Commentaires

Le développement économique de haute qualité est la connotation de la promotion du processus de la modernisation socialiste

Publié le:2018-06-21 | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

Par:Xu Zhishun | Source:Quotidien Guangming (Le 24 mai 2018)

Le rapport du 19e Congrès du Parti communiste chinois, partant d’un nouvel emplacement historique, a lancé deux étapes pour déclencher la nouvelle expédition de la construction complète d’un grand pays socialiste moderne et l’arrangement stratégique des « deux quinze ans », c’est-à-dire, de 2020 à 2035, partant de l’établissement de la société de moyenne aisance, nous poursuivrons nos efforts pendant 15 ans pour réaliser l’essentiel de la modernisation socialiste. De 2035 au milieu du siècle, nous allons, partant de la modernisation réalisée pour l’essentiel, poursuivre nos efforts pendant encore 15 ans pour transformer notre pays en un grand pays socialiste beau, moderne, prospère, puissant, démocratique, harmonieux et hautement civilisé. Le rapport du 19e Congrès du Parti communiste chinois fait un jugement stratégique du passage d’une croissance rapide à un développement axé sur la qualité, tout en ayant souligné qu’il faut considérer, sans équivoque, le développement comme la tâche primordiale du Parti dans la gouvernance de la nation en vue de son renouveau, qu’il faut appliquer fermement le nouveau concept de développement, mettre en place d’un système économique moderne, qu’il faut insister sur la primauté de la qualité sans négliger pour autant l’efficacité ; prendre pour fil conducteur la réforme structurelle du côté de l’offre pour promouvoir un changement en matière de qualité, d’efficacité et de force motrice du développement économique ; élever la productivité globale des facteurs. La modernisation socialiste est l’objectif et la direction du développement économique de haute qualité, tandis que le développement économique de haute qualité est la connotation et le soutien de la modernisation socialiste. Comprendre avec précision la connotation et l’exigence de la modernisation socialiste et saisir bien l’arrangement stratégique de ces deux étapes sont la condition préalable de promouvoir effectivement le développement économique de haute qualité.  

Comprendre la connotation et l’exigence de la modernisation socialiste 

La modernisation socialiste est un des objectifs de développement. Le marxisme pense que dans la société future idéale, le développement libre de chaque personne est la condition du développement libre de toute l’humanité, la justice, l’égalité et le respect et la mise en valeur de la potentialité de tous les membres de la société sont mieux soulignés. Le rapport du 19e Congrès du Parti communiste chinois décrit l’objectif de développement des deux étapes de la modernisation chinoise. Les objectifs principaux de la réalisation générale de la modernisation socialiste sont : dans le domaine de la construction économique, la Chine verra sa puissance économique, scientifique et technologique accroître considérablement, et se hissera au premier rang des pays novateurs. Dans le domaine de la construction politique, le droit du peuple à la participation et au développement sur un pied d’égalité se verra pleinement garanti ; l’édification d’un État, d’un gouvernement et d’une société qui respectent la loi sera parachevée pour l’essentiel ; les systèmes institutionnels seront améliorés dans divers domaines; et la modernisation du système et de la capacité de gouvernance de l’État sera réalisée dans son ensemble. Dans le domaine de la construction culturelle, le degré de civilité de notre société atteindra un niveau plus élevé, le "soft power" culturel s’accroîtra considérablement, et le rayonnement de la culture chinoise deviendra plus large et plus profond. Dans les domaines de moyen d’existence du peuple et de la construction sociale, la vie de la population sera plus aisée ; la proportion des personnes à revenu moyen accroîtra sensiblement ; les écarts de développement entre les régions, et entre les villes et campagnes, ainsi que les écarts du niveau de vie entre les habitants seront notablement réduits ;l’homogénéisation des services publics fondamentaux sera pratiquement réalisée ; notre marche vers l’enrichissement commun accomplira ainsi un pas substantiel. Dans le domaine de la gouvernance sociale, une structure de gouvernance sociale moderne prendra forme, créant une société où règnent le dynamisme, l’harmonie et l’ordre. L’écosystème connaîtra une amélioration fondamentale, et la belle Chine deviendra réalité. Les objectifs du grand pays socialiste moderne sont : prospère, démocratique, civilisé, harmonieux, beau. Plus concrètement, La Chine connaîtra alors un renforcement général sur le plan de la civilisation matérielle, politique, spirituelle, sociale et écologique, et réalisera la modernisation du système et de la capacité de gouvernance de l’État. La Chine se hissera au premier rang du monde en termes de puissance globale et de rayonnement international. Le peuple chinois connaîtra pour l’essentiel l’enrichissement commun, aura une vie plus heureuse et plus aisée, et prendra sa place dans le concert des nations avec une plus grande fierté. Bref, le plan de la modernisation socialiste chinoise décrit par le rapport du 19e Congrès du Parti communiste chinois souligne sur la demande fondamentale du socialisme à la chinoise, représente l’aspiration de la population à une vie aisée. La modernisation socialiste que l’on veut promouvoir est une modernisation sur l’innovation, sur l’homme, sur la réalisation de l’enrichissement commun de la population et sur la coexistence harmonieuse entre l’homme et la nature.  

