Commentaires

Pousser sans cesse la sinisation, l’adaptation au temps et la vulgarisation du marxisme
A la mémoire du 200e anniversaire de Marx

Publié le:2018-05-23 | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

Par:Jia Gaojian | Source:Qiushi

Le marxisme est l’esprit essentiel de guide du Parti communiste chinois. Pendant les longues pratiques, le Parti communiste chinois s’efforce d’intégrer les vérités universelles dans les réalités chinoises, et de pousser la révolution, la construction et la réforme en Chine tout en ayant obtenu une série de grands succès. En même temps, le Parti communiste chinois pousse le marxisme à réaliser continuellement sa sinisation, son adaptation au temps et sa vulgarisation.  

La conception du monde du marxisme n’est pas une doctrine, mais une méthode. Ce qu’elle offre n’est pas du tout le dogme actuel, mais le point de départ pour approfondir les recherches et la méthode pour mettre en pratique les recherches. Par conséquent, pour mettre en direction et en pratique le marxisme, il ne faut pas le traiter de manière dogmatiste. En revanche, il faut partir de la situation actuelle et concrète où nous sommes, et se servir de la position, du point de vue et de la méthode du marxisme pour étudier et découvrir les problèmes que l’on rencontre. Et en même temps, il faut chercher à obtenir la conclusion à soi-même. 

En tant que le plus important fruit de connaissance scientifique dans l’histoire humaine de l’esprit, le marxisme est le système scientifique d’esprit fondé sur la base des recherches sérieuses et scientifiques. Mais, il faut également savoir que le marxisme n’est ni un système inanimé ni fermé. Il est une théorie en vie et en développement incessant fondée sur la base de la pratique. Il ne termine point la vérité, mais il crée la voie correcte pour aller vers la vérité.  

Pour mettre bien en valeur la direction du marxisme dans la pratique, il ne faut pas limiter cette théorie parmi seulement quelques personnes, en revanche, il faut l’introduire devant la grande population, le faire comprendre et le faire maîtriser par la grande population. Pour l’instant, surtout, il faut organiser la grande population ensemble pour étudier sérieusement la Pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise à la nouvelle ère. Il faut également se servir du marxisme adapté à l’époque en Chine contemporaine pour armer l’esprit et guider la pratique et les travaux, afin de mieux pousser la grande cause du socialisme à la chinoise à la nouvelle ère à un nouveau niveau. 

L’année 2018 est le 200e anniversaire de Marx, fondateur principal du marxisme. Le marxisme est l’esprit essentiel de direction du Parti communiste chinois. Pendant les longues pratiques, le Parti communiste chinois s’efforce d’intégrer les vérités universelles dans les réalités chinoises, et de pousser la révolution, la construction et la réforme en Chine tout en ayant obtenu série de grands succès. En même temps, le Parti communiste chinois pousse le marxisme à réaliser continuellement sa sinisation, son adaptation au temps et sa vulgarisation. Maintenant, on mémorise Marx, c’est pour tenir bon la direction du marxisme dans la nouvelle période de développement et pour pousser sans cesse la sinisation, l’adaptation au temps et la vulgarisation du marxisme, basant sur les nouvelles pratiques. 

I. Prendre le marxisme comme l’idée de guide pour résoudre les problèmes réels en Chine et promouvoir la sinisation du marxisme 

En tant qu’un système scientifique de pensées, le marxisme est le plus grand fruit de la connaissance scientifique dans l’histoire humaine de pensées. A l’époque, quand Marx et Engels ont fondé leur propre doctrine, ils ont d’abord assimilé avec critique l’histoire de la philosophie, surtout, les fruits constructifs de la philosophie classique de l’Allemagne, pour établir la philosophie marxiste, qui est nommée par eux le nouveau matérialisme dialectique. Cette nouvelle philosophie a réalisé un changement radical dans l’histoire de la philosophie. Ainsi, pour la première fois, la philosophie a eu une vraie caractéristique scientifique. Elle est devenue une conception du monde et une méthodologie scientifiques. C’était par cette conception du monde et cette méthodologie, Marx et Engels ont recherché et critiqué en profondeur la société capitaliste, surtout, ils ont révélé dans le domaine de l’économie politique la contradiction intérieure et sa règle de fonctionnement de la façon de production dans la société capitaliste. Ensuite, sur cette base, ils ont profondément expliqué la nécessité objective que le socialisme remplacera certainement le capitalisme. Ils ont transformé le socialisme du rêve en réalité. Marx et Engels ont mis en application leur conception scientifique du monde et leur méthodologie dans les recherches des grands problèmes dans tous les domaines sociaux. Ils ont donné les fruits théoriques dans différents aspects. 

