Commentaires

Il faut saisir fermement le thème du socialisme à la chinoise pour étudier, propager et appliquer avec soin l’esprit du 19e Congrès national du Parti communiste chinois

Publié le:2018-03-16 | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

Par:Li Shenming | Source:Quotidien du Peuple (le 8 février 2018, Page 7)

Monsieur le camarade Xi Jinping a mentionné précisément dans le rapport du 19e Congrès national du Parti communiste chinois que le socialisme à la chinoise est le thème majeur de toute la théorie et de toute la pratique suivies par notre Parti depuis l’application de la politique de réforme et d’ouverture, et que tous les membres du Parti sont appelés à renforcer leur confiance dans la voie, la théorie, le régime et la culture qui leur appartiennent, refusant de reprendre l’ancienne voie du repli sur soi et de l’immobilisme, comme ils rejettent la voie erronée leur menant à l’abandon de notre drapeau. Ils doivent garder leur fermeté politique, faire un travail solide en faveur du redressement du pays, et maintenir et développer sans arrêt le socialisme à la chinoise. Ces paroles importantes sont simples et concises. En fait, elles contiennent cinq concepts : premièrement, le socialisme à la chinoise ; deuxièmement, la voie du socialisme à la chinoise ; troisièmement, le système théorique du socialisme à la chinoise ; quatrièmement, le système du socialisme à la chinoise ; et cinquièmement, la culture du socialisme à la chinoise. La compréhension correcte de la connotation scientifique de ces cinq concepts présente une grande importance qui nous permet d’étudier avec profondeur et appliquer la pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise dans la nouvelle ère et de remporter la grande victoire du socialisme à la chinoise de la nouvelle ère. 

Le socialisme à la chinoise reste le grand drapeau du Parti communiste chinois à porter haut levé 

Même en novembre 1920, Monsieur le camarade Mao Zedong a indiqué vivement que « la doctrine ressemble à un drapeau et qu’une fois le drapeau levé, tout le monde a de l’espoir et peut savoir où il faut aller ». Le socialisme à la chinoise est un drapeau dont parle Monsieur le camarade Mao Zedong. Monsieur le camarade Xi Jinping a mentionné dans le rapport du 19e Congrès national du Parti communiste chinois que le thème du Congrès est de rester fidèle à l’engagement initial, de garder constamment à l’esprit notre mission, de porter haut levé le grand drapeau du socialisme à la chinoise, de remporter la victoire décisive de l’édification intégrale de la société de moyenne aisance, de faire triompher le socialisme à la chinoise dans la nouvelle ère, et de lutter sans relâche pour réaliser le rêve chinois du grand renouveau de la nation chinoise. Le soulignement sur l’importance de « porter haut levé le grand drapeau du socialisme à la chinoise » du thème du Congrès montre que le socialisme à la chinoise reste toujours le grand drapeau à porter haut levé de notre parti. 

Le socialisme à la chinoise se compose principalement des parts mentionnées ci-dessous: premièrement, le principe directeur de notre parti, c’est-à-dire, le marxisme-léninisme, la pensée de Mao Zedong, la théorie de Deng Xiaoping, la pensée importante des « Trois Représentations », le concept de développement scientifique et la pensée Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise dans la nouvelle ère; deuxièmement, la voie du socialisme à la chinoise; troisièmement, le système théorique du socialisme à la chinoise; quatrièmement, le système du socialisme à la chinoise; cinquièmement, la culture du socialisme à la chinoise. Ici, il faut souligner qu’il y a en même temps une différence et une relation entre le principe directeur de notre parti et le système théorique du socialisme à la chinoise qui sont deux différents concepts. Le principe directeur de notre parti comprend le marxisme-léninisme et la pensée de Mao Zedong ; en revanche, le système théorique du socialisme à la chinoise ne comprend ni le marxisme-léninisme ni la pensée de Mao Zedong, mais ils ont une même origine et s’ensuivent l’un à l’autre.  