La modernisation socialiste est un niveau de développement. L’édification d’un grand pays socialiste moderne signifie que le pays doit non seulement se classer au rang des pays et des régions à revenu élevé, mais aussi atteindre le niveau du développement équivalent à celui de la médiété des pays à revenu élevé. En atteignant l’envergure du développement économique et le niveau du nombre des pays à revenu élevé, il faut également atteindre la qualité et le niveau de la force motrice, du développement social, de la qualité de la population, de la vie, de l’environnement écologique, et de l’administration gouvernementale de ces derniers. Tout cela constitue les critères importants pour nous de mesurer et apprécier le niveau de la modernisation socialiste. Il faut également remarquer qu’au cours du processus de l’édification intégrale de la société de moyenne aisance, il existe des faiblesses, dont la plupart sont les problèmes causé par le développement déséquilibre et insuffisant, par exemple, la basse qualité et la faible efficacité du développement, l’insuffisance des capacités de l’innovation, le niveau de l’économie réelle qui reste à désirer, le décalage assez large du développement et du revenu entre les régions urbaines et rurales, les problèmes que l’on affronte dans les domaines de l’emploi, de la santé, de l’éducation, du logement et de la retraite, l’insuffisance dans la protection de l’environnement écologique, et le niveau de la civilisation sociale qui reste à s’améliorer, etc. La résolution efficace de ces problèmes aurait une influence directe sur le sentiment subjectif de la population sur le niveau et les résultats de la construction de la modernisation socialiste, donc, il faut y bien faire une attention particulière. Ainsi, il faut bien étudier et mettre en application l’arrangement stratégique du développement du socialisme à la chinoise dans la nouvelle ère dans le rapport du 19e Congrès du Parti communiste chinois, résoudre sérieusement les problèmes du déséquilibre et de l’insuffisance dans le développement et s’efforcer de réaliser le développement de meilleure qualité, de plus grande efficacité, de plus grande justice et de meilleure soutenabilité. 

Quelques points-clés pour la promotion du développement économique de haute qualité 

Pour remporter la victoire décisive de l’édification intégrale de la société de moyenne aisance et entamer la nouvelle marche de l’édification intégrale d’un pays socialiste moderne, il faut considérer, sans équivoque, le développement comme la tâche primordiale du Parti dans la gouvernance de la nation en vue de son renouveau, continuer à libérer et à développer les forces productives sociales, persévérer dans la réforme visant le perfectionnement de l’économie de marché socialiste, et promouvoir un développement sain et durable de l’économie et un développement de haute qualité de l’économie. Ainsi, il faut bien saisir les aspects suivants. 