Le système de pensées du marxisme est extrêmement précis et profond et offre une direction scientifique de la théorie pour la pratique sociale. Mais, en même temps, on doit se rendre compte que le marxisme n’a pas et ne peut pas offrir des réponses faites pour les problèmes concrets rencontrés dans la pratique réelle. Pour cela, Engels a précisément exposé que la conception du monde du marxisme, dans son ensemble, n’est pas du tout une doctrine, mais une méthode. Ce n’est pas un dogme précis et fait qu’elle offre, mais un point de départ pour faire des recherches approfondies et une méthode pour faire ces recherches. Donc, pour mettre en direction et en pratique la théorie du marxisme, il ne faut pas le traiter de manière dogmatiste, en revanche, il faut partir de la situation concrète et réelle où nous sommes, et se servir de la position, du point de vue et la méthode du marxisme pour étudier et découvrir les problèmes que l’on rencontre. Et en même temps, il faut chercher à obtenir la conclusion à soi-même. 

Dans l’histoire du Parti communiste chinois, on a vécu une longue exploitation pour savoir comment se servir de la théorie scientifique du marxisme pour résoudre des problèmes concrets en Chine. A l’époque, au sein du Parti communiste chinois, on a rencontré une tendance erronée du dogmatisme et cela a engendré beaucoup de grandes pertes à la cause de la révolution. Les partisans du Parti communiste chinois ont absorbé ces expériences et leçons et ont essayé d’intégrer les principes cardinaux du marxisme dans les situations réelles en Chine ensemble. Ils ont exploré de manière créative, ont fini par trouver une voie spéciale--les campagnes entourent la ville, saisir le pouvoir par force et ont gagné la victoire de la révolution chinoise. Après l’établissement de la nouvelle Chine, le Parti communiste chinois a pris les théories scientifiques du marxisme comme la direction, a établi le système basique du socialisme, à travers la réforme du socialisme et a pris l’initiative de déclencher la construction socialiste. Mais, au cours de l’exploitation, il est apparu des fautes "gauches". Donc, les pensées étaient stagnantes et rigides, et cela a mené de grands périls dans la pratique. A la fin de la Guerre Civile, le Parti communiste chinois a mis beaucoup d’efforts pour rétablir le cours normal des choses et redresser les torts. Ils ont redressé une voie de pensée de la libération des esprits et de la recherche de la vérité des faits. Basant sur la réalité concrète de l’étape primaire du socialisme et mettant en application complètement la réforme et l’ouverture, le Parti communiste chinois a fini par frayer une voie du socialisme à la chinoise. Et c’est au cours de l’exploitation pénible, les principes fondamentaux ont réalisé de grands exploits, comme ils s’intègrent sans cesse dans la situation réelle, cela favorise continuellement la sinisation du marxisme, enrichit et fait développer le maoïsme et tout en ayant formé le système des théories du socialisme à la chinoise. 