Depuis le 18e Congrès national du Parti communiste chinois, le Comité central ayant Monsieur le camarade Xi Jinping comme le noyau, a saisi de manière scientifique la grande tendance du monde d’aujourd’hui et celle de la Chine moderne, s’est adapté à la demande des pratiques et à l’aspiration du peuple, a remporté de grands succès dans tous les domaines et a poussé des révolutions historiques du Parti communiste chinois et de la cause de l’état. Les exploits au cours de ces cinq ans sont tous azimuts et sans précédent, les transformations au cours de ces cinq ans sont profondes et radicales. Tout cela manifeste suffisamment que notre parti a raison de porter haut levé le grand drapeau du socialisme à la chinoise et d’insister sur et de faire développer le socialisme à la chinoise. Notre insistance sur « les quatre confiances » est par essence de renforcer la confiance sur le socialisme à la chinoise. 

La voie du socialisme à la chinoise est la voie indispensable pour réaliser la modernisation socialiste et créer une vie meilleure pour les Chinois 

La voie du socialisme à la chinoise se manifeste à la fois par maintenir la construction économique comme le noyau et par pousser intégralement la construction économique, politique, culturelle, sociale, écologique et dans d’autres domaines. C’est la voie indispensable pour réaliser la modernisation socialiste et créer une vie meilleure pour les Chinois. Il faut souligner que, dans une société, l’économie est à la fois la base de la superstructure politique et celle de la superstructure culturelle, par conséquent, cela décide que la voie du socialisme à la chinoise doit se baser sur le développement du socialisme à la chinoise. Certainement, la voie du développement économique se manifeste d’abord dans la superstructure politique. Il s’agit d’un certain système économique et c’est l’idéal. En revanche, la situation réelle du fonctionnement de ce système économique dans le domaine économique appartient aux limites de base de l’économie et c’est la réalité. La voie du développement économique du socialisme à la chinoise se manifeste par l’application du système idéal dans le domaine de l’économie réelle, surtout par le système de propriété, la répartition des sources et la situation réelle des relations humaines. Dans le stade primaire du socialisme, il faut insister sur la voie du socialisme à la chinoise, maintenir l’économie publique comme le corps principal et le codéveloppement de plusieurs différentes formes économiques de propriété. Il faut résoudre activement et prudemment le grand écart dans la possession de la fortune et dans la répartition des revenus pour avancer vers l’enrichissement commun de tous. Il ne faut qu’insister fermement sur le système économique de base du stade primaire du socialisme pour manifester fondamentalement la nature socialiste de notre pays et l’intérêt essentiel de la plupart du peuple. Ainsi, notre parti, notre pays et notre nation peuvent avoir un bel avenir. 

Pour l’instant, on parle souvent de la « voie de la Chine ». Au sens large, la « voie de la Chine » comprend celle de la révolution chinoise, de la construction chinoise et de la réforme et de l’ouverture chinoises ; tandis qu’au sens étroit, la « voie de la Chine » indique spécialement la voie du socialisme à la chinoise. Maintenant, la société internationale fait de plus en plus d’attention à la « voie de la Chine » et reconnaît de plus en plus cette voie. La société internationale et nationale parle vivement du « mode de la Chine » et de la « voie de la Chine ». Premièrement, la formulation du « mode de la Chine » donne une impression figée de l’aspect accompli et de l’arrêt du développement. En fait, pour l’instant, notre pays est dans le changement de mode de développement. Il ne faut pas dire que le « mode de la Chine » est devenu un mode figé de développement. Deuxièmement, la formulation du « mode de la Chine » est suspectée d’avoir une intention pour la propagation et même l’expansion. Par conséquent, il ne faut pas résumer simplement la voie du socialisme à la chinoise par le « mode de la Chine », mais il faut se servir de la formulation de la « voie de la Chine ». 

Le système théorique du socialisme à la chinoise est la juste théorie permettant au Parti et au peuple chinois de réaliser le grand renouveau de la nation chinoise 

Le système théorique du socialisme à la chinoise est un système scientifique qui comprend la théorie de Deng Xiaoping, la pensée importante des « Trois Représentations », le concept de développement scientifique et la pensée Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise dans la nouvelle ère. Ce système théorique est le fruit qui combine la vérité universelle du marxisme-léninisme et de la pensée de Mao Zedong, la nouvelle réalité de la réforme et de l’ouverture de notre pays et les caractéristiques de la nouvelle ère. En principe, ce système théorique s’est formé et s’est progressivement développé dans les pratiques de la réforme et de l’ouverture de notre pays. Pour montrer que le léninisme et le maoïsme ont développé le marxisme dans beaucoup de domaines importants, on les sépare du marxisme ; il en va de même pour le système théorique du socialisme à la chinoise. Ce dernier développe également le marxisme-léninisme, la pensée de Mao Zedong dans beaucoup de domaines importants, on le liste à côté. 

