Commentaires

Sur l’importance de l'entrée du socialisme à la chinoise dans une nouvelle ère

Publié le:2018-09-19 | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

Par:Li Huafeng et Dong Jinzhu | Source:Quotidien Guangming (le 13 août 2017)

Dans le rapport présenté au XIXe Congrès national du Parti communiste chinois (PCC), le Secrétaire général Xi Jinping a déclaré que "l'entrée du socialisme à la chinoise dans une nouvelle ère revêtait une importance capitale aussi bien pour l'histoire du développement de la République populaire de Chine et de la nation chinoise, que pour l'histoire du socialisme à l'échelle mondiale et l'histoire de la société humaine". Cette synthèse majeure de Xi Jinping nécessite d’être étudiée du point de vue historique afin de renforcer la confiance des communistes chinois dans la voie, la théorie, le régime et la culture de la Chine, tout en consolidant la conscience de la mission, la conscience de l’intérêt général, ainsi que le sens des responsabilités et du dévouement de chacun.  

Du point de vue de l’histoire du développement de la nation chinoise, l’entrée du socialisme à la chinoise dans une nouvelle ère signifie que la Chine se rapproche de plus en plus de son rêve : le renouveau de la nation chinoise. Durant ses cinq mille ans de civilisation ininterrompue, la Chine a laissé une culture remarquable et a été pendant longtemps au premier rang mondial. Dans les temps modernes, elle s’est retrouvée dans un état semi-colonial et semi-féodal en raison de la montée en puissance et de l’invasion des pays occidentaux, de la corruption et de l’incompétence des dirigeants du régime féodal. À ce moment crucial pour l’avenir de la nation chinoise, de nombreux héros se sont lancés dans une lutte impétueuse pour l’indépendance nationale et la libération du peuple chinois. Les multiples tentatives ont fini par échouer, jusqu’à ce que le Parti communiste chinois (PCC) ait été fondé, avec le marxisme-léninisme comme guide idéologique. Sous la direction du PCC, la Chine a mené la Nouvelle révolution démocratique, la révolution et la construction socialistes ainsi que la réforme et l’ouverture. Après près d’un siècle de développement et d’immenses changements, elle réapparaît sur la scène mondiale avec un visage nouveau. Le statut international de la Chine s’est considérablement élevé, son influence mondiale a aussi fortement augmenté. La Chine prend davantage d’initiatives dans ses interactions avec la communauté internationale et se rapproche de plus en plus du centre du monde, en devenant une force indispensable et non-négligeable dans la communauté mondiale. Tous ces changements montrent pleinement que le rêve chinois du grand renouveau de la nation chinoise est en train de devenir réalité.  

Du point de vue de l’histoire du développement de la République populaire de Chine, l’entrée du socialisme à la chinoise dans une nouvelle ère signifie que la nation chinoise est en voie d’accomplir un grand bond, passant d’une nation qui s’est relevée, à une nation riche, puis à une nation puissante. La fondation de la République populaire de Chine et la mise en place de son régime socialiste ont mis fin à la période semi-coloniale et semi-féodale de la Chine, ainsi qu’aux privilèges et aux traités inégaux imposés à la Chine par des puissances occidentales, tout en réalisant une transformation historique qui a fait du peuple chinois maître de son pays. Avec la fondation de la République populaire de Chine, le peuple chinois cesse d’être opprimé et devient fièrement maître du pays. Après plus de 60 années de construction, notamment 40 années de réforme et d’ouverture, la Chine a augmenté fortement sa capacité de production sociale, enrichi considérablement ses produits, amélioré les conditions de vie de sa population dans tous les aspects, tout en se hissant parmi les premiers rangs mondiaux en matière de capacité scientifique, de défense nationale et de puissance globale. La Chine est parvenue à satisfaire les besoins élémentaires et quotidiens de sa population, et la principale contradiction dans la société chinoise s'est transformée en celle entre l'aspiration croissante de la population à une vie meilleure et le développement déséquilibré et insuffisant de la Chine. En plus d’avoir réussi sa restructuration économique avec des croissances fulgurantes, la Chine a réalisé pour l’essentiel l’édification d’une « société de moyenne aisance », tout en accomplissant des progrès remarquables en matière de développement de la démocratie socialiste, d’édification culturelle socialiste, de gouvernance sociale et de civilisation écologique. Tous ces progrès montrent que le socialisme à la chinoise est en train de réaliser un nouveau bond historique, faisant de la Chine un pays prospère puis un pays puissant, dans une nouvelle marche vers la modernisation socialiste et le grand renouveau de la nation chinoise.   