Depuis le XVIIIe Congrès national du Parti communiste chinois, le socialisme à la chinoise est entré dans une nouvelle ère. Le comité central du Parti communiste chinois, ayant Monsieur le camarade Xi Jinping comme tête, a dirigé tout le parti pour promouvoir la disposition générale « cinq axes en un », coordonner l’avancement de la disposition stratégique « quatre intégralités » afin de réaliser l’objectif des « deux centenaires » et de lutter pour réaliser le grand rêve chinois du grand renouveau de la nation chinoise, tout en ayant obtenu des succès historiques. Pendant la réalisation de cette nouvelle pratique, la Pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise à la nouvelle ère s’est formée. C’est le dernier fruit de la sinisation du marxisme et le marxisme en Chine contemporaine. Pour réaliser l’objectif des « deux centenaires, le XIXe Congrès national du Parti communiste chinois a fait de nouveaux arrangements stratégiques. Sur la base de la victoire décisive de l’édification intégrale de la société de moyenne aisance, on va déclencher une nouvelle expédition de la construction socialiste. Les nouvelles missions sont encore dures et pénibles, et il nous demande de tenir ferme le marxisme comme le guide et de se servir de la position, du point de vue, de la méthode du marxisme pour étudier et résoudre toutes sortes de nouveaux problèmes, promouvoir la sinisation du marxisme afin d’obtenir plus de nouveaux résultats.  

II. Il faut unifier le maintien et le développement du marxisme et promouvoir l’adaptation au temps du marxisme 

On souligne que le marxisme a le rôle de la direction principale, mais on a souvent des doutes comme suit : le marxisme est quand même un fruit de théorie qui est apparu au XIXe siècle, maintenant, on est au XXIe siècle, est-ce que cette théorie s’adapte au besoin de la pratique contemporaine ? Pour répondre à cette question, il faut toujours commencer par la nature scientifique du marxisme. 

Comme ce qu’on a déjà dit, en tant que le plus grand fruit de la connaissance scientifique dans l’histoire humaine de pensées, le marxisme est un système scientifique de pensées construit sur la base des recherches sérieuses. Surtout, le marxisme a réalisé une révolution radicale au niveau philosophique, et il a offert une conception du monde et une méthodologie scientifiques pour la construction du système de pensées de marxisme. Un tel système d’esprit scientifique possède sans aucun doute des vérités universelles. Même s’il y a beaucoup de changements dans le monde depuis plus d’un siècle, les principes capitaux du marxisme ne sont pas démodés. Les règles les plus générales dans les domaines de la nature, de la société et de la pensée humaine qu’il révèle existent universellement dans les différentes phases du développement historique et ils ne changent pas en raison de plus de cent ans passés. Evidemment, comparé à celui d’auparavant, le capitalisme contemporain a beaucoup changé, et dans les mouvements du socialisme, il y a beaucoup de nouvelles situations, mais la règle du mouvement de la façon de production capitaliste que le marxisme révèle existe toujours. Et la tendance indubitable que le socialisme remplacera le capitalisme n’a point changé. Par conséquent, dans la mise en pratique contemporaine, le marxisme présente encore l’importance de la direction élémentaire. On doit tenir ferme sa position principale, son point de vue et sa méthode. 

Mais, de l’autre part, le marxisme n’est ni un système inanimé ni fermé. Au contraire, il est une théorie en vie qui se développe sur la base de la pratique et une méthode scientifique qui au fur et à mesure du temps, permet de connaître le monde objectif et de le faire évoluer sans cesse. Le marxisme ne termine pas la vérité, mais ouvre une voie correcte pour y accéder. Selon le point de vue du marxisme, la connaissance humaine du monde extérieur de chaque génération est une procédure qui s’approfondit et se développe sans arrêt. Les activités des connaissances scientifiques apportent de nouveaux résultats à la longue rivière des vérités absolues. Mais leurs connaissances sont inévitablement affectées par les conditions historiques d’époque, par conséquent, ces connaissances possèdent une caractéristique de la vérité relationnelle. Les générations suivantes doivent toujours continuer de faire de nouvelles recherches et promouvoir continuellement la procédure des connaissances vers l’avant, tout en héritant des fruits obtenus par les générations précédentes. Comme ce qu’indique Engels : l’esprit humain est souverain, mais, en même temps, il n’est pas souverain. Ce n’est pendant la procédure infinie d’avancement que l’on peut trouver une résolution à cette contradiction. Pour la théorie du marxisme, il en va de même. Le marxisme est une théorie qui a été créé par Marx et Engels aux conditions historiques spéciales du XIXe siècle. Par conséquent, les fruits de connaissance qu’ils ont obtenus ne sont que ceux que l’on pouvait obtenir sous les conditions d’époque. Aujourd’hui, comme l’histoire est déjà entrée dans le XXIe siècle, on ne peut pas évidemment rester sur les fruits obtenus. Il faut évoluer avec le temps, étudier les nouveaux problèmes de la nouvelle phase au niveau de l’époque, promouvoir la théorie du marxisme à s’enrichir et à se développer sans cesse, et stimuler l’adaptation du marxisme au temps.  