Il faut aussi mentionner qu’il y a une relation assez étroite entre la pensée de Mao Zedong et le système théorique du socialisme à la chinoise. Monsieur le camarade Deng Xiaoping a dit que « A partir du troisième plénum de l’assemblée générale, on se met à rétablir les choses correctes de Mao Zedong, c’est-à-dire, on étudie et pratique correctement et intégralement la pensée de Mao Zedong. Les points de base sont les mêmes. Dans beaucoup de domaines, maintenant, on doit accomplir ce que Monsieur le camarade Mao Zedong a déjà mentionné sans avoir fait, on doit corriger ses erreurs et on doit mener à bien ce qu’il n’a pas bien fait. A partir de maintenant, dans une longue période, on doit faire tout cela. Bien sûr, on doit pousser le développement et on doit continuer de se développer. » Cela explique explicitement que le système théorique du socialisme à la chinoise et la pensée de Mao Zedong ont une même source et s’avancent avec le temps. 

Monsieur le camarade Xi Jinping a mentionné dans le rapport du 19e Congrès national du Parti communiste chinois que « le socialisme à la chinoise entre dans la nouvelle ère et c’est une nouvelle direction historique du développement de notre pays ». La pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise dans la nouvelle ère est le dernier résultat de la sinisation du marxisme qui s’adapte à cette nouvelle ère. Il hérite et fait développer le marxisme-léninisme, la pensée de Mao Zedong, la théorie de Deng Xiaoping, la pensée importante des « Trois Représentations » et le concept de développement scientifique. C’est un fruit de l’expérience de notre parti et du peuple et la présentation de l’intelligence commune. C’est une partie composante importante du système théorique du socialisme à la chinoise. C’est le phare qui guide tout le Parti et tout le peuple dans leurs efforts pour réaliser le grand renouveau de la nation chinoise. Il faut insister cette pensée à long terme tout en la développant. 

Le régime du socialisme à la chinoise fournit la garantie institutionnelle fondamentale pour le développement et le progrès de la Chine contemporaine 

Le système du socialisme à la chinoise est un nouveau système social qui s’est formé et s’est développé depuis la fondation de la nouvelle Chine, et qui s’est enrichi et s’est complété de manière progressive au cours de la réforme et de l’ouverture. Il fournit une garantie institutionnelle fondamentale pour développement et le progrès de la Chine contemporaine et manifeste en même temps la nature, la caractéristique et l’avantage du socialisme à la chinoise. C’est un système qui s’est formé dans les domaines de l’économie, de la politique, de la culture, de la société, et de l’écologie etc., et dans ce système, tous ces domaines se lient l’un et l’autre. Le socialisme à la chinoise insiste sur l’intégration organique du système fondamental de la politique, du système basique de la politique, du système basique de l’économie et du système et du mécanisme précis d’autres domaines. Il insiste également sur l’intégration organique de la direction du parti, de la souveraineté du peuple et de la gouvernance de l’État en vertu de la loi, afin de donner une garantie institutionnelle efficace pour le développement et le progrès de la Chine contemporaine. 

Le socialisme à la chinoise manifeste l’unification organique du système de l’Etat et du système de la politique. Le système socialiste est le système fondamental de notre pays. Et sous ce système fondamental, il y a le système de l’assemblée populaire qui est le système politique fondamental; le système de coopération multipartite et de consultation politique sous la direction du PCC, le système d’autonomie régionale ethnique et le système d’autogestion du peuple aux échelons de base, etc. qui sont les systèmes de base de la politique; le système avec l’économie publique comme le corps principal et avec le développement de plusieurs propriétés économiques qui est le système de base de l’économie au stade primaire du socialisme de notre pays et le système avec la répartition selon le travail fourni comme le corps principal et avec la coexistence de plusieurs répartitions qui est le système de répartition; le système juridique du socialisme à la chinoise; et le système économique, politique, culturel, social et écologique qui y correspondent, et ainsi de suite. 