Du point de vue de l’histoire du socialisme à l’échelle mondiale, l’entrée du socialisme à la chinoise dans une nouvelle ère montre pleinement la vitalité débordante du socialisme au XXIe siècle. En 1516, Thomas More dénonce la phase d’accumulation capitaliste primitive dans son ouvrage L’Utopie et décrit l’aspiration des êtres humains à une vie meilleure sans exploitation fondée sur l’égalité pour tous. Trois siècles plus tard, en 1848, Marx et Engels publient le Manifeste du parti communiste dans lequel ils exposent de façon systématique les lois du développement de la société humaine. Cet ouvrage, qui marque la naissance du socialisme scientifique, a inauguré le développement du mouvement socialiste mondial. Puis, au cours des 170 dernières années, la théorie socialiste a été appliquée dans de nombreux pays et a ouvert une nouvelle ère dans l’histoire de l’humanité en changeant profondément le visage et le processus historique du monde. Toutefois, dans l’histoire du socialisme à l’échelle mondiale, la construction socialiste a aussi rencontré des difficultés, des rebondissements et des échecs douloureux, tels que la dislocation de l’URSS et la chute des régimes communistes en Europe. En Chine, le PCC a guidé le peuple chinois sur une voie du développement socialiste aux caractéristiques chinoises, avec notamment la politique de réforme et d’ouverture. En particulier, depuis le XVIIIe Congrès national du PCC, le peuple chinois s’est rassemblé pour relever les défis et aller de l’avant : après avoir accompli des réalisations historiques en matière de réforme, d’ouverture et de modernisation socialiste, le peuple chinois porte haut levé l’étendard du socialisme à la chinoise dans le monde, montrant la vitalité débordante du socialisme scientifique dans la Chine du XXIe siècle. Par conséquent, l’entrée du socialisme à la chinoise dans une nouvelle ère marque une étape importante dans l’histoire du développement du socialisme à l’échelle mondiale, et montre pleinement que le socialisme est la tendance inévitable du développement de la société humaine. 

Du point de vue de l’histoire de la société humaine, l’entrée du socialisme à la chinoise dans une nouvelle ère a apporté la sagesse chinoise au développement du monde, en particulier à la modernisation des pays en développement. Les peuples du monde entier partagent le même rêve de la prospérité et de la paix. Dans l’histoire de la société humaine, les progrès et le développement ont été nombreux. Cependant, elle n’a pas été épargnée par les guerres, les violences et les échecs. Depuis le début de l’époque moderne, le capitalisme a accru la dépendance des pays en développement à l’égard des pays occidentaux, bien qu’il ait favorisé le développement de la productivité sociale et créé d’énormes richesses matérielles en connectant le monde par la globalisation. Ce n’est qu’après la Seconde Guerre mondiale que les pays en développement se proclament peu à peu indépendants et entament la modernisation. Toutefois, les résultats ne sont pas toujours satisfaisants et il reste encore un long chemin à parcourir pour parvenir à un développement commun et durable de la société humaine. Dans ce contexte, depuis la réforme et l’ouverture, la Chine s’intègre activement à la communauté internationale tout en maintenant son indépendance et a ouvert sa propre voie de développement avec des perspectives intéressantes, des théories de plus en plus riches, une innovation continue du régime et un développement perpétuel de la culture. Cette voie de développement propre à la Chine lui a permis d’accomplir des progrès dans tous les domaines économiques, sociaux et d’explorer une voie de modernisation différente de celle prise par les pays occidentaux. Aujourd’hui, l’entrée du socialisme à la chinoise dans une nouvelle ère montre que le PCC a approfondi sa compréhension des lois régissant le développement de la société humaine, offrant des choix totalement nouveaux aux nations et pays désireux d’accélérer leur développement en toute indépendance dans le processus de mondialisation économique. Plus particulièrement, l’entrée du socialisme à la chinoise dans une nouvelle ère a ouvert aux pays en développement une nouvelle voie pour leur modernisation et apporté à l’humanité la sagesse et la solution chinoises pour résoudre ses problèmes, contribuant ainsi de manière exceptionnelle au développement de la société humaine. 

(Par Li Huafeng, directeur du Centre d’études comparées du Shandong sur le socialisme et chercheur au Centre d’études du Shandong sur le système théorique du socialisme à la chinoise ; Dong Jinzhu, professeur associé à l’Université d’Élevage et d’Économie du Henan.)