Au cours de la pratique dans la révolution, la construction et la réforme, le Parti communiste chinois s’efforce à unifier le maintien et le développement du marxisme et en tenant ferme le rôle de la direction du marxisme, il prend l’initiative pour déclencher de nouvelles recherches théoriques. Entre la sinisation et l’adaptation au temps du marxisme, il existe un lien très étroit. La procédure où l’on unit les principes capitaux aux actualités concrètes en Chine et la promotion sans arrêt de la sinisation du marxisme est aussi une procédure où l’on part des actualités concrètes pour innover les théories du marxisme. Non seulement cette procédure nous apportera de nouveaux fruits de connaissance, mais aussi elle nous permettra de connaître et de comprendre sans cesse les principes capitaux du marxisme, de nous pousser à faire de nouvelles réflexions à ce niveau en laissant le marxisme s’intégrer dans la connotation de la nouvelle ère. Certes, pour promouvoir l’adaptation au temps du marxisme, il faut également avoir des perspectives plus étendues, faire bien attention au nouveau développement et aux nouveaux changements dans le monde entier, et faire des recherches et réfléchir au niveau de toute la société humaine. 

A l’entrée dans la nouvelle ère du socialisme à la chinoise, le Comité central du Parti communiste chinois, ayant monsieur le camarade Xi Jinping comme tête, donne de nouvelles demandes sous les nouvelles conditions historiques pour tenir ferme et faire développer le marxisme. Le président Xi Jinping a indiqué qu’il faut unifier le maintien du marxisme et le développement du marxisme tout en combinant les nouvelles pratiques pour donner sans cesse les innovations théoriques, c’est le secret du marxisme qui est toujours vivant et énergique. Surtout, il a souligné qu’il faut écouter les voix d’époque, répondre aux appels de temps, faire attention aux nouveaux problèmes posés au cours des pratiques contemporaines, s’efforcer de stimuler l’adaptation au temps du marxisme, et faire développer le marxisme au XXIe siècle. Le développement incessant de la cause du socialisme à la chinoise offre la nouvelle base de pratique à la recherche d’innovation des principes du marxisme. Et les changements marquant du monde contemporain et les nouvelles contradictions et les nouveaux défis qu’affronte la société humaine donnent également de nouveaux sujets à la recherche des principes du marxisme. Il faut mettre sérieusement en application la pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise à la nouvelle ère et l’esprit du XIXe Congrès national du Parti communiste chinois, saisir mieux et davantage la relation entre le maintien et le développement, promouvoir l’approfondissement des recherches des théories du marxisme, et stimuler le marxisme à marcher toujours à l’avant de l’époque.  

III. Souligner sur le renforcement de l’éducation et de la diffusion des théories du marxisme et promouvoir la vulgarisation du marxisme 

Pour vraiment mettre en valeur le rôle de direction du marxisme dans la pratique, il ne faut pas borner cette théorie parmi quelques personnes, mais il faut la pousser vers la plus grande population et laisser la grande population comprendre et saisir cette théorie. Selon le marxisme, la population est l’acteur principal de la pratique sociale et la force décisive pour la création de l’histoire. Et la réalisation du développement et des avancements de la société humaine se dépendent de la pratique populaire. Il ne faut que donner la théorie scientifique du marxisme à la population et la laisser transformer en l’armée de pensée pointue à la main de la population. Ainsi, cette théorie peut pénétrer plus directement dans la pratique sociale, et stimuler la pratique dans tous les domaines à se fonctionner plus consciemment et effectivement. Comme ce que le marxisme indique, l’armée de critique ne peut pas certainement être remplacée par la critique de l’armée, il faut compter sur la force physique pour détruire la force physique. Mais une fois saisie par la population, la théorie deviendra la force physique. Par conséquent, pour le parti prolétarien, l’éducation et la diffusion des théories du marxisme, promouvoir la vulgarisation du marxisme, et armer l’esprit des cadres et de la grande masse des théories marxistes sont une mission très importante. 