Il faut tenir ferme la confiance du système et insister sur la direction du Parti communiste chinois. Monsieur le camarade Xi Jinping a mentionné dans le rapport du 19e Congrès national du Parti communiste chinois que « la direction du PCC est la marque essentielle du socialisme à la chinoise et également le plus grand atout du régime socialiste à la chinoise: le Parti exerce le pouvoir suprême de direction politique. » Pourquoi doit on répéter sans arrêt la direction du Parti communiste chinois pendant le processus de la maintenance et du développement du socialisme à la chinoise ? Premièrement, maintenir la direction du Parti communiste chinois est une fatalité dans l’histoire de notre pays et le choix du peuple ; deuxièmement, insister sur la direction du Parti communiste chinois doit au principe du Parti qui est de servir le peuple de tout cœur ; troisièmement, le Parti communiste chinois est le noyau ferme dans la direction du socialisme à la chinoise et il se situe au centre de la direction et doit coordonner toutes les parties. Maintenant, certains pensent que pour remporter la victoire pendant la guerre, la direction du Parti communiste chinois était nécessaire, mais, pour assurer la souveraineté populaire, il ne faut qu’une série complète de la politique et l’insistance sur la gouvernance de l’État en vertu de la loi. C’est un grand malentendu. L’histoire du développement mondial du socialisme montre que l’insistance sur la direction du Parti communiste chinois est non seulement la première condition et la loi universelle pour remporter et saisir le pouvoir de l’Etat, mais aussi pour la construction et la réforme du socialisme. 

La culture du socialisme à la chinoise est une puissante force spirituelle qui pousse notre Parti et notre peuple multiethnique à s’avancer de manière courageuse 

La culture est l’esprit d’un pays et d’une nation. On peut dire que la culture du socialisme à la chinoise se compose des éléments ci-dessous : premièrement, le marxsime-léninisme, la pensée de Mao Zedong et le système théorique du socialisme à la chinoise ; deuxièmement, la culture de la révolution que le peuple a créée pendant la révolution, la construction et la réforme, sous la direction du Parti communiste chinois et la culture avancée du socialisme ; troisièmement, la bonne culture traditionnelle que le peuple chinois a créée pendant l’histoire de la civilisation de plus de 5 000 ans ; quatrièmement, la bonne culture traditionnelle que la Chine a empruntée activement des autres pays et des autres ethnies du monde entier. Ces éléments n’ont pas une même importance. Le marxsime-léninisme, la pensée de Mao Zedong et le système théorique du socialisme à la chinoise sont l’esprit de la culture du socialisme à la chinoise; la culture de la révolution et la culture avancée que le peuple a créées sous la direction du Parti communiste chinois sont le contenu principal de la culture du socialisme à la chinoise; la bonne culture traditionnelle que le peuple chinois a créée offre une terre fertile pour la bonne culture traditionnelle que le peuple chinois a créée et la bonne culture traditionnelle que la Chine a empruntée activement des autres pays et des autres ethnies du monde entier est un aliment nourrissant pour la culture du socialisme à la chinoise. La confiance de la culture est une confiance plus basique, plus étendue et plus profonde. On doit insister sur la direction du marxisme, promouvoir et développer les valeurs essentielles du socialisme, l’esprit national avec le patriotisme comme noyau et l’esprit de l’époque avec la réforme et l’innovation comme noyau. On doit renforcer sans arrêt la force spirituelle de tout le Parti communiste, de tout le pays et de toutes les ethnies.  

Les cinq aspects mentionnés là-dessus composent un ensemble où tous ces aspects sont étroitement liés, interdépendants et inséparables. En tant que le grand drapeau à porter haut levé de notre parti, le socialisme à la chinoise a un rôle de directeur général, et il détermine la nature fondamentale et la direction de la voie, de la théorie, du système et de la culture. La voie fournit une façon de la mise en œuvre. Le système théorique est le guide de l’action, le système est la garantie fondamentale et la culture offre une base profonde. Tous ces éléments s’unissent dans la grande œuvre du socialisme à la chinoise. 

(L’auteur est membre sous-directeur de la Commission de la justice et de l’intérieur de l’Assemblée nationale populaire, conseil du Centre de recherche de la pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise dans la nouvelle ère de l’Académie des Sciences sociales de Chine)