut compter sur la voie du développement écologique. L’insuffisance de l’ouverture est aussi un problème auquel notre pays est confronté sur le plan de développement. A travers l’ouverture et le développement, surtout l’avancement de la construction de la Ceinture et de la Route, il faut faire développer une économie ouverte de plus haut niveau, prendre l’initiative dans le processus de la mondialisation économique et le faire avancer, afin de renforcer les droits de parole sur le plan institutionnel dans la gouvernance de l’économie mondiale. Cela est favorable à élargir l’espace d’ouverture et à résoudre l’insuffisance de l’ouverture de la Chine. L’insuffisance de la sécurité sociale est aussi un problème que notre pays rencontre dans le développement. Si l’on ne pouvait pas trouver une solution efficace à ce problème, cela pourrait influencer la qualité de la vie et le sens de bonheur du peuple, et ralentir le processus de l’édification intégrale de la société de moyenne aisance. Le développement partagé est un concept de développement qui peut résoudre l’insuffisance de la sécurité sociale. La perfection progressive du système de la sécurité sociale à travers le développement partagé et la formation d’un système de la sécurité sociale qui couvrent les régions urbaines et les régions rurales aident à améliorer le niveau et la qualité de la sécurité sociale. On peut dire que l’application du nouveau concept de développement va pousser la résolution des problèmes concernant le développement insuffisant dans de nombreux domaines. 

Le nouveau concept de développement permet de satisfaire l’aspiration croissante de la population à une vie meilleure. Au fur et à mesure du développement économique et social et de l’amélioration de la vie du peuple, le peuple est plus exigeant non seulement dans la vie matérielle et culturelle, mais aussi dans les domaines de la démocratie, du droit, de l’égalité, de la justice, de la santé et de l’environnement, etc. La contradiction sociale correspond à cette exigence. Le nouveau concept de développement pousse et résout l’insuffisance et le déséquilibre dans le développement, et au fond, c’est pour satisfaire l’aspiration croissante de la population à une vie meilleure. Plus concrètement, il faut pousser l’innovation des théories, des systèmes et de la culture, à travers le développement sur l’innovation. Il faut pousser l’institutionnalisation, la normalisation et la procéduralisation de la démocratie socialiste pour assurer que le peuple puisse gérer les affaires de l’Etat, les affaires économiques et culturelles et les affaires sociales à travers beaucoup de moyens. Pousser le développement des affaires culturelles et de l’industrie culturelle permet de satisfaire l’aspiration croissante de la population dans les domaines de la démocratie, d droit et de la consommation culturelle. A travers le développement coordonné, il faut faire avancer avec coordination la construction économique, politique, culturelle, sociale et écologique, tout en réalisant le développement coordonné entre les régions urbaines et les régions rurales et entre les régions. Dans ce cas-là, on peut mieux satisfaire l’aspiration complète, diversifiée et croissante de la population. L’écologie est un aspect important dans l’aspiration de la population à une vie meilleure. Le développement écologique demande de respecter, suivre et protéger la nature. Il faut insister sur la voie du développement civilisé qui comprend la production et le développement, une vie aisée et un bon environnement. Il faut offrir plus de produits biologiques de bonne qualité pour satisfaire l’aspiration croissante de la population à un environnement meilleur écologique et pour réaliser la cohabitation harmonieuse entre le peuple et la nature. A travers un développement ouvert sur l’extérieur, insister sur la combinaison de « introduire » et « sortir » et augmenter la coopération économique et la communication culturelle entre les pays et les entreprises permettent de satisfaire l’aspiration croissant de la population aux échanges avec l’étranger. Le partage est une demande naturelle du socialisme à la chinoise. A travers le développement partagé, on peut augmenter sans cesse le bien-être de la population, pousser l’égalité et la justice de la société, et manifester l’aspiration et la garantie du système du socialisme à la chinoise à l’égalité et à la justice. Cela permet de satisfaire l’aspiration croissante de la population à l’égalité et à la justice. Donc, insister sur le nouveau concept de développement peut répondre au désir et à l’aspiration de la population dans de nombreux domaines et peut satisfaire l’aspiration croissante de la population à une vie meilleure.  

Bien que le nouveau concept de développement n’ait pas proposé directement pour résoudre la contradiction principale dans la société de la Chine, elle est présentée pour résoudre les contradictions proéminentes et les problèmes remarquables que la société économique de notre pays rencontre dans le développement. Ces contradictions proéminentes et problèmes remarquables présentent concrètement la contradiction principale dans la société de la Chine. Ainsi, le nouveau concept de développement joue un rôle très important dans la résolution de cette contradiction principale. On peut dire que le nouveau concept de développement est le concept de développement qui peut résoudre la contradiction principale dans la société de la Chine et que l’insistance sur le nouveau concept de développement est une exigence interne pour résoudre la contradiction principale dans la société de la Chine.  

 (Auteur : Chen Zirui, doctorante de la Faculté de l’Economie et de l’Administration de l’Université normale Huanan et Peng Biyu, doyen de la Faculté de l’Economie et de l’Administration de l’Université normale Huanan)