Il faut dire que le Parti communiste chinois fait toujours beaucoup d’attention à ce genre de travail, et se sert de nombreuses mesures efficaces pour pousser activement ce genre de travail. Plus tôt, dans les années dures et pénibles de révolution et de guerre, le Parti communiste chinois a déjà convaincu toutes les sortes de difficultés pour traduire, rédiger et publier beaucoup d’œuvres sur le marxisme et beaucoup de livres qui donnent des introductions du marxisme, pour déclencher toutes sortes d’activités de diffusion en tout s’étant efforcé de propulser la diffusion étendue du marxisme. En même temps, il a fait bien attention à l’éducation des cadres, a installé des écoles du parti de tous niveaux et d’autres organisations pour éduquer les cadres et a donné des exercices systématiques des théories du marxisme à de nombreux cadres communistes. Après la fondation de la nouvelle Chine, le marxisme est devenu une idéologie dominante du pays, par conséquent, renforcer l’éducation théorique, la diffusion et la vulgarisation du marxisme, et promouvoir la vulgarisation du marxisme dans un champ plus large sont devenus une mission principale dans le domaine de la diffusion spirituelle et culturelle. Ainsi, l’éducation des théories du marxisme est entrée intégralement dans le système de l’éducation populaire. Surtout le système de l’éducation des cadres, prenant les écoles du PCC et les écoles administratives de tous les niveaux comme le corps principal, a considéré l’éducation des théories du marxisme comme le cours principal. Toutes les sortes de médias, tels que la presse écrite, la publication, la radio, la télévision, etc., ont travaillé conjointement. La position, le point de vue, et la méthode du marxisme ont été présentés par toutes les formes de la conscience sociale. On peut dire que, pendant des longues années de révolution, de construction et de pratique de la réforme, le Parti communiste chinois a pu rassembler et diriger la grande population pour unir les forces de tous afin de remplir les affaires, et a pu manifester une grande force de cohésion et d’attrait. Tout cela ne peut pas être séparé de la base de l’esprit commun formée dans toute la société, grâce à la vulgarisation du marxisme.  

Certainement, la promotion de la vulgarisation du marxisme est une mission à longue durée. Il nous faut la tenir ferme et faire des efforts inlassables. Dans la nouvelle ère du socialisme à la chinoise, ce genre de travail affronte également la nouvelle situation et les nouvelles exigences. Le président Xi Jinping a indiqué que la mission principale de la diffusion spirituelle et culturelle à la nouvelle ère est de renforcer le rôle de direction du marxisme dans le domaine de l’idéologie et de renforcer la base de l’esprit commun que tout le Parti et toute la population doivent travailler en synergie. Mais pour réaliser ces deux renforcements, il faut consolider davantage l’éducation des théories de diffusion du marxisme, et promouvoir la vulgarisation du marxisme. Il faut s’appuyer sur le système de l’éducation populaire et celui de l’éducation des cadres, et renforcer et modifier davantage l’éducation des théories du marxisme, afin que ce dernier puisse mieux pénétrer dans la classe, le manuel et la tête. En même temps, il faut prendre des mesures plus efficaces, et faire la propagande des théories plus étendue du marxisme face à la grande population. Il faut modifier la méthode et le moyen de diffusion, et mettre l’effort dans l’universalité et la rapidité, afin que la diffusion des théories puisse mieux être acceptée par les cadres et la population. Pour l’instant, il faut surtout organiser les cadres et la grande population pour sérieusement étudier la pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise à la nouvelle ère, armer la tête avec le marxisme en Chine contemporaine, guider la pratique et diriger le travail, afin de mieux promouvoir la grande cause du socialisme à la chinoise de la nouvelle ère à nouveau niveau.