Il faut établir le mode du développement vert. La construction de la modernisation socialiste est un processus long et un processus historique pendant lequel on doit transformer le mode démodé du développement qui dépend de l’investissement des ressources matérielles pour stimuler le développement économique, en mode avancé du développement qui dépend de l’innovation motrice pour stimuler le développement économique. Dans l’étape passé du développement économique à grande vitesse, en raison d’une restriction assez lâche des ressources, la façon du développement économique était extensif, qui a entraîné la pollution environnementale assez grave et la restriction de goulot des ressources. Pour stimuler le développement de haute qualité, il faut d’abord chercher à établir un mode de développement scientifique pour surmonter la restriction de goulot des ressources. On ne peut pas amener la façon démodée qui dépend de l’investissement des ressources matérielles pour stimuler le développement économique dans la nouvelle phase du développement. Le rapport du 19e Congrès du Parti communiste chinois a indiqué qu’il faut accélérer la mission stratégique de la construction du pays de nouveau type, a souligné qu’il faut tenir ferme la stratégie du développement sur l’innovation et obtenir de nouvelles percées dans toute une série de domaines importants, tels que le renforcement des recherches de base, l’accélération des recherches appliquées de base et de la construction du système de l’innovation chinoise et la mise en valeur de la culture d’innovation. Par conséquent, il faut souligner sur le rôle de l’innovation scientifique, et trouver une nouvelle façon écologique du développement et former le mode avancé du développement économique, qui dépend plutôt de l’innovation. 

Le développement économique doit s’avancer en harmonie avec la justice et l’égalité de la société. Le rapport du 19e Congrès du Parti Communiste chinois s’obtient à considérer la garantie et l’amélioration du moyen d’existence du peuple comme l’un des principes basiques pour tenir ferme et développer le socialisme à la chinoise, souligne que « Le développement a pour but final d’améliorer le bien-être de la population. Nous devons donner la primauté à l’intérêt général et répondre aux préoccupations des citoyens, remédier aux maillons faibles dans le secteur du bien-être public et promouvoir l’équité et la justice sociales. » Par conséquent, pour promouvoir le développement économique de haute qualité, il faut considérer la vie populaire comme la priorité, le grand poids et l’essence, continuer de mieux réaliser, maintenir et développer l’intérêt fondamental de la plus grande population, assurer l’accès de tout le peuple de manière plus universelle et équitable et promouvoir le développement économique de la société vers l’enrichissement commun. Dans les pratiques réelles, il faut mettre en position dominante l’amélioration de la qualité de l’emploi et la stimulation de créer des entreprises et promouvoir l’optimisation de la structure de l’emploi par l’optimisation de la structure industrielle. Pour renforcer la construction du système des services publics de base et augmenter l’offre des biens et des services publics de la société, il faut non seulement augmenter le nombre d’offres, mais aussi élever leur qualité. Il faut perfectionner davantage le système de la sécurité sociale, élargir sans arrêt sa couverture et élever solidement son niveau, il faut construire le système moderne de l’administration sociale, améliorer les modes de l’administration sociale, stimuler la vivacité des organisations sociales, promouvoir la modernisation des acteurs principaux, des moyens et du processus de l’administration sociale.  

Il faut promouvoir la modernisation des sujets liés à l’agriculture, aux paysans et aux régions rurales par le développement intégrant les régions urbaines et rurales. La modernisation doit résoudre les problèmes tels que le grand décalage régional et le déséquilibre du développement dans les régions urbaines et rurales. Monsieur le secrétaire général Xi Jinping a souligné que si la Chine veut devenir puissante, l’agriculture doit devenir puissante, si la Chine veut devenir belle, les régions rurales doivent devenir belle, si la Chine veut devenir riche, les agriculteurs doivent s’enrichir. Le rapport du 19e Congrès du Parti communiste chinois accorde une grande importance aux problèmes liés à l’agriculture, aux paysans et aux régions rurales, tout en ayant lancé la stratégie de redressement rural. Nous devons considérer les solutions à ces problèmes comme "la priorité des priorités" du travail du Parti. Nous devons privilégier le progrès de l’agriculture et des régions rurales dans le développement national. Des industries prospères, un milieu où il fait bon vivre, des mœurs civilisées, une gouvernance efficace et une vie aisée étant l’exigence globale à remplir, nous établirons des systèmes, des mécanismes et des politiques en faveur du développement intégré ville-campagne, et accélérerons la modernisation de l’agriculture et des régions rurales. 

Le lancement de la stratégie du redressement rural écrase les anciennes limitations dans l’ancien développement coordonné entre les régions urbaines et rurales, telle que la circulation d’un seul sens des ressources, à travers le développement des régions rurales assisté par le développement des régions urbaines, l’assistance du développement des régions rurales grâce au développement industriel. En revanche, cette stratégie souligne que les régions urbaines et rurales sont un ensemble organique, respecte les différences et les ressources complémentaires, tient ferme la position primordiale des agriculteurs, met pleinement en valeur l’initiative des régions rurales pour stimuler la vivacité rurale, explore le mécanisme endogène du développement durable pour l’agriculture et les régions rurales. Sur le plan de la promotion du développement coordonné entre des régions, le rapport du 19e Congrès du Parti communiste chinois a indiqué que « nous prendrons les conurbations comme principaux modèles d’aménagement urbain caractérisé par un développement coordonné des grandes, moyennes et petites villes, et des bourgs. » Cela détermine la grande importance spéciale et la valeur sociale des conurbations dans le développement coordonné régionale. Pour promouvoir le développement des conurbations, il est important de résoudre les problèmes tels que la répartition de travail et la coopération entre les villes et le développement transrégional, par exemple, l’offre des objets publics régionaux, y compris les grandes infrastructures construites et partagées des villes, la prestation sociale unanime de différentes villes et l’administration des conurbations d’entre différentes régions administratives, etc. 

Il faut prévenir et résoudre les risques et réaliser un développement stable. Avec le processus de la modernisation, il y a toujours une série de risques et d’incertitudes dans l’économie sociale. Dans le cadre de la mondialisation économique, les facteurs d’incertitude intérieurs et extérieurs causent toutes sortes de risques et de défis, la restructuration de l’économie sociale chinoise se superpose avec la transformation du mécanisme de l’économie sociale chinoise, tout cela rend la construction de la modernisation plus complexe et plus dure. Le présent actuel et le futur seront des époques où toutes sortes de risques que la Chine affronte s’accumulent, même ces risques se manifestent tous ensemble. Ces risques couvrent des domaines de l’économie, de la politique, de l’idéologie, de la société en Chine et des domaines de l’économie, de la politique et de l’affaire militaire dans le monde. Le rapport du 19e Congrès du Parti communiste chinois a indiqué que jusqu’à 2020, nous nous trouverons à l’étape décisive de l’édification intégrale de la société de moyenne aisance. Nous devons mettre l’accent sur les domaines prioritaires, remédier à nos insuffisances, nous débarrasser de nos points faibles, et surtout, livrer la dure bataille pour parer aux risques majeurs, réaliser l’élimination ciblée de la pauvreté et maîtriser la pollution de l’environnement. En plus, il a souligné davantage qu’enfin, nous améliorerons le système de supervision financière pour parer aux risques financiers systémiques. 

Il faut prévenir et résoudre les risques, aiguiser notre vigilance face aux risques éventuels même quand nous sommes en temps de pai,nous devons penser à toutes les éventualités en envisageant le pire, il faut suivre le principe de "se focaliser sur les problèmes" et améliorer notre aptitude à maîtriser les risques. De plus, il faut approfondir une série de réformes, compléter les points faibles du système, bien faire la conception globalisée. En même temps, il faut renforcer la prévention à partir de l’origine, par exemple, résoudre fermement la surcapacité, baisser le ratio de levier des entreprises, renforcer la capacité du développement durable; il faut bien traiter la relation coordonnée entre le développement et les intérêts, et celle entre l’efficacité et la justice, bien résoudre les problèmes concernant les moyens d’existence de la population et renforcer le sentiment de bonheur de la population; il faut renforcer continuellement l’effort dans le domaine de la lutte contre la corruption, améliorer davantage la relation entre les membres du Parti et le peuple, et améliorer la crédibilité du comité du Parti et du gouvernement, etc. 

 (L’auteur est le vice-président de l’Association des sciences sociale de la province du Jiangsu)